Cocktail93


Cocktails by jelly


13/12


On est là






Cocktail93: 1/4 de Peps,1/4 de Pinups,1/4 de Pulpe,1/4 de PHP
A consommer sans modération

free counters
Nos Rubriques

           
           
           
           
           
           
           
           

Rubriques fermées








Mur d'images

Vroum!
Jaguar C X17 5 Seater Concept 2013

Blogs
Sucre Dolls

Le saviez vous ?
Les éclipse lunaires

Insolite!
Portrait inachevé d'un président

Zooms
Vive les bébés!

Demain c'est Aujourd'hui
Un plan anti-zombies au Pentagone #3

Street Fashion
Tokyo , on the Street, #10

Polyvore
Prada SS 2015 par mrekulli

Top Modèles
Candice Swanepoel à la une de GQ UK Mai 2012

Sorties BD
Sorties BD du 03/03/2016

Portraits de Femmes
Circé

Pas bêtes!
Nous aussi...

Architecture&Design
The Cloud, Séoul, Corée du Sud

Tout sur les prénoms
Leandro

Jeux en ligne
Vector runner

Pinterest
Vaganova Ballet Academy, Saint - Petersburg, Russia

Records...en tout genre!
C'est moi qui a le plus grand (suite, à suivre...)

Pensées
Politiciens

Bref
Chat

Le jeu des 7 erreurs
Oops! (avec Sarah Rafferty)

La page cinéma
Jean Rochefort est décédé

Ars longa, vita brevi
Femke Hiemstra, illustratrice

Vintage glamour
23/07/2010

Sexy and zen
Shu Qi, Album Facebook Janvier

The girl from Pomona
Jessica Alba, icone de mode - 1

Humour
Qu'y a-t-il ...

Miam ! Recettes de cuisine
Tourte au poulet= restes de poulet + légumes + créativité

Couleur People
Penelope Cruz dort avec son Oscar !

Vroum!
Oldsmobile Story

Blogs
Zebeblog

Le saviez vous ?
L'affaire Virginia Rappe

Insolite!
Ils l'ont inventé ... et n'ont rien gagné #1

Zooms
Re: L hiver approche... brrr!

Demain c'est Aujourd'hui
Chang'e à la conquète de la Lune

Street Fashion
Paris - On the street - 12


Nos liens préférés



Google

Googleimage

7sur7

Wikipedia.fr

Facebook

Acidcow

Pata2.jpg

etoday.ru

Zcool

Darkroastedblend

Translate Google

Netcarshow

bdnet

google images

4sashi

thesartorialist

Lookbook

iconarchive
Le réseau Cocktail93



The Louise Brooks Website

Beautiful Girlz - La Pinup du Jour

Paris...by Day

745 Evergreen Terrace

Facebook Dark Woods


13 octobre: Journée internationale de prévention des catastrophes
L’Assemblée générale des Nations Unies a désigné le 13 octobre comme date de commémoration de la Journée internationale de prévention des catastrophes. L’objectif de cette journée est de promouvoir une culture mondiale de réduction des catastrophes, y compris des mesures de prévention, d’atténuation et de préparation. Depuis sa mise en place, en 1989, la Journée internationale de prévention des catastrophes, a pris de plus en plus d’ampleur pour devenir un événement majeur de sensibilisation mondiale célébré de différentes manières afin d’encourager les efforts visant à renforcer la résilience des collectivités et des pays face aux catastrophes
En savoir plus sur le site de l'onu
TOUT L'AGENDA
  VINTAGE GLAMOUR
SAMEDI

OCTOBRE
2017
Née Lillian Diana Gish en 1893, elle va avec sa sœur Dorothy (née 2 ans plus tard) découvrir le cinéma sous la direction de David Wark Griffith.
Après des petits rôles dans des films comme « The Musketteer of Pig Alley » ou « Judith of Bethelia », elle va passer au devant de la scène avec « Naissance d'une Nation » (1915). Elle y joue Elsie Stoneman et y est amoureuse de Henry B. Walthall. On ne peut pas y oublier son regard triste à l'hôpital.
Malgré sa relation privilégiée avec Griffith, elle n’a qu’un tout petit rôle dans « Intolérance » (1916). Tout petit certes, mais ô combien inoubliable : celui de la femme qui berce l’enfant.
Ensuite, elle enchaînera avec Griffith certains chefs d’œuvres tels que « A travers l’Orage » (1920), « les deux Orphelines » (1921) et surtout l’incontournable « Le Lys brisé » (1919) aux côtés de Donald Crisp et Richard Barthelmess.
Puis, on a pu l’admirer dans « The White Sister » de Henry King avec Ronald Coleman, aux côtés de John Gilbert dans « La Bohème » (1926) de King Vidor, et Lars Hanstrom dans « La Lettre écarlate » (1926) et le chef d’œuvre absolu qu’est « Le Vent » (1928), ces deux films réalisés par Viktor Sjöström.
Lillian Gish supporta l’avènement du parlant, même si ses rôles se sont espacés.
En 1936, elle interprète au théâtre Ophélie aux côtés de Hamlet John Gielgud (excusez du peu) qui n’était pas encore « Sir ».
En 1947, elle est l’épouse de Lionel Barrymore (autre star du muet) dans « Duel au Soleil » de King Vidor (encore lui).
Mais on se souviendra toujours de Miss Cooper dans le film merveilleux « La Nuit du Chasseur » (1955) de Charles Laughton où elle est en prise à un dangereux pasteur incarné par le superbe Robert Mitchum.
Plus près de nous, elle incarne la vieille femme dans « Un mariage » (1976 de Robert Altman, et surtout, elle est la sœur de Bette Davis dans « les Baleines du mois d’août » (1985)de Lindsay Anderson, son dernier rôle avec comme « jeune premier » Vincent Price (qui n’avait que 74 ans !), et un gamin du nom de Harry Carey Jr (64 ans !)
Nota Bene :
Lors de « Naissance d’une Nation », Griffith s’est retrouvé un peu à cours d’argent pour son film. Lillian, sa sœur et sa mère lui proposèrent alors de lui prêter un peu d’argent pour l’aider(, amis celui-ci refusa, ne voulant pas qu’elles perdent gros.
Le film fut un carton !
Dans « les Baleines du mois d’août », on reconnaît une photo de Lillian et sa « sœur » dont on a juste changé la tête de Dorothy pour y mettre celle de Bette Davis.
Source: Le Cinéma, Mr Griffith et Moi écrit par Lillian Gish avec Anne Pinchot en 1969


Images: cliquer sur les miniatures pour zoomer

par DARKWOODS

 
    

  HUMOUR
SAMEDI

OCTOBRE
2017

Images: cliquer sur les miniatures pour zoomer

par MANTEAU

 
    

  ZOOMS
SAMEDI

OCTOBRE
2017
Le Che, comme il était surnommé à cause d’un tic de langage, a été pris en portrait lors de l’enterrement des victimes de l’explosion de la Coubre, le 5 mars 1960. Il était alors âgé de 31 ans mais représentait déjà l’espoir de beaucoup de personnes et un symbole de rébellion. Cette photographie, prise par Alberto Korda, est l’une des plus connues du monde moderne et l’Institute of Art du Maryland l’a surnommée « photographie la plus célèbre et l’icône graphique du monde du XXe siècle ». Elle est également considérée comme un symbole de rébellion et comme étant l’un des portraits les plus célèbres de tous les temps.
Source: http://dailygeekshow.com/

par MANTEAU

 
    

La Citation du Jour

  La différence entre l'amour et l'argent, c'est que si on partage son argent, il diminue. Tandis que si on partage son amour, il augmente.
Geluk
356

Citation du jour, Geluk
 
286e jour de l'année
Le du jour

HagarDunor

  JPOP & KPOP
VENDREDI

OCTOBRE
2017


Images: cliquer sur les miniatures pour zoomer

par MANTEAU

 
    

A lire également:
16/08/2017    2017-Tokyo Girls Style, Predawn, don't give up
  TOP MODèLES
VENDREDI

OCTOBRE
2017

Images: cliquer sur les miniatures pour zoomer

par SUZY

 
    

A lire également:
02/12/2017    Emily Ratajkowski à la une de Harper's Bazaar, Australie, Aout
16/10/2017    Zoe Kravitz à la une de The Edit
12/01/2018    La collection d'été Victoria's Secret 2017 présentées par les Anges
  TOP MODèLES
VENDREDI

OCTOBRE
2017

Images: cliquer sur les miniatures pour zoomer

par SUZY

 
    

La Citation du Jour

  Il n'y a que les pauvres de généreux.
Honoré de Balzac.
66

Citation du jour, Honoré de Balzac.
 
Le du jour

HagarDunor

  THE GIRL FROM POMONA
JEUDI

OCTOBRE
2017
"Je reste une California girl"
Votre style personnel semble avoir évolué : plus sophistiqué et plus business qu’auparavant. Une volonté de votre part ?
Au quotidien, je reste une California girl ! Mon style ? Confortable avant tout : blouson biker ou blazer chic signés Ralph Lauren, que je mixe avec un jean. Comme ceux de la collection capsule de denim, que j’ai créée avec DL 1961.
Comment parvenez-vous à concilier cinéma, vie de famille et vos fonctions de chef d’entreprise ?
Cash (Cash Warren, son mari depuis 2008, producteur et Web entrepreneur, NDLR) est un superpapa, très présent, il me soutient depuis le début. Et je consacre moins de temps au cinéma, ce qui est déjà un début de solution au problème ! Je privilégie des petits rôles qui me touchent, comme dans Dear Eleanor (sorti en 2016), ou un film fun qui requiert quinze jours de tournage, comme Mechanic : Resurrection, avec Jason Statham. Mes centres d’intérêt ont changé, mes goûts et mes envies aussi. Impossible d’être à la fois sur un plateau de cinéma et à mon bureau cinq jours par semaine ! Mais je rêverais de produire, d’offrir plus de chances aux femmes. Pour qu’elles écrivent, jouent, réalisent… Il reste tellement d’histoires à raconter par notre prisme féminin.
Quel genre de mère êtes-vous pour vos deux filles ?
Je suis une maman cool, mais stricte sur les horaires et la nutrition. Honor (8 ans) et Haven (5 ans) sont curieuses et ouvertes sur le monde. Pour l’instant, elles semblent très à l’aise. Je souhaite leur permettre de garder leur innocence le plus longtemps possible. Elles auront largement le temps de devenir des adultes. The Honest Company est mon troisième enfant, mais ce sont elles mes plus belles réussites.
Par Christelle Laffin / Figaro Madame | Le 17 mars 2017
A suivre...

Images: cliquer sur les miniatures pour zoomer

par MANTEAU

 
    

A lire également:
11/10/2017    Tout ce que j’ai, je l’ai gagné  ! #2
10/10/2017    Tout ce que j’ai, je l’ai gagné  ! #1
  SORTIES BD
JEUDI

OCTOBRE
2017
Benjamin et Benjamine
Tome 1
De Albert Uderzo & René Goscinny
Enfin en album le trésor inédit signé des créateurs d'Astérix.
Les aventures trépidantes et hilarantes de Benjamin et Benjamine.
4 aventures en couleurs, plus de 150 planches de BD restaurées et colorées sous la supervision d'Albert Uderzo
Léo Loden
Tome 6 -Pizza aux Pruneaux
De Serge Carrère et Christophe Arleston
Un flic qui devient privé, une petite amie qui reste dans la police et qui voudrait se faire épouser, un tonton loufoque et bon vivant, un receleur qui imprime des faux tickets pour les matchs de l'OM, un ancien officier du KGB reconverti dans le perçage de coffres, et une galerie de méchants hauts en couleurs...
Les Souvenirs de Mamette
La Vie aux Champs (Nouvelle Édition)
De Nob
Une enfance à la ferme dans les années 1930.
Mamette n'a pas toujours eu 80 ans ! Avant d'être la grand-mère gentille et souriante que tout le monde aimerait avoir dans sa famille, elle a été une petite fille, avec un sacré caractère ! C'était il n'y a pas si longtemps, et pourtant ? C'était dans un monde où il n'y avait ni téléphone portable, ni Internet, où l'on écoutait les feuilletons à la radio et où l'on récitait des leçons de morale à l'école ? La préhistoire !
Mildiou
De Lewis Trondheim
Mildiou est un usurpateur de la pire espèce, un parasite bien nommé qui, par la force, l'oppression et la malhonnêteté, s'est arrogé le titre du roi. Fort heureusement la révolte du peuple a eu raison de lui et le roi légitime est de retour.
Mildiou doit admettre sa défaite mais il ne peut s'y résoudre sans se désigner un dernier adversaire qui sera sa victime expiatoire. Au hasard de la foule, il choisit le plus faible, le plus inoffensif, le plus naïf : un lapin qui n'a rien demandé, le malheureux Lapinot. Le voilà alors embarqué dans une folle course-poursuite !
Rex et le Chien
De Nicolas Poupon
Le Chien, un chien des rues, rencontre Rex, qui lui est domestiqué. Au fur et à mesure des gags, le Chien rappelle à Rex sa condition canine et tout ce qui va avec : porter un collier anti-puces, monter la garde ou simplement aboyer.
Hey Jude !
De Sandrine Revel
Julie a tout pour être heureuse. Un papa qui l'aime fort, des copains extras et Nours, l'ours-robot qui la protège et lui cuisine des cookies. Enfin, quand même, elle aimerait bien avoir un vrai chien aussi !
Un chien qui joue avec elle, un chien avec un cœur qui bat au même rythme que le sien, un chien qui mange les chaussettes et qui peut faire de sacrées bêtises si on ne le surveille pas...
Mais voilà Jude qui pointe le bout de son museau.

Images: cliquer sur les miniatures pour zoomer

par MANTEAU

 
LIEN    

  JEUX EN LIGNE
JEUDI

OCTOBRE
2017

par MANTEAU

 
    

La Citation du Jour

  De mourir, ça ne me fait rien. Mais ça me fait peine de quitter la vie.(César)
Marcel Pagnol
171

Citation du jour, Marcel Pagnol
 
Le du jour

HagarDunor

  THE GIRL FROM POMONA
MERCREDI

OCTOBRE
2017
La femme d'affaires
Loin d’être un hobby d’actrice gâtée, sa société, boostée par son « star power », est aujourd’hui entrée dans le club très fermé de ce que les experts appellent les licornes (des start-up qui pèsent plus de 1 milliard de dollars, NDLR) : l’entreprise américaine est déjà valorisée à 1,7 milliard de dollars en moins de cinq ans. Un succès fulgurant et inédit. À 35 ans, cette reine du e-commerce néglige les castings au profit des benchmarks de produits d’entretien et des plateaux télé où elle milite pour sa juste cause. Sans regrets. L’éco-entrepreneuse reste la seule « Femme la plus sexy de l’année » (selon le magazine masculin FHM en 2007) à avoir fait la une de Forbes. Et ce n’est qu’un début. Autour d’une séance photo exclusive, avec les pièces iconiques de la maison Ralph Lauren, interview d’une pionnière en e-business eco-friendly dont la réussite n’est pas du cinéma.
Madame Figaro. - Votre entreprise, The Honest Company, a été évaluée à 1,7 milliard de dollars moins de cinq ans après sa création. Vous avez lancé Honest Beauty, son pendant cosmétique, en 2015. Comment vivez-vous ce succès extraordinaire ?
Jessica Alba. - Au jour le jour ! Après plus de vingt ans de carrière à Hollywood, je ne pensais pas en arriver là. À la naissance de ma fille aînée, Honor, j’ai d’abord voulu répondre à un manque, avec des produits pour la famille et la maison, non toxiques, respectueux de l’environnement, dignes de confiance, au packaging moderne et à un prix accessible. Je me suis improvisée chimiste du dimanche, pour différencier les ingrédients nocifs des autres. Il m’a fallu trois années de recherches et un nombre incalculable de réunions décevantes avant de me lancer avec des partenaires solides. J’ai eu droit à mon lot de remarques condescendantes, du style « Pourquoi ne crées-tu pas un parfum, plutôt ? » On ne m’imaginait pas dans ce rôle, ce qui a décuplé mon désir de me lancer. Je souhaite voir Honest se déployer dans le monde entier. Mais le chemin pour y parvenir n’est pas encore complètement tracé.
Votre compte personnel dénombre dix millions d’abonnés sur Instagram, presque autant sur Twitter. Pour The Honest Company, la communication sur les réseaux sociaux était-elle primordiale ?
Cela a été l’une des clés de notre développement. Nous sommes une petite société face à des géants qui disposent de millions de dollars chaque année pour gagner des parts de marché ! Dès le début, nous nous sommes adressés aux ménagères millennials. Il nous a fallu créer une communauté, partager notre point de vue de copines. Les réseaux sociaux ont donné un visage humain à notre marque.
Vos arrière-grands-parents étaient des émigrés mexicains. Vous considérez-vous comme un emblème du rêve américain ?
Forcément. En tant qu’actrice, déjà, et en tant qu’entrepreneuse, issue d’un milieu très modeste, qui n’a pas eu accès aux écoles privées. Tout ce que j’ai, je l’ai gagné ! Même le simple fait d’avoir réussi une transition vers un autre domaine que le cinéma… Beaucoup sont arrivés dans ce pays pour fuir les persécutions, parce qu’ils nourrissaient l’espoir d’une vie meilleure. Aujourd’hui, des Américains montent au créneau, car ce rêve est en danger. Comme le sont les droits des femmes, le droit à une éducation convenable, à l’accès aux soins, des choses élémentaires sans lesquelles nous sommes tous démunis. Les Américains ont peur, car ce que nous entendons et voyons mis en place actuellement est l’antithèse des valeurs sur lesquelles ce pays s’est construit.
Comment réagir ?
Je suis plus motivée que jamais pour construire une entreprise éthique, portée par des valeurs d’honnêteté, des pratiques transparentes, jusque dans la façon dont nous investissons dans notre communauté, en Californie du Sud. Continuer à employer et à représenter la diversité. Et rester un exemple d’entrepreneuriat pour les filles du monde entier. The Honest Company prouve que la persévérance mène à tout.
Par Christelle Laffin / Figaro Madame | Le 17 mars 2017
A suivre...

par MANTEAU

 
    

A lire également:
10/10/2017    Tout ce que j’ai, je l’ai gagné  ! #1
  HUMOUR
MERCREDI

OCTOBRE
2017

Images: cliquer sur les miniatures pour zoomer

par MANTEAU

 
    

  MIAM ! RECETTES DE CUISINE
MERCREDI

OCTOBRE
2017
Ingrédients
-2 carottes moyennes, 200g environ
-un morceau de gingembre frais de 40g environ, brossé mais non pelé, et finement tranché
-120 ml de vinaigre de vin blanc (j'ai pris du vinaigre de vin blanc à l'estragon, mais un vinaigre de cidre marcherait aussi)
-1 1/2 c.c. de sel
-1 1/2 c.c. de sucre
Instructions
1) Pelez les carottes et, à l'aide de l'épluche-légume, coupez-les en fins rubans sans trop vous préoccuper de leur régularité. Mettez les rubans dans un bol qui résiste à la chaleur, et placez une passoire fine au-dessus.
2) Mélangez le gingembre, le vinaigre, le sel et le sucre avec 240 ml d'eau dans une petite casserole et amenez à ébullition sur feu moyen-vif. Quand le mélange bout, remuez pour vous assurer que le sel et le sucre sont dissous, puis retirez du feu.
3) Versez immédiatement sur les carottes à travers la passoire. Assurez-vous que les carottes sont bien immergées, couvrez d'une assiette, et laissez revenir à température ambiante. Versez dans un bocal bien propre, refermez et mettez au frais. Consommez dans les deux semaines.
Notes:
Notez que l'odeur pas super agréable du vinaigre chaud flottera pendant quelques heures dans la cuisine, donc si vous attendez des invités, il vaut mieux préparer le pickle la veille.
Source: chocolateandzucchini.com

Adapté du livre de Pierre Lamielle, Kitchen Scraps.

par MANTEAU

 
LIEN    

  TOP MODèLES
MERCREDI

OCTOBRE
2017

par SUZY

 
    

A lire également:
18/09/2017    Paris Jackson à la une de Vogue Australie , Juillet
03/11/2017    Kendall Jenner à la une de Vogue India, Mai
La Citation du Jour

  L'indulgence, mon ami, est une vertu de riche.
Jean Giono
336

Citation du jour, Jean Giono
 
Le du jour

HagarDunor

  ARS LONGA, VITA BREVI
MARDI

OCTOBRE
2017

Images: cliquer sur les miniatures pour zoomer

par MANTEAU

 
LIEN    

  THE GIRL FROM POMONA
MARDI

OCTOBRE
2017
En cinq ans, la beauté incendiaire de Sin City, amie de la maison Ralph Lauren, a bâti un empire avec sa start-up de produits écoresponsables. Rencontre avec une conquérante engagée.
Sa réussite se confond avec le rêve américain : une actrice à succès hollywoodienne (plus de trente-cinq films à son actif depuis la fin des années 1990) qui se métamorphose, en moins de cinq ans, en une des business women les plus influentes des États-Unis. Un parcours hors norme, atypique, exceptionnel, à l’image de cette beauté métisse - sa mère est franco-danoise, son père, ex-militaire, mexicano-indien -, éclatante et déterminée.
La stratège
Sa « première carrière », comme elle l’appelle, a véritablement commencé en 1998, lorsqu’elle a décroché le rôle-titre de Dark Angel, la série signée par James Cameron, face à mille deux cents autres candidates. « Cette superproduction de 125 millions de dollars reposait sur ses seules épaules, a commenté le réalisateur de Titanic. Elle a relevé le défi sans trébucher, travaillant quatre-vingt-six heures par semaine. »
Célébrée pour sa plastique de pin-up, Jessica Alba fait rapidement tourner les têtes. Mais garde la sienne sur les épaules et enchaîne intelligemment comédies romantiques et films d’action à succès. Le public la découvre femme fatale dans Sin City 1 et 2, super-héroïne dans les Quatre Fantastiques, déjantée dans Mon beau-père et nous… Déjà, la stratège se profile. C’est avec le même discernement qu’elle se lance en 2012 dans l’entrepreneuriat, en fondant The Honest Company, une start-up de produits écoresponsables. « Je voulais éviter à mes filles de connaître de nombreux séjours à l’hôpital, comme moi, enfant, après des crises d’allergie et d’asthme », commente-t-elle.
L'instant mode de Jessica Alba
Vous êtes une habituée des défilés de Ralph Lauren, complice du créateur et de son épouse, Ricky. Comment caractériseriez-vous votre relation ?
Ralph Lauren m’inspire. C’est une icône absolue de la mode. J’admire son sens des affaires, jusqu’à la décoration de ses boutiques, la façon dont l’Ancien et le Nouveau Monde s’y côtoient. Il a vécu son rêve en créant un style qui représente la quintessence de «l’American way of life». Impeccable au quotidien comme en soirée ! J’aime son idée de l’artisanat «old school», qu’il a rendu contemporain. Et il a su rester simple et dans la course, malgré les tempêtes. J’écoute ses conseils : savoir bien s’entourer, si possible de membres de sa famille, et défendre sa marque, coûte que coûte !
Par Christelle Laffin / Figaro Madame | Le 17 mars 2017
A suivre...

par MANTEAU

 
    

  ARCHITECTURE&DESIGN
MARDI

OCTOBRE
2017
Architecture
  • La chapelle
    Attenant à la chambre, se trouve une petite chapelle, dédiée au Saint Patron du roi, saint Louis. Richement sculpté, l'autel est encastré dans le mur. Un retable représente des scènes de la vie de saint Louis. Les vitraux à droite montrent Saint-Louis recevant les derniers sacrements.
  • Le cabinet de toilette
    Le cabinet de toilette est couvert de lambris de chêne relativement simples, et les treillages peints sur le plafond donnent l'impression d'une ouverture de la salle vers le ciel. Les peintures murales illustrent la vie et l'œuvre de Walther von der Vogelweide et Hans Sachs. Après le Siegfried du hall d'entrée, et le Tristan de la chambre, cette salle est à nouveau consacrée à l'univers wagnérien avec les Maîtres chanteurs de Nuremberg.
  • Le grand salon
    L'Arrivée de Lohengrin à Anvers (détail), peinture d'August von Heckel réalisée en 1886 pour le château de Neuschwanstein.
    Richement décoré, le salon, avec son annexe « le coin du cygne », est entièrement dédié à la légende du chevalier Lohengrin, qui avait une importance considérable chez Louis II. Les grandes peintures murales d'Hauschild et von Heckel dépeignent le « Miracle du Graal » et l'« Arrivée de Lohengrin à Anvers ». Louis II, jeune prince était tellement imprégné par l'opéra de Wagner Lohengrin qu'il s'était totalement identifié au chevalier au cygne, et n'hésitait pas à se déguiser en Lohengrin. La tragédie de Lohengrin fut sa solitude essentielle. Ce fut également le sort du roi.
  • Le cabinet de travail
    Le cabinet de travail de style gothique du roi est rempli de références à l'histoire du château de Wartburg. Les peintures, serties dans des panneaux muraux finement sculptés, sont l'œuvre de Josef Aigner et illustrent la légende de Tannhäuser et le concours de chant de la Wartburg.
  • La salle des chanteurs
    La salle des chanteurs, photographie colorée de la fin du xixe.
    La salle des chanteurs occupe entièrement le 4e étage du château et est une copie de la salle d'hôtes des ménestrels de la Wartburg en Thuringe, réalisée par Julius Hofmann. Les peintures murales dans le hall et dans le couloir dépeignent des scènes de la légende de Parsifal, sujet du dernier opéra de Wagner. Le château de Neuschwanstein, imaginé par Louis II comme le château du Graal et, simultanément, le château du Chevalier au Cygne Lohengrin, y adjoint un autre héros dans cette salle, à savoir Tannhäuser.
  • La cuisine
    La cuisine, conservée telle quelle, montre comment la technologie moderne a été intégrée à l'atmosphère du Moyen Âge présente dans les étages supérieurs. L'équipement comprend notamment une installation d'eau courante chaude et froide et un système de broches à rôtir automatique, car malgré ses rêveries, le roi n'était pas l'ennemi du progrès technique (surtout s'il lui permettait de concrétiser ses rêves).
  • par MANTEAU

     
        

    A lire également:
    09/10/2017    Le neuschwanstein #2
    08/10/2017    Le neuschwanstein #1
      LA PAGE CINéMA
    MARDI

    OCTOBRE
    2017
    Jean Rochefort, l'une des figures les plus populaires du cinéma français, décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 87 ans, était un comédien éclectique, pudique et passionné, incarnation du gentleman à la française.
    Avec ses grandes moustaches, son air de séducteur farceur, Jean Rochefort, qui a tourné dans près de 150 films, restera comme l'une des grandes voix du septième art français par son timbre de voix unique, grave et pénétrant, immédiatement identifiable, à l'instar d'autres monuments du pays comme Jean-Louis Trintignant ou Philippe Noiret.
    S'il s'est taillé une réputation dans les comédies, où il a souvent incarné des rôles de pince-sans-rire, Jean Rochefort était un acteur singulier, difficile à classer, avec cet air à la fois conventionnel et "fêlé", comme le disait le réalisateur Patrice Leconte dont il était l'acteur fétiche.
    Son allure élancée le prédestinait aux rôles de cadres supérieurs. Il a pourtant joué sur tous les registres : libertin cynique ("Que la fête commence" de Bertrand Tavernier), flegmatique valet anglais ("Les tribulations d'un chinois en Chine" de Philippe de Broca), pharmacien lâche ("Courage, fuyons" d'Yves Robert), père de famille adultérin ("Un Eléphant ça trompe énormément" d'Yves Robert), mari comblé ("Le mari de la coiffeuse" de Leconte), commandant de marine ("Le Crabe Tambour" de Pierre Schoendoerffer)...
    Il a promené sa silhouette longue et osseuse dans des films d'auteur ou grand public, de valeur parfois inégale. En 1987, dans "Tandem" de Patrice Leconte, où il interprète de manière poignante un animateur radio solitaire, il montre qu'il excelle autant dans le registre dramatique que comique.
    Sa longue carrière a été couronnée de trois "Césars" du cinéma français, pour ses rôles dans "Que la fête commence" en 1976, "Le Crabe-Tambour" en 1978, et un César d'honneur en 1999.
    Né le 29 avril 1930 à Paris dans une famille bourgeoise, Jean Rochefort vit une enfance plutôt terne, en partie à Nantes (ouest). "Dieu que je me suis ennuyé enfant", confiait-il. Son goût pour le théâtre lui est communiqué notamment à travers les transmissions de pièces à la radio. Après l'école de théâtre de la rue Blanche à Paris, il entre au Conservatoire et débute dans la compagnie Grenier-Hussenot.
    Sur les planches, il construit sa renommée aux côtés notamment de Delphine Seyrig et de Claude Régy. Il a près de trente ans quand il entame sa carrière au cinéma. Parti en URSS, il se marie et y reste un an.
    A son retour, il joue dans la série "Angélique" de Bernard Borderie. Dans les années 1970, il devient l'acteur favori d'Yves Robert ("Le grand blond avec une chaussure noire", "Le retour du grand blond", "Un éléphant ça trompe énormément", "Nous irons tous au paradis"...) et acquiert son statut de vedette. C'est aussi le "chouchou" de Patrice Leconte, malgré une première rencontre catastrophique entre les deux hommes en 1975.
    En 2015, à 85 ans, il avait incarné dans "Floride" de Philippe Le Guay, avec Sandrine Kiberlain, un ancien industriel en proie à la confusion mentale. Son chant du cygne puisqu'il annonçait, dans la foulée, qu'il mettait un terme à sa carrière. "Je ne veux pas faire de film d'épouvante, donc il vaut mieux s'arrêter", avait-il plaisanté sur Europe 1. Ce qui ne l'empêchait nullement d'enregistrer régulièrement, pour France 5, l'émission des "Boloss des belles lettres" où il interprétait une oeuvre du patrimoine littéraire en langage de la rue.
    En privé, Jean Rochefort, réfractaire à la "starisation", était un passionné de cheval : il avait atteint un niveau de compétition et possédait un haras dans les Yvelines, où il a vécu jusqu'à ses 80 ans. Atteint de dépression, son psychiatre lui avait recommandé de fuir la campagne.
    Père de cinq enfants de trois femmes différentes (Alexandra Moscwa, Nicole Garcia et Françoise Vidal), Jean Rochefort regrettait d'avoir été un "mauvais père" accaparé par sa carrière.
    Source: 7sur7.be

    par 5AVRIL

     
        

    La Citation du Jour

      Quand le sage désigne la lune, l'idiot regarde le doigt.
    proverbe chinois
    347

    Citation du jour, proverbe chinois
     
    Le du jour

    HagarDunor

                  
    Page précédente
    Page suivante

    This website uses cookies to ensure you get the best experience.


    Recherche:
    Do not try stupid things here please, cmd, ping, path: this will never work. it is my own search program
    Aero Vengeance lucrece andrea Vanessa Paradis point mahjong Louis Vuitton Louis Vuitton'A=0 G-Twenty mathilda may osorto michael choses Astor Georgia Salpa
    Recherche par Google:

    Météo

    Météo Paris © meteocity.com

    Nous écrire



    La liberté d'expression a-t-elle des limites ?
    Certain n'acceptent pas la caricature, il existe des pays dans le monde où il est interdit de caricaturer. Lors de mon illustration du prophète Mahomet, j'ai reçu des menaces de mort. La caricature se pratique seulement dans les pays de liberté, démocrates - Cabu

    Nos Rubriques

    L'agenda
    Ars longa, vita brevi
    Vintage glamour
    Sexy and zen
    Jpop & Kpop
    The girl from Pomona
    Humour
    Miam ! Recettes de cuisine
    Couleur People
    Vroum!
    Blogs
    Le saviez vous ?
    Insolite!
    Zooms
    Demain c'est Aujourd'hui
    Nous
    *Uniquement accessible aux membres:
    Street Fashion
    Polyvore
    Top Modèles
    Sorties BD
    Portraits de Femmes
    Pas bêtes!
    Architecture&Design
    Tout sur les prénoms
    Jeux en ligne
    Pinterest
    Records...en tout genre!
    Scary!
    Pensées
    Bref
    Le jeu des 7 erreurs
    La page cinéma

    Santé !

    Archives

  • 12/12/2018
  • 11/12/2018
  • 10/12/2018
  • 9/12/2018
  • 8/12/2018
  • 7/12/2018
  • 6/12/2018

  • 13/12/2017 > menu
  • 13/12/2016 > menu
  • 13/12/2015 > menu
  • 13/12/2014 > menu
  • 13/12/2013 > menu
  • 13/12/2012 > menu
  • 13/12/2011 > menu
  • 13/12/2010 > menu
  • 13/12/2009 > menu
  • 13/12/2008 > menu
  • 13/12/2007 > menu

  • Début Janvier 2017
  • Début Janvier 2016
  • Début Janvier 2015
  • Début Janvier 2014
  • Début Janvier 2013
  • Début Janvier 2012
  • Début Janvier 2011
  • Début Janvier 2010
  • Début Janvier 2009
  • Début Janvier 2008
  • Début Janvier 2007

    Entrer une date:

  • Zooms

    Jpop & Kpop
    2008 - Ai Mengmeng - Heng Xing

    11/09/2011




    Street Fashion
    Milan - On the street - 6

    15/03/2011




    Sexy and zen
    Emoustilla nte

    03/01/2016




    Sorties BD
    Sorties BD du 10/11/2016

    10/11/2016




    Jeux en ligne
    Ikoncity Pinball Deluxe

    20/05/2008




    Zooms
    George Hurrell , photograph e

    19/11/2009




    Portraits de Femmes
    Angela Davis

    01/05/2013




    Jpop & Kpop
    2010 - Jasmine, ONE

    11/01/2011




    Le saviez vous ?
    L'Hortus Deliciarum

    02/08/2018




    Couleur People
    Mireille Darc Story #1

    18/11/2017




    Sorties BD
    Sorties BD du 08/12/2016

    08/12/2016




    Records...en tout genre!
    Un effet boeuf

    27/09/2015




    Top Modèles
    Lea Seydoux dans Lui #1 Septembre

    21/10/2013




    Humour
    Sexe fort, sexe faible

    01/09/2018




    Sorties BD
    Sorties BD du 08/07/2015

    09/07/2015




    Street Fashion
    URSS 2018 #3

    13/06/2018