MARDI

AVRIL
2009
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Aux États-Unis, l’odonyme le plus usité est Second Street ; en France, il s’agit de Rue de l’Église.
Un odonyme, que l'on peut trouver parfois écrit hodonyme, est un nom de lieu qui se réfère à une voie de communication.
Un odonyme peut aussi bien être le nom d'une rue, d'une route, d'une place, d'un chemin, etc. Le terme odonyme vient du grec hodos (« la route »), adossé à la racine « -nymie » que l'on retrouve par exemple dans « anthroponymie » (l'étude des noms de personnes, noms de famille et prénoms), ou domonymie, étude des noms donnés aux maisons.
par MANTEAU  172Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

MARDI

AVRIL
2009
LE SAVIEZ VOUS ?
 
L’identité de Jack l’éventreur, tueur en série anglais du XIXe siècle, n’a jamais été établie et reste un mystère.
Jack l'éventreur (en anglais, Jack the Ripper) est le surnom d'un tueur en série anglais de la fin du XIXe siècle, dont l'identité n'a jamais été établie. Le surnom passé à la postérité provient d'une lettre envoyée à l'agence de presse London Central News Agency par une personne déclarant être le meurtrier. Jack l'éventreur assassina sauvagement au moins cinq prostituées du quartier pauvre de Whitechapel, à Londres en 1888. Le mystère qui entoure l'identité et les mobiles du tueur (ou des tueurs) a intrigué de nombreux enquêteurs et inspiré de nombreux auteurs et artistes.
L'origine du mystère
Le premier assassinat est celui de Mary Ann Nichols, retrouvée égorgée et éventrée dans une rue de Whitechapel le 31 août 1888. Le dernier, avec un degré d'horreur allant crescendo, est celui de Mary Jane Kelly, retrouvée affreusement mutilée dans sa chambre le 9 novembre de la même année.
Les victimes de Jack l'éventreur avaient pour point commun d'être des prostituées occasionnelles œuvrant à Whitechapel (East End), l'un des quartiers les plus pauvres de Londres. À l'exception de la dernière, âgée d'à peine 25 ans, la plupart étaient des femmes d'âge mûr, autour de la quarantaine.
Le nombre et la nature des victimes constituent aujourd'hui encore une énigme pour les enquêteurs : pour quelle(s) raison(s) l'assassin choisit-il des prostituées ? Pourquoi s'arrêta-t-il après le cinquième meurtre ? Pourquoi ce dernier meurtre se déroula-t-il dans de telles conditions ?
par MANTEAU  174Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

MERCREDI

AVRIL
2009
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Maurice Druon de Reyniac, né le 23 avril 1918 à Paris et mort le 14 avril 2009, est un écrivain et homme politique français, membre de l'Académie française dont il a été le secrétaire perpétuel durant quatorze ans et dont il était doyen d'élection (élection en 1966) depuis la mort d'Henri Troyat en 2007.
Jeunesse
Fils de Lazare Kessel, lauréat du premier prix du Conservatoire et membre de la Comédie Française, suicidé à l'âge de 21 ans avant de l'avoir reconnu, Maurice Druon est baigné par son ascendance dans la littérature : il est le neveu de l'écrivain Joseph Kessel, arrière-petit fils d'Antoine Cros, troisième et dernier roi d’Araucanie, arrière-petit neveu du poète Charles Cros, et l'arrière-arrière-petit fils d'Odorico Mendes, homme de lettres brésilien, protecteur du 17e fauteuil de l'Académie brésilienne des lettres. Il porte le nom de son père à l'état civil, René Druon de Reyniac, notaire dans le Nord, avec qui sa mère s'était mariée.
Résistance
Élève officier de cavalerie à l’École de Saumur en 1940, il participe à la Campagne de France, participant aux glorieux combats des cadets de Saumur sur la Loire. Après sa démobilisation, il reste en zone libre, et y fait représenter sa première pièce, Mégarée. Il s'engage dans la Résistance et quitte la France en 1942 avec son oncle Kessel, traversant clandestinement l’Espagne et le Portugal pour rejoindre à Londres les rangs des Forces françaises libres du Général de Gaulle. Il devient l'aide de camp du général François d'Astier de la Vigerie, puis attaché au poste « Honneur et Patrie » avant d'être chargé de mission pour le Commissariat à l’intérieur et à l’information et correspondant de guerre auprès des armées françaises en 1944 jusqu’à la fin des hostilités. Il écrit alors avec Kessel le Chant des partisans qui, sur une musique composée par Anna Marly, devient l'hymne aux mouvements de la Résistance durant la Seconde Guerre mondiale.
Ecrivain
À partir de 1946, il se consacre à sa carrière littéraire, reçoit le Prix Goncourt (1948) pour son roman Les Grandes Familles et divers prix prestigieux pour l’ensemble de son œuvre. Le 8 décembre 1966, il est élu au 30e fauteuil de l’Académie française, succédant à Georges Duhamel. Il accède à la célébrité avec sa saga historique littéraire, Les Rois maudits, adaptée en 1973 à la télévision. Maurice Druon n'a jamais caché que sa série « Les Rois maudits » avait été le résultat d'un travail d'atelier. Au nombre des collaborateurs qu'il remercie dans sa préface, on relève les noms de Gilbert Sigaux, José-André Lacour et Edmonde Charles-Roux parmi quelques nègres de moindre envergure.
par MANTEAU  471Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

VENDREDI

MARS
2009
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Manhattan est l'une des circonscriptions (borough) de la ville de New York, les quatre autres étant Brooklyn, le Queens, le Bronx et Staten Island. Il correspond en grande partie à l'île de Manhattan qui a une superficie de 52 km2. Manhattan est bien une île, et non une presqu'île. Elle est entourée par l'Hudson River à l'ouest, l'East River à l'est, l'Upper New York Bay au sud, et l'Harlem River au nord. Manhattan est la partie la plus dense et la plus riche de New York, ce qui en fait le borough le plus touristique de Big Apple.
C'est également le quartier le mieux desservi par le métro de New York, puisque toutes les lignes y transitent, à l'exception de la ligne G. La circonscription de Manhattan se superpose avec le comté de New York (New York County). En 2000, sa population était de 1 537 195 habitants, et sa densité très supérieure à celle de tout autre comté des États-Unis. Manhattan est mondialement célèbre pour ses gratte-ciels et son activité trépidante...
par MANTEAU  190Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

DIMANCHE

MARS
2009
LE SAVIEZ VOUS ?
 
L’octobasse est le plus gros des instruments de la famille du violon. C’est une sorte de gigantesque contrebasse qui ne possède que trois cordes, accordées ut-1, sol-1 et ut1. L'octobasse descend donc une octave et une tierce plus bas qu'une contrebasse classique et le son qu'elle produit est beaucoup plus puissant.
Son invention remonte au XIXe siècle, le luthier qui le fabriqua fut Jean-Baptiste Vuillaume. Il le conçut en collaboration avec Hector Berlioz, ce dernier ayant besoin d’un instrument très grave pour son Te Deum. Il le fabriqua pour l’exposition universelle de 1855 à Paris. Le contrebassiste français Benjamin Berlioz a joué l'octobasse lors d'une reconstitution de ce concert à la fin du XXe siècle.
Des trois exemplaires construits par J.-B. Vuillaume, l'un se trouve à la Cité de la musique à Paris, un autre à Vienne et le troisième a disparu dans l'incendie d'un théâtre londonien. Son usage semble exceptionnel.
Pour en jouer, l'instrumentiste doit monter sur un petit escabeau intégré à l’instrument et, du fait de la hauteur du manche, c’est grâce à des leviers et des pédales, et non avec ses mains, qu’il agit sur les cordes.
Il n'y aurait actuellement, dans le monde entier, qu'un seul contrebassiste jouant régulièrement de cet instrument extraordinaire, un italien nommé Nicola Moneta. Il a fait construire par le luthier Pierre Bohr un nouvel exemplaire en 1995.
par MANTEAU  341Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

VENDREDI

FEVRIER
2009
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Un nombre premier est un entier naturel, admettant exactement deux diviseurs distincts entiers et positifs : 1 et lui-même. Par opposition, un nombre non nul produit de deux nombres entiers différents de 1 est dit composé. Par exemple 12 = 2×6 est composé, tout comme 21 = 3×7 ou 7×3, mais 11 est premier car 1 et 11 sont les seuls diviseurs de 11. Les nombres 1 et 0 ne sont ni premiers ni composés. Les nombres premiers inférieurs à 100 sont :
2, 3, 5, 7, 11, 13, 17, 19, 23, 29, 31, 37, 41, 43, 47, 53, 59, 61, 67, 71, 73, 79, 83, 89 et 97.
De telles listes peuvent être obtenues grâce à diverses méthodes de calcul. Il existe une infinité de nombres premiers. En 2008, le plus grand nombre premier connu est 243 112 609-1, qui comporte près de 13 millions de chiffres en écriture décimale.
La notion de nombre premier est une notion de base en arithmétique élémentaire : le théorème fondamental de l'arithmétique assure qu'un nombre composé est factorisable en un produit de nombres premiers, et cette factorisation est unique à l'ordre des facteurs près. Elle admet des généralisations importantes dans des branches des mathématiques plus avancées, comme la théorie algébrique des nombres, qui prennent ainsi à leur tour l'appellation d'arithmétique.
Par ailleurs, de nombreuses applications industrielles de l'arithmétique reposent sur la connaissance algorithmique des nombres premiers, et parfois plus précisément sur la difficulté des problèmes algorithmiques qui leur sont liés ; par exemple certains systèmes cryptographiques et des méthodes de transmission de l'information. Les nombres premiers sont aussi utilisés pour construire des tables de hachage et pour constituer des générateurs de nombres pseudo-aléatoires.
par MANTEAU  403Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

LIENS

RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 8 août 1929, 1er tour du monde pour le Graf Zeppelin 3888 , le 08/08/2010
 Les Très Riches Heures du duc de Berry 3238 , le 31/12/2011
 Censure des images en Union soviétique 2593 , le 17/11/2010
 René Lalique - 2 2385 , le 06/05/2011
 Happy Birthday Amy! 2034 , le 04/08/2014
 Le trésor de Hoxne 1861 , le 25/11/2010
 La Naissance de Vénus, d'Alexandre Cabanel 1709 , le 18/12/2010
 Planisphère de Waldseemüller 1539 , le 23/06/2009
 Candice Swanepoel 1491 , le 20/10/2014
 Céramique attique à figures noires 1373 , le 15/11/2009
 Stubby 1303 , le 05/10/2010
 René Lalique - 3 et fin 1269 , le 13/05/2011
 L'attaque du lapin tueur 1262 , le 09/02/2011
 Le Glaucus atlanticus 1221 , le 02/10/2011
 La corne de licorne 1120 , le 24/03/2011
MERCREDI

FEVRIER
2009
LE SAVIEZ VOUS ?
 
La lettre à Ménécée est une lettre écrite par Épicure, à propos de l'éthique et du bonheur. Dans cette courte lettre, Épicure donne à Ménécée un mode d'emploi vers la vie bienheureuse. Pour cela, il s'appuie sur la figure du sage et sur les notions du plaisir et du désir.
* 1 Considérer les Dieux à leur juste valeur
* 2 Ne pas craindre la mort
* 3 Savoir maîtriser ses désirs
* 4 Le texte
Considérer les Dieux à leur juste valeur
On devrait plutôt dire mieux considérer les dieux. En effet, Épicure ne considère pas que les Grecs maltraitent les divinités. Il affirme seulement que la croyance populaire est fausse. Il va plus loin en affirmant qu'elle est impie. L'impiété concerne ceux qui sont persuadés que les dieux interviennent dans leur vie. Selon l'auteur, cela ne peut pas se produire étant donné que les dieux ne laissent rien au hasard. Or, seule la contingence introduit des événements dans notre vie. Les dieux vivent dans l'éternité, c'est-à-dire hors du temps, et ne se préoccupent pas de ce qu'il se passe sur Terre.
Ne pas craindre la mort
La mort joue à cache-cache avec nous. C'est pour cette raison que nous ne devons pas la craindre. Il est presque absurde de la craindre, étant donné que l'on ne la rencontre jamais. L'auteur part du principe suivant :
* L'individu est vivant donc la mort est absente.
* L'individu est mort donc la mort est là mais nous ne sommes plus là.
En suivant cette réflexion, il est possible de comprendre que nous ne rencontrons jamais la mort. Or, comment craindre quelque chose que l'on ne rencontrera jamais ? Comment et surtout pourquoi ?
Savoir maîtriser ses désirs
Épicure établit une distinction entre les différents types de désirs :
* les désirs vides : basés sur des opinions vides, ils ne doivent pas être satisfaits
* les désirs naturels : il s'agit de la faim, de la soif, par exemple. Ces désirs doivent être satisfaits car ils sont nécessaires. La satisfaction de ces désirs doit être dans la modération afin de ne pas produire un manque. En effet, si pour épancher la soif, on ne fait que consommer du vin, il va se créer inévitablement un sentiment de manque lorsque l'on n' aura plus de vin. Or, les désirs naturels nécessaires ne doivent pas être soumis au manque, ou comme on pourrait le dire aujourd'hui, à l'addiction.
Satisfaire ses désirs ne signifie pas non plus devenir ascète mais bel et bien savoir éviter une situation de dépendance envers les plaisirs ou les désirs. Afin d'expliquer ce point, Épicure parle de "calcul des plaisirs". Il s'agit d'un principe selon lequel il faut savoir résister à un plaisir afin de prévenir un plus grand mal qui pourrait survenir plus tard. Le sage est capable de suivre cette direction et il évite ainsi le manque qui viendrait entraver sa vie. Le but du sage et donc du philosophe est d'atteindre l'ataraxie, c'est-à-dire le repos de l'âme, et l'aponie, qui concerne le corps. Il y a, et notamment dans la lettre à Ménécée, une hiérarchie des douleurs, celle de l'âme étant plus dure à supporter que celle du corps. L'âme doit aussi permettre d'oublier la douleur somatique. Dans cette lettre, il précise qu'il a surmonté ses douleurs physiques en se remémorant les conversations qu'ils avaient eues ensemble. C'est ainsi qu'il est possible d'affirmer que le corps semble moins important que la santé de l'âme.
par MANTEAU  667Source: fr.wikipedia.org

DIMANCHE

DECEMBRE
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le RMS Lusitania est un paquebot transatlantique britannique armé par la Cunard.
Son nom vient de celui de la province romaine de Lusitanie, le Portugal actuel. C'est le navire-jumeau (sistership) du paquebot Mauretania.
Son torpillage par un sous-marin allemand, le 7 mai 1915, au large de l'Irlande, avec plus de 1 200 passagers (dont près de 200 Américains) et un chargement secret de munitions semble avoir fortement contribué à l'entrée en guerre des États-Unis.

par MANTEAU  230Source: fr.wikipedia.org

DIMANCHE

DECEMBRE
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 

par MANTEAU  239Source: fr.wikipedia.org

VENDREDI

NOVEMBRE
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Gunkanjima littéralement « île navire de guerre ») est le surnom de l'ile Hashima située sur la côte occidentale du Japon. Elle est quasiment inconnue, même des Japonais. C'est l'une des 505 îles inhabitées de la préfecture de Nagasaki.
En 1810, la découverte fortuite de charbon a radicalement changé le destin du récif, le charbon de cette île ayant joué un rôle prépondérant dans l'industrialisation du Japon.
L'île fut achetée en 1890 par Mitsubishi qui y a lancé l'exploitation du charbon, et y a fait venir massivement de la main d'œuvre. On y a ainsi recensé une population de 5 300 habitants pour 6,3 hectares de superficie.
En 1959, la densité de population était de 835 hab/ha pour l'ensemble de l'île et de 1 391 hab/ha pour le quartier des habitations. C'est l'une des plus forte densité jamais enregistrées au monde.
Quand le charbon fut remplacé par le pétrole, l'industrie charbonnière de l'île s'écroula et sa population partit. Depuis 1973, elle est inhabitée.

par MANTEAU  208Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

VENDREDI

NOVEMBRE
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le 20 novembre 2008 marque les dix ans de la Station spatiale internationale , dont le plus ancien module est Zarya de fabrication russe, financé par les États-Unis.
La Station spatiale internationale (International Space Station, ISS) est une station spatiale construite et assemblée en collaboration entre plusieurs pays. Elle se déplace en orbite autour de la Terre à une altitude d'environ 340 kilomètres1], à une vitesse de 27 700 km/h, en faisant le tour de notre planète 15 fois par jour.
par MANTEAU  287Source: fr.wikipedia.org

MARDI

NOVEMBRE
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Dans la mythologie grecque, les Lampades sont des nymphes chtoniennes des Enfers. Elles accompagnent la déesse Hécate. Elles sont associées aux Mystères d'Éleusis.
Leurs noms est à l'origine du mot "Lampadaire". En effet, les Lampades portaient des torches lumineuses.
Photo: Julien Narboux
par MANTEAU  148Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

MARDI

NOVEMBRE
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le nougat est une confiserie à base de blanc d'œuf, de miel et d'amande proche du touron espagnol et du torrone italien.
Le nom allemand du nougat est türkischer Honig (« miel turc ») ; le mot allemand Nougat désigne une sorte de praliné.
Histoire
Depuis l’Antiquité, le nougat est fabriqué en Orient avec des amandes, du miel et des épices. Sa fabrication était également connue des Grecs, qui eux, le confectionnaient avec des noix.
Au XIVe siècle, les confiseurs damascènes élaborèrent un nougat à la texture rehaussée par la saveur délicate des pistaches d’Alep. Le nougat blanc a été créé à partir d’une recette bien spécifique, composée essentiellement de sucre, de pistaches, d’eau de fleur d’oranger et d’une touche subtile de vanille. Le nougat brun aux pistaches, dont la couleur vient du sucre brun, tire son moelleux de la gomme arabique naturelle entrant dans sa composition. La vanille, les eaux de rose et de fleur d’oranger en soulignent la délicatesse.
À partir du XVIIe siècle, période à laquelle le nougat fut importé en Provence, Marseille avait le monopole de sa fabrication. À cette période, le nougat se nommait « nux gatum » (du fait des noix utilisées dans sa fabrication).
Au XVIIe siècle, Olivier de Serres, plante près de Montélimar, les premiers amandiers du territoire et utilise ses fruits pour la confection du nougat. Fort de son succès, il multiplia le nombre d’amandiers aidé par la population locale. C’est à cette période que le nougat de Montélimar supplanta celui de Marseille.
Le véritable nougat de Montélimar, tel qu’on le connaît aujourd’hui, est apparu au milieu du XVIIIe siècle avec l’ajout de blanc d’œuf, fondus avec le miel et le sucre, permettant d’aérer la pâte.
par MANTEAU  243Source: fr.wikipedia.org

MARDI

NOVEMBRE
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
L'arsenic est un élément chimique de la famille des pnictogènes, de symbole As et de numéro atomique 33, présentant des propriétés intermédiaires entre celles des métaux et des métalloïdes.
Son nom vient du latin arsenicum, tiré du grec arsenikon (« qui dompte le mâle ») en raison de sa forte toxicité. Le prénom Arsène est tiré de la même racine grecque arsen (« mâle »).
par MANTEAU  212Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

              
62     Page précédente
Page Suivante
42