DIMANCHE

AOUT
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Jack Pickford est un acteur américain d'origine canadienne né le 18 août 1896 à Toronto (Canada) et décédé le 3 janvier 1933 à Paris.
Il était connu pour appartenir à la famille d'acteurs Pickford, dont la plus connue était sa sœur Mary Pickford (alias Gladys Smith) et surtout pour son mode de vie tumultueux, ses mariages à des starlettes du moment, et
Au final célébre... mais pas comme acteur
En dépit de son image lisse, il mena une vie agitée, remplie d'alcool, de drogues et de relations multiples, aboutissant à un alcoolisme sévère et la syphilis qui le mènera finalement à sa mort précoce.
Aux premiers temps d'Hollywood, les studios parvenaient à dissimuler les excès de leurs stars mais, au sein du milieu, son comportement en dehors des plateaux a construit sa légende. Il dépensait sans compter et dut subir plusieurs fois l'humiliation de quémander de l'argent à sa mère et sa sœur. Au pic de sa débauche, le nombre de ses rôles diminua et donc, ses propres revenus.
Durant la Première Guerre mondiale, Pickford joignit la Navy. En tirant profit de son nom célèbre, il s'impliqua dans de sombres arrangements permettant à de jeunes hommes fortunés de verser de l'argent sous la table pour éviter de servir dans l'armée, mais aussi en fournissant de jeunes femmes pour les officiers. Ses relations multiples ont souvent mêlé son nom à de nombreux scandales. Il se maria trois fois à d'anciennes danseuses de la compagnie Ziegfeld devenues des stars populaires. Le plus grand scandale fut la mort de sa première épouse, Olive Thomas, en 1920. Les deux époux voyageaient beaucoup et passaient peu de temps ensemble. Depuis longtemps, la famille Pickford se retrouvait durant les vacances mais avec leur mariage fragilisé, le couple décida de partir pour une seconde lune de miel.
En août 1920 ils partirent pour Paris, en espérant rentabiliser leurs vacances par des préparatifs pour un film. La nuit du 9 septembre 1920, le couple sortit faire la fête dans les fameux bistrots du quartier Montparnasse. En rentrant à l'hôtel Hôtel Ritz vers 3h du matin, soit Pickford s'endormit, soit il resta dehors pour une dernière prise de drogues. Des rumeurs attribuèrent à son épouse la prise de cocaïne. Olive Thomas, fatiguée et sous l'effet de la drogue, ingéra accidentellement une large dose de chlorure de mercure, qui avait été prescrite pour la syphilis chronique de son mari. Suivant les rapports, elle aurait cru que la flasque contenait soit de l'eau, soit des somnifères, l'étiquette étant écrite en français. Elle cria : "Oh, my God!" et son mari accourut pour la prendre dans ses bras; mais il était déjà trop tard, elle avait avalé une dose mortelle. Elle fut prise en charge par l'hôpital américain de Neuilly où son mari et son beau-frère Owen Moore restèrent à ses côtés jusqu'à sa mort. Des rumeurs parlèrent de suicide et même de meurtre. Mais l'enquête de police, ainsi que l'autopsie, ont établi la mort accidentelle de l'actrice.
Pickford rapatria le corps de son épouse aux États-Unis. Plusieurs rapports évoquèrent son état suicidaire durant ce voyage retour. Dans son autobiographie Sunshine and Shadows, Mary Pickford raconte : "Jack traversa l'océan avec le corps d'Ollie. Ce n'est pas avant plusieurs années qu'il confessa à notre mère qu'une nuit durant ce voyage il enfila une veste et un pantalon par-dessus son pyjama, monta sur le pont, et s'apprêtait à sauter par-dessus bord lorsqu'une voix lui lança: 'Vous ne pouvez pas faire ça à votre mère et à vos sœurs. Ce serait un acte bien lâche. Vous devez vivre et affronter le futur'"
voir également l'article sur Olive Thomas

par DARKWOODS  943

SAMEDI

AOUT
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Norma Shearer, de son vrai nom Edith Norma Shearer, est une actrice canadienne née le 10 août 1902 à Montréal au Québec et décédée le 12 juin 1983 à Woodland Hills en Californie.
Norma Shearer est très tot attirée par le domaine du spectacle. À 14 ans, elle gagne un concours de beauté local et sent que cela est son point de départ vers la star qu'elle veut devenir. En 1920, sa mère emmène Norma et sa sœur à New York, où elle les encourage à entrer dans les Ziegfeld Follies. C'est un échec, mais Norma réussit tout de même à se faire engager comme figurante dans plusieurs films
Son premier succès en tant qu'actrice sera le rôle de Kathi dans Le Prince étudiant (1927).
Le cinéma connaît quelques changements mais Norma n'a aucun problème à faire la transition du cinéma muet au cinéma parlant. Son premier film parlant est Le Procès de Mary Dugan (1929). Quatre films plus tard, elle reçoit un oscar pour le film La Divorcée (1930). Sa carrière comprend dès lors de nombreux succès qui en font une star d'Hollywood.
Devenue veuve à l'age de 37 ans, Norma voulut se retirer du cinéma, mais la MGM la força plus ou moins à signer un sixième contrat avec eux. David O. Selznick lui offre le rôle de Scarlett O'Hara dans Gone with the Wind (1939), mais le public s'y oppose formellement. Elle se retire du cinéma définitivement après le film Her cardboard lover (1942).
Cette même année, elle se marie avec le Français Jacques Arrouge , ancien champion de ski, à l'époque entraîneur. La dernière décennie de sa vie, Norma n'est pas en bonne santé ; elle meurt à la Motion Picture Country Home en Californie le 12 juin 1983.

par DARKWOODS  801

MERCREDI

JUILLET
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Rose Stradner (née le 31 Juillet 1913 , décédée le 27 Septembre 1958) était une actrice de cinéma d'origine autrichienne .
Elle a été mariée au réalisateur Joseph L. Mankiewicz .
À l'âge de 45 ans, elle s'est suicidée par overdose de somnifères.

par DARKWOODS  1421

MARDI

JUILLET
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Wanda Hawley naît à Scranton (Pennsylvanie), mais déménage à Seattle (Washington) avec sa famille alors qu'elle n'est encore qu'une enfant. Après ses études, elle commence le théâtre avec un groupe d'amateurs de Seattle, puis effectue des tournées aux États-Unis et au Canada comme chanteuse.
Elle fait ses débuts au cinéma avec la Fox, puis rejoint peu après Famous Players-Lasky, où elle tourne avec notamment avec Douglas Fairbanks dans Mr. Fix-It (1918), ou avec Rudolph Valentino dans The Young Rajah (1922).
Elle devient une star en jouant dans des films de Cecil B. DeMille et Sam Wood.
Sa carrière s'arrête avec l'arrivée du cinéma parlant.
Wanda Hawley (alias Wanda Petit) était née le 30 juillet 1895 et décéda le 18 mars 1963

par DARKWOODS  745

DIMANCHE

JUIN
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Norman Kerry est un acteur américain du cinéma muet, né le 16 juin 1894 à Rochester, dans l'État de New York, et mort le 12 janvier 1956 à Los Angeles, en Californie.
Né Arnold Kaiser de filiation allemande, il changea son nom allemand pour celui de Norman Kerry au début de la Première Guerre mondiale
Kerry a fait sa première apparition au cinéma dans la Loi de 1916 Allan Dwan dirigé comédie Manhattan Madness , interprété par Douglas Fairbanks
La carrière de Kerry a prospéré pendant l'ere du film muet de la fin des années 1910 et tout au long des années 1920 , etant rapidement devenu une idole, extrêmement populaire auprès des fans féminines
En 1925, Kerry joue avec Lon Chaney et Mary Philbin un film devenu désormais classique du cinéma d'horreur: Le fantôme de l'opéra
Au début du cinéma parlant, lui et Mary Philbin se réunissent pour filmer des scènes parlant pour les besoins de son adaptation et de sa réédition . Sur la bande sonore les deux étoiles sont trop "raides" et maladroites, parlant avec une diction trop exagérée. Ce fut le seul film sonor de Philbin, et le début du déclin de Kerry.
Malgré ceci, pour sa contribution à l'industrie cinématographique, Norman Kerry a reçu une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6724 Hollywood Blvd., à Hollywood, en Californie .

par DARKWOODS  1071

LUNDI

JUIN
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Sessue Hayakawa est né le Juin 10 1889 à Chiba, au Japon. Acteur japonais, il a joué un peu partout dans le monde, au Japon, en Europe et aux USA sur une période qui alla de 1914 à 1967 !
Son père était le gouverneur d'une province et sa mère un membre d'une famille aristocratique de la classe "samouraï". Le jeune Hayakawa voulait suivre les traces de son père et de devenir un officier de carrière dans la marine japonaise, mais il dut l' abandonner en raison de problèmes avec son audition ...
Hayakawa connut à la fois le début du cinéma au japon (muet) mais également le début de l' industrie cinématographique américaine . Il a été le premier et reste l'un des rares acteurs asiatiques à trouver la célébrité aux États-Unis et en Europe.
Il fut la première star japonaise du cinéma américain et le premier Leading Man Asian-American.
Durant ces premières années, Hayakawa était aussi connu et aussi populaire que Charlie Chaplin et Douglas Fairbanks , bien que son nom est aujourd'hui largement inconnu du grand public.
Sa popularité, son sex-appeal, et son style de vie extravagant on sans doute alimenter des tensions au sein de de la société américaine et conduit à des stéréotypes discriminatoires et la désexualisation des hommes asiatiques dans des productions américaines. Ses regards si particuliers et ses roles stéréotypés de méchants sinistres, prompt à la domination sexuelle avait fait rapidement de lui un idole chez les femmes américaines, et sans doute le premier mâle sex-symbol d'Hollywood, plusieurs années à l'avance par rapport à Rudolph Valentino
Hayakawa refusa d'adopter ces stéréotypes et a abandonna alors Hollywood pour le cinéma européen, et c'est là qu'il fut traité de façon plus égale bien que si l'on prend un exemple français, "Forfaiture" de Marcel Lherbier en 1937, film qu'il joua aux cotés de Victor Francen et Louis Jouvet, il joue encore le même role négatif!
Il était l'une des stars les mieux payés de son époque, gagnant 5000 $ par semaine en 1915, et 2 millions de dollars par an à travers sa propre société de production au cours des années 1920. Il a joué dans plus de quatre-vingts films
Son dernier grand rôle au cinéma fut celui du Colonel Saito dans "Le pont de la rivière Kwai"
Il est mort le 23 Novembre, 1973

par DARKWOODS  1519

LIENS





RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Jean Gabin 4772 , le 17/05/2014
 Louise Brooks 2408 , le 14/11/2012
 Marlene Dietrich 1976 , le 27/12/2013
 01/11/2010 1584 , le 01/11/2010
 Yvonne Printemps 1547 , le 30/07/2014
 Sessue Hayakawa 1519 , le 10/06/2013
 Rose Stradner 1421 , le 31/07/2013
 Ida Rubinstein 1395 , le 05/10/2014
 Noels d'autrefois 1375 , le 05/01/2012
 22/07/2011 1242 , le 22/07/2011
 Fred Astaire 1208 , le 31/03/2014
 20/09/2011 1144 , le 20/09/2011
 Elvire Popesco 1136 , le 10/05/2015
 03/01/2012 1131 , le 03/01/2012
 19/04/2011 1112 , le 19/04/2011
JEUDI

MAI
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Douglas Fairbanks, Sr (23 mai 1883, Denver, Colorado - 12 décembre 1939, Santa Monica, Californie) fut acteur, réalisateur , scénariste de cinéma américain
Il est devenu célèbre pour ses rôles dans des films de cape et d'épée muets comme Le Signe de Zorro, Les Trois Mousquetaires, Robin des Bois ou Le Voleur de Bagdad.
Il fut un moment surnommé The King of Hollywood et fait partie des premières « étoiles » de l'histoire du cinéma.
Photos: doctormacro.com

par DARKWOODS  511

JEUDI

MAI
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Margaret Sullavan est une actrice américaine née le 16 mai 1909 à Norfolk, Virginie.
Née à Norfolk en Virginie, elle déménagea à Boston ou elle s'impliqua dans le club théâtral d'Harvard, dont faisait également partie Henry Fonda. Elle débute dans Close Up en 1929. . Elle joue dans The Devil in the Cheese, ses débuts sur la scène professionnelle. Finalement elle est repérée par Lee Shubert pour sa première pièce à Broadway, A Modern Virgin (1931).
Elle épouse Henry Fonda le 25 décembre 1931. Le mariage ne dure qu'un an, même si Sullavan et "Hank" sont restés des amis leur vie durant.
Margaret part ensuite à Hollywood le 16 mai 1933, à son 22e anniversaire. Elle débute dans Only Yesterday. En 1938, elle est nommée à l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Trois camarades. Elle partage quatre fois l'affiche avec James Stewart (avec lequel elle et Henry Fonda avaient créé une société anonyme avant d'être célèbres) : Next Time We Love (1936), L'Ange impur (The Shopworn Angel) (1938), La Tempête qui tue et The Shop Around the Corner ( 1940)
Margaret souffrait de dépression et d'une défaillance auditive congénitale de l'oreille gauche, l'otospongiose, qui empira avec l'âge la rendant de plus en plus sourde.
Le 1er janvier 1960, elle est trouvée morte dans une chambre d'hotel à New Haven (Connecticut), d'une overdose de barbituriques. Elle avait 50 ans.
L'une de ses filles, Bridget Hayward, meurt neuf mois plus tard d'une overdose.

par DARKWOODS  761

MERCREDI

MAI
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Arletty est née le 15 mai 1898 à Courbevoie (Seine, aujourd'hui Hauts-de-Seine) et décédée le 23 juillet 1992 à Paris. Elle est inhumée au cimetière de Courbevoie.
Connue pour sa gouaille dans la vie comme dans ses rôles - notamment sa fameuse réplique : “Atmosphère, atmosphère ! Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ?” Lancée à Louis Jouvet dans 'Hôtel du Nord' de Marcel Carné et Henri Jeanson, en 1938 -, Arletty tient son caractère d'une enfance modeste en banlieue parisienne.
Fille d'une blanchisseuse et d'un chef de dépôt de tramway, Léonie Bathiat, de son vrai nom, doit quitter sa ville natale à la mort de son père. A la suite du drame, elle épouse un banquier qui l'emmène vivre à Garches où elle découvre le théâtre, la mode et les moeurs de la haute société parisienne.
Engagée comme mannequin pour la maison de couture Poiret sous le nom d'Arlette, elle devient Arletty sur les planches du Théâtre des Capucines. Très vite, elle apparaît sur les plateaux de cinéma, dirigée par Victor Boucher dans 'La Douceur d'aimer' puis par Jean Choux qui lui donne son premier grand rôle en 1931 dans 'Un chien qui rapporte'. Icône du Paris populaire grâce à Marcel Carné, la comédienne joue dans 'Les Enfants du paradis', écrit par Jacques Prévert en 1943.
Le personnage de Garance constitue le point culminant de sa carrière d'actrice et son rôle le plus marquant. Fidèle à ses réalisateurs, elle jouera de nombreuses fois pour Carné, Prévert, ou encore Sacha Guitry.
Après la guerre, Arletty revient au théâtre où elle rencontre Louis de Funès dans la pièce 'Un tramway nommé désir' de Tennessee Williams, ainsi que Jean-Claude Brialy et Jean Babilé. Mais l'actrice perd progressivement la vue et doit abandonner les plateaux alors qu'elle joue pour Jean Cocteau. Elle prête alors seulement sa voix à plusieurs reportages de 1967 à 1985 et disparaît en 1992, laissant derrière elle une carrière d'actrice impressionnante, qui aura marqué les mémoires et l'histoire du cinéma français.
Source: evene.fr


par DARKWOODS  945

VENDREDI

AVRIL
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Constance Talmadge (19 avril 1897 - 23 novembre 1973) était une actrice du cinéma muet, née à Brooklyn, New York, États-Unis.
Elle était la sœur des actrices Norma Talmadge et Natalie Talmadge. Elle apparaît notamment dans Intolérance (1916) de D.W. Griffith dans les rôles de Marguerite de Valois et de la Montagnarde.
Son année de naissance réelle a été souvent remise en cause, Talmadge est en tout cas née dans une famille pauvre. Son père, Fred, était un alcoolique et les a laissés quand elle était encore très jeune. Leur mère, Peg, gagnait sa vie en faisant la lessive. Quand un ami a recommandé que Peg utiliser Norma comme un modèle pour des publicités Peg a accepté. Dès lors tous les trois soeurs ont démarré une carrière d'actrice.
Le premier film de Constance fut En Tenue de mariée (1914)
Constance Talmadge racontait:
"J'aime faire rire les gens. D'abord parce que ce type de travail est facile et naturel pour moi. Je ne suis pas quelqu'un d' émotif. Ma sœur pouvait pleurer de vraies larmes sur deux coussins du canapé en peluche dans une longue robe et bonnet de dentelle blanche, pour ressembler à un bébé mort et elle le faisait de façon si convaincante que 900 personnes à l'avant scène pleuraient avec elle. C'est vrai art, mais mon genre de talent m'aurait conduire si j'avais du faire la même chose à faire hurler de rire les 900 mêmes personnes!"

par DARKWOODS  686

JEUDI

AVRIL
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Pierre Fresnay, de son vrai nom Pierre Jules Louis Laudenbach, est né le 4 avril 1897 à Paris 5e et mort le 9 janvier 1975 à l’hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine)
Fils de Jean Henri Laudenbach, professeur de philosophie, et de Désirée Claire Dietz (1870-1960), Pierre Fresnay monte sur scène pour la première fois à quatorze ans. Dès 1915, il décroche un premier grand rôle au théâtre dans Le Jeu de l’amour et du hasard. La même année, il débute au cinéma muet avec France d’abord, d’Henri Pouctal.
Pierre Fresnay passe ensuite au cinéma parlant et interprète son premier grand rôle en 1931 dans Marius, premier volet de la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol transposée à l’écran par Alexandre Korda. Il interprète ensuite Fanny (1932) et César (1936).
En 1934, il joue Armand Duval au côté d’Yvonne Printemps, qui est sa compagne, dans La Dame aux camélias, de Fernand Rivers. Sa diction incisive lui confère des rôles d’hommes de commandement : officier dans La Grande Illusion de Jean Renoir (1937) en inspecteur dans deux adaptations des romans de Stanislas-André Steeman, Le Dernier des six (1941) et L'assassin habite au 21 (1942) en journaliste (La Bataille silencieuse, Pierre Billon, 1934)
Mais il joue également un bagnard dans Chéri-Bibi, un homme d’église dans Dieu a besoin des hommes (1949) et Le Défroqué (1954) et dans Il est minuit, Docteur Schweitzer (1952) et même en saint Vincent de Paul dans Monsieur Vincent (1947). À la fin de sa carrière cinématographique, il passera au registre comique, dans Les Affreux (1959) et dans Les Vieux de la vieille (1960).

par DARKWOODS  928

VENDREDI

MARS
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Warner Baxter Leroy (29 Mars 1889 - 7 mai 1951) était un Américain acteur surtout connu pour son rôle de The Cisco Kid dans In Old Arizona ( 1929 ) pour lequel il a remporté le deuxième prix de l'Académie des Awards en tant que meilleur acteur .
Warner Baxter avait commencé sa carrière au cinéma dans des films muets . Ses plus remarquables films muets sont probablement Gatsby le magnifique ( 1926 ) et The Awful Truth ( 1925 ).
Aujourd'hui, The Great Gatsby est un des nombreux films perdus de l'époque du muet. Lorsque le parlant est arrivé, Baxter est devenu encore plus célèbre. Ses parlants les plus notables sont In the old Arizona (1929) 42nd Street ( 1932 ), et The Slippery Pearls, court métrage sorti en 1931

par DARKWOODS  920

              
107     Page précédente
Page Suivante
87