JEUDI

AOUT
2012
HUMOUR
 

par MANTEAU  1040

LUNDI

AOUT
2012
HUMOUR
 

par MANTEAU  424

SAMEDI

AOUT
2012
HUMOUR
 

par MANTEAU  1053

VENDREDI

AOUT
2012
HUMOUR
 
Toi même!
par MANTEAU  1126

JEUDI

AOUT
2012
HUMOUR
 

par MANTEAU  432

JEUDI

AOUT
2012
HUMOUR
 
Quel est le comble de l'avarice ?
Remplir son briquet avec du diesel.
Source: blogdeblagues.hautetfort.com

par MANTEAU  751

LIENS







RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Humour humide 7210 , le 07/03/2014
 Vie de couple 6090 , le 10/03/2014
 Humour d'antan 6017 , le 16/03/2014
 Sexe fort, sexe faible 5970 , le 11/12/2014
 Humour (lunettes) noir 5627 , le 18/02/2014
 Sexe faible 5208 , le 22/02/2014
 Humour d'antan 4585 , le 23/03/2014
 Dieu que c'est drole! 4393 , le 13/03/2014
 Love 4059 , le 25/02/2014
 Vive le camping ! 3742 , le 21/12/2014
 It's behind me, isn't it ? 3651 , le 21/03/2014
 Randstad intérim, bonjour ! 3646 , le 13/02/2015
 Miss Pochtron 2012 3572 , le 01/04/2012
 Hou les cornes 3465 , le 14/06/2014
 Pause café 3429 , le 02/07/2014
MERCREDI

AOUT
2012
HUMOUR
 
Plus d'actualité mais amusant quand même

par MANTEAU  1239

LUNDI

JUILLET
2012
HUMOUR
 

par MANTEAU  423

VENDREDI

JUILLET
2012
HUMOUR
 

par MANTEAU  1681

MERCREDI

JUILLET
2012
HUMOUR
 
Ce matin de juin, j’écris dans un transat au fond du jardin anglais que le soleil levant caresse voluptueusement pour en essuyer la rosée. A portée de main, sur un guéridon de paille tressée, le thé aux herbes tiédit à la brise. Le bouvreuil effronté, qui m’espionnait hier déjà, sautille et pirouette à trois pas en stridulant des joliesses absconses dont j’appréhende cependant qu’elles veuillent dire :
" Tire-toi de là bonhomme, que je finisse les miettes de ton croissant qui sont tombées dans l’herbe."
Eh bon, comme l’oiseau, j’ai la plume frivole et baladeuse et tendance à papillonner autour du sujet sans m’y soumettre, voire même à m’en écarter carrément. Ce qui est pénible, avec les livres, je veux dire quand on les écrit, c’est qu’on est plus ou moins poussé à s’en tenir au sujet qu’on prétend traiter. Il faut savoir que cette contrainte est parfois très pénible quand elle s’abat sur un auteur velléitaire par nature, incohérent par goût, et facilement déconnectable par l’imprévu, en l’occurrence ce petit pédé de bouvreuil qui fait rien que frétiller de la queue pour m’empêcher d’aller plus loin.
Dieu merci, quand on se contente de penser au lieu d’écrire, on a parfaitement le droit de sauter du coq à l’âne, sans s’attirer des remarques désobligeantes.
J’aurais du être dérouleur de pensées plutôt qu’écriveur de bouquins.
FONDS DE TIROIR, Éditions du Seuil
par MANTEAU  1325

LIEN

DIMANCHE

JUILLET
2012
HUMOUR
 
Serait ce l'attitude, le vertige , qui trouble l'estomac de certains randonneurs ? En tout cas les commodités sont parfois installées dans des endroits ou on aurait pas prévu de les trouver et c'est tant mieux!

par MANTEAU  618

SAMEDI

JUILLET
2012
HUMOUR
 

par MANTEAU  1364

              
695     Page précédente
Page Suivante
675