MARDI

OCTOBRE
2017
THE GIRL FROM POMONA
 
En cinq ans, la beauté incendiaire de Sin City, amie de la maison Ralph Lauren, a bâti un empire avec sa start-up de produits écoresponsables. Rencontre avec une conquérante engagée.
Sa réussite se confond avec le rêve américain : une actrice à succès hollywoodienne (plus de trente-cinq films à son actif depuis la fin des années 1990) qui se métamorphose, en moins de cinq ans, en une des business women les plus influentes des États-Unis. Un parcours hors norme, atypique, exceptionnel, à l’image de cette beauté métisse - sa mère est franco-danoise, son père, ex-militaire, mexicano-indien -, éclatante et déterminée.
La stratège
Sa « première carrière », comme elle l’appelle, a véritablement commencé en 1998, lorsqu’elle a décroché le rôle-titre de Dark Angel, la série signée par James Cameron, face à mille deux cents autres candidates. « Cette superproduction de 125 millions de dollars reposait sur ses seules épaules, a commenté le réalisateur de Titanic. Elle a relevé le défi sans trébucher, travaillant quatre-vingt-six heures par semaine. »
Célébrée pour sa plastique de pin-up, Jessica Alba fait rapidement tourner les têtes. Mais garde la sienne sur les épaules et enchaîne intelligemment comédies romantiques et films d’action à succès. Le public la découvre femme fatale dans Sin City 1 et 2, super-héroïne dans les Quatre Fantastiques, déjantée dans Mon beau-père et nous… Déjà, la stratège se profile. C’est avec le même discernement qu’elle se lance en 2012 dans l’entrepreneuriat, en fondant The Honest Company, une start-up de produits écoresponsables. « Je voulais éviter à mes filles de connaître de nombreux séjours à l’hôpital, comme moi, enfant, après des crises d’allergie et d’asthme », commente-t-elle.
L'instant mode de Jessica Alba
Vous êtes une habituée des défilés de Ralph Lauren, complice du créateur et de son épouse, Ricky. Comment caractériseriez-vous votre relation ?
Ralph Lauren m’inspire. C’est une icône absolue de la mode. J’admire son sens des affaires, jusqu’à la décoration de ses boutiques, la façon dont l’Ancien et le Nouveau Monde s’y côtoient. Il a vécu son rêve en créant un style qui représente la quintessence de «l’American way of life». Impeccable au quotidien comme en soirée ! J’aime son idée de l’artisanat «old school», qu’il a rendu contemporain. Et il a su rester simple et dans la course, malgré les tempêtes. J’écoute ses conseils : savoir bien s’entourer, si possible de membres de sa famille, et défendre sa marque, coûte que coûte !
Par Christelle Laffin / Figaro Madame | Le 17 mars 2017
A suivre...
par MANTEAU  31

SAMEDI

SEPTEMBRE
2017
THE GIRL FROM POMONA
 

par MANTEAU  91

MERCREDI

SEPTEMBRE
2017
THE GIRL FROM POMONA
 

par MANTEAU  78

SAMEDI

SEPTEMBRE
2017
THE GIRL FROM POMONA
 
La marque de Jessica Alba, The Honest Company va payer une grosse somme d'argent aux clients qui se sont sentis lésés par les argu­ments marke­ting affi­chés sur les produits sensés être natu­rels.
Fondée en 2011, The Honest Company est une affaire qui roule. La marque de produits pour les bébés et la maison a surfé sur l'image de la nature pour enva­hir les foyers améri­cains. Une réus­site pour sa fonda­trice, l'actrice Jessica Alba, qui a été nommée en 2015 l'« auto-entre­­pre­­neuse la plus riche des Etats-Unis » par le maga­zine Forbes. Avec 250 millions de dollars de recettes cette année-là, l'entre­prise de cosmé­tiques bio était évaluée à 1 milliard de dollars.
Problème, la même année, certains clients de la marque ont attaqué en justice The Honest Company. Fusti­geant l'origine des ingré­dients des produits, pas telle­ment natu­rels, ces consom­ma­teurs fâchés se sont atti­rés du même coup les foudres de la comé­dienne. Inter­ro­gée par People, Jessica Alba avait parlé d'une plainte « sans fonde­ment et sans mérite » alors que pour elle, ses produits étaient parfai­te­ment sûrs.
Deux ans plus tard, Jessica Alba n'a certai­ne­ment pas changé d'avis. Son entre­prise a pour­tant elle changé son fusil d'épaule et propose à ses clients un dédom­ma­ge­ment. Selon TMZ, la marque The Honest Company va débour­ser 1,55 million de dollars pour rembour­ser les consom­ma­teurs qui se seraient sentis lésés par le manque de trans­pa­rence au niveau des ingré­dients conte­nus dans leurs produits.
Source: voici.fr

par MANTEAU  55

JEUDI

SEPTEMBRE
2017
THE GIRL FROM POMONA
 
Ces photos datent du 31 oct. 2016 (soirée organisée pour Halloween), Jessica n'a pas son petit ventre tout rond d'aujourd'hui

par MANTEAU  59

SAMEDI

SEPTEMBRE
2017
THE GIRL FROM POMONA
 
Enceinte de quelques mois seule­ment, Jessica Alba est déjà en recherche très active d’un prénom pour son bébé. La belle a des critères bien précis qui limitent un peu l’ima­gi­na­tion…
Chez Jessica Alba et son mari Cash Warren, tout est calculé. Le couple tout à fait adorable et en appa­rence presque normal, ne laisse en fait que peu de place à l’im­pro­vi­sa­tion. L’hé­roïne de Dark Angel l’a prouvé lors de son passage sur le plateau de Jimmy Kimmel cette semaine. Enceinte de son troi­sième enfant, Jessica Alba a rapi­de­ment abordé le sujet avec l’ani­ma­teur qui sait mettre à l’aise ses invi­tés. Curieux, il a voulu savoir si la future maman avait déjà trouvé un prénom pour cet enfant à venir.
Jessica Alba, plutôt prévoyante est, en effet, en pleine de recherche du prénom idéal pour son enfant. Sans révé­ler s’il s’agis­sait d’un garçon ou d’une fille, elle qui est déjà maman de deux enfants, a exposé ses critères. “Nos enfants doivent avoir un prénom origi­nal qui doit aussi être un mot” a expliqué la jeune femme en accord avec son époux. Ainsi, après Honor (9 ans) et Haven (5 ans), Jessica Alba et Cash Warren veulent pour le troi­sième enfant un prénom qui “ comprend une ou deux syllabes et commençant par un H”. Une quête pour le moins précise!
Jimmy Kimmel a bien tenté de l’ai­der en lui propo­sant des prénoms comme Herman ou Heart (coeur), mais la future maman a décliné ces propo­si­tions. Critère supplé­men­taire, il faudrait que ce prénom soit “normal”… Heureu­se­ment, il lui reste encore quelques mois avant de trou­ver!
Source: Gala.fr


par MANTEAU  39

LA PHOTO Pinup DU JOUR


LIENS





RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Jessica...Oops! 3731 , le 02/06/2013
 Les plus belles photos de Jessica d'apres Ranker.com 2746 , le 02/01/2015
 Jessica Alba piégée par une bouche d'aération 2608 , le 19/08/2014
 Jessica à la une de Life Magazine (Aout) 2312 , le 01/09/2010
 Jessica Alba à Paris.. en Vélib! 2289 , le 19/03/2009
 Jessica, la photo pinup de l'année 2010! 1920 , le 25/12/2010
 Jessica Alba is the Greatest Actress Alive 1808 , le 28/08/2010
 Jessica podophile? 1792 , le 02/06/2011
 Jeeeh! 1769 , le 10/03/2010
 Jessica, la religion et les drag queens 1742 , le 14/09/2014
 Jessica Alba dans Hoy Corazon Magazine, Esp, Dec 2010 1731 , le 19/01/2011
 Jessica Alba a brillé 1664 , le 06/02/2011
 Jessica Alba, figure emblématique de Revlon 1611 , le 27/07/2011
 Jessica Alba à la une de Cosmopolitan Chili, mars 2010 1596 , le 07/03/2010
 Jessica Alba: Oops, .... pardon! 1568 , le 10/06/2009
MARDI

SEPTEMBRE
2017
THE GIRL FROM POMONA
 

par MANTEAU  61

MERCREDI

SEPTEMBRE
2017
THE GIRL FROM POMONA
 

par MANTEAU  55

DIMANCHE

SEPTEMBRE
2017
THE GIRL FROM POMONA
 

par MANTEAU  55

SAMEDI

SEPTEMBRE
2017
THE GIRL FROM POMONA
 

par MANTEAU  88

VENDREDI

SEPTEMBRE
2017
THE GIRL FROM POMONA
 

par MANTEAU  74

SAMEDI

AOUT
2017
THE GIRL FROM POMONA
 

par MANTEAU  44

              
617     Page précédente
Page Suivante
597