LUNDI

MARS
2019
LA PAGE CINéMA
 
Ce 24 Février a eu lieu la 91e cérémonie des Oscars à Hollywood
Voici le palmarès de cette grande fête du cinéma (américain)
  • Meilleur film
    Green Book : Sur les routes du sud (Green Book) - Jim Burke, Charles B. Wessler, Brian Currie, Peter Farrelly et Nick Vallelonga
  • Meilleur réalisateur
    Alfonso Cuarón pour Roma
  • Meilleur acteur
    Rami Malek pour le rôle de Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody
  • Meilleure actrice
    Olivia Colman pour le rôle d'Anne d'Angleterre dans La Favorite
  • Meilleur acteur dans un second rôle
    Mahershala Ali pour le rôle de Don Shirley dans Green Book : Sur les routes du sud
  • Meilleure actrice dans un second rôle
    Regina King pour le rôle de Sharon Rivers dans Si Beale Street pouvait parler
  • Meilleure musique de film
    Black Panther - Ludwig Göransson
  • Meilleur film en langue étrangère
    Roma (Mexique)
  • Meilleur film d'animation
    Spider-Man: New Generation
  • Oscars d'honneur
    Lalo Schifrin
    Cicely Tyson
    Marvin Levy
  • Récompenses multiples
    4 Oscars : Bohemian Rhapsody
    3 Oscars : Green Book : Sur les routes du sud, Roma, Black Panther
  • par 5AVRIL  22

    SAMEDI

    MARS
    2019
    LA PAGE CINéMA
     
  • César (édition 43) 2018
    Nommée au César de la Meilleure actrice dans : Un Beau Soleil Intérieur
  • Lumières de la presse étrangère (édition 23), 2018
    Nommée comme Meilleure actrice dans : Un Beau Soleil Intérieur
  • European Film Awards - Prix du cinéma européen (édition 30), 2017
    Nommé comme Meilleure actrice dans : Un Beau Soleil Intérieur
  • César (édition 40), 2015
  • Nommée comme César de la Meilleure actrice dans : Sils Maria
  • Lumières de la presse étrangère (édition 20), 2015
    Nommée comme Meilleure actrice dans : Sils Maria
  • Lumières de la presse étrangère (édition 19), 2014
    Nommée comme Meilleur scénario dans : Camille Claudel, 1915
  • Brutus du cinéma (édition 10), 2011
    Nommé au Brutus de la meilleure actrice dans : Copie conforme
  • Lumières de la presse étrangère (édition 16), 2011
    Nommée comme Meilleure actrice dans : Copie conforme
  • Festival de Cannes (édition 63), 2010
    Lauréate du Prix d'interprétation féminine dans : Copie conforme
  • César (édition 28), 2003
    Nommée au César de la Meilleure actrice dans : Décalage horaire
  • BAFTA Awards / Orange British Academy Film Awards (édition 54), 2001
    Nommé comme Meilleure actrice dans : Le Chocolat
  • César (édition 26), 2001
    Nommée au César de la Meilleure actrice dans : La Veuve de Saint-Pierre
  • Golden Globes (édition 58), 2001
    Nommé comme Meilleure actrice dans une comédie ou une comédie musicale dans : Le Chocolat
  • Oscars / Academy Awards (édition 73), 2001
    Nommé à l'Oscar de la Meilleure actrice dans : Le Chocolat
  • BAFTA Awards / Orange British Academy Film Awards (édition 50), 1997
    Lauréate comme Meilleure actrice dans un second rôle dans : Le Patient anglais
  • Berlinale (édition 47), 1997
    Lauréate de l' Ours d'Argent de la Meilleure actrice dans : Le Patient anglais
  • Golden Globes (édition 54), 1997
    Nommée comme Meilleure actrice dans un second rôle dans : Le Patient anglais
  • Oscars / Academy Awards (édition 69), 1997
    Lauréate à l' Oscar de la Meilleure actrice dans un second rôle dans : Le Patient anglais
  • César (édition 21), 1996
    Nommée au César de la Meilleure actrice dans : Le Hussard sur le toit
  • César (édition 19), 1994
    Lauréate du César de la Meilleure actrice dans : Trois couleurs - Bleu
  • Golden Globes (édition 51), 1994
    Nommée comme Meilleure actrice dans un drame dans : Blue
  • César (édition 18), 1993
    Nommée au César de la Meilleure actrice dans : Fatale
  • Mostra de Venise (édition 50), 1993
    Lauréate de la Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine dans : Trois couleurs - Bleu
  • César (édition 17), 1992
    Nommée au César de la Meilleure actrice dans : Les Amants du Pont-Neuf
  • César (édition 12), 1987
    Nommée au César de la Meilleure actrice dans : Mauvais sang
  • César (édition 11), 1986
    Nommée au César de la Meilleure actrice dans : Rendez-vous
  • Prix Patrick Dewaere & Romy Schneider (édition 6), 1986
    Lauréate du Prix Romy Schneider
  • par 5AVRIL  20

    VENDREDI

    FEVRIER
    2019
    LA PAGE CINéMA
     
    1984 : Nemo, d'Arnaud Sélignac : Alice
    1985 : Les Rois du gag, de Claude Zidi : Alexandra
    1985 : Lifeforce, de Tobe Hooper : Une fille de l'espace
    1987 : La Vie dissolue de Gérard Floque, de Georges Lautner : Pauline
    1987 : Le Cri du hibou, de Claude Chabrol : Juliette
    1988 : La Passerelle, de Jean-Claude Sussfeld : Cora Elbaz
    1988 : Trois places pour le 26, de Jacques Demy : Marion
    1991 : Naked Tango, de Leonard Schrader : Alba/Stéphanie
    1991 : Cerro Torre, le cri de la roche (Cerro Torre: Schrei aus Stein), de Werner Herzog : Katharina
    1991 : Becoming Colette, de Danny Huston : Sidonie Gabrielle Colette
    1992 : Toutes peines confondues, de Michel Deville : Jeanne Gardella
    1992 : Isabelle Eberhardt, de Ian Pringle : Isabelle Eberhardt
    1994 : Le Voleur et la menteuse, de Paul Boujenah : Suzanne Henson (la menteuse)
    1994 : Grosse Fatigue, de Michel Blanc : Mathilda May
    1994 : La Lune et le Téton (La Teta y la luna), de Bigas Luna : Estrellita
    1995 : Pocahontas, une légende indienne, des studios Disney : Pocahontas (voix parlée de la version française)
    1996 : Remake, Rome ville ouverte (Celluloide) de Carlo Lizzani
    1997 : Le Chacal (The Jackal), de Michael Caton-Jones : Isabella Zanconia
    1999 : Entrevue, de Marie-Pierre Huster (court-métrage) : Alix
    2000 : Là-bas... mon pays, d'Alexandre Arcady : Nelly Azera
    2004 : Love Express, d'Elena Hazanov : Anne-Charlotte
    2007 : New Délire d'Éric Le Roch : Fanny (voix)
    2007 : La Fille coupée en deux de Claude Chabrol : Capucine Jamet
    2012 : Les Infidèles de Jean Dujardin et Gilles Lellouche : Ariane
    2019 : Je ne rêve que de vous de Laurent Heynemann

    par 5AVRIL  33

    VENDREDI

    JANVIER
    2019
    LA PAGE CINéMA
     
    1-Ghost Stories
    2-Han Solo, a star wars story
    3-Alpha
    4-Jean-Christophe & Winnie
    5-Chasseuse de géants
    6-Avengers: Infinity War
    7-La forme de l'eau
    8-Ready Player One
    9-Luna
    10-Parvana
    11-Le Retour du Héros
    12-It came from the desert
    13-Espen,Titan,Rendel,Sherlock Gnomes
    Je sais y en a plus de 13 mais m'embetez pas je fais ce que je veux d'abord
    A voir également:
    13 films de 2017
    13 films de 2016
    10 films de 2015

    par 5AVRIL  33

    MERCREDI

    JANVIER
    2019
    LA PAGE CINéMA
     
    Source: cinecomedies.com


    par 5AVRIL  20

    MARDI

    DECEMBRE
    2018
    LA PAGE CINéMA
     
    I'll be back (« je reviendrai ») est une phrase culte associée généralement à l'acteur américain Arnold Schwarzenegger
    La réplique est utilisée pour la première fois par Arnold Schwarzenegger dans le 1er Terminator, après que son personnage, un assassin cybernétique (le T-800), se voit refuser l'accès au poste de police où s'est réfugiée sa cible, Sarah Connor. Le Terminator prend quelques secondes pour observer la structure du mur protégeant l'accueil du commissariat, puis dit à l'officier de police de permanence, qui lui refuse l'entrée, « I'll be back », avant de revenir quelque temps plus tard, au volant d'une voiture, défonçant l’entrée du commissariat en passant à travers la guérite, et par la suite massacrant la quinzaine de policiers présents dans l'édifice.
    Arnold Schwarzenegger utilise cette même phrase (ou une variante) dans plusieurs de ses films ultérieurement. Il a également utilisé la réplique lors de discours publics tenus dans le cadre de ses fonctions de gouverneur de Californie.
    Le 21 juillet 2005, cette phrase se situe en 37e position sur la liste AFI's 100 Years... 100 Movie Quotes de l'American Film Institute.
    Schwarzenegger a utilisé la réplique dans plusieurs autres films dans lesquels il a joué :
  • Commando (1985) – I'll be back, Bennett!, dite par le personnage principal à son ennemi Bennett (Vernon Wells), juste avant d'être mis contre son gré dans un avion. Bennett répond « Je serai prêt Johntrad 3. »
  • Le Contrat (1986) – I'll be right back (à 1:14:02), dite par Mark Kaminski (Schwarzenegger) à Max Keller.
  • Running Man (1987) – Killian, I'll be back, dite à l'animateur Damon Killian (Richard Dawson), qui ne s'attend pas à ce que le personnage de Schwarzenegger survive au tournage. Killian réplique « seulement en rediffusiontrad 4. »
  • Jumeaux (1988) – If you're lying to me, I'll be back! (« Si tu me mens, je reviendrai ! ») (à 0:58:40-43), dite au docteur qui a dirigé l'expérience ayant mené à la création du personnage.
  • Un flic à la maternelle (1990) – I'm back!, dite lors de la scène finale à la classe de maternelle alors que le personnage est sorti de l’hôpital.
  • Last Action Hero (1993) – La phrase est utilisée à trois reprises : I'll be back.... Ha! You didn't know I was going to say that, did you?!? (« Je reviendrai...Ha ! Tu ne te doutais pas que j'allais dire ça hein ?!? », à 0:40:56-0:41:01), dite par Jack Slater (Schwarzenegger) à l'enfant Danny Madigan. Ce dernier réplique « Tu dis toujours ça. ... Tout le monde s'attend à ce que tu le dises. C'est comme ta carte de visite ».
    La deuxième fois, la réplique est dite par Madigan, qui coupe Slater en disant I'll be back. I know. I know. (« Je reviendrai, je sais, je sais. », à 0:46:10-11).
    La troisième fois, Ripper dit la phrase à Slater (à 1:44:45-49). Slater répond The hell you will.
  • Junior (1994) – It's nice to be back…, dite par le personnage lorsqu'il rendre à la maison.
    La Course au jouet (1996) – I'll be back with the doll later… (« Je reviendrai avec la poupée plus tard... »), dite par le personnage à sa femme.
    À l'aube du sixième jour (2000) – Le personnage dit à un vendeur I might be back. Ce dernier réplique « Oh, you'll be back. »
  • Expendables 2 : Unité spéciale (2012) – Trench Mauser (Schwarzenegger) dit « I'm back » alors qu'il porte secours à l'équipe piégée dans une mine. Plus tard, lors de l'échange de coups de feu final, il dit I'll be back à Mr. Church (Bruce Willis), qui lui répond You've been back enough. I'll be back. (« Tu es suffisamment revenu. Je reviendrai. »). Mauser réplique par Yippee-ki-yay, la phrase culte du héro de la série Die Hard John McClane, interprété par Willis.
  • par 5AVRIL  21

    LIENS

    RANK
      Les posts plus lus dans la rubrique

     Al Pacino Story - 2 942 , le 07/04/2013
     Behind the scenes - 1 879 , le 10/05/2013
     Les films de l'année 2012 654 , le 30/12/2012
     Behind the scenes - 2 650 , le 12/05/2013
     La réplique qui tue #10 619 , le 18/10/2013
     Jean Paul Belmondo Story - 1 529 , le 01/06/2013
     Détour Mortel 6 définitivement retiré de la vente 481 , le 27/11/2015
     La réplique qui tue #9 466 , le 13/10/2013
     La réplique qui tue #1 457 , le 03/09/2013
     Sorties Ciné du 27/03/2013 449 , le 27/03/2013
     Liz Taylor, dernière légende 441 , le 25/03/2011
     Sorties ciné du 08/06/2011 440 , le 08/06/2011
     Sorties Ciné du 31/08/2011 394 , le 31/08/2011
     Sorties ciné du 15/06/2011 388 , le 15/06/2011
     Autour du film «Breakfast at Tiffany's» 382 , le 06/01/2013
    MERCREDI

    OCTOBRE
    2018
    LA PAGE CINéMA
     
    Le mythique château Marmont vu dans "Somewhere" de Sofia Coppola, le non moins mythique Waldorf Astoria à New York; le Park Hyatt de Tokyo, cadre de "Lost in Translation", le Timberline Lodge de "Shining"... Voici 10 fameux hôtels vus dans les films.
  • LE TIMBERLINE LODGE DANS L'OREGON
    Vous le reconnaissez ? Oui oui, c'est le fameux hôtel vu dans Shining de Kubrick ! Du moins dans sa version extérieure, puisque tous les intérieurs furent reconstitués en studio. Situé au pied du Mont Hood, dans l'Oregon, le Timberline Lodge fut construit en 1937 par près de 500 ouvriers. En 1972, il fut ajouté au registre national des lieux historiques. Si un petit séjour sur place vous motive, c'est par là !
  • LE BEVERLY WILSHIRE À LOS ANGELES
    Hôtel légendaire inauguré en 1928, situé juste à côté de Rodeo Drive à Beverly Hills, le Beverly Wilshire, propriété du groupe hôtelier Four Seasons, a longtemps été surnommé "l'hôtel de Pretty Woman", puisque c'est là que fut tourné le film avec Julia Roberts et Richard Gere. Le film a tant fait pour la renommé de l'hôtel qu'ils ont même créé un package Pretty Woman For a Day, avec farniente dans une suite, Spa, massage, séance shopping, ect...
  • LE PLAZA DE NEW YORK
    Le Plaza Hotel de New York est une véritable institution; un des plus célèbres hôtels du monde. Situé juste à côté de Central Park, il fut inauguré en 1907. S'il fut le cadre de tournage pour une grande partie de Maman, j'ai encore raté l'avion, en 1992, le Plaza a accueilli de très nombreux tournages : ceux de Presque célèbre, Crocodile Dundee, The Great Gatsby (version 2013), La Mort aux trousses d'Hitchcock, Arthur...
  • LE PLAZA HOTEL DE LAS VEGAS
    Et non, il n'y a pas que le Caesar Palace et autres hôtels MGM à Las Vegas ! Construit en 1882, le Plaza Hotel de Las Vegas a été classé à l'inventaire du patrimoine historique aux Etats-Unis. Il a accueilli les tournages de nombreuses séries TV et films, depuis même l'époque du cinéma muet. On peut citer Easy Rider, mais surtout No Country For Old Men des frères Coen ! Rebaptisé The Eagle Pass Hotel dans l'oeuvre des frères cinéastes, c'est là qu'a lieu la confrontation entre le tueur Anton Chigurh (Javier Bardem) et Llewelyn Moss (Josh Brolin).
  • LE PARK HYATT DE TOKYO
    Situé en plein coeur de la ville, dans le quartier de Shinjuku, bénéficiant d'une vue spectaculaire sur les quartiers de la ville ainsi que face au Mont Fuji qui se découpe au loin, le Park Hyatt est l'hôtel 5 étoiles filmé amoureusement par Sofia Coppola dans son film Lost in Translation. Si jamais vous passez dans le coin, commandez donc un whisky Suntory comme Bill Murray au New York Bar de l'hôtel, avant de savourer la vue (et le verre) du haut du 52e étage.
  • LE MILLENIUM BILTMORE HOTEL, À LOS ANGELES
    Situé dans le quartier financier (Downtown) de Los Angeles, le Millenium Biltmore Hotel est un établissement mythique. Inauguré le 2 octobre 1923, il est probablement celui qui a accueilli le plus de tournages; plus d'une centaine. Il a même hébergé durant plusieurs années, à leurs débuts, huit cérémonies des Oscars. La toute première cérémonie eut même lieu ici, en 1927. Parmis les films tournés en ces lieux, il y a eu Chinatown, Ocean's Eleven, SOS Fantômes, Braquage à l'italienne, Le Flic de Beverly Hills, Se7en, mais aussi les séries Mad Men, NCIS, Glee... En fait, il y a tout le temps ou presque un tournage dans les murs.
  • HOTEL DEL CORONADO, EN CALIFORNIE
    Cadre de tournage du film culte Certains l'aiment chaud de Billy Wilder en 1958, l'hôtel Del Coronado, de style Victorien, fut inauguré en 1888, et inscrit au registre des monuments historiques en 1977. Aujourd'hui propriété du groupe Hilton, il fut un lieu de villégiature prisé de nombreuses personnalités, comme Charles Chaplin, ainsi que plusieurs présidents des Etats-Unis (Roosevelt, Jimmy Carter, Gerald Ford, William Taft...).
  • LE FONTAINEBLEAU DE MIAMI BEACH, EN FLORIDE
    Passé à la postérité pour accueillir le tournage de Goldfinger, c'est dans son luxueux cadre que l'agent 007 rencontre pour la première fois aux abords de la piscine son ennemi Auric Goldfinger (Gert Fröbe). C'est aussi là que fut tournée la fameuse scène où 007 découvre le corps de Jill Masterson, morte étouffée par la peinture d'or qui recouvre son corps. A son inauguration en 1954, l'hôtel fut l'établissement le plus vaste et luxueux jamais construit en Floride. Il était tellement populaire et réputé auprès du gratin mondain (Judy Garland y croisait Elvis...) que le propriétaire de l'hôtel, Ben Novack, fut un temps obligé de poster des gardes armés pour barrer l'accès à l'hôtel aux non résidents.
  • LE JUVET LANDSCAPE HOTEL, EN NORVÈGE
    Loin, très loin des Etats-Unis, c'est en Norvège que fut tourné le formidable film de SF Ex Machina d'Alex Garland. En l'occurence au sein de l'hôtel cosy Juvet Landscape. Situé en plein milieu de la nature, dans le cadre exceptionnel du parc national de Reinheimen, le Juvet Landscape Hotel est constitué de seulement neuf chambres totalement séparées.
  • LE CHÂTEAU MARMONT, À LOS ANGELES
    Los Angeles abrite une grosse concentration de lieux mythiques. Le château Marmont en fait incontestablement partie. Construit en 1929 à l'origine comme un immeuble avec des appartements, il est transformé en hôtel au style baroque après la crise de 1929. Il fut inscrit sur la liste des monuments culturels et historiques de Los Angeles en 1976. Loin de se "contenter" d'être le cadre du Somewhere de Sofia Coppola, l'histoire du château Marmont regorge d'anecdotes hollywoodiennes, parfois plus ou moins sordides. Warren Beatty qui ne peut payer sa chambre et se fait sortir, tout comme Lindsay Lohan et sa facture impayée de 46000 $, l'overdose de de John Belushi des Blues Brothers au Bungalow n°3 en mars 1982; Robert Mitchum qui y a fait la plonge, ect...
    Source: www.allocine.fr

  • par 5AVRIL  46

    LUNDI

    OCTOBRE
    2018
    LA PAGE CINéMA
     
    Votre carrière stagne ? Vous ne savez pas comment vous faire connaître ? Contactez Mark Hamill, le conseiller professionnel intergalactique ! Il vous donnera les bons conseils pour réussir dans votre vie professionnelle. Ou pas…
    Mark Hamill, la star de la saga Star Wars, a récemment révélé avoir donné des conseils à Arnold Schwarzenegger - rien que ça ! - quand l’acteur de Terminator n’était pas encore aussi célèbre qu’aujourd’hui. "Arnold Schwarzenegger m’a demandé des conseils quand il débutait. Je lui ai dit de laisser tomber son accent pour avoir plus de rôles et de changer son nom de famille que personne ne pouvait prononcer. Il a fait tout le contraire et est devenu l’une des plus grandes stars de l’histoire", a posté Hamill sur Twitter.
    Arnold Schwarzenegger a répondu au tweet de son ami avec humour : "Ton conseil était judicieux, dans n’importe quelle circonstance normale, car c’était la règle à l’époque. Mais j’étais du genre à transgresser les règles."
    Source: premiere.fr

    par 5AVRIL  67

    VENDREDI

    OCTOBRE
    2018
    LA PAGE CINéMA
     
    Source: cinecomedies.com


    par 5AVRIL  22

    DIMANCHE

    MAI
    2018
    LA PAGE CINéMA
     
    Le jury du Festival de Cannes a livré son verdict
    Stars, cinéastes et équipes de films ont effectué samedi 19 mai au soir leur dernière montée des marches, avant une cérémonie de clôture présentée par l'acteur français Edouard Baer.
    Palme d'or: "Une affaire de famille" du Japonais Hirokazu Kore-eda
    Grand prix du jury: "BlacKkKlansman" de l'Américain Spike Lee
    Prix du jury: "Capharnaüm" de la Libanaise Nadine Labaki
    La Palme d'or spéciale: Jean-Luc Godard, qui présentait "Le Livre d’image"
    Prix d'interprétation masculine: Marcello Fonte, dans le film "Dogman" de l’Italien Matteo Garrone
    Prix de la mise en scène: le Polonais Pawel Pawlikowski pour le film "Cold War"
    Prix du scénario: "Heureux comme Lazzaro" de l'Italienne Alice Rohrwacher, mais également "3 Faces" de l'Iranien Jafar Panahi, co-écrit par le réalisateur et Nader Saeivar
    Prix de l'interprétation féminine: Samal Yeslyamova, dans le film du Russe Sergey Dvortsevoy "Ayka"
    par 5AVRIL  94

    DIMANCHE

    MAI
    2018
    LA PAGE CINéMA
     
    Source: cinecomedies.com


    par 5AVRIL  69

    VENDREDI

    AVRIL
    2018
    LA PAGE CINéMA
     
    1. Les évadés (1994) 9,2
    2. Le parrain (1972) 9,2
    3. Le parrain, 2ème partie (1974) 9,0
    4. The Dark Knight: Le chevalier noir (2008) 9,0
    5. 12 hommes en colère (1957) 8,9
    6. La liste de Schindler (1993) 8,9
    7. Pulp Fiction (1994) 8,9
    8. Le seigneur des anneaux: Le retour du roi (2003) 8,9
    9. Le bon, la brute et le truand (1966) 8,8
    10. Fight Club (1999) 8,8
    11. Le seigneur des anneaux: La communauté de l'anneau (2001) 8,8
    12. Forrest Gump (1994) 8,7
    13. L'empire contre-attaque (1980) 8,7
    14. Inception (2010) 8,7
    15. Le seigneur des anneaux: Les deux tours (2002) 8,7
    16. Vol au-dessus d'un nid de coucou (1975) 8,7
    17. Les affranchis (1990) 8,7
    18. Matrix (1999) 8,7
    19. Les sept samouraïs (1954) 8,6
    20. La guerre des étoiles (1977) 8,6
    En 2015, le même classement:
    Top 20 des films , par Imdb.com
    Conclusion: Pulp Fiction perd deux places (Tarantino serait il considéré comme moins "génial" qu'avant ?), Forrest Gump également (la on penche plutôt par la disparition des écrans de Tom Hanks). En tout cas pas de nouveaux arrivants dans le top 20.
    Le film le plus récent dans le classement est Interstellar (2014), à la 32e place
    par 5AVRIL  52

                  
    348     Page précédente
    Page Suivante
    328