VENDREDI

JANVIER
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
Lya De Putti est née le 10 janvier 1897 à Vécse, Autriche-Hongrie (aujourd'hui Vojčice en Slovaquie) et morte en 1931 à New York
Actrice du cinéma muet, elle se fit remarquée pour ses rôles de femme fatale, « vamp malgré elle ».
Elle était la fille de Julius de Putti , baron et officier de cavalerie et de Mária Holyos une comtesse .
Elle commença la scène en Autriche-Hongrie avant de rejoindre Berlin où elle intégra un ballet.
Dans ses films allemands, elle fut essentiellement remarquée après 1921 et "Le tombeau hindou" et "Le Tigre du Bengale" une superproduction en deux parties réalisée par Joe May et scénarisée par Fritz Lang et Thea von Harbou
En 1926, Lya de Putti partit pour les États-Unis où elle fut engagée par Adolph Zukor, de la Paramount Pictures, puis par Cosmopolitan Productions et les Studios Universal .
Pour James Young, Manfred Noa ou Nils Olaf Chrisander, elle joua les femmes fatales , coiffée comme Louise Brooks et Colleen Moore.
Elle serait morte en 1931 d'une pneumonie , conséquence d'une opération destinée à retirer de son œsophage un os de poulet

par DARKWOODS  10

JEUDI

JANVIER
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
Retrouvez sur le site de Dark Woods toutes les cartes de bonnes années présentes sur le Journal depuis l'année 2008 !
par DARKWOODS  13

MARDI

JANVIER
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
Adolph Zukor est un producteur de cinéma d'origine hongroise, né le 7 janvier 1873 à Ricse(Alors Autriche Hongrie maintenant Hongrie) et mort le 10 juin 1976 à l'âge de 103 ans.
Il fait partie de ces hommes qui ont contribué à la légende hollywoodienne. Il est l'un des cofondateurs de la Paramount Pictures avec Jesse L. Lasky.
C'est au cours de cette même année 1888 qu'Adolph Zukor pose le pied sur le sol des États-Unis. Il a quinze ans quand il débarque à Castle Garden avec tous les immigrés venant d'Europe. Quelques jours après son arrivée, Adolph Zukor travaille dans un magasin de tapisserie d'ameublement à deux dollars la semaine. En quelques années, il maîtrise parfaitement le négoce de la fourrure et part à Chicago pour lancer son propre commerce. Deux ans après , de retour à New York, Adolph Zukor songe à diversifier ses activités en se penchant sur une nouveauté de l'époque appelée « Penny Arcade » dont le principe est de visionner un court film pour un penny
À la fin de l'année 1903, Zukor et Kohn se débarrassent de leur affaire de fourrure afin de se concentrer pleinement sur leur nouvelle activité et mettent en place avec leurs autres associés des succursales à Newark, Philadelphie et Boston12. Forts du succès de leurs « Nickelodeons », les associés font aménager le premier étage de leur Arcade de la 14e rue en salle de cinéma, le Crystal Hall.
En 1905, Zukor est un homme de spectacle à plein temps.
Durant l'été 1916, Jesse L. Lasky et Adolph Zukor décident de s'unir en fusionnant la Jesse L. Lasky Feature Company avec la Famous Players qui deviendra quelques années plus tard la Paramount
Il se retire en 1959 nommé président honoraire et il le restera jusqu'à sa mort.
par DARKWOODS  15

DIMANCHE

DECEMBRE
2019
VINTAGE GLAMOUR
 
Marie-Jeanne Bellon, dite Marie Bell, née le 23 décembre 1900 à Bègles, et décédée le 14 août 1985 à Neuilly-sur-Seine, est une actrice française.
Carrière dans les années 20 et 30
Formée au Conservatoire de Paris, elle rejoint ensuite la Comédie-Française.
Elle est inhumée au cimetière de Monaco (non loin de Joséphine Baker), auprès de Jean Chevrier (1915-1975) qu'elle avait épousé en 1953.
Dans l'immédiat avant-guerre, reconnue comme « femme française de premier plan », elle devint le prototype de la femme élégante, telle qu'elle l'incarnait dans ses rôles à la fin du muet et au début du cinéma parlant.
1922 : Molière, sa vie, son œuvre de Jacques de Féraudy
1924 : Paris de René Hervil
1928 : La Valse de l'adieu de Henry Roussel
1928 : Madame Récamier de Gaston Ravel et Tony Lekain
1929 : Figaro de Gaston Ravel et Tony Lekain
1930 : La nuit est à nous de Carl Froelich et Henry Roussell : Bettine de Barsac
1930 : La Folle Aventure de Carl Froelich et André-Paul Antoine : Nelly Irwin
1931 : L'Homme qui assassina de Curtis Bernhardt et Jean Tarride : Lady Falkland
1931 : Le Joker de Erich Waschneck
1931 : La Chance de René Guissart : Tania Balieff
../..

par DARKWOODS  47

VENDREDI

DECEMBRE
2019
VINTAGE GLAMOUR
 
par DARKWOODS  27

LIEN

DIMANCHE

DECEMBRE
2019
VINTAGE GLAMOUR
 
Fire walk with me !
par DARKWOODS  25

LIENS





RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Jean Gabin 4836 , le 17/05/2014
 Louise Brooks 2469 , le 14/11/2012
 Marlene Dietrich 2060 , le 27/12/2013
 01/11/2010 1627 , le 01/11/2010
 Yvonne Printemps 1617 , le 30/07/2014
 Sessue Hayakawa 1572 , le 10/06/2013
 Ida Rubinstein 1467 , le 05/10/2014
 Rose Stradner 1466 , le 31/07/2013
 Noels d'autrefois 1408 , le 05/01/2012
 Elvire Popesco 1298 , le 10/05/2015
 22/07/2011 1278 , le 22/07/2011
 Fred Astaire 1270 , le 31/03/2014
 20/09/2011 1173 , le 20/09/2011
 19/04/2011 1169 , le 19/04/2011
 03/01/2012 1164 , le 03/01/2012
SAMEDI

NOVEMBRE
2019
VINTAGE GLAMOUR
 
7 photos d'une série avec Louise Brooks pour modèle. Elle pose dans les 3 premieres devant le buste de Dante Alighieri
Les photos ont été commandées par Warner pour le film GOD’S GIFT TO WOMEN (1931)

par DARKWOODS  20

DIMANCHE

NOVEMBRE
2019
VINTAGE GLAMOUR
 
Si vous suivez le Journal de Dark Woods, vous pouvez en découvrir chaque mois des plus belles les unes que les autres !
  • 1ere: origine inconnue
  • La 2e est issue de ce compte Facebook
  • La 3e est parue sur Ebay. Elle provient du tournage du film Prix de Beauté à Paris en 1930
  • 4e: photo issue du tournage de Beggars of Life
  • 5e: photo prise à Paris pour les magazines français. Louise Brooks y a séjourné plusieurs fois pour ses films mais également du tourisme et visiter ses célèbres maisons de mode (et oui déjà à l'époque !)
  • 6e: origine inconnue

  • par DARKWOODS  23

    JEUDI

    NOVEMBRE
    2019
    VINTAGE GLAMOUR
     
    Et meme beaucoup de dessinateurs contemporains. Alors voici Louise à la sauce Shane GLines,Guido Crepax , John Striebel, Leone Frollo,Sugar-Slut,Roberto Baldazzini,Marion Mousse,Jack R. Wilhelm,Ian Baker ,Zan Czyzewski,Ludovic Chavarot,Serge Carrere,Hubert,Jenny Lerew et bien d'autres
    Si vous aimez, j'en poste regulièrement sur le journal de Dark Woods
    J'ai rassemblé tous les dessins que j'ai trouvé sur la rubriqué Art Gallery mais j'avoue qu'elle n'est plus très à jour !

    par DARKWOODS  22

    JEUDI

    NOVEMBRE
    2019
    VINTAGE GLAMOUR
     
    Louise Brooks et Charlie Chaplin eurent une histoire d'amour à New York durant l'été 1925. À l'époque, Brooks, âgé de 18 ans, était showgirl dans les Ziegfeld Follies (apres avoir été danseuse classique dans les ballets ) et n'avait pas encore fait ses débuts au cinéma
    Chaplin avait lui déjà 36 ans et était marié à Lita Grey - :cétait déjà un cinéaste populaire (il était à New York pour la première de " The Gold Rush ").
    Leur histoire d'amour intense a duré deux mois, après quoi Brooks et Chaplin se sont séparés.
    Photos: la rubrique people ca existait déjà dans les journaux en 1925, preuve ce "comics" sur le sujet et un article paru dans la presse de l'époque (source: louisebrookssociety.blogspot.com)

    par DARKWOODS  16

    LIEN

    LUNDI

    OCTOBRE
    2019
    VINTAGE GLAMOUR
     
    par DARKWOODS  46

    LIEN

    VENDREDI

    OCTOBRE
    2019
    VINTAGE GLAMOUR
     
    Lotte Lenya, née Karoline W. Charlotte Blamauer le 18 octobre 1898 à Vienne (Autriche) et morte le 28 novembre 1981 à New York, est une chanteuse, récitante2 et actrice autrichienne, naturalisée américaine. Elle fut et demeure l'une des interprètes les plus connues des songs de son premier époux, Kurt Weill.
    Née dans une famille ouvrière de Vienne3, Charlotte (« Lotte ») Lenya était d'origine allemande. Elle part étudier la danse à Zurich en 1914, et trouve un emploi de comédienne au théâtre local. C'est là qu'elle adopte son nom de scène, alors orthographié Lotte « Lenja ».
    Premiers succès
    En 1921, elle repart chercher du travail à Berlin, et lors d'une audition pour « Nuit magique » (Zaubernacht) en 1924 fait la connaissance d'un jeune compositeur, Kurt Weill, qu'elle épouse en janvier 1926. En 1927, sa rencontre avec Bertolt Brecht marque le début d'une longue collaboration : lors du festival de Baden-Baden, elle chante Grandeur et décadence de la ville de Mahagonny. En 1928, c’est la création de L'Opéra de quat'sous à Berlin, qui est désormais son rôle-phare. Elle interprète aussi le rôle de Jenny dans le film de Pabst qui sort en 1931. Tout au long de la République de Weimar, ses interprétations font l'objet de multiples enregistrements sur disque sans cesse réédités depuis
    L'émigration
    Séparée de Kurt Weill (dont elle divorce ensuite), l'arrivée au pouvoir des Nazis la pousse à quitter l'Allemagne : en mars 1933, elle s'installera à Paris où elle tient le premier rôle dans le ballet de Brecht et Weill, Les Sept Péchés capitaux.

    par DARKWOODS  78

                  
    289     Page précédente
    Page Suivante
    269