Cocktail93




DIMANCHE

SEPTEMBRE
2020
ARCHITECTURE&DESIGN
 
Photos trouvées sur homeean.com

par MANTEAU  30

MARDI

SEPTEMBRE
2020
ARCHITECTURE&DESIGN
 
Année: 2018
Architecte : RDAI

Architecte d’exécution : The Oval Paternship LTD - Patrick Bruce

BET structure : Inhabit Group
Bureau d’étude Fluides : Ferrier Chan & Patners Ltd

Éclairagiste : Ph. A Concepteurs Lumière & Design


par MANTEAU  42

MERCREDI

SEPTEMBRE
2020
ARCHITECTURE&DESIGN
 



par MANTEAU  25

SAMEDI

AOUT
2020
ARCHITECTURE&DESIGN
 
La tour Perret est un immeuble résidentiel et de bureaux situé à Amiens, place Alphonse-Fiquet, face à la gare du Nord, à faible distance du centre ville
Elle fut conçue par l'architecte Auguste Perret, en 1942 dans le cadre du projet de reconstruction de la place Alphonse-Fiquet et de la gare d'Amiens à la suite des destructions massives du début de la Seconde Guerre mondiale. Les travaux furent menés par l'entreprise Perret-Frères (dont les associés sont Auguste, Gustave et Claude) qui travaille en collaboration avec l'entreprise Bouvet d'Arras.
Après les travaux de terrassement et de fondation commencés le 15 novembre 1949, la première pierre est posée le 22 mai 1950 en présence d'Eugène Claudius-Petit, ministre de la Reconstruction, qui salue la naissance « du plus haut gratte-ciel d'Europe » .
La construction de la tour fut financée par les fonds publics du ministère de la Reconstruction et de l'Urbanisme, pour un coût de 225 millions de francs.
La tour reste d'abord inhabitée : contrairement au souhait initial d'Auguste Perret, il est décidé d'y prévoir des logements mais elle n'emporte pas l'adhésion des Amiénois. Le prix de revient du mètre carré est supérieur de 15 à 20 % à celui des constructions traditionnelles et la cherté des loyers décourage autant les amateurs que ses formes modernistes.
Après la mort d'Auguste Perret en 1954, le bâtiment est proposé sans succès par l'État au conseil général de la Somme pour qu'y soient installées les archives départementales. D'autres projets de cession n'aboutissent pas, et certains n'excluent plus la démolition de la tour. Elle reste presque vide, sans fonction précise.
Elle est rachetée en 1959 par l'architecte François Spoerry, agissant pour le compte de la Financement Immobilier Spoerry (une société immobilière) et avec pour objectif de « tenter de lever la lourde hypothèque que la Tour Perret fait peser sur tous les projets de construction d'immeubles-tours en France »
Celui-ci réalise les cloisonnements intérieurs, et transforme l'immeuble en copropriété privée5. Après les travaux d'aménagement intérieur, la Tour Perret est finalement inaugurée le 24 juillet 1960.
Les premiers occupants s'y installent en 1962. Des visites touristiques sont organisées jusqu'en 1974. La tour est inscrite aux Monuments historiques en 1975.

par MANTEAU  20

LUNDI

JUIN
2020
ARCHITECTURE&DESIGN
 
Un projet signé Zaha Hadid

par MANTEAU  275

DIMANCHE

MAI
2020
ARCHITECTURE&DESIGN
 
La maison se trouve non loin de Londres, elle a été réalisée par l’architecte Ian McChesney. Entièrement vêtue de verre opaque noir, la façade agit comme un miroir sombre, reflétant l’environnement qui l’entoure.
Non seulement McChesney a conçu la maison, mais il a également conçu tous les éléments d’aménagement paysager autour. Deux grands chênes bordent les côtés de la maison, tandis que des lits de fleurs bordent l’allée vers l’entrée. Des fenêtres du sol au plafond permettent à la lumière d’inonder la salle de séjour, tout en brouillant la ligne entre l’intérieur et l’extérieur. Le poêle à bois moderne est le point focal du séjour. Des portes ouvrent la cuisine sur la terrasse extérieure, qui mène directement à l’étang. Un escalier en chêne et en zig-zag relie les deux niveaux de la maison. Toutes les chambres donnent sur la verdure environnante.
Architecture Par JDD | 7 octobre 2014
www.journal-du-design.fr