MARDI

JUIN
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
Hermann Steinschneider, dit Erik Jan Hanussen, (2 juin 1889, Vienne - 25 mars 1933, Berlin), était un illusionniste, voyant et hypnotiseur, personnalité célèbre du music-hall en Allemagne durant l'entre-deux-guerres.
Bien que Hanussen ait prétendu être un aristocrate danois, il était en fait un Juif tchèque, né Hermann Steinschneider. Hanussen père, était acteur et gardien d'une synagogue, et marié à Julie Kohn Antonie à Vienne, en Autriche.
Hanussen devint célèbre grâce à ses représentations à la Scala de Berlin où il accomplissait des performances d'hypnose et où il lisait dans les pensées des spectateurs
De nombreuses légendes abondent quant aux rencontres entre Hanussen et Adolf Hitler. Celui-ci l'aurait notamment rencontré juste avant les élections allemandes, en novembre 1932, pour lui enseigner des techniques de contrôle des masses, en employant une gestuelle particulière et en ayant recours à différents effets dramatiques.
En 1943, l’institution américaine Office of Strategic Services, dans le cadre de la rédaction d'un profil psychologique d'Hitler écrivait : « Durant le début des années 1920, Hitler reçut des leçons régulières de rhétorique et de psychologie de la foule d'un homme nommé Hanussen qui était aussi un astrologue et diseur de bonne aventure. Il était très intelligent et enseigna à Hitler l'importance de mettre en scène ses réunions publiques afin d'obtenir les meilleurs effets spectaculaires »
En 1931, Hanussen acheta une imprimerie à Breslau et fit paraître un journal occultiste : Hanussen Magazin et Bunte Wochenschau.
Hanussen disparut le 25 mars 1933 dans des conditions troubles (hypothèses de la disparition : assassinat par des SA, utilisation par Hanussen de techniques d'illusionnisme)

par DARKWOODS  8

DIMANCHE

AVRIL
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
George O'Brien est un acteur américain, né le 19 avril 1899 à San Francisco (Californie), mort d'une crise cardiaque le 4 septembre 1985 à Tulsa (Oklahoma).
George O'Brien débute au cinéma en 1922, donc pendant la période du muet, et poursuit sa carrière à l'avènement du parlant, jusqu'à un dernier film en 1964, Les Cheyennes de John Ford (achevant en outre, avec ce réalisateur, une collaboration sur dix films, le premier étant Le Cheval de fer en 1924). Après la Seconde Guerre mondiale (durant laquelle il sert dans l'U.S. Navy), il ne participe qu'à cinq films, l'essentiel de sa filmographie se situant avant 1940 (dont de nombreux westerns, surtout mis en scène par David Howard).
Parmi ses films notables, outre ceux de John Ford, se trouvent L'Aurore de Friedrich Wilhelm Murnau (1927, avec Janet Gaynor), L'Arche de Noé de Michael Curtiz (1928, avec Dolores Costello), ou encore Daniel Boone de David Howard (1936, rôle-titre, aux côtés d'Heather Angel).
George O'Brien se produit également au théâtre, à Broadway, dans six comédies musicales, entre 1924 et 1932 (une fois comme chanteur soliste, sinon comme choriste).
Pour sa contribution au cinéma, une étoile lui est dédiée sur le Walk of Fame d'Hollywood Boulevard.
par DARKWOODS  5

JEUDI

AVRIL
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
Walter John "Jack" Buchanan (2 avril 1891 - 20 octobre 1957) était un acteur de théâtre et de cinéma écossais, chanteur, danseur, producteur et réalisateur.
Il est surtout connu en Amérique pour son rôle dans la comédie musicale hollywoodienne classique The Band Wagon en 1953.
A Paris, il jouera dans la revue Tout feu...Tout flemme, d'Albert Willemetz, avec Phyllis Monkman, Aimé Simon-Girard, Nina Myral et Loulou Hégoburu au Casino de Paris1.
Phyllis Monkman l'accompagne souvent sur scène et elle apparaît dans un film muet Her Heritage (en) avec lui en 1919.
Sa santé n'était pas robuste et, à son grand regret, il fut déclaré inapte au service militaire pendant la Première Guerre mondiale
Pendant les années 1920 et 1930, il était célèbre pour "la grâce apparemment fainéante mais la plus accomplie avec laquelle il chantait, dansait, flirtait et plaisantait à travers des spectacles musicaux .... La grande silhouette, les gestes élégants, l'air général de passer un bon moment ".
Dans les années 30 il tourne pour les américains deux films en europe:
- Monte-Carlo film musical américain réalisé par Ernst Lubitsch, sorti en 1930.
- Le Mirage de Paris (titre original : Paris) film musical américain de Clarence G. Badger, sorti en 1929
par DARKWOODS  4

VENDREDI

MARS
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
Gloria Swanson, née Gloria Josephine May Swanson le 27 mars 1899 à Chicago et morte le 4 avril 1983 à New York, est une actrice américaine.
Gloria Swanson commence sa carrière en 1915 aux studios d'Essanay à Chicago sous le nom de Gloria Mae. En 1916, elle épouse en premières noces Wallace Beery, acteur de cinéma fréquentant les studios d'Hollywood dont elle divorce trois ans plus tard. Elle interprète au début de sa carrière des rôles de « cœur à prendre » ou de midinette, très à la mode à l'époque. Elle joue son premier rôle important dans Après la pluie, le beau temps (Don't Change Your Husband) de Cecil B. DeMille en 1919. Elle tournera six films avec lui, qui seront six succès2. Elle tournera également six films avec "Rudolph Valentino".
En 1924, elle tourne en France Madame sans-gêne, un film réalisé par Léonce Perret, sur lequel elle fait la connaissance du marquis Henry de La Falaise, initialement engagé pour être son assistant et interprète et qu'elle épouse l'année suivante. De retour aux États-Unis, elle refuse les propositions lucratives de Paramount Pictures pour rejoindre la United Artists, créée quelques années plus tôt par Charles Chaplin, Douglas Fairbanks, Mary Pickford et D. W. Griffith et qui lui offre une totale indépendance. Elle s'associe à Joseph Kennedy, patriarche du clan Kennedy et directeur de RKO Pictures, pour créer en 1927 la Gloria Swanson Pictures Corporation, destinée à produire ses propres films. Kennedy propose à La Falaise de devenir représentant de la RKO (qui a racheté Pathé États-Unis) en France . Ainsi que certains journaux à scandale s'en font l'écho et malgré les dénégations des intéressés, il s'avère que Swanson et Kennedy entretiennent une liaison depuis plusieurs années et ce dernier voit là une façon efficace d'éloigner le mari
La première expérience de Swanson en tant que productrice n'est pas très heureuse : Sunya, le remake d'un film de 1919, Eyes of Youth, dépasse rapidement le budget prévu en raison du tournage en extérieurs à New York et ne rencontre pas le succès escompté.
Elle met alors toute son énergie et sa fortune dans la production d'un second film, Faiblesse humaine (Sadie Thompson) où elle joue le rôle d'une prostituée violée par un religieux fanatique. Le film est cette fois un succès commercial et critique incontestable, et lui vaut sa première nomination à l'Oscar de la meilleure actrice.
Elle décide alors de produire un film audacieux, La Reine Kelly (Queen Kelly), réalisé par Erich von Stroheim dans lequel elle tient à nouveau le rôle principal.
Mais les exigences du réalisateur et sa mésentente avec Joseph Kennedy conduisent à son renvoi, laissant le film inachevé après avoir englouti un budget colossal.
Cette aventure marque à la fois la fin de la Gloria Swanson Pictures Corporation, de l'association professionnelle et personnelle de Kennedy et de Swanson6, mais aussi de son mariage avec La Falaise, le couple divorçant en 1930 (La Falaise épousera l'année suivante l'actrice Constance Bennett).
La Swanson se console en recevant sa deuxième nomination à l'Oscar pour son rôle dans L'Intruse avant d'épouser Michael Farmer en août 1931.
L'arrivée du parlant, comme pour beaucoup de vedettes de l'époque, porte un coup à sa carrière d'actrice. Certains journalistes la poussent à se retirer, ce qu'elle fait en 1934.
Avec Greta Garbo, Gloria Swanson est reconnue comme une des plus grandes légendes du cinéma muet hollywoodien. Sa carrière décline à l'arrivée du parlant, cependant elle renoue magistralement avec le succès grâce au fascinant film Boulevard du crépuscule (1950) qui la met en scène en star déchue du cinéma muet.
par DARKWOODS  8

MERCREDI

FEVRIER
2020
VINTAGE GLAMOUR
 

par DARKWOODS  3

SAMEDI

FEVRIER
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
John Barrymore est un acteur américain, né le 15 février 1882 à Philadelphie (Pennsylvanie) et mort le 29 mai 1942 à Los Angeles (Californie). De son vrai nom John Sidney Blyth, il est le frère de Lionel et d'Ethel Barrymore.
Il épousera en 1928 l'actrice Dolores Costello, dont il divorcera en 1935. John Barrymore est le grand-père de l'actrice et réalisatrice Drew Barrymore.
John Barrymore tenta d'abord d'éviter la scène et tenta brièvement une carrière d'artiste. Il apparut sur scène avec son père Maurice en 1900, puis sa sœur Ethel l'année suivante. Il débute sa carrière en 1903 et se fait d'abord connaître comme acteur de théâtre dans la comédie légère, puis dans le théâtre dramatique, ce qui aboutit aux productions de Justice (1916), Richard III (1920) et Hamlet(1922); son rôle dans Hamlet lui a valu d'être appelé le "plus grand tragédien américain vivant".
Après un succès (avec Hamlet ) à Londres en 1925, Barrymore quitte la scène pendant 14 ans pour se consacrer entièrement aux films. À l’ époque du cinéma muet , il a été bien accueilli dans des roles tels que Dr. Jekyll et Mr. Hyde (1920), Sherlock Holmes (1922) et The Sea Beast (1926). Pendant cette période, il a gagné son surnom "the Great Profile".
Sa voix formée sur scène s'est avérée un atout lors de l' introduction de films sonores . Trois de ses œuvres, Grand Hotel (1932), Twentieth Century (1934) et Midnight (1939) ont été intronisées dans le Registre national du film .
La vie personnelle de Barrymore a fait l'objet de beaucoup d'attention avant et depuis sa mort.
Dès l'âge de 14 ans, il a eu des problèmes d'alcoolisme, a été marié et a divorcé quatre fois et a été déclaré faillite plus tard dans sa vie.
Dans sa nécrologie dans le Washington Post, il a déclaré qu au fil des années - et à mesure que sa vie privée devenait plus publique , il était, malgré son génie du théâtre, un surtout un "personnage de tabloïd".

par DARKWOODS  2

LIENS





RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Jean Gabin 4777 , le 17/05/2014
 Louise Brooks 2409 , le 14/11/2012
 Marlene Dietrich 1978 , le 27/12/2013
 01/11/2010 1586 , le 01/11/2010
 Yvonne Printemps 1550 , le 30/07/2014
 Sessue Hayakawa 1521 , le 10/06/2013
 Rose Stradner 1423 , le 31/07/2013
 Ida Rubinstein 1400 , le 05/10/2014
 Noels d'autrefois 1378 , le 05/01/2012
 22/07/2011 1243 , le 22/07/2011
 Fred Astaire 1209 , le 31/03/2014
 Elvire Popesco 1207 , le 10/05/2015
 20/09/2011 1146 , le 20/09/2011
 03/01/2012 1131 , le 03/01/2012
 19/04/2011 1114 , le 19/04/2011
DIMANCHE

FEVRIER
2020
VINTAGE GLAMOUR
 

par DARKWOODS  5

JEUDI

JANVIER
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
Louis Octave Maxime Le Verrier , court métrage Max Le Verrier (né le 29 janvier 1891 à Neuilly-sur-Seine , France , † le 6 juin 1973 à Paris , France) était un sculpteur français. Il a également utilisé le nom de scène Arthur .
Le Verrier était le fils d'un orfèvre et joaillier parisien ; sa mère venait de Belgique . Ses parents se sont séparés quand il avait sept ans. Il a visité plusieurs internats, dont l' École des Roches à Verneuil-sur-Avre .
Contre les voeux de Max, son père l'envoya étudier l'agriculture à Saint-Sever (Landes) et à La Réole . À l'âge de 16 ans, il est rentré à Paris et a pris un travail occasionnel pour éviter de travailler dans l'agriculture. En 1909, il quitta la France et s'installa brièvement à Londres , où il avait du mal à trouver du travail.
Le Verrier a travaillé dans une école de pilotage à Rendon, où il a d'abord attendu pour un avion, puis en 1913, il a obtenu sa licence de pilote. Lors de la Première Guerre mondiale, il entra en février 1915 dans un escadron de bombardiers français utilisé. Le 25 mai 1915, il fut abattu lors d'un combat aérien d'un avion de combat allemand. En manquant classé, il a reçu la médaille militaire française et la Croix de guerre 1914-1918 . Pendant sa captivité à Münsterle sergent n'a pas été arrêté pour le travail. Il a demandé des outils et de la pâte à modeler et a commencé à sculpter. Le Verrier se lia d'amitié avec d'autres artistes du camp et dépeignit certains de ses camarades détenus. En 1917, il fut interné dans le cadre d'un échange de prisonniers en Suisse . À l' École des Beaux-Arts de Genève , il étudie avec Marcel Bouraine et Pierre Le Faguays , restés amis à vie et travaillant souvent ensemble.
Après la guerre, Le Verrier rentre à Paris où il épouse en 1921 Jeanne Hubrecht avec qui il aura deux fils. Au début des années 1920, il hérite d'une petite fonderie où il réalise rapidement de petites sculptures et des objets de décoration tels que des lampes, des cendriers, des serre-livres et des radiateurs de style Art déco . En plus de ses propres sculptures, il a composé pour les artistes Pierre Le Faguay, Marcel Bouraine, André Vincent Becquerel et Jules Masson . Il a principalement travaillé avec le bronze, l'ivoire, le zinc, la terre cuite et la céramique. Le Verrier a montré son travail dans les salons de la Société des Artistes Décorateurs , où il était élu.
À l'expositionExposition internationale des Arts Décoratifs et Industriels modernes de 1925, il remporte une médaille d'or. Il a également exposé à l' exposition universelle de Paris en 1937 . À l’époque de l’Art déco, ses figures féminines - telles que son œuvre Clarte - se sont fait connaître par leur corps athlétique parfait en parfaite symétrie. Les œuvres de Le Verrier comprennent également des sculptures animales telles que des pélicans, des cigognes, des écureuils, des chimpanzés, des chevaux, des lions et des panthères noires .
../..
Traduit de Max Le Verrier sur de.wikipedia.org
Ce site maxleverrier.com en français lui est consacré

par DARKWOODS  8

SAMEDI

JANVIER
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
Son blog

par DARKWOODS  11

LIEN

SAMEDI

JANVIER
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
With Louise Brooks as Gipsy (Right, down)

par DARKWOODS  8

DIMANCHE

JANVIER
2020
VINTAGE GLAMOUR
 

par DARKWOODS  3

MERCREDI

JANVIER
2020
VINTAGE GLAMOUR
 
Pola Negri (3 janvier 18971, Lipno, Pologne - 1er août 1987, San Antonio, Texas, États-Unis) actrice polonaise du cinéma muet , se maria à Seraincourt le 14 mai 1927 avec le prince Serge Mdivani. Ruinée par le krach financier de 1929, elle vendit le château de Rueil et, en 1941, s'installa définitivement aux États-Unis. Elle prit la nationalité américaine en 1951. Elle vécut au 6933, Hollywood Boulevard.
Berlin puis Hollywood
En 1917, Pola Negri quitte Varsovie pour Berlin où elle signe un contrat avec Max Reinhardt. Celui-ci la dirige au théâtre dans le conte oriental Sumurun, dont Ernst Lubitsch réalise l'adaptation cinématographique avec un grand succès. Prise sous contrat par la UFA, les deux hommes propulsent rapidement Pola Negri au rang de star. Lubitsch devient son metteur en scène préféré, il la dirige notamment dans Carmen, La Chatte des montagnes et Montmartre. Surtout La Du Barry remporte un succès mondial, et Lubitsch est appelé à Hollywood pour diriger Mary Pickford dans une évocation historique.
La star travaille également avec Georg Jacoby, plus tard metteur en scène d'un mythique Quo vadis ? avec Emil Jannings et mentor (avec Reinhardt) de Hedy Lamarr, et le russe Dimitri Buchowetzki, spécialiste des grands sujets (Danton, Othello) pour une adaptation d'Alexandre Dumas. Pola Negri côtoie ainsi le gotha du cinéma d'Europe centrale, de Jannings à Asta Nielsen.
L'accent n'étant pas une barrière pour le cinéma muet, ses premiers succès conduisent Pola Negri à Hollywood où elle est prise sous contrat à la Paramount, le plus européen des studios américains. Le service publicitaire la présente comme la rivale de Gloria Swanson (occasionnant une « guerre des pousse-pousse » dans les chemins du studio) mais son image est plus proche de celle de Lupe Vélez, surnommée « le volcan mexicain» : sa vie privée défraye la chronique ; outre trois mariages (deux comtes et un prince géorgien, Serge Mdivani), la belle est associée à Charlie Chaplin et Rudolph Valentino - à la mort de celui-ci en 1926, elle se comporte comme sa veuve.
La gloire de Pola Negri est à son apogée durant toutes les années 1920. Elle s'illustre d'abord dans deux films de George Fitzmaurice puis éclate avec The Spanish Dancer de Herbert Brenon, film historique inspiré par Victor Hugo. L'actrice retrouve ensuite deux de ses directeurs européens, Dimitri Buchowetzki et surtout Ernst Lubitsch pour Paradis défendu (1924), le dernier film de leur association, où l'actrice joue Catherine II de Russie. L'exotisme lui colle à la peau car elle interprète ailleurs la reine des Apaches parisiens selon Francis Carco…
Après une adaptation de W. Somerset Maugham par Raoul Walsh, comme Greta Garbo dix ans plus tard, Hollywood tente de l'américaniser dans deux films de Malcolm St. Clair, avec un succès relatif. Après son renvoi de la MGM, où désormais Garbo vole de ses propres ailes, le Suédois Mauritz Stiller devient le nouvel amant supposé de la star polonaise et son directeur dans trois films. Elle interprète encore une princesse dans Moscou-Shanghaï (1928) de l'Allemand Ludwig Berger, d'après Victorien Sardou.
Pola attend un enfant quand son contrat avec Paramount arrive à échéance en 1928. Elle décide de ne pas le renouveler et de déménager en France pour s’occuper de sa famille. Elle s'installe près de Paris dans le village de Seraincourt. Elle habite le château de Rueil qu'elle vendra lorsque la crise de 1929 l'aura en partie ruinée.
Retour en Europe
Cela coïncide avec l'arrivée du cinéma parlant qui devait porter un coup fatal à la carrière de nombreuses stars. Quelques mois plus tard, Pola fait une fausse couche et sombre dans une profonde dépression. Sa mère l’encourage alors à retourner devant les caméras. Elle accepte l’offre de la Gaumont British Film pour figurer dans Son dernier tango, tourné en Angleterre par le réalisateur hongrois Paul Czinner - le dernier film muet de Pola Negri
Pola Negri continuera de vivre en France, travaillera un temps pour la Croix-Rouge en même temps qu’elle tourne en Allemagne, jusqu’à ce qu’elle finisse par rejoindre Hollywood, parmi les milliers d’Européens émigrés par bateau pour les États-Unis via Lisbonne, fuyant le régime nazi
Elle meurt d'une pneumonie à l'âge de 90 ans en donnant presque tout son patrimoine à la St. Mary’s University. Elle est enterrée au Calvary Cemetery à Los Angeles.
par DARKWOODS  6

              
279     Page précédente
Page Suivante
259