Cocktail93




SAMEDI

AVRIL
2022
PAS BêTES!
 

par MANTEAU  12

VENDREDI

AVRIL
2022
PAS BêTES!
 
L' agama du Sinaï ( Pseudotrapelus sinaitus ) est un lézard agamide vivant dans les zones arides du sud-est de la Libye , de l'est de l' Égypte , Israël , Jordanie , Syrie , Arabie saoudite , Émirats arabes unis , Oman , est du Soudan , Éthiopie , Érythrée et Djibouti .
La longueur du lézard, y compris sa longue queue mince, est de 18 cm (7 po), la queue représentant jusqu'aux deux tiers de sa longueur totale. Les membres et la queue sont longs et fins et permettent une bonne capacité d'escalade et de course.
Le Pseudotrapelus sinaitus est actif pendant la journée et se nourrit d' insectes et d'autres arthropodes et plantes. Pendant la saison de reproduction , les mâles prennent une couleur bleue frappante pour attirer les femelles. La femelle a des taches rouge brunâtre sur les côtés.

par MANTEAU  14

DIMANCHE

AVRIL
2022
PAS BêTES!
 

par MANTEAU  27

SAMEDI

FEVRIER
2022
PAS BêTES!
 

par MANTEAU  6

VENDREDI

DECEMBRE
2021
PAS BêTES!
 
La série Toutous de Noel nous a donné l'idée de ce post...
A chacun son tour !

par MANTEAU  8

MARDI

NOVEMBRE
2021
PAS BêTES!
 
Le pagure commun ou simplement pagure (Pagurus bernhardus), plus connu sous le nom de bernard-l'ermite (ou encore bernard-l'hermite, parfois écrit sans trait d'union) est une espèce de crustacés décapodes. Son nom vient du grec « pagauros » (qui a la queue en forme de cône).
Le pagure est un crustacé, il est donc invertébré. Contrairement à ses larves qui présentent une symétrie bilatérale parfaite, les appendices chez l'adulte sont très asymétriques : il possède dix pattes dont une première paire terminée par deux pinces inégales, les deuxième et troisième paires servent à la locomotion sur le fond marin ; il présente deux yeux composés pédonculés. Il ressemble à un crabe de cocotier mais son abdomen est allongé et mou, non protégé par une carapace.
Le Bernard l’hermite mange divers aliments. Il mange presque tous les fruits et légumes. Même des croquettes pour chiens ou pour chats, il mange aussi des cadavres de poisson et de crevette. Et il mange des mollusques vivants ou morts, par exemple : escargot de mer, coquillages mais également des vers polychètes . Il mange du pain ; quelques uns mangent des petits bouts d’os, mais rarement. Il mange notamment des sucreries comme pop corn et autres, et aussi des morceaux de sucre. C'est un animal très facile à adopter ou à s’en occuper.
par MANTEAU  7

Pour chaque post, cliquer sur la photo centrale pour accéder au diaporama, ou cliquer sur les miniatures pour les voir en photo centrale

LIENS

RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Y a des jours... 39 , le 21/01/2009
 Iceberg elle est toujours en vie 30 , le 06/06/2017
 Chapristi !! 29 , le 17/11/2023
 Au Gabon, des crocodiles oranges uniques au monde #1 29 , le 06/12/2018
 Meeeuh ! Vachement mignones ! 27 , le 10/04/2022
 BBLLLL! 26 , le 11/03/2014
 Puppies 24 , le 22/10/2013
 Des cambrioleurs mis en fuite par des... gerbilles 24 , le 11/10/2013
 Trop mignons! 24 , le 28/01/2011
 Le mini kangourou turc 24 , le 07/10/2007
 Chat ... pristi ! 22 , le 23/06/2018
 Toutou geek 22 , le 29/01/2013
 Re: Souris qui joue 21 , le 06/11/2008
 C'est pas moi, je le jure !!! 20 , le 09/03/2018
 La vie de Marty #2 19 , le 07/12/2019
DIMANCHE

OCTOBRE
2021
PAS BêTES!
 
Merci acidcow.com

par MANTEAU  5

VENDREDI

AOUT
2021
PAS BêTES!
 
Beauval a deux nouveaux pensionnaires. Huan Huan, la femelle panda prêtée par la Chine au zoo du Loir-et-Cher, a donné naissance à des jumeaux en bonne santé dans la nuit du dimanche à lundi 2 aout.
Les deux petits plantigrades, nés peu après 1 heure du matin, viennent enrichir la famille panda de Beauval, déjà forte de leur père Yuan Zi et de leur grand frère Yuan Meng, né le 4 août 2017. Les deux nouveau-nés n’auront des noms définitifs que dans 100 jours. Ils seront choisis par la Première Dame chinoise, a indiqué le zoo.
Ils sont « en parfaite santé »
« Les deux bébés sont roses. Les deux sont en parfaite santé. Ils ont l’air assez gros. Ils sont magnifiques », a réagi le président du ZooParc de Beauval, Rodolphe Delord, depuis le centre de contrôle du Centre de reproduction et de sauvegarde des pandas. Une soigneuse du Centre de recherche sur le Panda géant de Chengdu, venu spécialement pour les naissances, a réussi à s’emparer de l’un des bébés pandas pour lui prodiguer les soins et le placer en couveuse. Ce premier bébé pesait 149 grammes à la naissance. Le deuxième sera lui aussi examiné de près dès que l’une des deux soigneuses chinoises réussira à l’approcher.
Fin mars, les deux pandas géants, Huan Huan et Yuan Zi avaient tenté de s’accoupler. Une insémination artificielle avait également été réalisée par précaution, la femelle panda n’étant féconde que 24 à 48 heures par an. C’est grâce à cette technique que Huan Huan avait déjà donné naissance à son premier fils. Désormais âgé de 4 ans, le premier panda né en France pèse plus de cent kilos. Son jumeau n’avait, lui, pas survécu à la naissance.
Source: 20minutes.fr

par MANTEAU  3

LUNDI

AOUT
2021
PAS BêTES!
 

par MANTEAU  5

DIMANCHE

MAI
2021
PAS BêTES!
 

par MANTEAU  5

MARDI

MARS
2021
PAS BêTES!
 
Un manchot considéré comme "rare" du fait de son plumage entièrement blanc a été découvert dans l'archipel équatorien des Galapagos, dont la faune et la flore sont uniques au monde, a annoncé jeudi le parc national du même nom.
"Il pourrait s'agir d'une condition génétique connue comme le leucisme, qui provoque une perte partielle de la pigmentation du plumage ou du pelage des animaux, tandis que la couleur des yeux reste normale, à la différence des albinos", a indiqué le Parc national des Galapagos (PNG) dans un communiqué.
Ajoutant que les animaux présentant cette particularité "sont aussi plus résistants à la lumière solaire", le parc a précisé que "seules des analyses génétiques pourraient confirmer le diagnostic". Selon le PNG, des cas d'albinisme ou de leucisme ont déjà été répertoriés aux Galapagos parmi des requins, des lézards, des langoustes, des pinsons, mais il s'agit du premier manchot.
L'animal a été aperçu il y a une semaine par le guide naturaliste Jimmy Patiño sur Isabela, l'une des îles de cet archipel situé à 1 000 km de la côte équatorienne. Le PNG et la Fondation Charles Darwin collaborent pour le suivi constant de la population des manchots des Galapagos (Spheniscus mendiculus) dans leurs zones de nidation, ainsi que le contrôle d'espèces introduites, afin de leur assurer les meilleures conditions de survie.
La population de ces manchots, les seuls habitant sur la ligne de l'équateur et l'une des plus petites variétés du monde (35 cm), a progressé, passant de 1 451 spécimens en 2019 à 1 940 en 2020, selon le dernier comptage effectué en octobre, selon le parc.
Les Galapagos, qui ont servi de laboratoire naturel au scientifique anglais Charles Darwin pour sa théorie sur l'évolution des espèces, tiennent leur nom des gigantesques tortues qui y vivent.
Source: www.francetvinfo.fr


par MANTEAU  12

VENDREDI

DECEMBRE
2020
PAS BêTES!
 
L'étourneau de Mozart est un étourneau sansonnet que Wolfgang Amadeus Mozart a possédé comme animal de compagnie pendant trois ans1. Il est connu par la mention d'une anecdote musicale concernant son achat, par le cérémonial qui a entouré son enterrement, et comme spécimen de l'affection particulière que le compositeur portait aux oiseaux
Apparition de l'oiseau dans la vie de Mozart
La première mention de l'étourneau apparaît dans une note que Mozart a écrite dans son livre de comptes lorsqu'il l'a acheté le 27 mai 1784
La musique que Mozart a notée en dessous du prix de l'oiseau est proche du thème initial du troisième mouvement de son Concerto pour piano no 17 en sol majeur, K. 453, terminé quelques semaines avant (le 12 avril). Il est possible que Mozart ait appris à l'oiseau à chanter cette mélodie dans la boutique où il l'a acheté.
Suivant la transcription de Mozart, l'étourneau a introduit un point d'orgue sur le dernier temps de la première mesure et a chanté un sol dièse au lieu d'un sol naturel dans la mesure suivante
Mozart ne s'est probablement pas trompé quand il a fait la transcription car les étourneaux ont des facilités pour imiter une voix ou une mélodie
Disparition de l'oiseau
L'étourneau a vécu dans la maison du compositeur comme animal de compagnie pendant trois ans et est mort le 4 juin 1787. Mozart a enterré l'oiseau dans le jardin avec tout un cérémonial (comme les biographes contemporains l'ont noté). Les notes prises par Georg Nikolaus von Nissen (le second mari de la femme de Mozart, Constance) pour écrire sa biographie du compositeur, décrivent la cérémonie ainsi :
« Quand l'oiseau est mort, il a organisé un cortège funèbre, dans lequel tous ceux qui pouvaient chanter devaient se joindre à lui, en étant voilés - il a fait une sorte de requiem et une épitaphe en vers. »
Le même événement est décrit par Franz Xaver Niemetschek (en), qui avait également interviewé Constance :
« Il a souvent écrit des vers, la plupart du temps, seulement d'un genre humoristique. Ce fut le cas, entre autres, à la mort d'un étourneau très aimé, pour lequel il avait installé une pierre tombale dans son jardin, et sur laquelle il avait écrit une inscription. Il aimait beaucoup les animaux et, en particulier les oiseaux.
Ici repose un cher innocent,
un oiseau étourneau.
Encore dans ses tendres années
Il a dû affronter
L'amère douleur de la mort.
Mon cœur saigne
Lorsque je pense à lui,
Oh lecteur! Verse
Aussi une petite larme pour lui.
Il n'était pas méchant,
Parfois un peu trop allègre
Et, parfois aussi de temps en temps,
Un cher et agaçant espiègle,
Mais pourtant pas un chenapan.
Je parie qu'il est déjà là haut
pour me remercier,
De ce service d'ami
Sans but lucratif.
Car comme à l'improviste
il a pris son envol,
Il n'a pas pensé à l'homme
Qui peut rimer si joliment.
4 juin 1787.

Dessin: Katherine Quinn
par MANTEAU  2

              
363     Page précédente
Page Suivante
343