Cocktail93




VENDREDI

OCTOBRE
2020
PAS BêTES!
 
Cet animal, présent en Europe depuis l'Antiquité, est en général très discret. Des salariés du Parc national des calanques de Marseille ont pu observer un spécimen récemment
  • Une genette a été observée en février dernier dans le Parc national des calanques à Marseille.
  • Les naturalistes s'en réjouissent, car ces observations sont plutôt rares. La genette est plutôt en déclin en France.
    Tout est parti d’un tas de crottes. En février dernier, une équipe de botanistes du Parc national des calanques de Marseille repère des excréments qui ne ressemblent pas à ceux des renards, nombreux dans le Parc. « Comme ce sont des naturalistes aguerris, ils ont compris que c’était un crottier, un endroit où les genettes font leurs besoins », raconte Fabien Revest, inspecteur de l’environnement au Parc.
    Il décide alors d’aller sur place, pendant la nuit, pour tenter d’observer cet animal. Une bestiole plutôt rare et surtout très discrète, qui se déplace habilement dans les arbres et sort uniquement après le coucher du soleil, pour chasser rongeurs et petits oiseaux. « La première nuit a été payante, sourit Fabien Revest. C’est une espèce qui a un odorat très développé et qui se sauve quand elle vous repère, mais avec une caméra nocturne, on a réussi à observer l’animal. » Et même à le filmer, pendant une vingtaine de secondes.
    Cette vidéo réjouit Jean-Yves Bichaton, chef de service départemental à l’Office de la biodiversité. « C’est une bonne nouvelle car c’est une espèce qui est plutôt en déclin en France », note-t-il. De nombreuses genettes sont tuées tous les ans sur les routes de la région PACA. Les agents de l’Office de la biodiversité (ex-Office de la chasse et de la faune sauvage) observent ponctuellement des genettes, notamment en Camargue. « Mais ça reste un animal très discret », rappelle Jean-Yves Bichaton. Ce qui donne encore plus de valeur à la vidéo captée par les agents du Parc national des calanques…
    Le lieu exact tenu secret
    Il y aurait un peu moins de 10.000 genettes en France. Cette espèce, importée d’Afrique par les Romains, qui utilisaient les genettes comme animaux de compagnie, est protégée depuis les années 1970. Les agents du Parc national refusent d’ailleurs d’indiquer le lieu exact de leur observation, pour éviter que la genette ne soit braconnée – ou dérangée. Ils retourneront prochainement sur place à la recherche d’autres crottiers… et donc d’autres genettes qui rôderaient dans les calanques.
    Source: 20minutes.fr

  • par MANTEAU  40

    JEUDI

    OCTOBRE
    2020
    PAS BêTES!
     

    par MANTEAU  49

    LUNDI

    SEPTEMBRE
    2020
    PAS BêTES!
     

    par MANTEAU  61

    JEUDI

    AOUT
    2020
    PAS BêTES!
     

    par MANTEAU  61

    DIMANCHE

    MAI
    2020
    PAS BêTES!
     

    par MANTEAU  80

    LUNDI

    FEVRIER
    2020
    PAS BêTES!
     

    par MANTEAU  52

    LIENS

    RANK
      Les posts plus lus dans la rubrique

     Le mini kangourou turc 3333 , le 07/10/2007
     L'ile aux cochons (Bahamas) 3048 , le 25/09/2011
     Tout plein de Toutous! 2100 , le 14/07/2011
     Vive les mariés! 2072 , le 28/06/2011
     Puppies 1929 , le 22/10/2013
     Poses de Lapins ! 1900 , le 29/12/2010
     Re: Souris qui joue 1608 , le 06/11/2008
     Amours impossibles 1578 , le 01/06/2010
     Un coq belliqueux, un chien perplexe, des écureuils ninjas 1561 , le 01/03/2008
     Cou ha! 1539 , le 30/08/2008
     Bambi et Panpan.. en vrai ! 1477 , le 10/10/2007
     Un bébé perroquet ? 1475 , le 21/11/2007
     Un ane qui mord, un serpent qui baille, une autruche qui s étale 1380 , le 05/02/2008
     Les chimpanzés battent les humains en matière de mémoire 1379 , le 03/01/2008
     Une vie de chien - 3 1337 , le 22/12/2011
    LUNDI

    JANVIER
    2020
    PAS BêTES!
     
    Un combat entre deux souris dans le tunnel souterrain de Londres ... La photo est candidate au Natural Photography Photography Award.
    par MANTEAU  24

    MERCREDI

    DECEMBRE
    2019
    PAS BêTES!
     
    Plus un forum qu'un blog mais il parle de nous (voir lien) alors une petite pub pour le remercier, d'autant qu'il est très agréable à parcourir meme pour ceux qui ne sont pas particulièrement fan de chien (moi c'est plutot les chats)
    En vedette sur ces photos, le terrier de Boston avec quelques photos trouvées sur le site !

    par MANTEAU  64

    LIEN

    SAMEDI

    DECEMBRE
    2019
    PAS BêTES!
     

    par MANTEAU  61

    VENDREDI

    DECEMBRE
    2019
    PAS BêTES!
     

    par MANTEAU  58

    JEUDI

    DECEMBRE
    2019
    PAS BêTES!
     

    par MANTEAU  58

    JEUDI

    JUILLET
    2019
    PAS BêTES!
     
    Un poisson-lune de 1,8 mètre, poisson osseux le plus lourd existant sur Terre, s'est échoué sur une plage australienne, et les images de ce spécimen méconnu ont fait le tour du monde.
    Le poisson-lune ou môle a été retrouvé mort à l'embouchure du fleuve Murray, au sud de l'Australie ce week-end. Ce type de poisson se distingue par sa grande taille et sa forme plate particulière. Il peut peser jusqu'à 2,5 tonnes selon le National Geographic.
    Raisons inconnues
    Les raisons de l'échouage du poisson-lune ne sont pas connues. "Il est fréquent qu'ils se heurtent aux bateaux et certains sont si gros qu'ils peuvent faire couler un voilier", a affirmé Ralph Foster, le responsable de la collection de poissons du South Australian Museum.
    Taille en réalité... moyenne
    Le poisson-lune échoué était en fait d'une taille plutôt moyenne pour son espèce, selon lui. Les poissons-lunes "peuvent être beaucoup plus gros (...) près du double de cette taille", a-t-il expliqué à la chaîne Australian Broadcasting Corporation (ABC). "Nous savons très peu de chose sur (cette espèce) ce n'est que dernièrement que la technologie nous a permis de commencer à avoir des informations".
    Elle est classée comme "vulnérable" par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).
    "Sunfish"
    Ces poissons ont pour particularité d'étendre une partie de leur corps au soleil ce qui lui vaut son nom anglais de "sunfish". Ils peuvent aussi plonger à plusieurs centaines de mètres de profondeur.
    Les images du poisson échoué, postées sur Facebook par Linette Grzelak, ont suscité la curiosité. "Le nombre de médias du monde entier qui veulent en parler est incroyable. Je ne m'attendais pas à ça", a-t-elle indiqué à l'AFP.
    Source: 7sur7.be


    par MANTEAU  123

                  
    344     Page précédente
    Page Suivante
    324