JEUDI

MARS
2013
LE SAVIEZ VOUS ?
 
"Parallel Lines" est un poème de Deborah Harry qu'elle n'a jamais mis en musique.
Parallel Lines fut l'album le plus populaire et le plus vendu de Blondie (il fut notamment n° 1 au Royaume-Uni) et contient pas moins de six singles sur douze titres dont quelques classiques comme Hanging on the Telephone, Sunday Girl et surtout Heart of Glass (n° 1 aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne, en Australie, etc).
Premier album avec Nigel Harrison.
Dix titres sur douze ont été composés par les membres du groupe.
En 2003, l'album s'est classé en 140ème position de la liste des 500 albums (anglo-saxons) les plus grands de tous les temps établie par le magazine américain spécialisé Rolling Stone tandis qu'en 2005 la chaîne de télévision britannique Channel 4 le classait en 94ème position des 100 albums (anglo-saxons) les plus grands de tous les temps.
En 2001 Capitol Records a réédité l'album avec quatre titres supplémentaires. Pour les 30 ans de ce classique, EMI-Capitol, édite en juin 2008, un CD/DVD collector.
par MANTEAU  257Source: fr.wikipedia.org

MARDI

MARS
2013
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le sinogramme pour thé est 茶 qui a de nombreuses prononciations différentes suivant les dialectes. Le mot signifiant thé dans presque toutes les langues du monde dérive de l'une ou l'autre de ces prononciations. Deux exceptions notables (en Europe) sont le polonais, herbata, et le lituanien, arbata.
La prononciation officielle en mandarin est chá. Plusieurs langues l'ont empruntée dont le persan (tchây), le portugais (chá), le tchèque et le slovaque (tchaï), le russe, le japonais (茶, ちゃ, cha), l'arabe (chaï), le hindi (चाय chaï) . Le vietnamien vient de cette orthographe également, mais le mot a évolué pour devenir trà, cependant, dans certains dialectes, la prononciation chà est restée.
L'autre prononciation est « te », qui vient du mot désignant cette boisson dans la langue minnan, parlée notamment dans le sud du Fujian où se trouvent les ports de Fuzhou et de Xiamen, ce dernier aussi appelé Amoy par les Malais, et qui servirent de base à l'exportation des premiers thés par mer. C'est ce mot qui est passé dans les langues de l'archipel indonésien, notamment le javanais et le malais.
Les Hollandais qui introduisirent le thé en Europe en 1606, l'ayant acheté à Java, le nommèrent « thee », d'où le français « thé », l'anglais « tea », l'allemand « Tee », etc.
Dans les pays où la prononciation commence par « ch » le thé s'est répandu par les terres et surtout au début par la Russie, alors que dans les pays où la prononciation commence par « te » il s'est répandu par la mer.
En Amérique du Sud le thé est parfois désigné par un terme sans relation aucune avec le chinois. Une autre boisson stimulante, le maté, était consommée bien avant l'introduction du thé, aussi dans différents endroits d'Amérique du Sud, tout particulièrement dans les pays andins, le thé est appelé maté.
par MANTEAU  290Source: fr.wikipedia.org

LUNDI

FEVRIER
2013
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Dans les années 1880, un couple originaire du Kansas, Harvey Henderson Wilcox (qui a fait fortune dans l'immobilier) et sa femme Daeida Wilcox Beveridge, décidèrent de déménager depuis Topeka jusqu'à Los Angeles. En 1886, Wilcox acheta 0,6 km2 de terre dans la campagne à l'ouest de la ville, sur les contreforts du col de Cahuenga. C'est Daeida Wilcox qui choisit le nom « Hollywood » pour la propriété, en faisant référence au nom qui lui plaisait d' une colonie d'immigrants allemands située dans l'Ohio (Bois de Houx).
Harvey Wilcox créa peu de temps après une carte de la ville, avec en février 1887 : c'est la première fois que le nom d'Hollywood apparaîtra officiellement. Avec sa femme comme conseillère, il traça la rue principale, à laquelle il donnera le nom de Prospect Avenue (aujourd'hui Hollywood Boulevard) puis commença à vendre par lots les terrains longeant l'avenue. Ils importèrent quelques houx anglais pour essayer de donner une raison au nom de la ville, mais les buissons ne s'acclimatèrent pas et ce projet fut abandonné.
"Avalée" par Los Angeles
C'est en 1902 qu'ouvrit le célèbre Hollywood Hotel, sur le côté ouest de Highland Avenue et en face de Prospect Avenue. Cette route, jusqu'alors sale et non pavée, fut rendue carrossable par la suite. L'année suivante, la ville devenait une municipalité. En 1904 une nouvelle ligne de tramway fut construite, ce qui diminua radicalement le temps de voyage jusqu'à Los Angeles. Son nom, The Hollywood Boulevard, allait être l'une des raisons du renommage de Prospect Avenue. L'autre raison était l'annexion de la ville à Los Angeles. En effet, en 1910, les conseillers votèrent son annexion à Los Angeles, surtout dans le but de profiter du système efficace d'approvisionnement en eau de la ville.
par MANTEAU  259Source: fr.wikipedia.org

MERCREDI

FEVRIER
2013
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Lexique du jeu d'échecs
  • ad libitum ou ad lib.
    se dit d'un coup dont la case d'arrivée n'est pas précisée car elle n'a pas d'importance sur le résultat obtenu : Roi ad lib., Dxf7 mat.
  • Cinquante coups
    règle qui stipule que, quand 50 coups (50 coups blancs et 50 coups noirs) se sont déroulés sans prise de pièce ni poussée de pion, un joueur peut réclamer la partie nulle.
  • Coup du berger
    mat en quatre coups entre débutants.
  • 2 K
    expression qui désigne Anatoli Karpov et Garry Kasparov, champions longtemps restés au sommet de la hiérarchie mondiale à partir des années 1980.
  • Syndrome de Kotov
    attitude décrite par Alexandre Kotov qui consiste à ne pas trouver de bon plan dans une position donnée, en dépit d'une longue réflexion, et ensuite, pressé par le temps, de jouer un coup faible qui n'a été analysé que superficiellement.
  • par MANTEAU  243Source: fr.wikipedia.org

    DIMANCHE

    FEVRIER
    2013
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Le parallèle avec l'URSS
  • Introduction
    L'histoire de la ferme des animaux est clairement similaire à celle de l'URSS. Le point de vue adopté n'est cependant pas objectif, l'auteur fait une synthèse des méthodes appliqués sous le régime Stalinien, il permet au lecteur de mieux saisir l'état d’esprit des dirigeants et le sens des décisions prises. On retrouve certaines pratiques commune à toutes les dictatures: -Le culte de la personnalité -La diabolisation de l'ennemi utilisé comme outils de propagande pour créer la cohésion -les volontés expansionnistes (pigeons) -L'art au service de la propagande (Minimus) -La théorie du révisionnisme largement développée dans son livre 1984
  • Avant 1917
    La Russie donne l’image d’une puissance en retard. Le pays est surtout rural et les riches terriens et le tsar Nicolas II sont presque les seuls qui vivent dans des conditions satisfaisantes. Les autres sont le plus souvent exploités (exploitation des animaux par M. Jones).
    Cependant, un vent révolutionnaire souffle sur la Russie avec notamment les idées communistes de Karl Marx ou Lénine (songe de Sage l’Ancien).
  • 1917-1921
    La révolte peut finalement s’organiser plus vite à cause de la prise de sévères mesures : c’est le soulèvement de 1917 (oubli par M. Jones de nourrir les animaux et soulèvement de ces derniers)
    Un nouveau régime s’installe avec des mesures draconiennes (les sept commandements) parfois mal acceptées, d’où de nombreuses fuites (Lubie qui préfère le luxe, Moïse). Puis, aidés par leurs anciens alliés (la France et l’Angleterre), les tsaristes tentent de récupérer leur pays (bataille de l’étable). C’est une défaite.
    Après cette bataille, Boule de Neige crée le drapeau de la ferme qui comporte un sabot superposé d'une corne, le tout sur un fond vert symbolisant les prairies. Ce drapeau est comparable à celui de l'URSS, composé d'un marteau et d'une faucille.
  • 1921-1927
    Lénine meurt, Staline et Trotski s’opposent pour prendre le commandement du régime (désaccords entre Napoléon et Boule de neige lors des débats). Trotski est pour la révolution permanente (Boule de neige veut exporter la révolution dans les autres fermes) et l'industrie (Boule de neige préconise la construction d'un moulin à vent). Staline persécute alors Trotski jusqu’à son exil (Boule de neige mis en fuite par les chiens de Napoléon).
  • 1927-1939
    Staline prend alors le pouvoir qui tourne vite à la terreur (exécution de présumés traîtres rappelant les procès de Moscou, les rations diminuées, le travail épuisant, la liberté supprimée au fur et à mesure par la modification des commandements). De plus, Staline instaure les plans quinquennaux que l'on peut comparer aux directives pour la semaine prises par Napoléon, chaque dimanche. Ce dernier donne également la priorité à la modernisation (construction du moulin à vent), comme le faisait Staline avec l'industrie lourde.
  • 1939
    À l’arrivée de la guerre, Staline ne s’allie pas avec un camp précis : tantôt l’Allemagne, tantôt l’Angleterre (à qui vendre les planches de bois ? À Frederick ou à Pilkington ?). Il finit par signer le pacte de non-agression avec l'Allemagne (Frédérick a le bois) Puis l’Allemagne envahit la Russie: l'accord germano-soviétique est violé (faux billets, attaque de M. Frederick : bataille du Moulin à vent). Après quelques défaites (plusieurs animaux tués, moulin détruit), les russes finissent par repousser l’envahisseur (victoire des animaux).
  • Après la guerre
    Le totalitarisme de Staline continue (Malabar vendu à un boucher car trop faible, retraites supprimées, rations encore diminuées).
    Finalement, l’URSS se pérennise, Staline s’enrichit (tableau d’une ferme plus riche à la fin malgré des animaux esclaves) et discute d’égal à égal avec les dirigeants des autres pays (les cochons, devenus humains, reçoivent des fermiers pour jouer aux cartes et discuter affaires)

  • par MANTEAU  987Source: fr.wikipedia.org

    JEUDI

    FEVRIER
    2013
    LE SAVIEZ VOUS ?
     

    La Ferme des animaux (Animal Farm) est un apologue de George Orwell publié en 1945 (en 1947 pour la traduction en français), décrivant une ferme dans laquelle les animaux se révoltent puis prennent le pouvoir et chassent les hommes, à la suite de la négligence de ceux-ci à leur encontre. Il s'agit d'une fable animalière par laquelle Orwell propose une satire de la Révolution russe et une critique du stalinisme.
    Personnages
    Les événements et les personnages de La Ferme des animaux sont inspirés de l'histoire de l'Union soviétique. Orwell l'écrit de façon explicite au sujet de Napoléon qu'il associe à Staline dans une de ses lettres. Les autres personnages représentent souvent des concepts génériques et l'association avec un personnage historique n'est donnée qu'à titre indicatif.
  • Sage l'Ancien est un vieux cochon qui, suite à un rêve, est l'initiateur des idées révolutionnaires. Il meurt peu après avoir exposé ses idées, qui seront mises en pratique par d'autres jusqu'à un certain point.
  • Napoléon (César dans les premières traductions françaises)
    Un cochon corrompu qui devient le dirigeant de la ferme et instaure peu à peu un régime totalitaire. Il élève en cachette neuf chiots et, une fois ceux-ci devenus d'impressionnants molosses, en fait sa garde personnelle avec laquelle il expulsera Boule de neige de la ferme. Napoléon est inspiré de Staline.
  • Boule de neige est un cochon à l'esprit inventif qui s'oppose aux idées de Napoléon. Contrairement à ce dernier (donc à Staline) et pareillement à Trotski, il veut exporter la révolution.
    Après avoir été chassé de la ferme par Napoléon, Boule de neige sera considéré comme un traître à la solde des fermiers et deviendra le bouc émissaire de tous les malheurs qui frapperont par après la vie des animaux (destruction du moulin et saccages en tous genres, disparition de clés...)
    Ce cochon est inspiré de Trotski. Son nom en anglais est Snowball.
  • Malabar est un cheval de trait, le plus loyal des travailleurs de la ferme et d'une vénération sans borne pour Napoléon. Ses deux devises sont Je vais travailler plus dur et Napoléon ne se trompe jamais. Malabar est encensé par Napoléon, mais celui-ci le vendra secrètement à un équarrisseur pour toucher une récompense. Malabar incarne le stakhanovisme et toute cette génération de Russes qui ont cru sincèrement et loyalement au régime soviétique. En anglais son nom est Boxer.
  • Les chiens sont neuf molosses constituant la garde personnelle de Napoléon, permettant à ce dernier d'instaurer un régime de terreur. Les chiens symbolisent les services et polices secrètes soviétiques (Tchéka, GPU, OGPU et NKVD).
  • M. Jones est le propriétaire initial de la ferme du Manoir, négligeant avec ses animaux qu'il oublie un jour de nourrir, provoquant ainsi une rébellion. Il est inspiré du Tsar Nicolas II.

  • par MANTEAU  294Source: fr.wikipedia.org

    LIENS

    RANK
      Les posts plus lus dans la rubrique

     8 août 1929, 1er tour du monde pour le Graf Zeppelin 3850 , le 08/08/2010
     Les Très Riches Heures du duc de Berry 3175 , le 31/12/2011
     Censure des images en Union soviétique 2554 , le 17/11/2010
     René Lalique - 2 2310 , le 06/05/2011
     Happy Birthday Amy! 1957 , le 04/08/2014
     Le trésor de Hoxne 1825 , le 25/11/2010
     La Naissance de Vénus, d'Alexandre Cabanel 1683 , le 18/12/2010
     Planisphère de Waldseemüller 1499 , le 23/06/2009
     Candice Swanepoel 1457 , le 20/10/2014
     Céramique attique à figures noires 1352 , le 15/11/2009
     Stubby 1264 , le 05/10/2010
     René Lalique - 3 et fin 1240 , le 13/05/2011
     L'attaque du lapin tueur 1223 , le 09/02/2011
     Le Glaucus atlanticus 1195 , le 02/10/2011
     La corne de licorne 1091 , le 24/03/2011
    MERCREDI

    FEVRIER
    2013
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Le roi n'est jamais capturé. Quand un mouvement mène à une position qui menace le roi adverse de prise au prochain coup, le joueur annonce parfois « échec au roi » ou plus simplement « échec ». Le joueur concerné doit alors impérativement faire disparaître cette menace au coup suivant en utilisant une des trois possibilités :
    déplacer son roi sur une case non menacée,
    capturer la pièce qui fait échec (ce type de parade est impossible si le roi est menacé par deux pièces simultanément),
    interposer une pièce entre le roi et la pièce donnant échec afin de faire obstacle à la menace de prise (ce type de parade est impossible contre un cavalier, un pion, ou un échec double).
    Un joueur n'a pas le droit de laisser ou de mettre son propre roi en échec.
    L'annonce de l'échec au roi n'est pas obligatoire.
    Si le joueur dont le roi mis en échec n'a pas de solution pour parer la menace, le roi est alors échec et mat et la partie se termine sur la victoire de son adversaire. Voir le diagramme ci-contre (le roi blanc est sous la menace de la dame noire, chaque case où le roi pourrait se déplacer est sous la menace de la dame, il ne peut pas capturer la dame car à la fin de son mouvement, il serait sous échec par la tour, enfin il ne peut interposer aucune pièce entre lui et la dame, parce qu'il est dépouillé - il n'y a plus d'autre pièce blanche - et surtout, parce qu'il n'y a pas de place entre lui et la dame).
    En compétition les parties sont rarement jouées jusqu'au mat, lorsqu'un joueur est en infériorité au point que sa défaite est inévitable, il abandonne la partie. Le geste symbolique de l'abandon (relativement rarement pratiqué toutefois) consiste à coucher son roi sur l'échiquier.
    par MANTEAU  265Source: fr.wikipedia.org

    VENDREDI

    FEVRIER
    2013
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Le mythe du brahmane Sissa
    La légende la plus célèbre sur l'origine du jeu d'échecs3 raconte l'histoire du roi Belkib (Indes, 3000 ans avant notre ère) qui cherchait à tout prix à tromper son ennui. Il promit donc une récompense exceptionnelle à qui lui proposerait une distraction qui le satisferait. Lorsque le sage Sissa, fils du Brahmine Dahir, lui présenta le jeu d'échecs, le souverain, enthousiaste, demanda à Sissa ce que celui-ci souhaitait en échange de ce cadeau extraordinaire. Humblement, Sissa demanda au prince de déposer un grain de blé sur la première case, deux sur la deuxième, quatre sur la troisième, et ainsi de suite pour remplir l'échiquier en doublant la quantité de grain à chaque case.
    Le prince accorda immédiatement cette récompense en apparence modeste, mais son conseiller lui expliqua qu'il venait de signer la mort du royaume car les récoltes de l'année ne suffiraient à s'acquitter du prix du jeu. En effet, sur la dernière case de l'échiquier, il faudrait déposer 263 graines, soit plus de neuf milliards de milliards de grains (9 223 372 036 854 775 808 grains précisément), et y ajouter le total des grains déposés sur les cases précédentes, ce qui fait un total de 18 446 744 073 709 551 615 grains (la formule de calcul est alors 264-14) ou bien plus de 1000 fois la production mondiale de 2012 !
    par MANTEAU  240Source: fr.wikipedia.org

    MARDI

    JANVIER
    2013
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Déplacement des pièces
    Chaque pièce se déplace différemment :
  • Le roi se déplace d'une seule case dans toutes les directions et de deux cases lors du roque.
  • La dame se déplace d'un nombre quelconque de cases verticalement, horizontalement et en diagonale sans pouvoir sauter une pièce.
  • Le fou se déplace d'un nombre quelconque de cases en diagonale sans pouvoir sauter une pièce. Il y a un fou sur cases blanches (appelé « blanc », peu importe la couleur des pièces) et un fou sur cases noires (appelé « noir »), ce nom leur vient de leur case de départ, et du fait que leur déplacement ne peut se faire que sur des cases de cette couleur.
  • Le cavalier se déplace en L, c'est-à-dire de deux cases dans une direction (horizontalement ou verticalement), puis d'une case perpendiculairement. Il est le seul à pouvoir sauter par-dessus une pièce lors de son mouvement (ainsi que la Tour mais seulement lors du roque).
  • La tour se déplace d'un nombre quelconque de cases horizontalement ou verticalement et peut sauter seulement par dessus le roi lors du roque.
  • Le pion avance d'une case à la fois. Il se déplace d'une case en diagonale en prenant une pièce adverse. S'il n'a pas encore bougé, il peut avancer de deux cases d'un coup, sans pouvoir sauter une pièce, et s'expose ainsi à la prise en passant.
  • par MANTEAU  306Source: fr.wikipedia.org

    SAMEDI

    JANVIER
    2013
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Le jeu d’échecs oppose deux joueurs de part et d’autre d’un plateau ou tablier appelé échiquier composé de soixante-quatre cases claires et sombres nommées les cases blanches et les cases noires. Les joueurs jouent à tour de rôle en déplaçant l'une de leurs seize pièces (ou deux pièces en cas de roque), claires pour le camp des blancs, sombres pour le camp des noirs. Chaque joueur possède au départ un roi, une dame, deux tours, deux fous, deux cavaliers et huit pions. Le but du jeu est d'infliger à son adversaire un échec et mat, une situation dans laquelle le roi d'un joueur est en prise sans qu'il soit possible d'y remédier.
    Le jeu, introduit dans le Sud de l'Europe à partir du xe siècle, est vraisemblablement issu du chaturanga, un jeu très similaire datant du vie siècle et originaire d'Inde. Les règles actuelles se fixent à partir de la fin du xve siècle. Le jeu d’échecs est l'un des jeux de réflexion les plus populaires au monde. Il est pratiqué par des millions de gens sous de multiples formes : en famille, entre amis, dans des lieux publics, en club, en tournoi, par correspondance, contre des machines spécialisées, sur Internet, aux niveaux amateur et professionnel. Depuis son introduction en Europe, le jeu d'échecs jouit d'un prestige et d'une aura particuliers. Il a très largement inspiré la culture, en particulier la peinture, la littérature et le cinéma. En France on le surnomme « le roi des jeux » ou encore « le noble jeu ».
    par MANTEAU  214Source: fr.wikipedia.org

    VENDREDI

    JANVIER
    2013
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    L'Exposition universelle de 1900 est la cinquième exposition universelle organisée à Paris après celle de 1855, celle de 1867, celle de 1878 et celle de 1889.
    Elle est inaugurée le 14 avril par le président Émile Loubet, puis elle ouvre au public le 15 avril. Elle se termine le 12 novembre, après 212 jours d'ouverture. Elle accueille plus de 50 millions de visiteurs.
    Manifestation emblématique de la Belle Époque, dont le thème est « Le bilan d’un siècle », elle lègue à Paris plusieurs bâtiments dont le Petit Palais et le Grand Palais.

    par MANTEAU  296Source: fr.wikipedia.org

    MARDI

    DECEMBRE
    2012
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    « Voici de quelle manière arriva la naissance de Jésus Christ. Marie, sa mère, ayant été fiancée à Joseph, se trouva enceinte, par la vertu du Saint Esprit, avant qu'ils eussent habité ensemble. Joseph, son époux, qui était un homme de bien et qui ne voulait pas la diffamer, se proposa de rompre secrètement avec elle. Comme il y pensait, voici, un ange du Seigneur lui apparut en songe, et dit: Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre avec toi Marie, ta femme, car l'enfant qu'elle a conçu vient du Saint Esprit; elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. Tout cela arriva afin que s'accomplît ce que le Seigneur avait annoncé par le prophète: Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, dont le nom d'Emmanuel sera donné, ce qui signifie Dieu avec nous. Joseph s'étant réveillé fit ce que l'ange du Seigneur lui avait ordonné, et il prit sa femme avec lui. ais il ne la connut point jusqu'à ce qu'elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus.
    Jésus étant né à Bethléhem en Judée, au temps du roi Hérode, voici des mages d'Orient arrivèrent à Jérusalem, et dirent: Où est le roi des Juifs qui vient de naître? car nous avons vu son étoile en Orient, et nous sommes venus pour l'adorer. »
    par MANTEAU  251Source: fr.wikipedia.org

                  
    257     Page précédente
    Page Suivante
    237