JEUDI

JANVIER
2012
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Amelia Earhart est une aviatrice américaine, née à Atchison dans le Kansas le 24 juillet 1897, disparue dans la région de l'archipel des îles Phœnix (actuelles Kiribati) le 2 juillet 1937, déclarée officiellement morte le 5 janvier 1939.
Amelia Earhart disparut en mer le 2 juillet 1937, après avoir été pour la dernière fois vue à Lae en Nouvelle-Guinée alors qu'elle tentait, avec son navigateur Fred Noonan, de faire le tour du monde par l'est, en passant par l'équateur, sur un bimoteur Lockheed Electra. Le gouvernement américain, le président Roosevelt en tête, lança une dizaine de navires et une cinquantaine d'avions à sa recherche, durant quatre mois. Aucune trace de leur appareil ne fut détectée, pas plus que ne furent recueillis de témoignages sur les dernières îles qu'ils étaient censés survoler. En décembre 2010, une équipe universitaire annonce avoir retrouvé des restes d'une jeune femme sur l'île de Nikumaroro (îles Phœnix, Kiribati). Une recherche ADN mitochondriale a été effectuée, mais les moyens actuels ne permettent pas encore de pouvoir confirmer ou infirmer cette hypothèse.
Le mystère sur sa disparition
La disparition est due à une erreur de navigation, suivie d'une panne sèche au-dessus de l'océan. L'avion devait se poser sur la minuscule île Howland, en plein Pacifique, et l'US Navy y avait envoyé un navire muni d'une radio, l’Itasca. À 19 h 30 GMT, il reçut le message « Nous devrions être au-dessus de vous, mais nous ne vous voyons pas… Le carburant commence à baisser ».
Depuis sa disparition en mer et l'absence de trace de l'avion, plusieurs hypothèses ont été émises, supposant que sa mort ne serait pas due à un banal accident. Aucune de ces hypothèses suivantes n'a pu être prouvée, vérifiée ou confirmée.
  • Le tour du monde était un prétexte pour un vol d'espionnage (semblable à celui de l'U2), dont le gouvernement américain l'aurait chargée, au-dessus des installations japonaises du Pacifique. Repéré, l'avion aurait été abattu par la DCA nippone.
  • Amelia aurait été capturée par les Japonais, qui l'utilisèrent durant toute la durée du conflit, en compagnie d'autres prisonnières anglo-saxonnes et nippones anglophones, sous le pseudo de Tokyo Rose en tant qu'arme psychologique ou de propagande pro-nippone, dans le but de démotiver les Marines via les commentaires radiodiffusés où étaient suggérés, entre des morceaux de jazz ou d'autres « tubes » du moment, l'infidélité de leurs compagnes restées au pays et la crédulité des engagés, utilisés comme de la chair à canon.
  • Elle aurait survécu, après un atterrissage de fortune, sur une île du Pacifique en compagnie d'autochtones.
  • par MANTEAU  456Source: fr.wikipedia.org

    DIMANCHE

    JANVIER
    2012
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Rio de Janeiro, capitale de l'État de Rio de Janeiro, est située dans le sud-est du Brésil. Avec ses 6,1 millions d'habitants intra-muros (communément appelés les Cariocas) la ville est la deuxième plus grande ville du pays derrière São Paulo.
    Elle est mondialement connue pour son carnaval, ses plages (Copacabana et Ipanema) ainsi que sa statue du Christ Rédempteur au sommet du Corcovado.
    En 2013, la ville accueillera les Journées mondiales de la jeunesse, puis en 2014, le match d'ouverture ainsi que la finale de la Coupe du monde de football et enfin, en 2016, les Jeux olympiques d'été.
    Le nom de la ville vient de l'ancien nom de la baie de Guanabara, choisi par l'un des capitaines de la flotte de l'explorateur portugais Pedro Álvares Cabral, découvreur du Brésil et notamment de la ville le 1er Janvier 1502
    Le nom fut ainsi au départ Ria (baie) avant de devenir Rio(fleuve).
    par MANTEAU  367Source: fr.wikipedia.org

    SAMEDI

    DECEMBRE
    2011
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Les Très Riches Heures du duc de Berry est un livre d’heures commandé par le duc Jean Ier de Berry et actuellement conservé au musée Condé à Chantilly (France) sous la cote Ms. 65.
    Il est commandé par le duc aux frères Paul, Jean et Herman de Limbourg vers 1410-1411. Inachevé à la mort des trois peintres et de leur commanditaire en 1416, le manuscrit est probablement complété, dans certaines miniatures du calendrier, par un peintre anonyme dans les années 1440. Certains historiens de l’art y voient la main de Barthélemy d’Eyck. En 1485-1486, il est achevé dans son état actuel par le peintre Jean Colombe pour le compte du duc de Savoie. Acquis par le duc d’Aumale en 1856, il est toujours conservé dans son château de Chantilly, dont il ne peut sortir, en raison des conditions du legs du duc.
    Sur un total de 206 feuillets, le manuscrit contient 66 grandes miniatures et 65 petites. La conception du livre, longue et complexe, a fait l’objet de multiples modifications et revirements. Pour ses décors, miniatures mais aussi calligraphie, lettrines et décorations de marges, il a été fait appel à de nombreux artistes, mais la détermination de leur nombre précis et de leur identité reste à l’état d’hypothèse. Réalisées en grande partie par des artistes venus des Pays-Bas, à l’aide des pigments les plus rares, les peintures sont fortement influencées de l’art italien et antique. Après un oubli de trois siècles, les Très Riches Heures ont acquis rapidement une grande renommée au cours des xixe et xxe siècles, malgré leur très rare exposition au public. Les miniatures ont contribué à façonner une image idéale du Moyen Âge dans l’imaginaire collectif. C’est particulièrement le cas des images du calendrier, les plus connues, représentant à la fois des scènes paysannes, aristocratiques et des éléments d’architectures médiévales remarquables. Il s’agit de l’un des plus célèbres manuscrits enluminés.

    par MANTEAU  3285Source: fr.wikipedia.org

    LUNDI

    NOVEMBRE
    2011
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Le Comité pour la liquidation ou la destruction des ordinateurs (CLODO), Comité liquidant et détournant les ordinateurs ou Comité de libération et de détournements d'ordinateurs était un groupuscule anarchiste et anti-industriel français1. Le but du groupe était la destruction de moyens informatiques qu'il considérait comme des instruments de répression et de contrôle
    Attentats
    8 avril 1980 : incendie de l'entreprise CII-Honeywell-Bull et Philips à Toulouse (aussi revendiqué par Action directe du 27-28 mars (revendiqué)
    19 mai 1980 : incendie des archives de l'entreprise International Computers Limited à Toulouse (revendiqué)
    9 aout 1980 : bombe de 5 kg découverte à Louveciennes (revendiqué)
    11 septembre 1980 : incendie d'une société d'informatique à Toulouse (revendiqué)
    2 décembre 1980 : incendie des bureaux de l'Union des assurances de Paris à Paris (revendiqué)
    28 janvier 1983 : plasticage contre un nouveau centre de traitement informatique de la préfecture de Haute-Garonne 7 (revendiqué)
    26 octobre 1983 : incendie des bureaux de l'entreprise américaine Sperry Univac (revendiqué)
    par MANTEAU  518Source: fr.wikipedia.org

    WIKIPEDIA

    MARDI

    NOVEMBRE
    2011
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Construit en 1190 dans l'empire ancien du grand Ghorid, cet énigmatique et complexe "gratte-ciel" se dresse comme un missile pointant vers les étoiles . Il s'agit d'un un minaret de 65 mètres de haut, le deuxième plus grand monument religieux dans son genre dans le monde.
    A l'origine, il était surmonté par une lanterne - ce qui en fait une sorte de la terre sèche du phare , entouré par les hautes montagnes de 2400m!
    Étonnamment, cette imposante structure se tenait oublié depuis des siècles ... jusqu'à sa redécouverte en 1886 par Sir Thomas Holdich, puis oubliée à nouveau et redécouvert en 1957. L'invasion soviétique en 1979 causa son interdiction d'accès à la zone, et depuis , seule une poignée de personnes de l'extérieur de l'Afghanistan ont pu voir le minaret, en raison de son emplacement au milieu de nulle
    part .
    Le minaret affiche un incroyablement enchevetrement complexe en briques cuites, ornées de stuc et de tuiles vernissées , contenant la calligraphie coufique et Naskhi et des versets du Coran, relatifs à Marie, la mère de Jésus
    Crédit d'image : Keith Mellnick

    par MANTEAU  475Source: fr.wikipedia.org

    DIMANCHE

    OCTOBRE
    2011
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Le glaucus atlantique Glaucus atlanticus (anglais : (blue glaucus, blue sea slug, blue ocean slug, blue dragon, sea lizard) est une petite espèce de mollusque appartenant à l'ordre des nudibranches.
    Il tire son pouvoir urticant des physalies dont il se nourrit en sélectionnant les espèces de physalies les plus urticantes.
    On le trouve dans toutes les eaux tropicales et tempérées.
    Sa taille maximale est 6 cm. Le Glaucus est immunisé vis-à-vis des toxines dont il stocke les plus venimeuses pour son usage personnel, dans des sacs spécialisés : les cnidosacs. Pour cette raison, il peut provoquer des lésions plus fortes que celles des physalies dont il se nourrit.
    par MANTEAU  1245Source: fr.wikipedia.org

    LIENS

    RANK
      Les posts plus lus dans la rubrique

     8 août 1929, 1er tour du monde pour le Graf Zeppelin 3910 , le 08/08/2010
     Les Très Riches Heures du duc de Berry 3285 , le 31/12/2011
     Censure des images en Union soviétique 2615 , le 17/11/2010
     René Lalique - 2 2431 , le 06/05/2011
     Happy Birthday Amy! 2073 , le 04/08/2014
     Le trésor de Hoxne 1886 , le 25/11/2010
     La Naissance de Vénus, d'Alexandre Cabanel 1727 , le 18/12/2010
     Planisphère de Waldseemüller 1560 , le 23/06/2009
     Candice Swanepoel 1536 , le 20/10/2014
     Céramique attique à figures noires 1388 , le 15/11/2009
     Stubby 1321 , le 05/10/2010
     René Lalique - 3 et fin 1294 , le 13/05/2011
     L'attaque du lapin tueur 1294 , le 09/02/2011
     Le Glaucus atlanticus 1245 , le 02/10/2011
     La corne de licorne 1126 , le 24/03/2011
    SAMEDI

    SEPTEMBRE
    2011
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Sauf cas exceptionnel, la main comporte cinq doigts, qui sont :
    -le pouce (I)
    -l’index (II)
    -le majeur (III)
    -l’annulaire (IV)
    -l’auriculaire (V)
    Les chiffre romains entre parenthèses correspondent à la nomenclature internationale utilisée par les anatomistes et les personnels médicaux.
    Comme leur nom l'indique, l’index est utilisé pour pointer, montrer, le majeur est le plus long des doigts, l’annulaire (voir anneau) est le doigt qui porte l’alliance et l'auriculaire est le doigt qui sert à se gratter l’oreille.
    Le poing désigne la main fermée (tous les doigts pliés).
    La paume de la main désigne l'intérieur de la main, c'est-à-dire la partie qui n'est pas visible lorsque la main est fermée. Celle-ci est marquée par trois rides profondes, présentes dès la naissance, appelées lignes de la main.
    L’éminence thénar est une saillie musculaire arrondie à la partie antéro-supérieure de la main, sous le pouce.
    par MANTEAU  296Source: fr.wikipedia.org

    DIMANCHE

    JUILLET
    2011
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Le soleil de Vergina ou étoile de Vergina est un symbole découvert à Aigéai (actuellement Vergina) en 1977 par l'archéologue grec Manólis Andrónikos, dans une tombe royale macédonienne attribuée1 à Philippe II de Macédoine. On a trouvé une variante à douze rayons sur une autre urne funéraire, attribuée à la reine Olympias.
    Il s'agit d'une étoile ou d'un soleil stylisé, composé d'un rond entouré de seize rayons.
    Interprétations
    Selon M. Andronikos, il s'agirait d'un emblème de la dynastie des Argéades, une famille ayant régné sur le royaume de Macédoine. Cette interprétation ne fait cependant pas l'unanimité dans la communauté scientifique, d'autres chercheurs mettant en avant l'utilisation fréquente de soleils ou d'étoiles stylisés à seize ou huit branches en Macédoine et dans le reste de la Grèce, sur des boucliers et des monnaies, sans rapport avec cette dynastie ni avec la Macédoine.
    Utilisations modernes
    À partir des années 1980, son usage comme symbole de la Macédoine grecque s'est progressivement répandu. Il a ainsi figuré sur certaines pièces de monnaie grecques entre 1990 et 2001, et figure depuis dans des logos et des emblèmes militaires.
    Ce symbole a déclenché une longue polémique lorsque la Macédoine issue de la Yougoslavie le fit figurer sur son drapeau en 19922. La Grèce accusa ce pays de vouloir accaparer l'héritage de la Macédoine antique et d'avoir des ambitions territoriales. En 1995, la République de Macédoine a finalement adopté un nouveau drapeau.
    par MANTEAU  881Source: fr.wikipedia.org

    WIKIPEDIA

    MERCREDI

    JUIN
    2011
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Les Chalets de Bizillon, ou Maisons sans escalier, sont deux immeubles de logement identiques, construits par l'architecte Auguste Bossu aux numéros 54 et 56 du boulevard Daguerre, à Saint-Étienne, l'un en 1933 et l'autre en 1939-1940.
    Leur nom d'origine provient du cabaret dit « chalet de Bizillon » présent sur le site au préalable. Ils sont composés de 36 logements chacun, répartis sur six étages. Ces appartements sont organisés autour d'un volume central éclairé par une coupole en béton armé percée de briques de verre. Cet espace réservé ne comporte ni ascenseur, ni escalier mais une rampe hélicoïdale à faible pente, d'où le nom de Maisons sans escaliers. L'entrée des immeubles s'ouvre sur des jets d'eau entourés de compositions minérales.
    La façade extérieure est composée d'un ensemble, enchaînement de deux faces géométriques : un cercle et un hexagone. Ces formes permettent de définir six façades arrondies coupées par six arêtes saillantes.
    « La maison sans escalier ! La maison de demain. Pourquoi ?
    L'escalier est un moyen barbare de monter les étages. Les marches imposent à tous le même pas : aux enfants comme aux vieillards, aux malades comme aux bien portants.
    Avec notre montée par galerie en plan incliné, chacun fait le pas qui lui convient, long ou court, rapide ou lent, comme on le fait sur le trottoir.
    Notre galerie est d'une pente douce, elle se déroule autour d'une belle cour intérieure en jardin. »
    — Auguste Bossu dans des documents publicitaires de l'époque
    Les façades et les terrasses du premier immeuble, ainsi que son espace intérieur avec la cour, la rampe d'accès hélicoïdale, les façades et les verrières, ont été inscrits aux monuments historiques par un arrêté du 21 février 1989.
    par MANTEAU  479Source: fr.wikipedia.org

    VENDREDI

    JUIN
    2011
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Les anneaux d'Uranus sont un système d’anneaux de la planète Uranus, moins complexes que les anneaux de Saturne, mais plus élaborés que ceux de Jupiter ou de Neptune. Ils ont été découverts le 10 mars 1977 par James L. Elliot, Edward W. Dunham et Douglas J. Mink. Près de deux siècles auparavant, l'astronome William Herschel avait déjà rapporté l’observation d’anneaux, mais les astronomes modernes doutent que les anneaux sombres et ténus aient pu être vus à cette époque. Deux anneaux supplémentaires ont été découverts en 1986 grâce aux images prises par la sonde spatiale Voyager 2, puis deux anneaux externes, en 2003–2005, sur les photos du télescope spatial Hubble.
    Ainsi, les observations d’Hubble portent à treize le nombre d'anneaux distincts composant le système d’anneaux d’Uranus. Ils sont appelés, par ordre de distance croissante de la planète : 1986U2R/ζ, 6, 5, 4, α, β, η, γ, δ, λ, ε, ν et μ. Leurs rayons vont de 38 000 km pour l’anneau 1986U2R/ζ à environ 98 000 km pour l’anneau µ. Il existe probablement de faibles bandes de poussière et des arcs incomplets entre les anneaux principaux. Ces anneaux sont très sombres : l’albédo des particules les composant ne dépasse pas 2 %. Ils sont probablement composés de glace et d'éléments organiques noircis par le rayonnement de la magnétosphère.
    La plupart des anneaux d’Uranus sont opaques et larges de quelques kilomètres seulement. L’ensemble du système ne contient que peu de poussières : il se compose essentiellement de rochers de 0,2 à 20 m de diamètre. Cependant, certains des anneaux sont translucides : les anneaux larges et peu visibles 1986U2R/ζ, μ et ν sont faits de petites particules de poussières, tandis que l’anneau λ, peu visible également mais étroit, contient aussi des corps plus importants. La relative pauvreté en poussière des anneaux est due à la traînée aérodynamique des parties les plus externes de l’atmosphère, l’exosphère et la couronne.
    par MANTEAU  359Source: fr.wikipedia.org

    VENDREDI

    JUIN
    2011
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Le vol de la United States Trust Company s'est produit le 14 Décembre 1934, quand 590 000 $ en bons du Trésor des États-Unis ont été dérobés dans les bureaux de la Société de fiduciaire des États-Unis à New York .
    Le Décembre 14, 14 titres (cinq de $ 100,000 $ 10,000 et neuf) ont disparu du casier de la Trust Corporation, valeurs mobilières . La police a enquêté, mais tous les employés avaient des alibis, et donc on estimait que le casier avait été simplement déplacé.
    Le lendemain, deux notes de 10.000 $ ont été remboursées en especes à la Banque de réserve fédérale de New York , et la police a commencé à chercher là les auteurs du vol.
    Le Federal Bureau of Investigation a diffusé les numéros de série des billets volés et en Juin 1935, le FBI a arrêté Melvin B. Smith à Topeka, Kansas , après que celui ai tenté d'encaisser un titre de $ 10,000.
    Huit autres hommes- Charles Hartman, William R. Evans, Theodore Crowley, Apostolos "Paul" Alexander, Gabriel Marosi, Rocco Joseph Degrassi, George Degrassi, et Earl Palmer Frederick-ont été arrêtés en avril 1936
    Hartman a été trouvé avec deux titres de 100.000 $ et Degrassis avec un autre. Hartman, présumé être le "cerveau" de l'opération, a plaidé coupable pour le vol et a été condamné à neuf mois en prison
    Le directeur du FBI J. Edgar Hoover a plus tard lié ce vol au vol de la Banque de la Société Manhattan en Janvier 1935. Hoover a déclaré que les deux crimes étaient l'œuvre d'un gang international basé dans le sud de la France
    Des arrestations en France eurent lieu et des centaines de milliers de valeur en dollars supplémentaires de titres volés furent ainsi retrouvées et une dizaine de personnes furent arrêtées a travers toute l'europe.
    par MANTEAU  435Source: fr.wikipedia.org

    JEUDI

    JUIN
    2011
    LE SAVIEZ VOUS ?
     
    Pierre II ou Pedro II du Brésil, de son nom complet Pedro de Alcântara João Carlos Leopoldo Salvador Bibiano Francisco Xavier de Paula Leocádio Miguel Gabriel Rafael Gonzaga, est né à Rio de Janeiro, le 2 décembre 1825, et décédé à Paris le 5 décembre 1891.
    Il est le second et dernier empereur du Brésil, sur lequel il règne pendant plus de 58 ans. Il était le 7eme enfant de l'empereur Pierre Ier du Brésil et de l'impératrice Marie Léopoldine. En 1831 , son père jusqu'alors souverain abdique. Restant seul apres le départ de celui ci vers l'Europe, avec deux de ses sœurs, il a alors cinq ans. Devenu empereur, il passe une enfance et une adolescence triste et solitaire. Ses expériences des intrigues de cour et de conflits politiques durant cette période affectent fortement son caractère.
    Héritant d'un empire au bord de la désintégration, Pierre II transforme le Brésil en une puissance émergente sur la scène internationale reconnue pour sa stabilité politique, sa liberté d'expression, son respect des droits civiques, sa croissance économique dynamique et surtout sa forme de gouvernement : une monarchie constitutionnelle représentative. Son comportement suscite le respect et l'admiration de savants et écrivains tels que Charles Darwin, Victor Hugo et Friedrich Nietzsche, et il est un ami, entre autres, de Richard Wagner, Louis Pasteur et Henry Longfellow.
    L'empereur est toutefois renversé par un coup d'État soudain qui n'a presque pas de soutien en dehors d'un groupe de chefs militaires. Devenu las de son rôle de souverain, Pierre II part à son tour du Brésil et passe les deux dernières années de sa vie en exil en Europe, vivant seul avec très peu d'argent.
    Les historiens le considèrent comme un personnage très remarquable et il est généralement considéré comme le plus grand homme du Brésil.
    par MANTEAU  293Source: fr.wikipedia.org

                  
    213     Page précédente
    Page Suivante
    193