SAMEDI

AVRIL
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
La lettre A tire probablement son origine de l'alphabet linéaire proto-sinaïtique, un alphabet utilisé dans le Sinaï il y a plus de 3 500 ans, lui-même dérivé des hiéroglyphes égyptiens ; le son, albums/manteau/uploads/&660;] (coup de glotte), était alors représenté par une tête de bœuf stylisée.
La première lettre de l'alphabet phénicien, souvent nommée aleph (&702;&257;lef) par analogie avec l'alphabet hébreu, était une consonne (l'alphabet phénicien était un abjad qui ne notait pas réellement les voyelles) correspondant non pas au son albums/manteau/uploads/a] mais au coup de glotte [&660;]. Elle signifiait également « tête de bœuf » (rappelons d'ailleurs qu'un A à l'envers prend la forme d'une tête de bœuf) ; et son écriture provenait d'une stylisation du caractère proto-sinaïtique. Cette consonne, ous une autre forme, était également la première consonne de l'alphabet ougaritique, à qui l'on doit l'ordre levantin.
L'alphabet grec fut créé sur le modèle de l'alphabet phénicien. Le grec n'utilisait pas le coup de glotte et son alphabet devait transcrire les voyelles ; la première lettre de l'alphabet phénicien fut donc utilisée par l'alphabet grec pour écrire le son albums/manteau/uploads/a]. La lettre ainsi créée fut nommée « alpha », écrite « &913; », puis lorsque l'alphabet devint bicaméral, « &945; » en minuscule. En grec, alpha provient de la prononciation sémitique ancienne (qu'on ne peut reconstituer avec précision), et ne signifie ren, ainsi qu'il en est des autres lettres (béta, gamma, delta, etc.).
La lettre s'est ensuite transmise à l'alphabet latin par l'intermédiaire de l'alphabet étrusque, lui-même dérivé de l'alphabet grec « rouge » employé en Eubée (voir l'article Histoire de l'alphabet grec) — alphabet que les Étrusques avaient appris à Pithékuses (Ischia), près de Cumes. En passant dans l'alphabet latin, les lettres ayant perdu leur nom pour se réduire le plus souvent à leur son, l’alpha grec a été rebaptisé a.
par MANTEAU  321Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

VENDREDI

AVRIL
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
L’arc de triomphe de l’Étoile appelé partout dans le monde arc de triomphe, est situé à Paris, sur la place de l’Étoile, à l’extrémité ouest de l’avenue des Champs-Élysées, à 2,2 kilomètres de la place de la Concorde. Haut de 50 mètres et large de 45 mètres, il est géré par le Centre des Monuments Nationaux albums/manteau/uploads/1].
La place de l'Étoile forme un énorme rond-point de douze avenues percées au XIXe siècle sous l’impulsion du baron Haussmann, alors préfet du département de la Seine. Ces avenues « rayonnent » en étoile autour de la place, notamment l’avenue de la Grande-Armée, l’avenue de Wagram et, bien sûr, l’avenue des Champs-Élysées. Des pavés de couleurs différentes dessinent sur le sol de la place deux étoiles dont les pointes arrivent pour l'une au milieu des avenues, pour l'autre entre les avenues.
Sommaire
par MANTEAU  273Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

JEUDI

FEVRIER
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Source: wikipedia.fr

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux et de l'amitié. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.
À l’origine fête de l’Église catholique, le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.
À l’envoi de billets au XIXe siècle a succédé l’échange de cartes de vœux. On estime qu’environ un milliard de ces cartes sont expédiées chaque année à l’occasion de la Saint Valentin, chiffre battu seulement par le nombre de cartes échangées lors des fêtes de Noël. On estime aussi que 85 % de ces cartes sont achetées par des femmes.
par MANTEAU  267Source: fr.wikipedia.org

MARDI

FEVRIER
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
L'Âme de la France est le nom donné par le sculpteur français Carlo Sarrabezolles à trois statues monumentales identiques qu'il a réalisées dans trois matériaux différents durant l'Entre-deux-guerres, la première en plâtre en 1921, la deuxième en pierre en 1922 et la dernière en bronze en 1930. D'une hauteur de 3,20 mètres de haut, elles représentent une guerrière aux seins nus levant les bras vers le ciel.
Réalisée à partir du premier des trois modèles, la sculpture la plus récente est actuellement installée sur un piédestal à l'entrée d'Hell-Bourg, dans les Hauts de l'île de La Réunion, département d'outre-mer de l'océan Indien. Elle a été offerte par le député Lucien Gasparin à la commune de Salazie en 1931 et a depuis lors traversé l'histoire réunionnaise d'une façon irrégulière.
D'abord érigée dans le petit centre-ville en face de la mairie, elle est rapidement déboulonnée à la dynamite par le curé, puis successivement conservée en morceaux derrière un salon de coiffure, réparée par soudure et enfin déplacée de quelques kilomètres jusqu'au lieu-dit où elle se trouve encore aujourd'hui. Là, elle est à nouveau arrachée de son socle par un cyclone tropical, puis laissée à l'abandon face contre terre pendant vingt ans avant d'être finalement retrouvée par hasard lors de travaux en 1968, suite à quoi elle est remise en place, réhabilitée en tant que monument aux morts de la Première Guerre mondiale, célébrée publiquement avec faste, inscrite à l'inventaire général des monuments historiques et enfin classée en tant que telle en 2004.
par MANTEAU  249Source: fr.wikipedia.org

MARDI

JANVIER
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(99942) Apophis (nom provisoire 2004 MN4) est un astéroïde géocroiseur qui fut découvert en juin 2004. Mesurant environ 250 mètres de longueur, constitué de fer et pesant 20 millions de tonnes, il suit une orbite proche de celle de la Terre qu'il croise deux fois à chacune de ses révolutions qu'il effectue à la vitesse de 5 km/s.
Les premières observations de l'astéroïde tendaient à donner une forte probabilité (La probabilité grimpa à 1 chance sur 20 le 27 décembre) d'une collision avec la Terre le vendredi 13 avril 2029. L'astéroïde avait alors été classé au niveau 4 sur l'échelle de Turin, ce qui fut un cas unique. Cependant, de nouvelles observations ont apporté plus de précision sur sa trajectoire et ont écarté la possibilité d'une collision avec la Terre ou la Lune pour 2029. En effet, l'astéroïde frôlera alors la Terre de 32 000 km.
Tout risque n'est pas exclu : fin juin 2006 la NASA évalue la probabilité de collision entre cet astéroïde et la Terre au cours des 100 années suivantes à approximativement 1/45000, la date de collision le plus probable se situant en 2036, également aux alentours du 13 avril. Ces probabilités vont surement diminuer avec le temps et les observations futures.
L'astéroïde n'est plus classé qu'au niveau 0 sur l'échelle de Turin.
(99942) Apophis Trajectoires de (99942) Apophis et de la Terre; estimation au 13 avril 2029.
Caractéristiques orbitales
Époque 30 janvier 2005
Demi-grand axe ? km
(0,9222109 ua)
Aphélie ? km
(1,099 ua)
Périhélie ? km
(0,904 ua)
Excentricité 0,1906904
Période de révolution ? j
(0,89 a)
Vitesse orbitale moyenne ?
Inclinaison 3,3°
Nœud ascendant ?
Argument du périhélie ?
Anomalie moyenne ?
Catégorie astéroïde géocroiseur
Caractéristiques physiques
Dimensions ~250 m (JPL)
Masse ~1010 kg
Masse volumique ?
Gravité à la surface ?
Vitesse de libération ?
Période de rotation ?
Classification spectrale
Magnitude absolue 19,2
Albédo
Température ?
Atmosphère ?
Découverte
Découvreur Tucker,
Tholen,
Bernardi
Date 19 juin 2004
Désignation(s) 2004-Y25,
2004 MN4
par MANTEAU  451Source: fr.wikipedia.org

VENDREDI

JANVIER
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Un article du site encyclopédique Wikipedia
Le delta de l'Okavango (ou marais de l'Okavango) est le plus grand delta intérieur du monde (18 000 km²) aprés celui du Niger (40.000 km² au maximum de son étendue au Mali).
Situé au nord du Botswana, la région faisait jadis partie du lac Makgadikgadi, disparu il y a environ 10 000 ans. Aujourd'hui l'Okavango n'a pas d'embouchure maritime. Il se déverse dans le désert du Kalahari, irriguant 15 000 km2 de celui-ci. Plusieurs millions d'îles se sont formées autour des termitières ou des bouquets de végétaux qui retiennent les alluvions. Vingt-quatre espèces d'échassiers nichent dans les îles. Certaines colonies sont simplement établies sur un figuier aquatique, le gomoti sous lequel s'abritent crocodiles et hippopotames. Chaque année environ 11 km3albums/manteau/uploads/réf. nécessaire] d'eau coulent au delta ; une fraction créé le lac Ngami, plus au sud.
L'eau du delta est très pure en raison du peu d'agriculture et d'industrie sur les rives de l'Okavango. Il passe par les aquifères de sable des nombreuses îles et s'évapore en laissant d'énormes quantités de sel. La saturation de sel est tellement forte que la végétation est inexistante au centre des îles, où se forment des « croûtes » de sel.
Les eaux inondent la région de manière cyclique, au milieu de l'été austral et six mois plus tard dans le sud (mai-juin). L'eau est vite évaporée en raison des températures élevées, créant des cycles de profondeur haute/basse dans le sud de la région. Les îles peuvent disparaître sous les eaux pendant les périodes d'inondation pour réapparaître à la fin.

par MANTEAU  288Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

LIENS

RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 8 août 1929, 1er tour du monde pour le Graf Zeppelin 3850 , le 08/08/2010
 Les Très Riches Heures du duc de Berry 3172 , le 31/12/2011
 Censure des images en Union soviétique 2554 , le 17/11/2010
 René Lalique - 2 2307 , le 06/05/2011
 Happy Birthday Amy! 1952 , le 04/08/2014
 Le trésor de Hoxne 1825 , le 25/11/2010
 La Naissance de Vénus, d'Alexandre Cabanel 1683 , le 18/12/2010
 Planisphère de Waldseemüller 1497 , le 23/06/2009
 Candice Swanepoel 1457 , le 20/10/2014
 Céramique attique à figures noires 1352 , le 15/11/2009
 Stubby 1261 , le 05/10/2010
 René Lalique - 3 et fin 1239 , le 13/05/2011
 L'attaque du lapin tueur 1223 , le 09/02/2011
 Le Glaucus atlanticus 1195 , le 02/10/2011
 La corne de licorne 1090 , le 24/03/2011
VENDREDI

JANVIER
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La guerre de Boshin (&25098;Boshin sens&333;?, littéralement « guerre de l'année du dragon » ) , quelques mois après la restitution du pouvoir suprême à l'empereur, et qui se poursuivit jusqu'en mai 1869. Elle vit principalement s'affronter, d'une part, les armées des clans de Satsuma, de Ch&333;sh&363;, de Tosa et leurs alliés et, d'autre part, les troupes appartenant au gouvernement shogunal d'Edo et les clans qui lui restèrent fidèles. Les clans Satsuma de Satsuma, de Ch&333;sh&363; et de Tosa cherchaient à supplanter par la force le parti adverse et à éviter que l'autorité impériale ne fût désormais exercée sous une forme fédérale par l'ensemble des clans. Elle marque une coupure emblématique entre la période Edo et la période Meiji.
Environ cent vingt mille hommes furent mobilisés pendant le conflit et trois mille cinq cents d'entre eux furent tués. À la fin du conflit, les troupes impériales victorieuses abandonnèrent la politique d'expulsion des étrangers et le pouvoir se lança dans une politique de modernisation continue ce qui déclencha la rébellion de Satsuma.
Cette guerre est un épisode souvent oublié de l'histoire du Japon puisque l'on considère que la révolution Meiji fut une révolution sans sang. Cependant cette guerre est maintenant plus connue puisque certains aspects du conflit et notamment ses conséquences (rébellions) ont été illustrés dans le film The Last Samurai.
par MANTEAU  142Source: fr.wikipedia.org

MARDI

JANVIER
2008
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Caractéristiques du cratère
Coordonnées géographiques 21° 20&8242; 0&8243; Nord
89° 30&8242; 00&8243; Ouest / 21.33333, -89.5
Localisation Amérique du Sud, Mexique, Péninsule du Yucatán
Âge estimé 64.98 ± 0.05 Ma
Morphologie Complexe à anneaux multiples
non exposé
Diamètre théorique 170 km
Profondeur théorique m
Date de découverte 1978
G.Penfield
Caractéristiques de l’impacteur
Nature
Diamètre 10000 m
Vitesse km/s
Angle d'impact deg
Densité kg/m3
Caractéristiques de la cible
(au moment de l’impact)
Nature sédimentaire, sous marin
Densité moyenne kg/m3
Le cratère de Chicxulub est d'après plusieurs scientifiques un cratère provoqué par la chute d'une météorite de près de 10 kilomètres de diamètre qui se serait abattue sur la Terre il y a environ 65 millions d'années, c'est-à-dire à la fin du Crétacé. Une hypothèse (récemment démentie) dit que sa chute marquerait la fin de l'ère secondaire et aurait ainsi provoqué l'une des extinctions massives qui ont frappé la Terre. Cette hypothèse semble avoir été récemment remise en question. Il semblerait que 300 000 ans sépareraient l'extinction des dinosaures de la chute de cette météorite gigantesque. Ce cratère serait donc localisé à Chicxulub au nord de la péninsule du Yucatán, Mexique.
Sommaire
* 1 La théorie
* 2 Effet de la météorite : théorie
* 3 Les faits
o 3.1 Extinction massive
o 3.2 L'iridium
o 3.3 Les Quartz Choqués
o 3.4 Diamants et Zircon
o 3.5 Les tectites
o 3.6 Les spinelles nickelifères
o 3.7 Le raz de marée
* 4 Synthèse
* 5 Voir aussi
o 5.1 Liens externes
La théorie
péninsule du Yucatan, imagerie numérique par satellite
Dans les années 1980, il a été remarqué que dans certaines couches géologiques, on notait une fine strate blanche de quelques centimètres d'épaisseur entre les strates du Crétacé et du Tertiaire. On parle d’elle sous le nom de limite Crétacé-Tertiaire, de limite CT ou de limite KT. Cette limite géologique, bien visible en certains points du globe, présente un taux anormal d'iridium. Celui-ci est rare sur terre, mais est plus abondant dans certaines météorites. Il a alors été théorisé la chute d’une météorite à cette période.
À la même époque, les scientifiques commençaient à réfléchir à la notion d’ « hiver nucléaire » : un hiver mondial de plusieurs années que provoquerait un échange de centaines d’armes nucléaires projetant des millions de tonnes de poussières dans l’atmosphère, et la refroidissant par une sorte de nuit artificielle. Par extension, on a émis l’hypothèse d’un « hiver d’impact », aux effets similaires, provoqué par la chute d'une météorite.
Mais le cratère de cette hypothétique météorite restait à découvrir. Quelques années plus tard, on découvrit le cratère de Chicxulub, au Mexique.
Le physicien américain Luis Walter Alvarez, son fils géologue Walter Alvarez, le chimiste nucléaire Frank Asaro et la paléontologue Helen Michaelont ont émis l'hypothèse selon laquelle la chute de cette météorite à la fin du Crétacé, il y a &8722;65 à &8722;63 millions d'années, fut la principale cause d'un bouleversement climatique à l'origine de l'extinction des dinosaures et d'un grand nombre d'espèces animales, tant terrestres que marines.
Effet de la météorite : théorie
Quand l'astéroïde s'est désintégré lors du choc, des morceaux de croûte terrestre ont été projetés dans l'atmosphère.
Formant un gigantesque panache de débris, une immense colonne de cendre et de cristaux de quartz, lesquels se trouvaient à dix km sous terre quelques instants auparavant, s'éleva de plus en plus vite dans l'atmosphère. Ce panache enfla jusqu’à atteindre un diamètre de 100 à 200 km, parvint dans la haute atmosphère, puis enveloppa la planète entière. Les particules qu'il véhiculait commencèrent à retomber sur Terre avec l'énergie qu'elles avaient acquise lors de leur éjection. Traversant l'atmosphère à des vitesses comprises entre 7 000 et 40 000 kilomètres par heure, elles illuminèrent le ciel, telles des milliards d'étoiles filantes puis portèrent rapidement de vastes zones de l'atmosphère à des centaines de degrés.
Elles se sont ensuite progressivement accumulées sur le sol, formant la couche de cendres observée aujourd'hui. La combustion des matériaux du panache a enflammé la végétation sur une énorme surface du globe. De plus il y a eu une onde de choc qui aurait fait tout le tour de la planète en quelques heures. Tout cela a participé à plonger la planète entière dans l'obscurité pendant plusieurs années à la manière d'un hiver nucléaire.
En l'absence de lumière solaire en quantité suffisante, la photosynthèse s'est interrompue. Les végétaux ont très vite dépéri, suivis de près par les herbivores qui entraînèrent les carnivores dans leur déclin.
Simultanément, une grande activité volcanique semble s'être réveillée, peut-être à cause de fissurations du manteau terrestre sous l'impact. On estime que de grandes quantités d'oxyde de soufre s'échappèrent, transformées par les pluies en acide sulfurique qui tua lui-même une grande partie de la faune marine.
Pourquoi l'atmosphère n'a-t-elle pas arrêté cette météorite, contrairement à ce qui se passe habituellement ? Parce qu'on estime (d'après le cratère d'impact) son diamètre à 10 km, donc plus grand que l'épaisseur de l'atmosphère elle-même (l'air est très raréfié à 10 000 m). Nous avons une idée de sa vitesse si elle est arrivée d'au-delà du système solaire : nécessairement plus de 11 km/s. En d'autres termes, elle aurait traversé l'atmosphère en moins d'une seconde : pas même de quoi la ralentir.
Les faits
Il existe un certain nombre de faits à l'appui de cette théorie.
Extinction massive
Tous règnes confondus, près de six à huit espèces sur dix disparurent, dont les grands sauriens tels les dinosaures. Les insectes ont par contre bien résisté.
La quasi-totalité du plancton marin, maillon clef de la chaîne animale et alimentaire, disparut également.
Plusieurs spécialistes estiment que cette extinction en masse a duré « tout au plus » quelques centaines d'années. Quels sont les animaux qui ont pu survivre ? Peut-être en partie ceux de petite taille qui vivaient sous terre se nourrissant de débris végétaux, comme les invertébrés, ainsi que ceux qui se nourrissaient de ces invertébrés. Il semble qu'aucun animal d'une masse supérieure à 20-25 kg n'ait survécu.
L'iridium
La météorite a signé son forfait par une concentration anormalement élevée d'iridium dans les strates géologiques datant de la limite Crétacé-tertiaire (c'est-à-dire pile à la frontière entre ère secondaire et tertiaire, qu'elle aurait donc causée). Ce métal de la famille du platine, plutôt rare à la surface de notre planète parce que lourd, est plus abondant dans les météorites, moins toutefois que le nickel et le fer. On a trouvé de l'iridium en quantité anormale dans une dizaine de sites marins et terrestres de la fin du Crétacé, répartis sur toute la surface du globe.
Les Quartz Choqués
On trouve à la limite K-T des cristaux de quartz 'choqués' ( c'est-à-dire ayant subi des pressions énormes à la suite d'un impact violent). Au contraire de l'Iridium, ils sont surtout présents en Amérique du Nord, autour du Golfe du Mexique, ce qui confirme l'hypothèse d'un choc au Mexique.
Diamants et Zircon
Mélangés à ces quartz, on a aussi découvert des diamants microscopiques et des cristaux de zircon. Ces minéraux nécessitent de fortes pressions pour apparaitre, et sont donc interprétés comme une trace d'un choc gigantesque. Ce sont des produits du point d'impact lui-même.
Les tectites
Des tectites altérées (silicates fondus d'aspect vitreux, produits par une température élevée) sont trouvées dans les sédiments marins de l'époque, juste en dessous des quartz « choqués », elles se sont donc déposées juste avant. Leur position s'explique par la faible vitesse d'éjection de ces matériaux, qui proviennent des zones situées à proximité du point d'impact, mais pas immédiatement dessous.
Les spinelles nickelifères
Les spinelles nickelifères (minéraux dont l'apparition peut être liée à l'oxydation dans l'atmosphère d'une météorite riche en nickel), constituent d'autres éléments qui étayent cette théorie.
Le raz de marée
On trouve autour du Golfe du Mexique, entre la couche de tectite (première à s'être déposée) et la couche d'Iridium (qui s'est déposée peu après), un banc de grès, signe d'un énorme raz de marée produit par l'impact.
Synthèse
La chute d'une météorite géante à la fin du Crétacé est aujourd'hui admise par tous. Le lien entre cette météorite et l'Extinction du Crétacé est par contre plus discuté. Il existe en effet d'autres théories sur l'extinction, où la météorite ne joue pas forcément un rôle exclusif. Voir l'article : Extinction du Crétacé.
Cette extinction n'est pas la plus massive de celles qu'a connue la Terre dans le passé. Il y en a eu une plus importante, il y a 245 à 250 millions d'années, à la fin du Permien, donc de l'ère primaire. Elle a peut-être elle aussi été causée par une autre météorite, dont on pense avoir retrouvé le cratère, nommé Bedout, dont le diamètre est de 173 km. Voir l'article : Extinctions massives.
par MANTEAU  125Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

DIMANCHE

DECEMBRE
2007
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Jacqueline Bouvier-Kennedy-Onassis (née Jacqueline Lee Bouvier le 28 juillet 1929 à Southampton, New York, États-Unis – décédée le 19 mai 1994 à New York City) a surtout été connue sous le nom de Jackie Kennedy comme la femme du 35e président américain John F. Kennedy. Auparavant elle avait été journaliste et éditrice dans une maison d’édition américaine.
Elle a épousé John F. Kennedy en 1953. Saluée pour son style, son élégance, son charme et sa façon de se présenter en public, elle est vite devenue une icône au sein du couple Kennedy. Elle a, en particulier, embelli la Maison Blanche. L'image la plus marquante de Jackie, est celle de cette femme au tailleur rose taché de sang, penchée sur son mari mourant.
En 1968, elle a épousé en secondes noces l'armateur milliardaire grec Aristote Onassis, mariage considéré par une partie du peuple américain comme un outrage.
par MANTEAU  256Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

DIMANCHE

DECEMBRE
2007
LE SAVIEZ VOUS ?
 
La colonie de la vigne et de l'Olive était un effort malheureux par un groupe de français Bonapartistes qui, craignant pour leur vie après la chute de Napoléon Bonaparte et le rétablissement de Bourbon, firent la tentative d'établir une colonie agricole de vin de raisins et d'oliviers dans le désert Alabama .La zone qui ils s'installent deviendra plus tard Marengo County
Ce travail a été commencé par des Français émigrants , de hauts fonctionnaires et des partisans de Napoléon, craignant pour leur vie après la restauration de Louis XVIII au trône français.
À l'automne de 1816 le groupe a décidé d'adresser une pétition à Washington, DC, dirigée par l'ancien général Charles Lallemand, pour quatre cantons sur lesquels ils pourraient s'installer. Ils ont commencé le scoutisme aux frontières de l'ouest du sud des États-Unis pour un endroit approprié
Pour établir leur entreprise, avec un emplacement au confluent du Black Warrior et Tombigbee Rivers étant retenue après avoir été recommandé par d'autres pays occidentaux pionniers.
Le Congrès des États-Unis a accepté de leur permettre de s'installer et, le 3 mars 1817 a approuvé une loi qui a accordé quatre cantons contigus totalisant 92160 hectares (37296 hectares) de terres pour le prix de 2 dollars l'acre, à la condition qu'ils cultivent le raisin et les olives.
Cette condition s'explique par le fait que plusieurs autres bonapartiste colonies dans le monde Ont été jugées peu plus d'opérations militaires dans l'intention de Napoléon de retour au pouvoir
Après leur voyage à travers l'Atlantique, ils arrivèrent à Philadelphie, en Pennsylvanie, où le plus grand groupe de colons a affrété un goélette, le McDonough, de naviguer à partir de Philidelphia à Mobile, en Alabama. Ils sont arrivés dans les mobiles d'ici le 26 Mai 1817 et a commencé l'ascension du cours d'eau, arrivant à la destination de leur Ecor Blanc, littéralement, White Bluff, sur la Tombigbee River avant le 14 juillet 1817.
Le plus éminent et le plus riches parmi les immigrants etait le comte Charles Lefebvre Desnouettes, qui avait été un officier de cavalerie avec le grade de général de corps d'armée sous Napoléon.
Charles, Comte Lefebvre - Desnouettes, chef de la vigne et d'olive colonie.

Il devait servir de chef de la colonie.
D'autres éminents colons en faisaent partie: le général de corps d'armée Henri Baron - Dominique Lallemand, le comte Bertrand Clausel, Joseph Lakanal, Simon Chaudron, Pasqual Luciani, le colonel Jean Jerome Cluis, Jean-Marie Chapron, le colonel Nicholas Raoul, et Frederic Ravesies
Les colons, comprenant environ 200 personnes, entreprirent de créer la ville de Demopolis, ou "Ville du Peuple", en haut de la falaise blanche mais l'opération se solde par un échec
Après l'abandon de la colonie de Demopolis, ils ont créé deux autres villes, Aigleville et Arcole . Aigleville a été nommé en l'honneur de l'enseigne de Napoléon , avec l'aigle, et est la plus grande des deux villes. Arcole a été nommé pour une Village autrichien qui fut le site d'une victoire napoléonienne en 1796
Après s'être installés dans leur nouveau milieu, les colons allaient bientôt découvrir que leurs terres n'étaient pas adaptés pour répondre à la condition placé par le Congrès sur leurs subventions, la culture de raisins ou d'olives. La colonie a envoyé un représentant, Charles Villar, à Washington pôur plaider leur cause et le Congrès respecté un acte, le 26 avril 1822 qui ont permis à des colons de conserver leurs terres dans le cas où la culture du raisin et les olives se révéleraient vains.
En outre, la colonie avait quelques ouvriers, confrontés a l' empiétement sur leur territoire par des squatters américains, et de l'expérience des inondations et des sécheresses dans ces premières années. L'ensemble de ces facteurs pourrait conduire à l'éventuel effondrement de la colonie.
Après 1825, la plupart des Français quittent la colonie de retourner en France ou de s'installer a la nouvelle-Orleans, en Louisiane
par MANTEAU  124Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

LUNDI

DECEMBRE
2007
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Un sophisme, ou argument à logique fallacieuse, est un raisonnement qui apparaît comme rigoureux et logique, mais qui en réalité n'est pas valide (à ne pas confondre avec vrai). Le sophisme repose sur le moteur du syllogisme, ou de l'enthymème (avec un argument éludé). L'adjectif fallacieux désigne ce qui est trompeur ou mensonger. La logique désigne en rhétorique l’art de construire un discours cohérent.
Certains sophismes sont fautifs à cause d'une insuffisance de leurs prémisses, d'autres à cause de l'absence de pertinence des prémisses vis-à-vis la conclusion.
Les logiques fallacieuses ont été expliquées et décortiquées à des fins pédagogiques : par exemple, lors de discussions enflammées, il est utile de différencier ce qui tient de la logique, de ce qui n'en tient pas. Une logique fallacieuse est une logique « fausse », indépendamment de la véracité des postulats et de la conclusion. De fait ces derniers sont directement issus de l’ouvrage L'Art d'avoir toujours raison (1830-1831) qui est une œuvre de Schopenhauer, et les arguments originels ont été étendus par la suite.
Il est difficile de détecter les logiques fallacieuses, et elles sont assez souvent efficaces pour convaincre. Le présent article a pour but dans un premier temps de définir ce que sont des arguments fallacieux, et ensuite de présenter une liste non-exhaustive de ces derniers qui sont traditionnellement nommés en latins.
Aristote a écrit les Réfutations Sophistiques, où il expose les différents sophismes et les moyens de les réfuter.
Exemple
Paradoxe de l'emmental :
1. Plus il y a d'emmental, plus il y a de trous.
2. Plus il y a de trous, moins il y a d'emmental.
3. Donc plus il y a d'emmental, moins il y a d'emmental
Autres exemples:
1. Un cheval bon marché est rare,
2. Tout ce qui est rare est cher,
3. Donc un cheval bon marché est cher.
1. Aucun chat n'a huit queues,
2. Un chat a une queue de plus qu'aucun chat,
3. Donc un chat a neuf queues.
A noter qu'on utilise en anglais le terme fallacy tres proche du terme fallacieux
par MANTEAU  212Source: fr.wikipedia.org

SAMEDI

DECEMBRE
2007
LE SAVIEZ VOUS ?
 
La relativité générale est une théorie relativiste de la gravitation, c'est-à-dire qu'elle décrit l'influence sur le mouvement des astres de la présence de matière et, plus généralement d'énergie, en tenant compte des principes de la relativité restreinte. La relativité générale englobe et supplante la théorie de la gravitation universelle d'Isaac Newton qui en représente la limite aux basse vitesses (comparées à la vitesse de la lumière) et aux champs gravitationnels faibles.
La relativité générale est principalement l'œuvre d'Albert Einstein, dont elle est considérée comme la réalisation majeure, qui l'a élaborée entre 1907 et 1915. Les noms de Marcel Grossmann et de David Hilbert lui sont également associés, le premier ayant aidé Einstein à se familiariser avec les outils mathématiques nécessaires à la compréhension de la théorie (la géométrie différentielle), le second ayant franchi conjointement avec Einstein les dernières étapes menant à la finalisation de la théorie après que ce dernier lui avait présenté dans le courant de l'année 1915 les idées générales de sa théorie.
La relativité générale est basée sur des concepts radicalement différents de ceux de la gravitation newtonienne, en stipulant notamment que la gravitation n'est pas une force, mais est la manifestation de la déformation de l'espace (en fait de l'espace-temps) produite par la distribution de matière. Cette gravitation donne lieu à de nombreux effets absents dans la théorie newtonienne mais vérifiables expérimentalement, commes les ondes gravitationnelles, les trous noirs, et l'expansion de l'univers. Aucun des nombreux tests expérimentaux effectués à ce jour (2007) n'a pu la mettre en défaut, à l'exception possible de l'anomalie Pioneer qui pourrait être la première indication d'un écart entre les phénomènes observés et la relativité générale, quoique de nombreuses autres interprétations de ce phénomène soient envisageables.
par MANTEAU  71Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

SAMEDI

DECEMBRE
2007
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Expliqué comme dans le message précédent, il faut bien reconnaitre qu'on ne comprend pas grand chose !
Aussi voici une petite vidéo trouvée sur Youtube qui a fait que soudain tout cela m'a paru un peu compréhensible !

par MANTEAU  310Source: fr.wikipedia.org

              
28     Page précédente
Page Suivante
8