DIMANCHE

AOUT
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le LZ 127 Graf Zeppelin (Deutsche Luftschiff Zeppelin #127) est un dirigeable allemand ayant servi au transport de passagers de 1928 à 1937.
Il a été nommé d'après le pionnier allemand des dirigeables Ferdinand von Zeppelin, qui avait le titre de Graf (comte) selon la noblesse allemande.
La popularité grandissante du « géant des airs » permit au chef de la compagnie Zeppelin, le Dr. Hugo Eckener de trouver des sponsors pour un « vol autour du monde ». L'un de ceux-ci fut le magnat américain de la presse William Randolph Hearst, qui demanda à ce que le tour du monde débute officiellement à base aéronavale de Lakehurst dans le New Jersey. Il fit monter à bord l'une de ses journalistes, Grace Drummond-Hay, qui deviendra la première femme à faire une circumnavigation par les airs.
Débutant le 8 août 1929, le Graf Zeppelin retraversa l'Atlantique pour sa base de Friedrichshafen où il fit le plein. Il repartit le 15 août, survola Berlin puis la Pologne avant de traverser la nouvelle Union soviétique, ayant obtenu une autorisation de Staline, documentaire . Il devait initialement survoler Moscou mais la météo l'obligea à tracer sa route plus au nord, il survola la Sibérie et atteint Tokyo et la base aéronavale de Kasumigaura, dans un vol direct et sans escale de 11 246 km, arrivant trois jours plus tard le 18 août. Le Dr. Eckener pensait que certaines terres qu'ils avaient survolées en Sibérie n'avaient jamais été vues auparavant par des explorateurs contemporains. Après être resté à Tokyo pendant cinq jours, le Graf Zeppelin repartit le 23 août traversant l'océan Pacifique. Il affronta une violente tempête, occasionnant quelques dégâts au dirigeable, coupant ses liaisons radios (ce qui fit penser pendant 2 jours aux médias internationaux qui suivaient le tour du Monde que l'appareil s'était abimé en mer et l'obligeant à quasi-amerrir pour réparations. Il atteint finalement San Francisco avant de se diriger vers le sud pour faire escale à Mines Field à Los Angeles pour le premier vol sans escale au-dessus du Pacifique. Cette traversée océanique longue de 9653 km dura 3 jours. La traversée finale à travers les États-Unis fit passer le dirigeable au-dessus de Chicago avant d'atterrir à Lakehurst le 29 août, couvrant 4822 km.
Le temps de vol de Lakehurst à Lakehurst fut de 12 jours et 11 minutes et le temps complet du voyage de 21 jours, 5 heures et 31 minutes, en y incluant le voyage d'aller et de retour entre Friedrichshafen et la base aéronavele de Lakehurst. Le dirigeable parcourant en tout 49 618 km, la distance du « tour du monde » étant elle de 31 400 km. Parmi les invités de Hearst à bord, se trouvaient l'explorateur arctique Sir Hubert Wilkins et sa femme Suzanne Bennett, tout juste mariés, le voyage leur étant offert comme cadeau de mariage.

par MANTEAU  3815Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

SAMEDI

AOUT
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Une « bouche de lion » etait une boîte aux lettres pour les dénonciations anonymes, au palais des Doges, à Venise (Italie). Traduction de l'inscription dans la pierre : « Dénonciations secrètes contre toute personne qui dissimule des faveurs ou des services, ou qui cherche à cacher ses vrais revenus ».

Giacomo Casanova (source: vivre-venise.com) en aurait été lui meme victime
Extrait de Casanova Emprisonné aux Plombs

De retour à Venise il tombe follement amoureux d’une jeune Catarina que son père fait enfermer rapidement au couvent de Sainte Marie des Anges, à Murano, pour éviter un dénouement qu’il ne souhaite pas.
L’amoureux éconduit y va à la messe tous les dimanches pour apercevoir la jeune fille.
Il ne fait pas que cela et a d’autres aventures, avec des femmes d’une grande liberté de mœurs, qu’on rencontre dans des appartements secrets qui servent à la galanterie, où l’on lit des ouvrages licencieux dans des alcôves dotées de sofas et de miroirs.
Cependant, dans cette deuxième moitié du 18e siècle, Venise est une ville policière qui vit au rythme des dénonciations secrètes et anonymes jetées dans des boîtes donnant sur la chaussée, appelées « bouches de lions ».
Des Inquisiteurs d’Etat, renseignés par leurs indicateurs, demandent une enquête à l’encontre de Casanova.
Des rapports sont établis. Comme Gicomo se moque de tout ce qui touche à la religion, on lui attribue des actes d’impiété, d’impudeur, de lascivité, de volupté, ce qui suffit à le faire arrêter.
Ses livres, ses écrits sont saisis.
Il est enfermé à la prison d’Etat (Prigioni) qui jouxte le palais du Doge, dans un cachot situé sous les toits, « sous les plombs » dans les charpentes, à l’endroit où il fait le plus froid l’hiver et le plus torride l’été.

par MANTEAU  398Source: fr.wikipedia.org

SAMEDI

JUILLET
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
* Une vieille légende d'Amérique du sud soutiendrait que la fin du monde aura lieu en 2012. Pour que la Terre soit sauvée et pour le salut de l'espèce humaine, les 13 crânes de cristal doivent être réunis.
La première partie de cette légende vient du fait que le calendrier maya s'arrêtait en 2012. La seconde est fausse, puisque tous les crânes de cristal prétendument rapportés d'Amérique du Sud étaient des faux fabriqués en Europe, d'ailleurs sans rapport esthétique avec l'art précolombien.
* La niçoise Catherine Ségurane aurait à elle seule repoussé les Turcs, qui assiégeaient la ville, en leur montrant ses fesses (qui auraient, paraît-il, été fort laides et sales).
* Molière n'aurait pas écrit ses pièces, et n'aurait été que l'interprète et le prête-nom d'œuvres écrites par Corneille. De même pour Shakespeare, dont les pièces seraient de Bacon ; les tenants de cette légende s'appellent les anti-stradfordiens, puisque Shakespeare est né à Stradford-on-Avon.
* George Washington, enfant, aurait abattu un cerisier que son père aimait beaucoup, et lorsque ce dernier demanda qui avait fait ça, George lui répondit ; « Père, je ne peux vous mentir, c'est moi. » Son père aurait été tellement touché par sa sincérité qu'il ne le punit pas. Cela renforça l'image positive de Washington, surnommé « The man who could not tell a lie » (« L'homme qui ne pouvait mentir »).
* Une légion romaine aurait été séparée de son armée après le désastre de Carrhae, elle aurait poursuivi son chemin jusqu'en Chine où les Romains se seraient installés (une mission scientifique affirme que la population chinoise d'une localité posséderait des types physiques latins, le thème a été repris par Valerio Massimo Manfredi dans un de ses romans, L'empire des dragons, sorti en 2005).
* Adolf Hitler ne se serait pas suicidé et serait en fait toujours vivant.
Cette légende était courante dans les journaux à sensation des années 1950 et 1960. Étant né en 1889, on peut néanmoins supposer qu'il est mort à l'heure actuelle. L'hypothèse de sa survie, naturelle ou artificielle, a cependant inspiré beaucoup d'histoires de science-fiction.
* Hitler n'aurait eu qu'un seul testicule.
Le groupe Blair et le Peuple de Gauche a composé une chanson intitulée « Pourquoi ? » sur cette légende contemporaine.
* Hitler aurait été végétarien. Cette thèse est réfutée par beaucoup d'historiens, mais une minorité pense qu'il l'a effectivement été. En fait, le végétarisme d'Hitler a pour origine une prescription médicale, qu'Hitler ne respectait pas à la lettre .

par MANTEAU  503Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

JEUDI

JUILLET
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
La Cousine Bette est un roman d’Honoré de Balzac, paru pour la première fois en feuilleton dans le Constitutionnel d’octobre à décembre 1846. Publié en volume en 1847, il fait partie des Scènes de la vie parisienne, section Les Parents pauvres de la Comédie humaine.
C’est le premier portrait de femme profondément destructrice, rancunière et laide que Balzac ait produit. Même madame de Saint-Estève, la tante de Jacques Collin, alias Vautrin, a quelques caractéristiques émouvantes. La cousine Bette n’en a aucune. Apparentée à un animal malfaisant, « ses sourcils épais réunis par un bouquet, sa face longue et simiesque laissent deviner derrière la paysanne des Vosges un caractère de sauvage ».
Et c’est bien d’une sauvage qu’il s’agit. La cousine est animée d’une rage et d’une passion impuissante qui gaspille une énergie folle à nuire sans recueillir les fruits de ses intrigues, pourtant patiemment élaborées, telle une araignée tissant sa toile. Ce roman est considéré comme l'un des chefs-d’œuvre de la Comédie humaine. Le roman-feuilleton devient ici tragédie classique dans une expression littéraire beaucoup plus moderne.
L’histoire
Élisabeth Fischer, surnommée la cousine Bette est appelée à Paris par Adeline Hulot (sa cousine), femme admirable qui supporte les infidélités de son vieux mari le baron Hulot, libertin éperdu. Aigrie, laide, sèche, maladivement jalouse d’Adeline et de sa beauté, Lisbeth s’acharnera au malheur de la baronne Hulot et de sa fille Hortense. Celle-ci a épousé le comte Wenceslas Steinbock, un réfugié livonien (polonais), orfèvre de métier, dont la Cousine Bette prétendait qu’il était son « amoureux » car elle lui avait porté secours. Dans sa rage, elle pousse une de ses voisines d’immeuble, Valérie Marneffe, une courtisane, dans les bras du baron Hulot d'Ervy, puis dans ceux du comte Wenceslas. La famille Hulot s’en trouve presque détruite, mais, alors que les manigances de Lisbeth Fischer semblent aboutir, et qu’elle est sur le point d’épouser le maréchal Hulot, frère du baron Hulot, le scandale des frauduleuses opérations financières menées par le baron pour couvrir ses immenses dépenses éclate. Le vieux maréchal Hulot, s’estimant déshonoré, en meurt ; le baron Hulot doit disparaître. Lisbeth Fischer, après son mariage raté avec le maréchal, se retrouve donc une deuxième fois sans mari. Après la disparition du baron, c’est maintenant par Célestin Crevel, beau-père de Victorin Hulot d'Ervy, frère d’Hortense et époux de Célestine Crevel, que s’exercent les menées du duo infernal Lisbeth Fischer - Valérie Marneffe. Alors que cette dernière vient d’épouser Célestin Crevel, spoliant Célestine et Victorin de l’immense fortune paternelle, une intervention de madame de Saint Estève (l’empoisonneuse déjà rencontrée dans Illusions perdues et Splendeurs et misères des courtisanes) fait périr d’un mal mystérieux la perverse Valérie Marneffe. Adeline Hulot récupère enfin son mari et, devant le bonheur retrouvé de la famille, la cousine Bette meurt de rage. Cependant, le baron Hulot n’est en rien amendé et ses nouvelles infidélités provoquent la mort d’Adeline.

par MANTEAU  257Source: fr.wikipedia.org

MERCREDI

JUILLET
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le plus vieux métro du monde est le Metropolitan Railway de Londres, aujourd’hui baptisé London Underground (logo ci-contre). Il fut ouvert au public en 1863, alors que celui de Paris ne le fut qu’en 1900.
L'Underground dessert au total 274 stations. Seules treize d'entre-elles sont situées en dehors du Grand Londres, cinq sont même situées au-delà de l'autoroute M25, périphérique ceinturant l'agglomération.
Il comporte onze lignes : Bakerloo Line, Central Line, Circle Line, District Line, Hammersmith & City Line, Jubilee Line, Metropolitan Line, Northern Line, Piccadilly Line, Victoria Line, et Waterloo & City Line.
Le Tube ne circule pas 24 heures sur 24, une maintenance quotidienne est effectuée durant la nuit, après la fermeture des stations. En effet, les rames de métro ne peuvent pas, pour la majeure partie, être acheminées dans des dépôts pour être vérifiées et réparées.

par MANTEAU  262Source: fr.wikipedia.org

MERCREDI

JUILLET
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le 20 juillet 1969, Armstrong et Aldrin deviennent les premiers hommes à marcher sur la Lune.
Apollo 11 est la première mission spatiale à avoir conduit un homme sur la Lune. C'est la troisième mission habitée à avoir approché la Lune, après Apollo 8 et Apollo 10, et la cinquième habitée du programme spatial américain Apollo. La mission, dont le vaisseau a été lancé le 16 juillet 1969, emporte un équipage composé du commandant Neil Armstrong, du pilote du module de commande Michael Collins et du pilote du module lunaire Edwin « Buzz » Aldrin.
Avec exploit de faire marcher l'homme sur la lune, l'agence spatiale américaine, la NASA, remplit l'objectif fixé par le président John F. Kennedy dans son discours du 25 mai 1961, qui était de se poser sur la Lune avant la fin des années 1960 : « Je crois que cette nation devrait se fixer comme objectif de réussir, avant la fin de cette décennie, à poser un homme sur la Lune et à le ramener sain et sauf sur Terre ».
L'équipage d'Apollo 11 après un séjour de 21h 30 sur la Lune et une sortie extravéhiculaire unique de 2 heures 30 au cours de laquelle 21,7 kg de roche lunaire sont collectés et des instruments scientifiques sont installés, amerrit sans incident dans l'Océan Pacifique après un vol qui aura duré en tout 195 heures.

par MANTEAU  221Source: fr.wikipedia.org

LIENS

RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 8 août 1929, 1er tour du monde pour le Graf Zeppelin 3815 , le 08/08/2010
 Les Très Riches Heures du duc de Berry 3097 , le 31/12/2011
 Censure des images en Union soviétique 2517 , le 17/11/2010
 René Lalique - 2 2254 , le 06/05/2011
 Happy Birthday Amy! 1800 , le 04/08/2014
 Le trésor de Hoxne 1769 , le 25/11/2010
 La Naissance de Vénus, d'Alexandre Cabanel 1645 , le 18/12/2010
 Planisphère de Waldseemüller 1455 , le 23/06/2009
 Candice Swanepoel 1426 , le 20/10/2014
 Céramique attique à figures noires 1332 , le 15/11/2009
 Stubby 1226 , le 05/10/2010
 René Lalique - 3 et fin 1212 , le 13/05/2011
 L'attaque du lapin tueur 1195 , le 09/02/2011
 Le Glaucus atlanticus 1176 , le 02/10/2011
 La corne de licorne 1076 , le 24/03/2011
MARDI

JUILLET
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Fitzwilliam Darcy est un personnage fictif créé par la femme de lettres anglaise Jane Austen. Il est le protagoniste masculin principal de son roman le plus connu et le plus apprécié Orgueil et Préjugés (Pride and Prejudice), paru en 1813. Il n'est jamais appelé par son prénom, Fitzwilliam , mais toujours Mr Darcy par les dames et Darcy par son ami Charles Bingley et par la voix narratrice.
Hôte de son ami Bingley, nouveau locataire de Netherfield, une belle propriété près de la petite ville de Meryton dans le Hertfordshire, il est admiré au début par le voisinage, car il a de la prestance, et, surtout, il est le très riche (et célibataire) propriétaire de Pemberley, un grand domaine du Derbyshire. Mais, comme il regarde tout le monde de haut, il suscite rapidement l'animosité générale et plus particulièrement celle de la spirituelle Elizabeth Bennet qu'il a refusé de faire danser à leur première rencontre. Elle l'intrigue cependant, et il se rend rapidement compte qu'elle l'attire beaucoup trop. L'amour grandissant qu'il lui porte l'amène à demander sa main, malgré toutes les préventions de classe qu'il a contre son milieu et sa famille et, au lieu d'être découragé par son refus déterminé, à expliquer et justifier les actes qu'elle lui reproche, prendre sérieusement en compte ses critiques, au point de réformer son comportement, lutter contre ses préjugés, et même prendre le risque d'un second refus. C'est probablement le personnage masculin le plus complexe (intricate) et le plus élaboré de Jane Austen .
par MANTEAU  220Source: fr.wikipedia.org

MARDI

JUILLET
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Bruce Lee (chinois traditionnel : Li Xiaolóng), né dans le quartier de Chinatown à San Francisco aux États-Unis le 27 novembre 1940 et mort d'un œdème cérébral à Hong Kong en Chine le 20 juillet 1973, était un artiste martial, réalisateur, acteur, producteur, scénariste sino-américain et philosophe d'origine chinoise.
Parallèlement à sa carrière d'acteur, il a créé son propre art martial, le Jeet Kune Do. Il est considéré comme le plus grand maître d'arts martiaux dans le cinéma mondial du XXe siècle et il a ouvert la voie, à d'autres acteurs chinois comme Jackie Chan et Jet Li.
Sa mort tragique et prématurée a contribué à le faire entrer dans la légende du cinéma et des arts martiaux.
Un site français sur Bruce Lee:
http://www.bruceleestory.fr/
par MANTEAU  373Source: fr.wikipedia.org

JEUDI

JUILLET
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le discordianisme est une religion basée sur le chaos inventée vers la fin des années 1950 en Amérique. Elle est décrite à la fois comme un canular déguisé en religion et comme une religion déguisée en canular. Ses principes de base sont le rejet du réductionnisme et du dualisme voire de la falsifiabilité, ce qui pourrait la rapprocher du postmodernisme. Elle fait aussi usage de koans comme certaines branches du zen.
Cette religion est surtout répandue aux États-Unis, et la quasi-totalité des textes discordiens sont écrits en anglais. Le discordianisme n'est pas tant une religion qu'un ensemble hétéroclite de traditions tournant autour d'une philosophie zen mêlant toutes les mythologies et tous les paradoxes que veulent bien y verser les participants.
Principes fondateurs
Le texte fondateur du discordianisme sont les Principia Discordia, écrits par Malaclypse le Jeune (Greg Hill). Ce livre fait référence à deux autres ouvrages : le Vrai Livre de la Vérité, qui ressemble dans son format à la Bible, et le Livre des Explications, révélé à Lord Omar Khayyam Ravenhurst (Kerry Thornley) et qui ressemble au Livre de Mormon. D'après les Principia Discordia, ce dernier livre aurait été pris par un éboueur qui a refusé de le rendre.
Beaucoup de religions cherchent à définir une harmonie ou un ordre concernant l'univers, mais le discordianisme cherche au contraire à faire accepter la discorde, le désordre et le chaos présents dans le monde comme étant, autant que l'ordre et l'harmonie, parfaitement naturels et désirables. Ainsi le discordianisme est une antithèse, sur le plan dialectique, de plusieurs religions basées sur l'ordre, même si sur le plan rhétorique les Principia Discordia s'attaquent parfois à l'ordre et tiennent le chaos comme véritable impulsion de l'univers.
Le discordianisme est plutôt monothéiste, tenant Eris, la déesse grecque de la discorde, comme mère de tout ce qui est et de tout ce qui n'est pas, qui s'adresserait à chacun à travers la glande pinéale, un organe qui se trouve au centre du cerveau.
../..
Les discordiens qui n'appartiennent à aucune secte constituent la Légion de la Discorde Dynamique et sont appelés légionnaires. À la page 00032, les Principia Discordia indiquent :
Si vous voulez entrer dans la Société discordienne
alors déclarez-vous ce que vous voulez
faites ce que vous aimez faire
et faites-nous en part
ou
si vous préférez
ne le faites pas.
Symbolique
Le symbole du discordianisme est le Chao, forme singulière de Chaos. Il représente la nature pataphysique de la réalité.
Le Chao Sacré est un symbole représentant le lien entre Ordre et Désordre. C'est un symbole du Yin et du Yang, modifié pour faire apparaître le Pentagone symbolisant l'Ordre, et la pomme de discorde symbolisant le Désordre, à la place des disques noir et blanc.
par MANTEAU  429Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

DIMANCHE

JUILLET
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Paul le poulpe ou Paul la pieuvre (Krake Paul), surnommé « l'oracle d'Oberhausen » est une pieuvre commune célèbre pour ses « pronostics » sur les résultats des principaux matchs de l'équipe d'Allemagne de football
Paul est né en 2008 à Weymouth (Dorset) en Angleterre, mais se trouve actuellement à l'aquarium Sea Life à Oberhausen, en Allemagne. Avant les matchs internationaux allemands, on présente à Paul deux récipients identiques contenant chacun de la nourriture ; un conteneur est marqué du drapeau de l'Allemagne et l'autre du drapeau de l'adversaire de l'Allemagne. Dans chaque cas, le choix de Paul est interprété comme le futur vainqueur.
Paul est allé vers le récipient du gagnant de quatre des six matchs de l'Allemagne lors de l'UEFA Euro 2008 et il a correctement « pronostiqué » le gagnant des sept matchs de la Mannschaft lors de la Coupe du monde de football de 20103. Il a ainsi, par exemple, correctement « prédit » la victoire de l'Espagne face à l'Allemagne en demi-finale, puis celle de l'Allemagne face à l'Uruguay lors du match pour la 3e place.
par MANTEAU  249Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

VENDREDI

AVRIL
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le paradoxe de Fermi s'intéresse à la question de savoir pourquoi nous ne sommes pas déjà en contact avec des extraterrestres, compte tenu de la relative jeunesse de notre étoile, le Soleil, par rapport à toutes celles existant dans l'univers. Le paradoxe de Fermi est souvent cité par les sceptiques dans le cadre du débat sur la nature du phénomène ovni (voir à ce propos le modèle sociopsychologique du phénomène ovni).
Le problème
Sommes-nous la seule civilisation intelligente et technologiquement avancée de l'Univers ? En 1950, au cours d'une conversation informelle avec des collègues, Enrico Fermi examine le cas d'une civilisation intéressée à la conquête de la Galaxie (quels qu'en soient les buts), et dotée de moyens techniques raisonnables, à la portée de la civilisation humaine de l'époque (Fermi étant le père de l'énergie nucléaire civile) : voyage intersidéral à une vitesse nettement inférieure à la vitesse de la lumière et colonisation d'une nouvelle planète pour la transformer en nouvelle base de départ, chaque cycle prenant quelques centaines ou milliers d'années et permettant d'avancer, par bonds successifs, plus loin dans l'espace de quelques dizaines d'années-lumière.
Sachant que la Voie lactée fait environ 50 000 année-lumière de rayon, une vitesse globale du front de colonisation de 1% de la vitesse de la lumière suffit à la coloniser entièrement en quelques millions d'années, ce qui est très peu par rapport à l'âge de la galaxie et au temps qu'il a fallu à la vie terrestre pour évoluer jusqu'à la civilisation humaine actuelle. Si les extraterrestres existent (L'équation de Drake tente de quantifier leur nombre en faisant intervenir de nombreuses variables par ailleurs toutes inconnues sauf une), la logique serait donc que ce phénomène se soit déjà produit, et même éventuellement plusieurs fois. Le paradoxe, c'est que nous n'en observons aucune trace.
Enrico Fermi demande : « si les extraterrestres existent, mais où sont-ils donc ? ». Pourquoi n'avons-nous vu aucune trace d'une vie intelligente extraterrestre, par exemple des sondes, des vaisseaux ou des transmissions radios ?
Réponses possibles au paradoxe
Les réponses proposées à ce paradoxe sont nombreuses, et pas toutes exclusives entre elles. Elles peuvent être classées en quatre grandes catégories qui, elles mêmes, comportent plusieurs réponses de différents ordres :
1. Les civilisations (ou les entités) extra-terrestres n'existent pas ;
2. Elles existent mais ne peuvent (ou ne veulent) entrer en contact avec nous ;
3. Elles existent, ont développé la technologie (ou les facultés) pour nous visiter, nous contactent, sont introduites et agissent dans notre espace-temps et sur notre planète, mais nous sommes nous-mêmes trop limités dans nos aptitudes et nos moyens pour les voir, les entendre et interagir avec elles.
4. Le paradoxe de Fermi est erroné, les alternatives proposées sont incomplètes et l'explication réside dans une hypothèse non envisagée.
Ces grands types d'hypothèses se divisent elles-même en quantités de variantes, telles que
* Elles existent, ont développé la technologie pour nous visiter, mais ne l'ont pas fait ;
* Elles existent et nous ont visités, mais ne signalent pas leur présence ;
* Elles existent, nous ont visités et ont communiqué avec nous, mais leur existence n'a pas été officialisée ;
* Elles existent et nous sommes celle qui visitera la galaxie ;
* Elles existent mais considèrent le système solaire comme peu propice ;
* Elles existent mais s'auto-détruisent avant de contrôler le voyage inter sidéral ;
* Elles existent mais attendent que l'on soit assez intelligent pour les comprendre ;
par MANTEAU  183Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

SAMEDI

FEVRIER
2010
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux et de l'amitié. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion.
À l’origine fête de l’Église catholique, le jour de la Saint-Valentin n’aurait pas été associé avec l’amour romantique avant le haut Moyen Âge mais avec l'amour physique. La fête est maintenant associée plus étroitement à l’échange mutuel de « billets doux » ou de valentins illustrés de symboles tels qu’un cœur ou un Cupidon ailé.
À l’envoi de billets au XIXe siècle a succédé l’échange de cartes de vœux. On estime qu’environ un milliard de ces cartes sont expédiées chaque année à l’occasion de la Saint Valentin, chiffre battu seulement par le nombre de cartes échangées lors des fêtes de Noël. On estime aussi que 85 % de ces cartes sont achetées par des femme
Les fêtes de la fertilité du mois de février
L’association du milieu du mois de février avec l’amour et la fertilité date de l’antiquité. Dans le calendrier de l’Athènes antique, la période de mi-janvier à mi-février était le mois de Gamélion, consacré au mariage sacré de Zeus et de Héra.
Dans la Rome antique, le jour du 15 février était nommé les lupercales ou festival de Lupercus, le dieu de la fertilité, que l’on représente vêtu de peaux de chèvre. Les prêtres de Lupercus sacrifiaient des chèvres au dieu et, après avoir bu du vin, ils couraient dans les rues de Rome à moitié nus et touchaient les passants en tenant des morceaux de peau de chèvre à la main. Les jeunes femmes s’approchaient volontiers, car être touchée ainsi était censé rendre fertile et faciliter l’accouchement. Cette solennité païenne honorait Junon, déesse romaine des femmes et du mariage, ainsi que Pan, le dieu de la nature.
Au moins trois saints différents sont nommés Valentin, tous trois martyrs. Leur fête a été fixée le 14 février par décret du pape Gelase Ier, aux alentours de 498. C’est à cette date qu’ils sont mentionnés dans les premiers martyrologes :
* Valentin de Rome, un prêtre qui a souffert le martyre à Rome dans la seconde moitié du IIIe siècle et qui a été enterré sur la Via Flaminia.
* Valentin de Terni, un évêque d’Interamma (le Terni moderne), qui a également souffert le martyre dans la deuxième moitié du IIIe siècle et qui a également été enterré sur la Via Flaminia.
* Un martyr en Afrique du Nord, nous savons peu sur lui.
Le rapprochement entre la Saint-Valentin et l’amour courtois n’est mentionné dans aucune histoire ancienne et est considéré par des historiens comme une légende. Il existe une légende selon laquelle la fête de la Saint-Valentin a été créée pour contrecarrer la pratique des lupercales par les jeunes amoureux qui dessinaient leurs noms sur une urne, mais cette pratique n’est citée dans aucune source écrite de l’époque.
Le jour de la Saint-Valentin a longtemps été célébré comme étant la fête des célibataires et non des couples. Le jour de la fête, les jeunes filles célibataires se dispersaient aux alentours de leur village et se cachaient en attendant que les jeunes garçons célibataires les trouvent (définition des lupercales). À l’issue de ce cache-cache géant, les couples formés étaient amenés à se marier dans l’année. Ceci permettait de développer la démographie et stimuler l’expansion des villages.
Cette pratique laissait libre cours à beaucoup de tricheries de la part de couples officieux ainsi que des hommes qui visaient une jeune fille en particulier et notamment « la plus belle du village », très courtisée.
par MANTEAU  808Source: fr.wikipedia.org

WIKIPEDIA

              
145     Page précédente
Page Suivante
125