MARDI

SEPTEMBRE
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Jacques de Falaise est le nom de scène de Jacques Simon, né en 1754 près de Falaise et mort en 1825 à Paris, un carrier devenu célèbre au début du xixe siècle pour ses capacités d'ingestion. Embauché d'abord par le prestidigitateur Louis Comte dans son théâtre parisien en 1816, il connaît la renommée pendant quelques années pour des « expériences polyphagiques », au cours desquelles il ingurgite des noix, des pipes, des œufs durs non écalés, des fleurs avec leur tige, des montres et des animaux vivants, tels des souris, des moineaux, mais aussi des anguilles ou des écrevisses. Contraint par plusieurs gastro-entérites à arrêter ses exploits, il se suicide en 1825. Son autopsie fait l'objet d'un mémoire qui connaît une large diffusion en Europe, dont il en résulte notamment que Jacques de Falaise n'était pas doté d'organes digestifs exceptionnels et qu'il se livrait à ses exercices par désir de briller et non par l'effet d'une dépravation de l'appétit. Il est considéré comme « l'ancêtre » des « mérycistes » de cirque.
par MANTEAU  9Source: fr.wikipedia.org

DIMANCHE

SEPTEMBRE
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Louis-Michel Lepeletier, marquis de Saint-Fargeau, est né le 29 mai 1760 à Paris,
Le 16 mai 1789, il est élu député de la noblesse de Paris aux États généraux de 1789. D'abord hésitant sur le parti à suivre, il renie en juillet ses origines nobles et devient l’un des avocats les plus ardents de la cause du peuple.
Il est élu en 1791 membre et président de l'administration départementale de l'Yonne, où il succède à Alexandre-Marie d'Avigneau, puis, le 6 septembre 1792, député de ce département, le 2e sur 9 avec 440 voix sur 542 votants, à la Convention, qui le choisit comme secrétaire.
Il se joint aux Montagnards. Le 30 octobre, il prononce un discours sur la liberté de la presse.
En décembre, le comité d'instruction publique ayant présenté un plan d'éducation nationale reproduisant celui de Condorcet, Lepeletier rédige alors un mémoire dans lequel il résume ses idées sur l'éducation de l'enfance. Celles-ci stipulent notamment que tout enfant doit appartenir à l'État et non pas à ses parents.
Scélérat
Après avoir été un opposant de la peine de mort de Louis XVI, il se ravise et, non sans avoir hésité, il vote sa mort le 20 janvier 1793. Le soir même de son vote, il se rend chez Février, restaurateur au Palais-Royal. Un ancien garde du roi Louis XVI, Philippe Nicolas Marie de Pâris, qui cache un sabre sous sa houppelande, se présente devant lui et lui dit, selon les témoignages : « C'est toi, scélérat de Lepeletier, qui as voté la mort du roi ? », ce à quoi il aurait répondu : « J'ai voté selon ma conscience ; et que t'importe ? » Pâris lui enfonce alors son épée dans le côté en lançant : « Tiens, voilà pour ta récompense », avant de s'enfuir. Blessé à mort, Lepeletier n'aurait pu dire que : « J'ai froid ! » Transporté au domicile de son frère, place Vendôme, il y expire le 20 janvier 1793 vers onze heures du soir, soit quelques heures avant l'exécution de Louis XVI le lendemain
La récupération politique de sa mort va servir de répétition générale à ce que la mort de Marat mettra en branle quelques mois plus tard : le culte des « héros révolutionnaires tombés pour l’exemple ».
Louis-Michel Lepeletier de Saint-Fargeau est le dernier possesseur du fief d'Aincourt.
par MANTEAU  8Source: fr.wikipedia.org

JEUDI

AOUT
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
L'Hortus Deliciarum est un manuscrit, une encyclopédie chrétienne, réalisée entre 1159 et 1175 par Herrade de Landsberg (aussi appelée Herrade de Hohenbourg), et ses moniales au couvent de Hohenbourg (mont Sainte-Odile), dont l'original a été détruit.
C'est la première encyclopédie connue qui ait été réalisée par une femme. Cet ouvrage en latin résume les connaissances théologiques et profanes de l'époque.
Le manuscrit original, qui avait été transféré à la bibliothèque de Strasbourg lors de la Révolution française, a été détruit lors de l'incendie de la bibliothèque en 1870, au cours de la guerre franco-prussienne. Les miniatures nous sont connues par des copies partielles effectuées par Christian Moritz Engelhardt et par le comte Auguste de Bastard d'Estang. Dans la plupart des cas, les légendes originales ont été ignorées lors de la copie (voir la section #Reconstruction de l'original) de la miniature.

par MANTEAU  72Source: fr.wikipedia.org

LUNDI

JUILLET
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le Lopadotemakhoselakhogaleo­kranioleipsanodrimypotrimmato­silphiokarabomelitokatakekhymeno­kikhlepikossyphophattoperistera­lektryonoptekephalliokinklope­leiolagōiosiraiobaphētraga­nopterygṓn est un plat fictif mentionné dans la comédie d'Aristophane L'Assemblée des femmes.
Le mot complet occupe 6 vers et demi (1169-1175)
Lopadotemakhoselakhogaleo-
kranioleipsanodrimypotrimmato-
silphiokarabomelitokatakekhymeno-
kikhlepikossyphophattoperistera-
lektryonoptekephalliokinklope-
leiolagōiosiraiobaphētraga-
nopterygṓn
(en grec ancien)
λοπαδοτεμαχοσελαχογαλεο-
κρανιολειψανοδριμυποτριμματο-
σιλφιοκαραϐομελιτοκατακεχυμενο-
κιχλεπικοσσυφοφαττοπεριστερα-
λεκτρυονοπτεκεφαλλιοκιγκλοπε-
λειολαγῳοσιραιοϐαφητραγα-
νοπτερυγών
Le dictionnaire Liddell & Scott traduit : « nom d'un plat composé de toutes sortes de délicatesses, poissons, chair, volaille et sauces ». La traduction française imaginée par Victor-Henry Debidour1 donne ceci : « On va vous servir du bigornocabillofricandortolangoustabricobouillabopoulaupococovin ! Envoyez le babaoromsteckopommelettaularfricassécrevissalmid'perdridalouet'ceteratirelarigot ! »
Composition du plat
Le terme original grec comporte 171 caractères (ce qui ne correspond pas forcément à la translittération latine, suivant la norme de translittération que l'on adopte : 182 ici) et il est connu depuis des siècles comme le plus long mot.
Le plat était une fricassée, composé de 17 ingrédients aigres et doux, dont
-de la cervelle,
-du miel,
-du vinaigre,
-du poisson,
-des concombres
-tranches de poisson
poisson de la sous-classe des Elasmobranchii (requin ou raie)
requin-chabot pourri ou tête de petit requin
silphion, apparemment sorte de ferula
-une sorte de crabe, scarabée, ou écrevisse
aigle
-fromage
-miel coulant
-grive
-poisson de mer ou merle
-pigeon ramier
-pigeon biset
-poulet
-tête rôtie de grèbe castagneux
-lièvre, qui pouvait être un genre d'oiseau ou lièvre de mer
vin nouveau bouilli
-fruits de dessert ou aliments crus
-ailes, nageoires
par MANTEAU  32Source: fr.wikipedia.org

LUNDI

JUILLET
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Pour le Grand Larousse du xixe siècle (1866-1877), le mot « n’a fait que remplacer le terme de contredanse, dont on ne se sert plus depuis environ 40 ans, mais l’un et l’autre signifient exactement la même chose ». Jusque vers 1840, on parlait de « quadrille de contredanses » ; en 1847, Cellarius, dans sa Danse des salons, utilise le terme de « quadrille français » qui semble s’être, à cette date, définitivement imposé.
Le quadrille est directement issu de la contredanse française telle qu’elle était dansée au xviiie siècle. Dans son Répertoire des bals (1762) La Cuisse notait qu’une contredanse était dansée neuf fois, formant une sorte de refrain alternant avec neuf entrées différentes (grand rond, moulinet des dames, moulinet des cavaliers, allemande, etc.). Vers la fin du siècle, on se lassa de répéter neuf fois la même contredanse, et apparurent les pots-pourris qui, tout en gardant les neuf entrées proposaient, à la place du refrain, neuf contredanses différentes du répertoire connu. Le quadrille de contredanse qui se mit en forme sous le Consulat et le Premier Empire, reprit la même structure, mais bientôt les entrées furent abandonnées, laissant place à huit mesures d’introduction, durant lesquelles on ne dansait pas, précédant chacune des figures.
Le mot quadrille a des acceptions très diverses. Dans le domaine de la danse de bal, il correspond à deux notions différentes :
Sous l’Empire et la Restauration, essentiellement, mais encore sous le Second Empire, il peut désigner une chorégraphie apprise par un nombre défini de participants et exécutée au cours d’un bal, à titre d’intermède (par exemple le quadrille des Incas, dansé au cours du bal du 11 février 1812 aux Tuileries, ou le quadrille de Marie Stuart dansé lors d’un bal chez la duchesse de Berry, aux Tuileries, le 2 mars 1829, ou encore le quadrille des abeilles, dansé, toujours aux Tuileries, en mars 1863). Ce type de divertissement valait avant tout par la richesse et l’originalité des costumes. Selon la reine Hortense, « un quadrille de société devait reposer uniquement sur l’éclat et sur l’élégance des costumes, l’harmonie des couleurs, le bon goût des danses et la perfection de l’ensemble. » (Mémoires, Paris, 1927, tome II, p. 138).
Plus largement, le mot désigne la danse de bal par excellence en France durant tout le xixe siècle, formée d’une suite de cinq figures :
-le pantalon
-l'été
-la poule
-la pastourelle (ou la trénis)
-la finale (ou la saint-simonienne)
par MANTEAU  32Source: fr.wikipedia.org

VENDREDI

JUIN
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Lewis Trondheim (De son vrai nom est Laurent Chabosy) est né en 1964 à Fontainebleau
Après une enfance sans histoires dans sa ville natale, il fait un an d'armée en Allemagne puis suit les cours d'une école de publicité de 1986 à 1989. En 1987, lors d'un colloque sur la bande dessinée, il fait la connaissance de Jean-Christophe Menu et découvre qu'on peut faire de la bande dessinée autrement qu'en album 46 pages couleurs. Un an plus tard, Lewis apprend à développer son style graphique en réalisant un fanzine, ACCI H3319. Il rejoint ensuite Menu, Stanislas, Mattt Konture, Killoffer et David B autour de la revue Labo (Futuropolis). Ensemble, ils fondent la structure d'édition de bandes dessinées L'Association en 1990. Un an plus tard, Lewis travaille en atelier avec d'autres dessinateurs au sein de l'atelier Nawak et publie en 1992 un étonnant pavé de 500 pages, Lapinot et le carottes de Patagonie à l'Association.
Sous l'impulsion de l'éditeur Cornélius, il dessine ses Approximate Continuum Comics, dans lesquels il se raconte sous forme autobiographique. En janvier 1994, Lewis obtient à Angoulême l'Alph-Art Coup de coeur pour son livre Slaloms, à l'Association. Durant cette année décisive, il devient papa, signe chez Dargaud la série Lapinot et quitte Paris pour le sud de la France.
La période 1997-1999 voit naître un certain nombre de projets comme une nouvelle série d'héroic-fantasy à la numérotation titanesque et audacieuse chez Delcourt, Donjon, avec Joann Sfar et une pléiade d'auteurs, une série d'albums pour enfants, Monstrueux.
En 2000, Il publie un grand nombre de série jeunesse chez Delcourt : Kaput et Zösky, Allez Raconte avec José Parrondo, Trois chemins avec Sergio Garcia et Le Roi Catastrophe avec Fabrice Parme. Les deux premières sont adaptés en dessins animés, de même que La Mouche.
À l'été 1994, il amorce une nouvelle étape dans sa prolifique carrière en créant chez Delcourt la collection Shampooing aux Éditions Delcourt, où sont accueillis nombre de talents singuliers?dont lui-même avec Mister I, Les Petits Riens de Lewis Trondheim, OVNI (dessin de Fabrice Parme) et Île Bourbon 1730 co-scénario d'Appollo).
Lewis a été élevé en juin 2005 au rang de chevalier de l'Ordre des Arts et des Lettres. Il reçoit en janvier 2006 le Grand Prix de la ville d'Angoulême.
Son blog:
http://www.lewistrondheim.com/blog/

par MANTEAU  53Source: fr.wikipedia.org

LIENS

RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 8 août 1929, 1er tour du monde pour le Graf Zeppelin 3794 , le 08/08/2010
 Les Très Riches Heures du duc de Berry 3035 , le 31/12/2011
 Censure des images en Union soviétique 2495 , le 17/11/2010
 René Lalique - 2 2242 , le 06/05/2011
 Happy Birthday Amy! 1754 , le 04/08/2014
 Le trésor de Hoxne 1723 , le 25/11/2010
 La Naissance de Vénus, d'Alexandre Cabanel 1624 , le 18/12/2010
 Planisphère de Waldseemüller 1441 , le 23/06/2009
 Candice Swanepoel 1411 , le 20/10/2014
 Céramique attique à figures noires 1320 , le 15/11/2009
 Stubby 1217 , le 05/10/2010
 René Lalique - 3 et fin 1198 , le 13/05/2011
 L'attaque du lapin tueur 1191 , le 09/02/2011
 Le Glaucus atlanticus 1159 , le 02/10/2011
 La corne de licorne 1069 , le 24/03/2011
MERCREDI

MAI
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Metzengerstein, sous-titré dès la seconde édition « un conte imité de l'allemand » (en anglais, Metzengerstein. A Tale in Imitation of the German) est la première nouvelle publiée de l'écrivain américain Edgar Allan Poe. Elle se déroule en Hongrie dans une ambiance gothique et sur fond de haine entre deux familles. Le jeune baron Metzengerstein s'empare d'un cheval de son rival après un incendie, puis la bête cause sa perte. Cette nouvelle paraît le 14 janvier 1832 dans le Philadelphia Saturday Courier, dans le cadre d'un concours. Rééditée dans le Southern Literary Messenger, elle fait l'objet de commentaires variés, notamment sur l'intention qu'a pu avoir Poe de parodier les contes fantastiques allemands.
Résumé
L'histoire se situe en Hongrie, dans une région forestière de la Transylvanie, après l'expulsion des Ottomans du territoire en 1763. L'intrigue repose sur la haine opposant deux familles nobles germano-hongroises, à la suite d'une ancienne querelle. La première est représentée par le jeune Frederick, baron Metzengerstein, entré en possession de ses domaines à l'âge de dix-huit ans à la suite du décès de ses parents, qui mène une vie de débauche et tyrannise ses vassaux. La seconde l'est par le vieux Wilhelm, comte Berlifitzing, qui a du sang turc dans les veines. Frederick entretient sa haine en contemplant régulièrement une tapisserie qui représente la chute du château de Metzengerstein, à l'époque de la bataille de Mohács, en 1526. Elle représente un ancêtre turc de Berlifitzing, monté sur un cheval gigantesque, au moment où un Metzengerstein le tue d'un coup de poignard. Une nuit, un incendie se déclare dans les écuries du château Berlifitzing — événement dont le voisinage le juge responsable —, et le comte trouve la mort en tentant de sauver son haras. Toutefois, un cheval s'échappe des flammes. Aucun domestique de Berlifitzing ne le reconnaissant comme une propriété du comte, malgré les indices contraires, Metzengerstein le fait sien.
À la suite de ces événements, Metzengerstein s'isole des gens de sa classe, s'attachant uniquement au mystérieux cheval, dont les qualités physiques s'avèrent tout à fait remarquables. Une nuit de tempête, Metzengerstein part avec le cheval dans la forêt. Pendant son absence, son château prend feu. Peu après, le cheval entraîne son cavalier dans une course effrénée, sans que Metzengerstein puisse s'y opposer, malgré ses efforts, et se jette avec lui dans les flammes.
Au cinéma
Metzengerstein a fait l'objet d'une adaptation cinématographique de Roger Vadim dans le film à sketch franco-italien Histoires extraordinaires en 1968, avec Jane et Peter Fonda dans les rôles principaux, même si l'intrigue est très éloignée du conte original1, Jane Fonda incarnant le cheval.
source photo: ornbakelibrary.files.wordpress.com
par MANTEAU  29Source: fr.wikipedia.org

MERCREDI

MAI
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Paul Paléologue Tagaris (en grec moderne : Παῦλος Παλαιολόγος Τάγαρις), né vers 1320 ou 1340 et mort après 1394, est un moine grec byzantin et un imposteur. Même s'il descend de la famille Tagaris, Paul prétendit avoir également un lien avec la dynastie des Paléologues qui régnait sur l'Empire byzantin à l'époque. Adolescent, il fuit son mariage et devint moine. Mais ses pratiques frauduleuses l'impliquèrent dans un scandale. Fuyant Constantinople, il voyagea beaucoup, de la Palestine à la Perse et au royaume de Géorgie et, finalement, via l'Ukraine et le royaume de Hongrie, vers le royaume germanique d'Italie, la Grèce latine, le royaume de Chypre et le royaume de France.
Au cours de sa longue et tumultueuse carrière, Tagaris fut nommé évêque orthodoxe. Il vendit des ordinations à des ecclésiastiques en prétendant être le patriarche orthodoxe de Jérusalem, délaissa l'orthodoxie grecque pour le catholicisme romain avant de revenir sur sa décision, soutint à la fois le Saint-Siège et l'antipape d'Avignon durant le grand schisme d'Occident, et intrigua pour être nommé patriarche latin de Constantinople. Enfin, quand ses escroqueries furent démasquées, il retourna à Constantinople, où il se repentit et confessa ses péchés devant un synode en 1394.
par MANTEAU  10Source: fr.wikipedia.org

SAMEDI

MAI
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Le Festival de Cannes 2018, 71e édition, se déroule du 8 au 19 mai 2018 au Palais des festivals, à Cannes. Le maître de cérémonie est Édouard Baer qui reprend ce rôle pour la troisième fois. Canal+ voit son contrat renouvelé jusqu'en 20201,2 pour la diffusion de la cérémonie d'ouverture, de la remise des prix et l'organisation d'une chaîne de télévision couvrant l'événement.
LE JURY 2018
-Cate Blanchett – Présidente
(Actrice, productrice, australienne)
-Chang Chen
(Acteur, chinois)
-Ava DuVernay
(Scénariste, réalisatrice, productrice, américaine)
-Robert Guédiguian
(Réalisateur, scénariste, producteur, français)
-Khadja Nin
(Auteur, compositeur, interprète, burundaise)
-Léa Seydoux
(Actrice, française)
-Kristen Stewart
(Actrice, américaine)
-Denis Villeneuve
(Réalisateur, scénariste, canadien)
-Andrey Zvyagintsev
(Réalisateur, scénariste, russe)
par MANTEAU  23Source: fr.wikipedia.org

DIMANCHE

AVRIL
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
La locution « poisson d'avril » est attestée au xve siècle : sa plus ancienne occurrence connue se trouve dans le Doctrinal du temps présent de Pierre Michault, daté de 1466 ; elle y désigne un « entremetteur, intermédiaire, jeune garçon chargé de porter les lettres d'amour de son maître »3. Cet emploi est confirmé par le Livre de la Deablerie d'Eloy d'Amerval, daté de 1507-15083. Son emploi par désigner une « tromperie, mystification traditionnelle du 1er avril » n'est attesté qu'au xviie siècle : sa plus ancienne occurrence connue se trouve dans La Vie de Charles V, duc de Lorraine, de Jean de Labrune, daté de 16913. Cet emploi entre dans le Dictionnaire de l'Académie française en 1718 par l'intermédiaire de la locution « donner un poisson d'avril » qui signifie « obliger quelqu'un à faire quelque démarche inutile pour avoir lieu de se moquer de lui ».
Les origines du poisson d'avril restent obscures mais la tradition festive de personnes qui sont l'objet de farces ou de satires existe dans plusieurs cultures depuis l'Antiquité et le Moyen Âge : fêtes religieuses romaines des Hilaria célébrées le 25 mars ; la Holi, fête des couleurs hindouiste ; Sizdah bedar, fête persane ; Pourim, fête juive ; fête des Fous médiévale en Europe5.
Une première explication relie le poisson d'avril à la Pâques qui marque la fin du jeûne du carême, le poisson prenant une place alimentaire importante à cette période. De plus, l'ichthus chrétien, symbole graphique représentant un poisson, est un acronyme du nom de Jésus utilisé du ier siècle au ive siècle et le mot poisson serait une corruption du mot Passion .
Une autre hypothèse, couramment reprise par les médias, relie la date du 1er avril à la réforme calendaire au xvie siècle. Cette hypothèse qui s'appuyait sur le fait que la tradition du poisson d'avril est bien attestée au xvie siècle, est cependant contredite car l'expression ou la notion de poisson d'avril est évoquée dans plusieurs écrits antérieurs à 1564, notamment un poème de Pierre Michault en 1466, Le livre de la deablerie (diablerie) du curé Eloy d'Amerval en 1508 ou un poème dans l'œuvre Testament rhetoricæ d'Eduard de Dene en 1539 .
Une autre origine viendrait de l'usage dans différents pays d'ouvrir la saison de pêche le 1er avril ou au contraire dans d'autres de la suspendre, afin de respecter la période de reproduction. Pour faire un cadeau aux pêcheurs, et pour se moquer un peu d'eux car la pêche était soit trop facile (abondance le jour d'ouverture), soit infructueuse (jour de suspension), on leur offrait un hareng. C'est alors qu'une habitude populaire se serait installée : on accrochait subrepticement un vrai poisson dans le dos des gens. Comme les habits étaient plus larges, les victimes ne s'en apercevaient pas tout de suite, de sorte que le poisson devenait de plus en plus gluant et puant. Ainsi serait né le goût de faire ce jour-là des petits cadeaux pour rire, des plaisanteries ou des mystifications. Là encore cette hypothèse est rejetée, les archives historiques mentionnant le choix d'autres dates par les autorités gérant les pêches15.
En France, au début du xxe siècle, on s'envoyait de jolies cartes postales toutes ornées d'un poisson d’avril et richement décorées.
Cette coutume de faire des plaisanteries s'est répandue dans de nombreux pays, bien que le poisson ne se soit pas toujours exporté en même temps :
-les Américains et les Britanniques ont conservé leur April Fool's Day (certains Écossais parlent aussi de Gowk ou de Cuckoo),
-les Allemands ont leur Aprilscherz ;cette coutume existe aussi au Danemark, aux Pays-Bas, en Belgique, au Canada, en Italie, en Pologne, en Croatie, en Slovénie, au Portugal, aux États-Unis, en Suisse, en Suède, en Finlande, au Japon et en Chine ;
-en Russie il s'appelle le « jour des fous » (den dourakov) ; en Roumanie, il s'agit de la « tromperie/duperie du 1er avril » (păcăleală de 1 aprilie) ;
-au Portugal et au Brésil il s'appelle « jour des mensonges » (dia das mentiras).
par MANTEAU  59Source: fr.wikipedia.org

VENDREDI

MARS
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
La séquence d'ouverture des Simpson est une des caractéristiques les plus mémorables de la série. Presque tous les épisodes s'ouvrent par un zoom sur le titre Les Simpson, puis vers la ville de Springfield. Par la suite, on suit les membres de la famille rentrant à la maison simultanément, sans se saluer, afin de s'installer sur le canapé pour regarder la télévision. Le générique permet de cerner rapidement la personnalité et le caractère des personnages. Il a été créé par David Silverman, premier travail qu'il a effectué au début de la production de la série.
La musique du générique a été composée par le musicien Danny Elfman (grand compagnon devant l'éternel de Tim Burton) en 1989, après que Matt Groening lui a commandé un morceau de style rétro. Pour Danny Elfman, ce morceau, dont la création demanda deux jours, est le plus populaire de sa carrière.
Dans ce générique original, trois points changent à chaque épisode : Bart écrit différentes phrases sur le tableau noir de l'école51 ayant rapport ou non avec l'épisode, Lisa joue des solos sur son saxophone et le gag du canapé varie très souvent. Le prix indiqué sur la caisse enregistreuse du supermarché est quant à lui de « 847,63 $ ».
par MANTEAU  41Source: fr.wikipedia.org

JEUDI

MARS
2018
LE SAVIEZ VOUS ?
 
Krusty le clown, nom de scène de Herschel Schmoikel Pinchas Yerucham Krustofski, est un personnage fictif de la série télévisée d'animation Les Simpson.
Il apparaît pour la première fois dans le court métrage diffusé pendant le Tracey Ullman Show, le 15 janvier 1989, The Krusty the Clown Show. Ce clown est l'animateur de l'émission de télévision préférée de Bart et Lisa, une combinaison de pitreries pour enfants et de dessins animés, dont Itchy et Scratchy. Krusty est toujours dépeint comme un fumeur toxicomane, cynique et déprimé, épuisé par une industrie du spectacle qu'il n'abandonne pourtant pas. Il est l'un des personnages les plus réguliers de la série en-dehors de la famille Simpson et il est l'objet principal de plusieurs épisodes, dont la plupart concernent également Bart.
Krusty est créé par le dessinateur Matt Groening et partiellement inspiré par Rusty Nails, un clown de télévision de la ville natale de Groening, Portland dans l'Oregon. Il est dessiné de manière à ressembler à Homer Simpson avec un maquillage de clown, dans le but premier de faire que Bart adore un clown de télévision qui ressemble à son propre père. Sa voix originale s'inspire de Bob Bell, qui interprétait Bozo le clown sur WGN-TV.
par MANTEAU  12Source: fr.wikipedia.org

              
401     Page précédente
Page Suivante
381