LUNDI

JUIN
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Sessue Hayakawa est né le Juin 10 1889 à Chiba, au Japon. Acteur japonais, il a joué un peu partout dans le monde, au Japon, en Europe et aux USA sur une période qui alla de 1914 à 1967 !
Son père était le gouverneur d'une province et sa mère un membre d'une famille aristocratique de la classe "samouraï". Le jeune Hayakawa voulait suivre les traces de son père et de devenir un officier de carrière dans la marine japonaise, mais il dut l' abandonner en raison de problèmes avec son audition ...
Hayakawa connut à la fois le début du cinéma au japon (muet) mais également le début de l' industrie cinématographique américaine . Il a été le premier et reste l'un des rares acteurs asiatiques à trouver la célébrité aux États-Unis et en Europe.
Il fut la première star japonaise du cinéma américain et le premier Leading Man Asian-American.
Durant ces premières années, Hayakawa était aussi connu et aussi populaire que Charlie Chaplin et Douglas Fairbanks , bien que son nom est aujourd'hui largement inconnu du grand public.
Sa popularité, son sex-appeal, et son style de vie extravagant on sans doute alimenter des tensions au sein de de la société américaine et conduit à des stéréotypes discriminatoires et la désexualisation des hommes asiatiques dans des productions américaines. Ses regards si particuliers et ses roles stéréotypés de méchants sinistres, prompt à la domination sexuelle avait fait rapidement de lui un idole chez les femmes américaines, et sans doute le premier mâle sex-symbol d'Hollywood, plusieurs années à l'avance par rapport à Rudolph Valentino
Hayakawa refusa d'adopter ces stéréotypes et a abandonna alors Hollywood pour le cinéma européen, et c'est là qu'il fut traité de façon plus égale bien que si l'on prend un exemple français, "Forfaiture" de Marcel Lherbier en 1937, film qu'il joua aux cotés de Victor Francen et Louis Jouvet, il joue encore le même role négatif!
Il était l'une des stars les mieux payés de son époque, gagnant 5000 $ par semaine en 1915, et 2 millions de dollars par an à travers sa propre société de production au cours des années 1920. Il a joué dans plus de quatre-vingts films
Son dernier grand rôle au cinéma fut celui du Colonel Saito dans "Le pont de la rivière Kwai"
Il est mort le 23 Novembre, 1973

par DARKWOODS  1491

JEUDI

MAI
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Douglas Fairbanks, Sr (23 mai 1883, Denver, Colorado - 12 décembre 1939, Santa Monica, Californie) fut acteur, réalisateur , scénariste de cinéma américain
Il est devenu célèbre pour ses rôles dans des films de cape et d'épée muets comme Le Signe de Zorro, Les Trois Mousquetaires, Robin des Bois ou Le Voleur de Bagdad.
Il fut un moment surnommé The King of Hollywood et fait partie des premières « étoiles » de l'histoire du cinéma.
Photos: doctormacro.com

par DARKWOODS  499

JEUDI

MAI
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Margaret Sullavan est une actrice américaine née le 16 mai 1909 à Norfolk, Virginie.
Née à Norfolk en Virginie, elle déménagea à Boston ou elle s'impliqua dans le club théâtral d'Harvard, dont faisait également partie Henry Fonda. Elle débute dans Close Up en 1929. . Elle joue dans The Devil in the Cheese, ses débuts sur la scène professionnelle. Finalement elle est repérée par Lee Shubert pour sa première pièce à Broadway, A Modern Virgin (1931).
Elle épouse Henry Fonda le 25 décembre 1931. Le mariage ne dure qu'un an, même si Sullavan et "Hank" sont restés des amis leur vie durant.
Margaret part ensuite à Hollywood le 16 mai 1933, à son 22e anniversaire. Elle débute dans Only Yesterday. En 1938, elle est nommée à l'Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans Trois camarades. Elle partage quatre fois l'affiche avec James Stewart (avec lequel elle et Henry Fonda avaient créé une société anonyme avant d'être célèbres) : Next Time We Love (1936), L'Ange impur (The Shopworn Angel) (1938), La Tempête qui tue et The Shop Around the Corner ( 1940)
Margaret souffrait de dépression et d'une défaillance auditive congénitale de l'oreille gauche, l'otospongiose, qui empira avec l'âge la rendant de plus en plus sourde.
Le 1er janvier 1960, elle est trouvée morte dans une chambre d'hotel à New Haven (Connecticut), d'une overdose de barbituriques. Elle avait 50 ans.
L'une de ses filles, Bridget Hayward, meurt neuf mois plus tard d'une overdose.

par DARKWOODS  738

MERCREDI

MAI
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Arletty est née le 15 mai 1898 à Courbevoie (Seine, aujourd'hui Hauts-de-Seine) et décédée le 23 juillet 1992 à Paris. Elle est inhumée au cimetière de Courbevoie.
Connue pour sa gouaille dans la vie comme dans ses rôles - notamment sa fameuse réplique : “Atmosphère, atmosphère ! Est-ce que j'ai une gueule d'atmosphère ?” Lancée à Louis Jouvet dans 'Hôtel du Nord' de Marcel Carné et Henri Jeanson, en 1938 -, Arletty tient son caractère d'une enfance modeste en banlieue parisienne.
Fille d'une blanchisseuse et d'un chef de dépôt de tramway, Léonie Bathiat, de son vrai nom, doit quitter sa ville natale à la mort de son père. A la suite du drame, elle épouse un banquier qui l'emmène vivre à Garches où elle découvre le théâtre, la mode et les moeurs de la haute société parisienne.
Engagée comme mannequin pour la maison de couture Poiret sous le nom d'Arlette, elle devient Arletty sur les planches du Théâtre des Capucines. Très vite, elle apparaît sur les plateaux de cinéma, dirigée par Victor Boucher dans 'La Douceur d'aimer' puis par Jean Choux qui lui donne son premier grand rôle en 1931 dans 'Un chien qui rapporte'. Icône du Paris populaire grâce à Marcel Carné, la comédienne joue dans 'Les Enfants du paradis', écrit par Jacques Prévert en 1943.
Le personnage de Garance constitue le point culminant de sa carrière d'actrice et son rôle le plus marquant. Fidèle à ses réalisateurs, elle jouera de nombreuses fois pour Carné, Prévert, ou encore Sacha Guitry.
Après la guerre, Arletty revient au théâtre où elle rencontre Louis de Funès dans la pièce 'Un tramway nommé désir' de Tennessee Williams, ainsi que Jean-Claude Brialy et Jean Babilé. Mais l'actrice perd progressivement la vue et doit abandonner les plateaux alors qu'elle joue pour Jean Cocteau. Elle prête alors seulement sa voix à plusieurs reportages de 1967 à 1985 et disparaît en 1992, laissant derrière elle une carrière d'actrice impressionnante, qui aura marqué les mémoires et l'histoire du cinéma français.
Source: evene.fr


par DARKWOODS  920

VENDREDI

AVRIL
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Constance Talmadge (19 avril 1897 - 23 novembre 1973) était une actrice du cinéma muet, née à Brooklyn, New York, États-Unis.
Elle était la sœur des actrices Norma Talmadge et Natalie Talmadge. Elle apparaît notamment dans Intolérance (1916) de D.W. Griffith dans les rôles de Marguerite de Valois et de la Montagnarde.
Son année de naissance réelle a été souvent remise en cause, Talmadge est en tout cas née dans une famille pauvre. Son père, Fred, était un alcoolique et les a laissés quand elle était encore très jeune. Leur mère, Peg, gagnait sa vie en faisant la lessive. Quand un ami a recommandé que Peg utiliser Norma comme un modèle pour des publicités Peg a accepté. Dès lors tous les trois soeurs ont démarré une carrière d'actrice.
Le premier film de Constance fut En Tenue de mariée (1914)
Constance Talmadge racontait:
"J'aime faire rire les gens. D'abord parce que ce type de travail est facile et naturel pour moi. Je ne suis pas quelqu'un d' émotif. Ma sœur pouvait pleurer de vraies larmes sur deux coussins du canapé en peluche dans une longue robe et bonnet de dentelle blanche, pour ressembler à un bébé mort et elle le faisait de façon si convaincante que 900 personnes à l'avant scène pleuraient avec elle. C'est vrai art, mais mon genre de talent m'aurait conduire si j'avais du faire la même chose à faire hurler de rire les 900 mêmes personnes!"

par DARKWOODS  672

JEUDI

AVRIL
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Pierre Fresnay, de son vrai nom Pierre Jules Louis Laudenbach, est né le 4 avril 1897 à Paris 5e et mort le 9 janvier 1975 à l’hôpital américain de Paris, à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine)
Fils de Jean Henri Laudenbach, professeur de philosophie, et de Désirée Claire Dietz (1870-1960), Pierre Fresnay monte sur scène pour la première fois à quatorze ans. Dès 1915, il décroche un premier grand rôle au théâtre dans Le Jeu de l’amour et du hasard. La même année, il débute au cinéma muet avec France d’abord, d’Henri Pouctal.
Pierre Fresnay passe ensuite au cinéma parlant et interprète son premier grand rôle en 1931 dans Marius, premier volet de la trilogie marseillaise de Marcel Pagnol transposée à l’écran par Alexandre Korda. Il interprète ensuite Fanny (1932) et César (1936).
En 1934, il joue Armand Duval au côté d’Yvonne Printemps, qui est sa compagne, dans La Dame aux camélias, de Fernand Rivers. Sa diction incisive lui confère des rôles d’hommes de commandement : officier dans La Grande Illusion de Jean Renoir (1937) en inspecteur dans deux adaptations des romans de Stanislas-André Steeman, Le Dernier des six (1941) et L'assassin habite au 21 (1942) en journaliste (La Bataille silencieuse, Pierre Billon, 1934)
Mais il joue également un bagnard dans Chéri-Bibi, un homme d’église dans Dieu a besoin des hommes (1949) et Le Défroqué (1954) et dans Il est minuit, Docteur Schweitzer (1952) et même en saint Vincent de Paul dans Monsieur Vincent (1947). À la fin de sa carrière cinématographique, il passera au registre comique, dans Les Affreux (1959) et dans Les Vieux de la vieille (1960).

par DARKWOODS  914

LIENS





RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Jean Gabin 4729 , le 17/05/2014
 Louise Brooks 2373 , le 14/11/2012
 Marlene Dietrich 1922 , le 27/12/2013
 01/11/2010 1565 , le 01/11/2010
 Yvonne Printemps 1499 , le 30/07/2014
 Sessue Hayakawa 1491 , le 10/06/2013
 Rose Stradner 1401 , le 31/07/2013
 Noels d'autrefois 1356 , le 05/01/2012
 Ida Rubinstein 1335 , le 05/10/2014
 22/07/2011 1227 , le 22/07/2011
 Fred Astaire 1189 , le 31/03/2014
 20/09/2011 1131 , le 20/09/2011
 03/01/2012 1117 , le 03/01/2012
 19/04/2011 1080 , le 19/04/2011
 12/02/2012 1079 , le 15/02/2012
VENDREDI

MARS
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Warner Baxter Leroy (29 Mars 1889 - 7 mai 1951) était un Américain acteur surtout connu pour son rôle de The Cisco Kid dans In Old Arizona ( 1929 ) pour lequel il a remporté le deuxième prix de l'Académie des Awards en tant que meilleur acteur .
Warner Baxter avait commencé sa carrière au cinéma dans des films muets . Ses plus remarquables films muets sont probablement Gatsby le magnifique ( 1926 ) et The Awful Truth ( 1925 ).
Aujourd'hui, The Great Gatsby est un des nombreux films perdus de l'époque du muet. Lorsque le parlant est arrivé, Baxter est devenu encore plus célèbre. Ses parlants les plus notables sont In the old Arizona (1929) 42nd Street ( 1932 ), et The Slippery Pearls, court métrage sorti en 1931

par DARKWOODS  901

LUNDI

MARS
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Dorothy Mackaill (4 mars 1903 - 12 août 1990) est une actrice anglaise, connue pour des films du cinéma muet mais aussi pour ceux concernant les débuts du cinéma parlant dans les années 1930, aux États-Unis.
Née à Hull en Angleterre, Dorothy Mackaill vit avec son frère après la séparation de ses parents alors qu'elle n'a que 11 ans. Encore adolescente, elle part pour Londres pour devenir actrice de théâtre. Après avoir emménagé provisoirement à Paris, elle rencontre un chorégraphe de scène du Théâtre de Broadway qui la persuade de partir pour New York où elle s'implique dans les Ziegfeld Follies et se lie d'amitié avec les futures actrices de cinéma Marion Davies et Nita Naldi.
En 1920, Mackaill commence sa reconversion de « Follies Girl » vers une carrière d'actrice de cinéma. Elle apparait cette année-là dans son premier film, The Face at the Window réalisé par Wilfred Noy.
Sa carrière se poursuit avec succès tout au long des années 1920 mais Mackaill se retrouvera comme nombre de ses pairs révélés par le cinéma muet dans une situation délicate.
Dorothy Mackaill s'est éteinte à Honolulu en 1990 à l'âge de 87 ans

par DARKWOODS  961

MARDI

FEVRIER
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Madeleine Carroll (26 février 1906 à West Bromwich en Angleterre - 2 octobre 1987 à Marbella en Espagne) était une actrice anglaise très populaire dans les années 1930 et 1940. Née Edith Madeleine Carroll, elle se lance dans le théâtre avant de se faire remarquer au cinéma dans I Was a Spy de Victor Saville, en 1933.
Un an après Les 39 Marches, elle retrouve Alfred Hitchcock dans Quatre de l'espionnage.
Engagée à Hollywood par la 20th Century-Fox, elle tourne dans quelques bons films d'aventures comme Le général est mort à l'aube de Lewis Milestone en 1936 ou Le Prisonnier de Zenda de John Cromwell en 1937. Mais les six comédies qu'elle interprète sous la direction d'Edward H. Griffith feront pâlir son étoile.
Son dernier film d'importance est The Fan d'Otto Preminger en 1949.
Elle est l'épouse de Sterling Hayden de 1942 à 1946 et meurt à Marbella en 1987.

par DARKWOODS  663

LIEN

MERCREDI

FEVRIER
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Merle Oberon (née Estelle Merle O'Brien Thompson le 19 février 1911 à Bombay et décédée le 23 novembre 1979 à Los Angeles) était une actrice britannique d'origine galloise et indienne. Elle fut nommée en 1935 pour l'oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans L'Ange des ténèbres de Sidney Franklin.
Enfance difficle
Née à Bombay (aujourd’hui Mumbai), en Inde, sa mère, Charlotte, était une infirmière anglo-sri-lankaise, et son père, Arthur, un ingénieur ferroviaire britannique.
Sa mère avait abandonné une première fille, Constance, qui était la vraie mère de Merle et juré qu’elle ne serait plus fille-mère. Elle insista donc pour qu’Arthur l’épouse, même s’il n’est pas certain que le mariage ait vraiment eu lieu. En 1914, dans les débuts de la Première Guerre mondiale, alors que Merle est âgée de trois ans, son père meurt au front d’une pneumonie. La mère et la fille mènent alors pendant quelques années une existence précaire à Bombay. En 1917, elles déménagent à Calcutta, où Merle devient boursière du collège privé La Martinière. Sans cesse sujette à des provocations concernant ses origines, elle finit par le quitter pour suivre des cours à domicile.
L'actrice exotique aux yeux en amande actrice cache son passé
Elle fait ses débuts sur les planches avec la Calcutta Amateur Dramatic Society. Elle est sous le charme du cinéma, fréquente les boites de nuit et des hommes plus âgés. Elle y fait la rencontre d’un acteur qui lui promet une introduction auprès de Rex Ingram aux Studios de la Victorine. Merle saisit l’occasion et décide de le suivre en France. Mais quand l’homme découvre sa mère et ses origines métisses, il met fin à leur relation. Merle et sa mère effectuent néanmoins le voyage prévu vers la France. Arrivées à Nice, elles découvrent que l’homme a tenu parole, et Merle est présentée à Rex Ingram qui l’emploie comme figurante.
En 1928, elles quittent la France pour l’Angleterre. Merle y est hôtesse de bar et décroche quelques rôles sous le nom de Queenie O'Brien, figurante sur les films de Victor Saville et sur un autre de Korda. Elle retrouve celui-ci pour son deuxième film crédité (Wedding Rehearsal).
Son premier grand rôle est celui d’Anne Boleyn dans La Vie privée d'Henry VIII (1933) avec Charles Laughton. Elle sera ensuite Cathy dans Les Hauts de Hurlevent (en 1939)

par DARKWOODS  591

MARDI

FEVRIER
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Née Dorothy Penelope Jones à Dallas, au Texas , le 19 Février 1912, sa carrière a commencé quand qu'elle rendait visite à un cousin, qui travaillait sur ​​un film pour Fox Film Corporation en 1927. Sa beauté fut remarqué et il lui fut demandé de faire un test.
Janis continua à faire cinq films: quatre muets et un parlant
Elle est connue également en tant que Dorothy King, suite à son mariage avec le chef d'orchestre Wayne King en 1932
Elle est morte le 10 Mars 2010 à l'âge de 98 ans. Elle avait 6 petits-enfants et 11 arrière-petits-enfants, destin peu ordinaire pour les actrices de l'époque !!!

par DARKWOODS  925

LUNDI

FEVRIER
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
De son vrai nom, Alma Genevieve Reubens, la jeune femme est découverte lorsqu'elle remplace à 19 ans une actrice malade dans une comédie musicale1 et tourne dès 1916 dans un des rôles principaux de Reggie Mixes In. La même année, elle obtient un succès auprès de la critique dans The Half-Breed avec Douglas Fairbanks.
Elle tourne ensuite dans plusieurs films à succès les années suivantes mais, à partir de 1925, ses problèmes de dépendance à l'héroïne la font disparaître peu à peu des écrans. À la fin des années 1920, elle joue sur scène à Hollywood, puis à New-York. Revenue en Californie, affaiblie par la drogue, elle meurt de pneumonie en 1931.
Alma Rubens, née le 19 février 1897 à San Francisco et morte le 22 janvier 1931 à Los Angeles, était une actrice américaine de l'époque du cinéma muet.

par DARKWOODS  942

              
105     Page précédente
Page Suivante
85