LUNDI

DECEMBRE
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Dita Parlo, née Gerda Olga Justine Kornstädt le 4 septembre 1908 à Stettin, dans l'Empire allemand, aujourd'hui Szczecin en Pologne, et morte le 13 décembre 1971 à Paris, est une actrice allemande.
Grethe Gerda Kornstädt, fille d'un fonctionnaire aux chemins de fer, naît le 4 septembre 1908 à Stettin. Après une formation en tant que danseuse de ballet, elle étudie à l'École d'art dramatique de la UFA, à Potsdam-Babelsberg où Erich Pommer la découvre.
Elle fait ses débuts au cinéma en 1928 dans Die Dame mit der Maske. Après quelques petits rôles, elle obtient en 1929 le rôle principal dans le premier film allemand parlant, Mélodie du cœur, de Willy Fritsch. Elle devient célèbre en Allemagne, en particulier dans des réalisations de Hanns Schwarz. En 1930, elle tente de faire carrière aux États-Unis mais n'y tourne que deux films à petits budgets, Honor of the Family en 1931 et Mr. Broadway en 1933. Elle est engagée en 1939 pour jouer le rôle d'Elsa Gruner dans l'adaptation de Heart of Darkness de Joseph Conrad, qui serait alors réalisé par Orson Welles, mais le film ne se fait finalement pas.
Consécration
C'est en France que la désormais « Dita Parlo » trouve ses rôles les plus marquants, en jouant notamment Juliette dans L'Atalante de Jean Vigo en 1934, et Elsa, l'Allemande qui recueille les évadés de La Grande Illusion de Jean Renoir, en 1937. Sa fraîcheur presque enfantine et son regard grave en font alors une artiste consacrée.
Lorsque éclate la Seconde Guerre mondiale, Dita Parlo ne peut plus tourner en France à cause de sa nationalité. Après un bref internement au camp de Gurs, elle retourne en Allemagne nationale-socialiste puis en France où elle est, entre 1944 et 1946, déplacée de camp en camp (notamment Drancy et Poitiers), et n'obtient un non-lieu dans le dossier de ses activités pendant la guerre qu'en 1949. Elle épouse la même année le pasteur Franck Gueutal, et ne tourne plus ensuite que dans deux films (Justice est faite et La Dame de pique).
Elle meurt le 12 décembre 1971 et est inhumée au cimetière de Montécheroux (Doubs).

par DARKWOODS  32

MARDI

NOVEMBRE
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Star de cette rubrique, on célèbre le 14 Novembre la date d'anniversaire de notre chouchou, Louise Brooks
Outre le site qui lui ai consacré:
http://thedarkwoods.free.fr
Vous pouvez également consulter de nombreux messages qui lui sont consacrés sur le compte facebook:
http://www.facebook.com/thedark.woods.9
Le site sur Louise comporte notamment un journal archivé mensuellement:
http://thedarkwoods.free.fr/journal.htm
La rubrique Art gallery comporte de nombreuses oeuvre ayant pour sujet Louise , surtout des dessins
http://thedarkwoods.free.fr/artworks.htm
La rubrique Looking like Louise présente en quoi l'actrice es encore une icone de mode 30 ans après sa mort:
http://thedarkwoods.free.fr/clones.htm
De nombreuses autres rubriques vous intéresserons si vous ètes épris de curiosité pour cette actrice hors du commun !
Happy Birthday Louise !
par DARKWOODS  32

SAMEDI

NOVEMBRE
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Paula Marie Osterman — née le 11 novembre 1908 à Hermosillo (Sonora), morte le 10 août 1987 à Los Angeles (Californie) — est une actrice américaine d'origine mexicaine, connue sous le nom de scène de Raquel Torres.
Émigrée aux États-Unis, elle apparaît au cinéma dans douze films américains, le premier (partiellement parlant) sorti en 1928 étant Ombres blanches de W. S. Van Dyke et Robert Flaherty (avec Monte Blue).
Suivent notamment Le Pont du roi Saint-Louis de Charles Brabin (1929, avec Lili Damita et Ernest Torrence), le western Sous le ciel du Texas de Michael Curtiz (1930, avec Frank Fay et Myrna Loy) et La Soupe au canard de Leo McCarey (1933, avec les Marx Brothers).
Elle se retire définitivement au moment de son premier mariage en 1935. Son dernier film américain, dans un petit rôle non crédité, est Go West, Young Man d'Henry Hathaway (avec Mae West et Warren William), sorti en 1936.
S'ajoute le film britannique La Caravane rouge (en) de Paul L. Stein (1933, avec Charles Bickford et Greta Nissen).
Au théâtre, elle se produit une fois à Broadway (New York) en 1932, dans la pièce Adam Had Two Sons de John McDermott (avec Preston Foster et James Young).
Après la mort de son premier époux en 1955, elle se remarie en 1959 avec l'acteur Jon Hall, dont elle divorce ensuite.

par DARKWOODS  9

MARDI

NOVEMBRE
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Leila Hyams ( 1er mai, 1905 - Décembre 4, 1977) était un modèle, actrice américaine .
Sa carrière niveau film fut relativement courte et commença dans les années 1920 à l'époque des films étaient muets
Elle a prit fin en 1936.
Bien que sa carrière ne dura une dizaine d' années, elle est apparue dans plus de 50 rôles de film.
Elle a fait son premier film en 1924, et avec ses cheveux blonds, yeux verts, traits délicats, et une attitude assez débonnaire, et a été orienté tout de suite vers des rôles de soutien, où elle était tenue de faire très peu de sourire et de de parler peu.
Elle se montra capable de gérer ses petits rôles mais en fut affectée; elle mis donc du temps à être prise au sérieux en tant qu'actrice de premier temps.
En 1928 , elle commena a jouer des rôles principaux, sa 1ere réussite ayant lieu chez MGM à travers un role parlant dans film Alias Jimmy Valentine (1928)

par DARKWOODS  12

SAMEDI

OCTOBRE
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Née Lillian Diana Gish en 1893, elle va avec sa sœur Dorothy (née 2 ans plus tard) découvrir le cinéma sous la direction de David Wark Griffith.
Après des petits rôles dans des films comme « The Musketteer of Pig Alley » ou « Judith of Bethelia », elle va passer au devant de la scène avec « Naissance d'une Nation » (1915). Elle y joue Elsie Stoneman et y est amoureuse de Henry B. Walthall. On ne peut pas y oublier son regard triste à l'hôpital.
Malgré sa relation privilégiée avec Griffith, elle n’a qu’un tout petit rôle dans « Intolérance » (1916). Tout petit certes, mais ô combien inoubliable : celui de la femme qui berce l’enfant.
Ensuite, elle enchaînera avec Griffith certains chefs d’œuvres tels que « A travers l’Orage » (1920), « les deux Orphelines » (1921) et surtout l’incontournable « Le Lys brisé » (1919) aux côtés de Donald Crisp et Richard Barthelmess.
Puis, on a pu l’admirer dans « The White Sister » de Henry King avec Ronald Coleman, aux côtés de John Gilbert dans « La Bohème » (1926) de King Vidor, et Lars Hanstrom dans « La Lettre écarlate » (1926) et le chef d’œuvre absolu qu’est « Le Vent » (1928), ces deux films réalisés par Viktor Sjöström.
Lillian Gish supporta l’avènement du parlant, même si ses rôles se sont espacés.
En 1936, elle interprète au théâtre Ophélie aux côtés de Hamlet John Gielgud (excusez du peu) qui n’était pas encore « Sir ».
En 1947, elle est l’épouse de Lionel Barrymore (autre star du muet) dans « Duel au Soleil » de King Vidor (encore lui).
Mais on se souviendra toujours de Miss Cooper dans le film merveilleux « La Nuit du Chasseur » (1955) de Charles Laughton où elle est en prise à un dangereux pasteur incarné par le superbe Robert Mitchum.
Plus près de nous, elle incarne la vieille femme dans « Un mariage » (1976 de Robert Altman, et surtout, elle est la sœur de Bette Davis dans « les Baleines du mois d’août » (1985)de Lindsay Anderson, son dernier rôle avec comme « jeune premier » Vincent Price (qui n’avait que 74 ans !), et un gamin du nom de Harry Carey Jr (64 ans !)
Nota Bene :
Lors de « Naissance d’une Nation », Griffith s’est retrouvé un peu à cours d’argent pour son film. Lillian, sa sœur et sa mère lui proposèrent alors de lui prêter un peu d’argent pour l’aider(, amis celui-ci refusa, ne voulant pas qu’elles perdent gros.
Le film fut un carton !
Dans « les Baleines du mois d’août », on reconnaît une photo de Lillian et sa « sœur » dont on a juste changé la tête de Dorothy pour y mettre celle de Bette Davis.
Source: Le Cinéma, Mr Griffith et Moi écrit par Lillian Gish avec Anne Pinchot en 1969


par DARKWOODS  47

VENDREDI

OCTOBRE
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Carole Lombard (née Jane Alice Peters le 6 octobre 1908 à Fort Wayne, Indiana, États-Unis – décédée le 16 janvier 1942) est une actrice américaine de la première moitié du xxe siècle. Elle est surtout connue pour ses rôles dans des comédies des années 1930 devenues des classiques. Elle commence sa carrière à la fin des années 1920 dans la troupe des Bathing Beauties de Mack Sennett. Mariée à l'acteur Clark Gable, elle meurt dans un accident d'avion.

par DARKWOODS  17

LIENS





RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Jean Gabin 4468 , le 17/05/2014
 Louise Brooks 2189 , le 14/11/2012
 Marlene Dietrich 1699 , le 27/12/2013
 01/11/2010 1503 , le 01/11/2010
 Sessue Hayakawa 1373 , le 10/06/2013
 Noels d'autrefois 1314 , le 05/01/2012
 Yvonne Printemps 1277 , le 30/07/2014
 Rose Stradner 1261 , le 31/07/2013
 22/07/2011 1190 , le 22/07/2011
 Ida Rubinstein 1128 , le 05/10/2014
 20/09/2011 1096 , le 20/09/2011
 Fred Astaire 1086 , le 31/03/2014
 03/01/2012 1084 , le 03/01/2012
 19/04/2011 1005 , le 19/04/2011
 12/02/2012 996 , le 15/02/2012
DIMANCHE

OCTOBRE
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Après avoir travaillé comme opératrice de téléphonie dès 13 ans, puis comme mannequin, Alice Joyce a rejoint la compagnie cinématographique Kalem Company à 20 ans. Celle-ci la forma au métier d'actrice, lui faisant faire ses débuts dans La Fille du diacre (1910). Elle atteint une popularité dans des rôles de femmes distinguées et pleines de charme dans de nombreux court-métrages. Elle poursuit sa carrière à la Vitagraph, lorsque celle-ci eut racheté Kalem, sa carrière montant alors en flèche. Elle était si populaire dans ses rôles d'ingénue qu'elle jouait encore ces rôles à la fin des années 1920, pour finalement passer ensuite à des rôles de femmes plus matures. Elle a joué la mère de Clara Bow dans le très populaire film Dancing Mothers (1926). Après avoir quitté l'écran, elle a épousé le directeur Clarence Brown.
Alice Joyce est née le 1er octobre 1890 à Kansas City, Missouri (États-Unis) et morte le 9 octobre 1955 à Hollywood (Californie)

par DARKWOODS  12

DIMANCHE

SEPTEMBRE
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Esther Ralston fait ses débuts à l'écran au cinéma muet dès l'âge de 13 ans, dans The Deep Purple (en) de James Young. Elle devient rapidement une vedette du muet, et, après avoir tourné La Vénus Américaine de Frank Tuttle en 1926, ce surnom lui est resté. Elle débute au parlant avec Josef von Sternberg, dans Le Calvaire de Lena X (en) (The Case of Lena Smith), puis tournera plusieurs films jusqu'au début des années 1940 où elle se retire. Elle fera un ultime retour pour la télévision dans les années 1950, mais ne tournera plus pour le cinéma.
Elle joue avec Louise Brooks dans le film de Frank Tuttle The American Venus (1926)
Née Esther Worth le 17 Septembre 1902 à Bar Harbor, dans le Maine (USA) et morte à Ventura (Californie, USA) le 14 Janvier 1991 à l'age de 91 ans

par DARKWOODS  20

DIMANCHE

SEPTEMBRE
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Dolores Costello, née le 17 septembre 1903 à Pittsburgh, Pennsylvanie, morte le 1er mars 1979 à Fallbrook, en Californie, est une actrice américaine. Celle qui fut surnommée « la déesse du cinéma muet » est surtout connue aujourd'hui comme la grand-mère de l'actrice et productrice Drew Barrymore.
Fille du couple d'acteurs Mae et Maurice Costello, elle apparaît dans de nombreux films tout au long des années 1910 et au début des années 1920, surtout aux côtés de son père et de sa sœur Helene. Elle monte sur les planches avec sa sœur en 1924 à New York, dans la pièce George White Scandals. Les deux actrices sont remarquées par la Warner Bros. qui les prend sous contrat. L'acteur maison John Barrymore la choisit comme partenaire dans The Sea Beast en 1926. Ils se marient en 1928 et ont deux enfants, DeDe en 1931 et John Drew, l'année suivante. Dolores se retire alors des écrans pour élever ses enfants. Sa sœur et son mari, l'acteur Lowell Sherman, finissent pourtant par la convaincre de divorcer de son mari, alcoolique, en 1935.
Après son divorce, l'actrice participe à plusieurs grosses productions et sa carrière semble redémarrer, mais, prématurément enlaidie par des années de maquillage, elle doit se retirer rapidement dans son ranch californien où elle vit en recluse jusqu'à sa mort.

par DARKWOODS  7

LUNDI

SEPTEMBRE
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Conchita Montenegro est une actrice et danseuse espagnole, de son vrai nom Concepción Andrés Picado, née le 11 septembre 1911 à Saint-Sébastien (Pays basque), décédée le 22 avril 2007 à Madrid
Par ailleurs danseuse (sa formation initiale), elle débute au cinéma sous le pseudonyme de Conchita Montenegro, à l'occasion de trois films muets espagnols sortis en 1927. L'année suivante (1928), elle tourne un premier film français (également muet), La Femme et le Pantin — une des adaptations du roman éponyme de Pierre Louÿs —, réalisé par Jacques de Baroncelli et sorti en 1929.
En 1930, elle se déplace à Hollywood à la faveur d'un contrat avec la Metro-Goldwyn-Mayer et contribue à quelques films américains pour cette firme (sortis en 1930-1931), avant quelques autres au sein de la Fox Film Corporation, jusqu'en 1935. Le plus souvent, il s'agit de films tournés en espagnol (parfois versions linguistiques alternatives), mais pas exclusivement. De cette période américaine, retenons Laughing at Life (en) de Ford Beebe (1933, avec Victor McLaglen) et Caravane d'Erik Charell (1934, version française alternative, avec Charles Boyer et Annabella).
Par la suite, Conchita Montenegro apparaît encore dans des films espagnols, français et italiens, des coproductions italo-espagnoles, et un film argentin, entre 1936 et 1944, année où elle se retire définitivement de l'écran, après seulement une quarantaine de longs métrages. De cette ultime période, mentionnons L'Or du Cristobal de Jean Stelli et Jacques Becker, sorti en 1940, avec Albert Préjean et Charles Vanel.

par DARKWOODS  23

SAMEDI

SEPTEMBRE
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Pauline Garon (9 septembre 1900 - 30 août 1965) est une actrice américano-canadienne du cinéma muet.
Pauline Garon avait des origines à la fois française (par son père) et irlandaise (par sa mère) et ne parla anglais qu'à partir de l'âge de dix ans.
Cadette d'une fratrie de onze enfants, elle fut envoyée au Couvent du Sacré-Cœur, l'une des plus prestigieuses écoles de la ville, où elle fut la première diplômée à jouer au théâtre.
À 20 ans, elle partit pour New York, où elle trouva du travail à Broadway, apparaissant dans des spectacles tels que Buddies et Sonny.
Elle fit ses débuts au cinéma en tant que doublure dans le film Remodeling Her Husband .
On la disait être une protégée de Lillian Gish.
Carrière
Elle s'était associée à D. W. Griffith quand elle arriva à Hollywood en 1920. Elle obtint un an plus tard son premier rôle important dans The Power Within
En 1923, elle fut acclamée comme la grand découverte de Cecil B. DeMille ("The DeMille Blonde") qui l'avait dirigée dans La Rançon d'un trône. Celle même année, elle fut aussi désignée WAMPAS Baby Star. Mais même avant cette "découverte", elle avait déjà été remarquée dans "Reported Missing" aux côtés d'Owen Moore. Elle avait aussi reçu une bonne critique pour son rôle dans Sonny adaptation par Henry King d'une pièce de Broadway produite par la First National.
Pauline Garon faisait au moins cinq films au plus fort de sa popularité, des rôles principaux ( de flapper et mauvaise maîtresse4) dans des séries B et des rôles secondaires dans des films plus glamour, et, avec Gloria Swanson, elle était au générique de The Love of Sunya , film projeté lors de l'inauguration du fastueux Roxy Theater de New York en 1927.
Puis, à partir de 1928, sa carrière commença à décliner et Pauline Garon fit principalement des remakes en français de films de la Paramount avant de n'avoir que de petits rôles non crédités dans des films comme Qu'elle était verte ma vallée (où elle n'a littéralement qu'un seul mot à dire) ou La Huitième femme de Barbe-Bleue.
Pauline Garon mourut à 63 ans à San Bernardino dans une institution psychiatrique.

par DARKWOODS  14

DIMANCHE

AOUT
2017
VINTAGE GLAMOUR
 
Frank Tuttle (de son vrai nom Frank Wright Tuttle), réalisateur et scénariste américain est né le 6 août 1892 à New York (États-Unis) et mort le 6 janvier 1963 à Hollywood (Californie) (États-Unis).
Après des études à l'université de Yale, où il connaît ses premières expériences d'acteur et de directeur d'acteurs, Frank Tuttle débute une carrière de publiciste, puis de scénariste dans les années 1920, après avoir occupé le poste de rédacteur en chef adjoint au magazine Vanity Fair.
Carrière au cinéma
Frank Tuttle a surtout travaillé pour les studios de la Paramount. Il débute en 1922 et peine durant presque toute sa carrière à livrer des oeuvres personnelles d'où se dégagerait une certaine personnalité. Il dirige cependant de nombreux acteurs émérites comme Richard Dix, Clara Bow et Bing Crosby, dans des comédies dont il se fait un spécialiste. De son oeuvre très inégale se dégagent deux adaptations réussies : La Clef de verre (1935), d'après Dashiell Hammett, et Tueur à gages (1942), d'après Graham Greene. Ce dernier film, que d'aucuns considèrent comme son plus réussi, met en scène un tueur amoureux des chats, lançant ainsi une mode tenace de personnages affublés d'un animal. Ce film, tourné pendant la Seconde Guerre mondiale, est également le premier où gangsters et forces de l'ordre unissent leurs efforts contre l'ennemi nazi, en l'occurrence des espions. Après qu'il eut dénoncé d'anciens camarades pendant le maccarthysme, sa carrière est interrompue. Il revient au cinéma en 1955 avec un thriller, Colère noire, adaptation d'un roman de William P. McGivern. En 1958, il signe un dernier film d'aventures de série B : L'Ile des femmes perdues, libre adaptation de La Tempête, de William Shakespeare, avant de se retirer.
Il a dirigé Louise Brooks dans deux de ses films: en 1926 dans Vénus moderne (The American Venus) et la même année dans le Galant Étalagiste (Love 'Em and Leave 'Em)
Biographie: Bifi.fr
Autres activités
Frank Tuttle est surtout connu pour avoir livré des noms (et s'en être vanté) au Comité des activités anti-américaines, en mai 1951, en pleine "chasse aux sorcières" (campagne anticommuniste lancée par McCarthy), après avoir avoué son ancienne appartenance au parti communiste.
par DARKWOODS  54

              
199     Page précédente
Page Suivante
179