SAMEDI

FEVRIER
2014
VINTAGE GLAMOUR
 
William Clark Gable (1er février 1901 – 16 novembre 1960) acteur américain, est la plus grande star au box-office du début du cinéma parlant.
Il participa à de nombreux films à l'époque du muet et ce ,dès 1924, avec par exemple un role de figuration dans The Plastic Age (1925) avec la star Clara Bow
Son premier succès à l'écran a lieu en 1930: le film s'appelle The Painted Desert et il y joue le role du méchant
Au cours de sa longue carrière, il apparaît avec les plus grandes actrices de l’époque. Joan Crawford, qui était sa partenaire favorite jouant avec lui dans huit films, Myrna Loy est à ses côtés dans sept films et il forme un duo avec Jean Harlow dans six productions.
Il est aussi la star de quatre films avec Lana Turner, et trois avec Norma Shearer.
Gable remporte l’oscar du meilleur acteur en 1934 pour son interprétation dans le film New York-Miami.
Suit une autre nomination pour son rôle de Fletcher Christian dans Les Révoltés du Bounty (1935). Mais il reste surtout célèbre pour avoir été Rhett Butler dans le classique Autant en emporte le vent, sorti en 1939. Il est un des rares acteurs à avoir joué dans trois films ayant obtenu un Oscar du meilleur film.
L’American Film Institute l’a classé septième acteur de légende.

par DARKWOODS  924

LUNDI

JANVIER
2014
VINTAGE GLAMOUR
 
Contrairement à Loïe Fuller et Isadora Duncan, pionnières de la danse moderne américaine qui ont mené l'essentiel de leurs carrières respectives en Europe, Ruth Saint-Denis a connu le succès dans son propre pays. Née Ruth Dennis, elle a débuté comme danseuse de vaudeville et membre de la compagnie de théâtre de David Belasco dans les années 1890.
En 1904, une publicité pour la marque de cigarettes Egyptian Deities lui aurait inspiré, selon la légende, un premier concert de danses d'inspiration orientale incluant Radha, The Incense et The Cobras. Ces danses « exotiques » ont récolté un tel succès qu'elle les a présenté en tournée aux États-Unis et en Europe.
En 1914, Saint-Denis a épousé l'un de ses élèves, Ted Shawn. Peu après, ils ont fondé Denishawn, à la fois compagnie et école, à Los Angeles. Au milieu des années 1920, Denishawn a tourné dans la région de l'Océan indien et du Pacifique. De grands innovateurs de la danse moderne comme Martha Graham, Doris Humphrey et Charles Weidman ont été membres de la compagnie Denishawn.
Shawn et Saint-Denis ne s'entendait pas sur l'orientation à donner à leur troupe. Alors que Shawn était sensible aux avantages monétaires qu'offrait le circuit du vaudeville, Saint-Denis se considérait plutôt comme une artiste de concert sérieuse. Elle souhaitait se consacrer à ses « visualisations musicales », dans lesquelles le mouvement traduisait le tempo, le rythme et le contenu émotif de la musique. En 1929, le couple s'est séparé et a démantelé sa compagnie, bien qu'il n'ait jamais officiellement divorcé.
Aux prises avec de graves difficultés financières dans les années 1930, Saint-Denis s'est néanmoins plongée dans sa quête d'un art de la danse à contenu spirituel. Elle a donné sa dernière prestation publique en 1966, à quatre-vingt-sept ans.
Ruth Saint Denis est née le 20 Janvier 1879 à Newark, New Jersey , États-Unis, et décédée le 21 Juillet, 1968 à Hollywood
Bio: artsalive.ca

par DARKWOODS  811

VENDREDI

JANVIER
2014
VINTAGE GLAMOUR
 
Marion Davies est née le 3 Janvier 3 1897 à Brooklyn , New York, États-Unis et est morte le 22 Septembre, 1961 à ollywood, Californie, (États-Unis)
Actrice de cinéma, productrice, scénariste et philanthrope, Davies s'était déjà construite une solide réputation en tant que comédienne dans le cinéma lorsque le magnat de la presse William Randolph Hearst , avec qui elle avait commencé une relation amoureuse, pris en charge la gestion de sa carrière.
Hearst finança les photos de Davies, la promut fortement à travers ses journaux et Hearst actualités, et sous l'influence de Hearst et des studios joua dans les drames historiques souvent mal adaptés.
Pour ces raisons, Davies est malheureusement mieux connue aujourd'hui encore comme la maîtresse de Hearst et l'hôtesse de nombreux événements somptueux pour l'élite hollywoodienne.
En particulier, en 1924, son nom est lié à un scandale à bord du yacht de Hearst où l'un de ses clients, le producteur de cinéma Thomas Ince périt
Dans le film Citizen Kane (1941), un personnage féminin du film est largement supposé basé sur Davies.
Mais de nombreux commentateurs, y compris Orson Welles lui-même, ont défendu Davies comme étant une actrice de talent, à qui le patronage de Hearst a fait plus de mal que de bien. Elle a quitté l'écran en 1937, en choisissant de se consacrer à Hearst et son travail caritatif.
Dans les années de déclin de Hearst, Davies lui fournit un soutien financier ainsi qu'un soutien émotionnel jusqu'à sa mort en 1951.
Elle s'est mariée pour la première fois onze semaines après la mort de celui ci, un mariage avec Horace Brown qui aura duré très peu de temps puisque Davies est mort d' un cancer de l'estomac en 1961 à l'âge de 64 ans.

par DARKWOODS  677

VENDREDI

DECEMBRE
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Marie-Madeleine "Marlene" Dietrich est née le 27 Décembre 1901 et est morte le 6 mai 1992 à Paris 8e , ou elle vivait recluse dans son appartement au 12, avenue Montaigne depuis le début la fin des années 70.
Elle fut actrice mais également chanteuse.
Dietrich est resté populaire tout au long de sa longue carrière pour sa faculté à continuellement se réinventer, professionnellement et au niveau de son image.
Dans le Berlin des années 1920, elle a joué sur scène et dans les films muets.
Son interprétation de "Lola-Lola" dans L'Ange Bleu , réalisé par Josef von Sternberg , lui apportera une renommée internationale qui lui permettra la signature d' un contrat à Hollywood avec Paramount Pictures aux Etats-Unis.
Des succès suivront tels que Shanghai express et Desire, capitalisant son coté glamour, célébrant ses regards exotiques, cimentant sa célébrité et faisant d'elle une des actrices les mieux payées de l'époque.
Dietrich est devenue citoyenne américain en 1939; antinazie fervente, elle s'engagera dans l'armée américaine et chantera pour les troupes américaines accompagnant même la 3e armée américaine du général Patton, en Italie
Durant cette période très troublée, on lui connaitra des amours célèbres: Jean Gabin, John Fitzgerald Kennedy et Erich Maria Remarque
Par la suite, participant occasionnellement au cinéma dans les années d'après-guerre, Dietrich a passé la plupart des années 1950 aux années 1970 à effectuer des tournées de chanteuse dans le monde entier
En 1999, l' American Film Institute nomme Dietrich le neuvième plus grande star de tous les temps .
Elle est enterrée en Allemagne, non loin de sa mère dans le petit cimetière de Friedenau,

par DARKWOODS  1978

LUNDI

DECEMBRE
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Edward G. Robinson, de son vrai nom Emanuel Goldenberg, est né le 12 décembre 1893 à Bucarest, mort d'un cancer le 26 janvier 1973 à Hollywood (Californie).
Cet acteur de cinéma américain, d'origine roumaine est né dans une famille de confession juive s'exprimant en yiddish; il émigre aux États-Unis avec sa famille, lorsqu'il est âgé de dix ans.
Il suit alors une formation à l'Académie d'art dramatique de New-York et fait ses débuts au théâtre en 1913.
C'est en 1923 qu'il commence sa carrière au cinéma. Il devient populaire en 1930 grâce à son rôle de ganster dans Little Caesar de Mervyn LeRoy. Au cours de sa carrière, Robinson interprètera souvent des rôles de gangster, notamment dans Key Largo de John Huston; et parfois de façon parodique comme dans Frissons garantis de Jerry Paris ou Au diable les anges de Lucio Fulci.
En 1949, son înterprétation d'un banquier autoritaire dans le film La Maison des étrangers de Joseph L. Mankiewicz vaut à Robinson de reçevoir le prix d'interprétation au festival de Cannes. Parmi ses autres rôles marquants, on compte celui de l'enquêteur dans Assurance sur la mort de Billy Wilder et de Dathan, adversaire de Moïse dans Les Dix Commandements de Cecil B. DeMille.
En 1973, il obtiendra en un Oscar pour l'ensemble de sa carrière, mais mourra quelques semaines avant la cérémonie.

par DARKWOODS  767

JEUDI

NOVEMBRE
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Happy Birthday to Louise Brooks, inspiratrice de mes sites
http://www.louisebrooks.ws
et
http://www.facebook.com/thedark.woods.9
qui fêterait cette année son 107e anniversire
Louise Brooks est née Mary Louise Brooks le 14 novembre 1906 à Cherryvale (Kansas)
C'est à 16 ans qu'elle quitte sa famille pour partir faire carrière à New Tork d'abord comme danseuse classique, puis comme Ziegfeld Follies girl avant enfin de devenir starlette du cinéma toujours à New York puis à Hollywood. Elle ne passera pas l'épreuve du cinéma parlant, partira en Europe faire 3 de ses meilleurs films (Prix de Beauté, Pandora's box et Le journal d'une fille perdue) et disparaitra des affiches;
triste destin pour une actrice considérée par beaucoup comme l'une des plus grandes actrices de l'histoire du cinéma, et l'une des plus belles stars jamais photographiées.(Wikipedia)
par DARKWOODS  662

LIENS





RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Jean Gabin 4775 , le 17/05/2014
 Louise Brooks 2409 , le 14/11/2012
 Marlene Dietrich 1978 , le 27/12/2013
 01/11/2010 1586 , le 01/11/2010
 Yvonne Printemps 1550 , le 30/07/2014
 Sessue Hayakawa 1520 , le 10/06/2013
 Rose Stradner 1423 , le 31/07/2013
 Ida Rubinstein 1398 , le 05/10/2014
 Noels d'autrefois 1376 , le 05/01/2012
 22/07/2011 1242 , le 22/07/2011
 Fred Astaire 1208 , le 31/03/2014
 Elvire Popesco 1206 , le 10/05/2015
 20/09/2011 1145 , le 20/09/2011
 03/01/2012 1131 , le 03/01/2012
 19/04/2011 1112 , le 19/04/2011
MERCREDI

NOVEMBRE
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Nita Naldi (13 Novembre, 1894 à 17 Février, 1961) fut une actrice des films muets américains, dans lesquels elle jouait généralement le rôle de la "femme fatale", de la "vamp "
Née Marie Dooley à New York, elle était née dans une famille de la classe ouvrière irlandaise.
Elle commença par des petits boulots en tant que modèle puis entra dans le monde du spectacle au travers des vaudevilles avec son frère Frank.
En 1918, elle fit ses débuts à Broadway puis rapidement dans les Ziegfeld Follies de 1918 et de 1919. A cette époque, elle changea son nom pour Nita Naldi . Naldi était un hommage à un ami d'enfance, Florence Rinaldi
Après une carrière assez dense dans le film muet américain, elle fit deux films en France et un en Italie avant de se retirer. Malgré une voix acceptable, Naldi n'a jamais fait un partie d'un film parlant
Pour sa contribution à l'industrie cinématographique, Nita Naldi est honorée d' une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6316 Hollywood Blvd.
tout sur Nita Naldi

par DARKWOODS  772

LUNDI

NOVEMBRE
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Maude Ewing Kiskadden (née le 11 Novembre 1872 et décédée le 17 Juillet, 1953), connue professionnellement comme Maude Adams , était une actrice américaine qui a obtenu son plus grand succès dans le personnage de Peter Pan dans "Peter Pan, ou , le garçon qui ne voulait pas grandir", de Sir James Matthew Barrie .
Maude Kiskadden était la fille du banquier John Henry et de son épouse Kiskadden Asaneth Ann "Annie" Adams, l'une des grandes dames de la haute société de Salt Lake City
Elle fut l' interprète la mieux payée de son temps, avec un revenu annuel de plus d'un million de dollars au cours de son apogée.
Adams a commencé son métier tôt en accompagnant sa mère actrice en tournée. À 15 ans, elle fait ses débuts à Broadway, et sous la coupe du producteur Charles elle devient très populaire aux côtés de l'acteur de premier plan John Drew Jr. au début des années 1890.
Sa dernière pièce à Broadway fut en 1916 A Kiss for Cinderella , là encore une oeuvre de Barrie.

par DARKWOODS  862

MERCREDI

OCTOBRE
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Lilyan Tashman , née le 23 Octobre 1896 et décédée le 21 Mars, 1934) était une actrice de Brooklyn jouant dans les vaudevilles surtout le rôle de la villaine pince-sans-rire ou de la vieille garce
Elle a fait soixante-six films au cours de sa carrière à Hollywood et bien qu'il n'ait jamais obtenu le statut de superstar , ses performances cinématiques resten fortes, intelligentes et ont peu vieilli au fil des décennies.
Grande, blonde, mince et dotée d' une voix rauque, Tashman est certainement le modèle de l'artiste de New York de l'époque. En 1914, elle était déjà expérimenté, apparaissant dans Ziegfeld Follies entre 1916 et 1918. En 1921, Tashman joua son premier rôle dans un film, l'expérience , et au cours de la décennieelle est apparue dans de nombreux films muets . Sa voix chantante de contralto lui facilitala transition vers les "talkies" (films parlants) .
Elle épousa l'acteur ouvertement gay Edmund Lowe en 1925. Ses propres liaisons lesbiennes à Hollywood étaient un secret de polichinelle. Sa garde-robe et les fêtes somptueuses qu'elle orginaisait en faisait la coqueluche de la ville.
Elle est morte d'un cancer à New York le 21 Mars 1934, à l'âge de 37 ans. Son dernier film fut "Frankie et Johnny" publié à titre posthume en 1936.

par DARKWOODS  583

DIMANCHE

SEPTEMBRE
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Fay Wray (né Vina Fay Wray le 15 Septembre 1907, décédée le 8 Août 2004) était une actrice canado-américaine particulièrement connue pour le rôle féminin principal dans King Kong . Grâce à une carrière d'actrice qui a duré 57 années, Wray a atteint une renommée internationale en tant que comédienne, surtout dans des rôles de films d'horreur ou de terreur.
Après être apparu dans des rôles de films mineurs, Wray a attiré l'attention des médias avoir été sélectionné comme l'une des « WAMPAS Baby Stars ". Cela conduit Wray à être contacté par Paramount Pictures pour un contrat, où elle a fait plus d'une douzaine de films en tant "qu'adolescente".
Après avoir quitté Paramount, elle signa des accords avec plusieurs sociétés de production, versée dans ses premiers rôles dans le cinéma d'horreur
Retenons armi beaucoup d'autres types de rôles, notamment The Bowery (1933) et Viva Villa (1934), deux énormes productions mettant en vedette Wallace Beery .
Pour RKO Radio Pictures, Inc. , elle joua dans le film pour lequel elle est le plus identifiée, King Kong (1933).
Après le succès de King Kong , Wray est apparu dans de nombreux rôles au cinéma et à de télévision majeurs, terminant sa carrière d'actrice en 1980.

par DARKWOODS  597

MARDI

SEPTEMBRE
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Bessie Love était un actrice de cinéma américain ayant principalement joué dans les films muets et au début des films parlants.
Son rôle dans The Broadway Melody (1929) lui a valu une nomination pour l' Oscar de la meilleure actrice .
L'époque du muet
Pour aider à la situation financière de la famille, Sa mère l' envoya aux Biograph Studios , où elle rencontra le réalisateur pionnier DW Griffith . Griffith, lui donna son nom à l'écran. Son véritable nom était en fait Juanita Horton . Elle était née à Midland , Texas le 10 Septembre, 1898 .
Il lui donna d'abord un petit rôle dans son film Intolérance (1916). Elle apparut ensuite avec William S. Hart dans The Aryan puis avec Douglas Fairba
nks dans The Good Bad Man , Reggie mixes in , et Le Mystère du poisson bondissant (tous en 1916).
Ses rôles deviennent de plus en plus imprtant , sa popularité aussi.
L'ère du son
Bessie Love fut capable de réussir la transition du parlant; en 1929 elle est nominée pour l' Oscar de la meilleure actrice pour The Broadway Melody . Elle apparait également dans plusieurs autres premières comédies musicales
Cependant, en 1932, sa carrière cinématographique américaine ést en déclin. Elle déménage en Angleterre en 1935 fait du travail de scène . Alors que la guerre démarre en Europe elle retourne aux États-Unis pendant un certain temps, travaille pour la Croix-Rouge, au divertissement des troupes. Après la guerre, elle se réinstalle en Grande-Bretagne
Elle ne fera dès lors que quelques apparitions dans des films, notamment L'Amant de Lady Chatterley (1981), ) The Hunger (1983) avec Catherine Deneuve et David Bowie et Susan Sarandon
Elle meurt à Londres de causes naturelles le 26 Avril, 1986. Elle a une étoile sur le Hollywood Walk of Fame au 6777 Hollywood Boulevard à Los Angeles, en Californie.

par DARKWOODS  969

DIMANCHE

AOUT
2013
VINTAGE GLAMOUR
 
Jack Pickford est un acteur américain d'origine canadienne né le 18 août 1896 à Toronto (Canada) et décédé le 3 janvier 1933 à Paris.
Il était connu pour appartenir à la famille d'acteurs Pickford, dont la plus connue était sa sœur Mary Pickford (alias Gladys Smith) et surtout pour son mode de vie tumultueux, ses mariages à des starlettes du moment, et
Au final célébre... mais pas comme acteur
En dépit de son image lisse, il mena une vie agitée, remplie d'alcool, de drogues et de relations multiples, aboutissant à un alcoolisme sévère et la syphilis qui le mènera finalement à sa mort précoce.
Aux premiers temps d'Hollywood, les studios parvenaient à dissimuler les excès de leurs stars mais, au sein du milieu, son comportement en dehors des plateaux a construit sa légende. Il dépensait sans compter et dut subir plusieurs fois l'humiliation de quémander de l'argent à sa mère et sa sœur. Au pic de sa débauche, le nombre de ses rôles diminua et donc, ses propres revenus.
Durant la Première Guerre mondiale, Pickford joignit la Navy. En tirant profit de son nom célèbre, il s'impliqua dans de sombres arrangements permettant à de jeunes hommes fortunés de verser de l'argent sous la table pour éviter de servir dans l'armée, mais aussi en fournissant de jeunes femmes pour les officiers. Ses relations multiples ont souvent mêlé son nom à de nombreux scandales. Il se maria trois fois à d'anciennes danseuses de la compagnie Ziegfeld devenues des stars populaires. Le plus grand scandale fut la mort de sa première épouse, Olive Thomas, en 1920. Les deux époux voyageaient beaucoup et passaient peu de temps ensemble. Depuis longtemps, la famille Pickford se retrouvait durant les vacances mais avec leur mariage fragilisé, le couple décida de partir pour une seconde lune de miel.
En août 1920 ils partirent pour Paris, en espérant rentabiliser leurs vacances par des préparatifs pour un film. La nuit du 9 septembre 1920, le couple sortit faire la fête dans les fameux bistrots du quartier Montparnasse. En rentrant à l'hôtel Hôtel Ritz vers 3h du matin, soit Pickford s'endormit, soit il resta dehors pour une dernière prise de drogues. Des rumeurs attribuèrent à son épouse la prise de cocaïne. Olive Thomas, fatiguée et sous l'effet de la drogue, ingéra accidentellement une large dose de chlorure de mercure, qui avait été prescrite pour la syphilis chronique de son mari. Suivant les rapports, elle aurait cru que la flasque contenait soit de l'eau, soit des somnifères, l'étiquette étant écrite en français. Elle cria : "Oh, my God!" et son mari accourut pour la prendre dans ses bras; mais il était déjà trop tard, elle avait avalé une dose mortelle. Elle fut prise en charge par l'hôpital américain de Neuilly où son mari et son beau-frère Owen Moore restèrent à ses côtés jusqu'à sa mort. Des rumeurs parlèrent de suicide et même de meurtre. Mais l'enquête de police, ainsi que l'autopsie, ont établi la mort accidentelle de l'actrice.
Pickford rapatria le corps de son épouse aux États-Unis. Plusieurs rapports évoquèrent son état suicidaire durant ce voyage retour. Dans son autobiographie Sunshine and Shadows, Mary Pickford raconte : "Jack traversa l'océan avec le corps d'Ollie. Ce n'est pas avant plusieurs années qu'il confessa à notre mère qu'une nuit durant ce voyage il enfila une veste et un pantalon par-dessus son pyjama, monta sur le pont, et s'apprêtait à sauter par-dessus bord lorsqu'une voix lui lança: 'Vous ne pouvez pas faire ça à votre mère et à vos sœurs. Ce serait un acte bien lâche. Vous devez vivre et affronter le futur'"
voir également l'article sur Olive Thomas

par DARKWOODS  944

              
118     Page précédente
Page Suivante
98