DIMANCHE

MAI
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Une question d'habitude...
Quant au risque de rejet, le chercheur turinois est catégorique : "Le seul rejet à redouter est d'ordre psychologique. Mais j'y ai pensé. Pour faire accepter au patient son nouveau corps, il portera avant l'opération pendant six mois des lunettes qui, virtuellement, lui feront percevoir sa tête placée sur un autre corps que le sien." Eurêka !
En 1970, une telle opération fut tentée sur un singe. Sans grands résultats. Le macaque ne put jamais bouger et il mourut au bout de neuf jours lorsque le corps rejeta sa tête - à moins que ça n'ait été le contraire ? "Mais nous avons énormément progressé depuis, et les obstacles techniques sont aujourd'hui surmontables", rétorque l'imperturbable chercheur.
Le médecin turinois est contesté par la communauté scientifique. Toutefois, New Scientist révèle dans son article que la Harbin Medical University, en Chine, travaille sur le même protocole que lui et qu'elle va passer aux expérimentations sur les rats et sur les singes. "Si mes pairs ne veulent pas me laisser opérer en Europe ou aux États-Unis, l'expérience se fera ailleurs", affirme Sergio Canavero. Et d'annoncer une date : 2017.
Source: Le Point - Publié le 28/02/2015

par MANTEAU  189

SAMEDI

MAI
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Banane et spaghettis
Pour illustrer l'intervention, assez simple dans son principe, Sergio Canavero coupe en deux une banane. Dans un des deux morceaux de la banane qu'il vient de trancher, il enfile une poignée de spaghettis (crus, et donc rigides) qui représentent les vaisseaux, les fibres musculaires et les nerfs. "Si on peut reconnecter vaisseaux, muscles et nerfs sur une jambe ou un poignet, on peut le faire au niveau du cou."
Reste l'épineuse question de la moelle épinière. Selon le docteur Canavero, le polyéthylène glycol permettra aux deux moelles de "fusionner". Le patient sera ensuite tenu en coma artificiel pendant trois ou quatre semaines alors que des électrodes, préalablement placées dans son corps, stimuleront la fusion des moelles épinières. "Au réveil, le patient sera capable de bouger et de parler. Au bout d'un an de physiothérapie, il devrait pouvoir marcher, assure le médecin. J'ai déjà une cinquantaine de candidats atteints de dystrophie musculaire, de tétraplégie ou encore transsexuels."
Par Dominique Dunglas
Source: Le Point - Publié le 28/02/2015

A suivre...
par MANTEAU  125

VENDREDI

MAI
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Le médecin italien Sergio Canavero assure pouvoir bientôt greffer un corps entier sur une tête. Des patients sont prêts à faire l'expérience.
Pour ceux d'entre nous qui ont la rate qui se dilate, le foie pas droit, l'estomac bien trop bas, le thorax qui se désaxe ou les hanches qui se déhanchent, une solution est peut-être en vue pour résoudre tous nos maux : changer de corps. Le neurochirurgien turinois Sergio Canavero a en effet annoncé jeudi qu'il sera possible, d'ici deux ans, de greffer un corps à une tête. Les travaux du docteur Canavero ont été publiés par la très sérieuse revue scientifique New Scientist.
C'est en observant les effets de la guillotine que le médecin français Julien Jean César Le Gallois soutint le premier, au début du XVIIIe siècle, qu'une tête coupée, à condition qu'elle soit correctement irriguée de sang oxygéné, pouvait survivre. Depuis, la théorie avait davantage intéressé les auteurs de science-fiction ou de littérature gore que les chercheurs. Mais avec les progrès de la médecine, le rêve de Victor Frankenstein semble à portée de main. La méthode du docteur Canavero consiste à d'abord congeler le corps du "donneur" et la tête du "receveur". Les deux cous sont ensuite tranchés et le corps du donneur est greffé sur la tête du receveur.
Par Dominique Dunglas
Source: Le Point - Publié le 28/02/2015

A suivre...
par MANTEAU  119

MERCREDI

AVRIL
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Google a sorti les grands moyens pour tenter de trouver Nessie, le monstre qui vivrait dans le Loch Ness, au nord-ouest de l'Ecosse, et dont la quête n'a jamais abouti malgré les efforts de générations entières.
La société américaine, aidée par des chercheurs et des locaux, a déployé pendant une semaine plusieurs caméras habituellement utilisées le long des routes pour le service Street View. “Ces images, prises au-dessus et sous la surface de l'eau, sont disponibles depuis aujourd'hui, explique The Daily Telegraph, et cela donne la possibilité aux voyageurs derrière leur bureau d'admirer les paysages des Highlands, ou de plonger à la recherche de Nessie.”
Car si Google ne se prononce pas sur l'existence de Nessie, dont la légende est née après la publication d'une (fausse) photo du monstre en 1934 par The Daily Mail, les internautes pourront admirer la beauté du Loch Ness grâce à ces images inédites.
Source: courrierinternational.com

par MANTEAU  227

JEUDI

MARS
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Si le plan est réel, il dépeint effectivement une situation fictive (le Pentagone n'est pas en train d'annoncer au monde une potentielle invasion de zombies). Le but est d'entraîner les forces militaires stratégiques à établir un plan d'attaque adapté à une situation inédite, imprévisible, explique la Défense. En gros, de parer à toute éventualité et d'avoir des services prêts à user d'une organisation à toute épreuve. Le plan zombie reprend donc les bases de la planification militaire et a un but de formation, se justifie-t-on encore au Pentagone.
Pourquoi évoquer un scénario surnaturel tel que celui des zombies dans ce cas? "Parce que le risque serait trop grand, en cas de découverte et divulgation du plan, si celui-ci évoquait comme sujet d'une stratégie de guerre un pays comme la Tunisie ou le Nigeria", résume le U.S. Strategic Command. Voilà donc comment le Pentagone se protège des indiscrets et du piratage informatique...
Source:7sur7.be

par MANTEAU  266

MERCREDI

MARS
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
À quel type de zombie devez-vous faire face?
Vous ne rêvez pas, ce sont bien là les termes des élites militaires américaines, lesquelles précisent: "Avertissement: ce plan n'est pas du tout une plaisanterie". La stratégie sectionne les mesures adéquates selon les types de zombies : les zombies végétariens (qui mangent des plantes, ouf), les zombies magiques maléfiques (issus de la magie noire), les poules-zombies (qui existent vraiment, demandez à un éleveur de poules), les zombies venus de l'espace, les zombies créés par l'homme (des scientifiques fous ou maladroits) et les zombies humains (hommes infectés par un agent pathogène zombie).
Toute la terminologie propre aux situations de guerre est reprise dans le plan stratégique, relate encore le magazine qui a interrogé, pantois, le Pentagone sur sa trouvaille. Le projet prévoit aussi les mesures de dissuasion, de déploiement des troupes, d'extermination de l'ennemi et de localisation de ses bastions. Il est également prévu de secourir les populations sinistrées et rétablir l'ordre une fois la menace écartée. Les différentes étapes étant consignées avec des codes.
Source:7sur7.be

A suivre...
par MANTEAU  186

LIENS

RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Projet Orion 2437 , le 21/10/2011
 L'ile d'AZ 2350 , le 23/09/2010
 Hot Cyborgs 1730 , le 24/03/2012
 Projet d'un dirigeable atomique britannique en 1966 1643 , le 04/07/2011
 Le Steampunk 1522 , le 05/01/2014
 Poséidon : premier hôtel sous marin 1443 , le 14/05/2011
 Tropical Island Yacht : la plage de rêve mobile 1312 , le 25/09/2011
 Espace Hôtel 1282 , le 23/09/2011
 DONA, un robot mendiant 1209 , le 04/05/2011
 Véhicules de demain 1011 , le 01/04/2012
 Des images de galaxies jamais vues prises par Hubble 993 , le 09/12/2009
 Concept: train à grande vitesse voyager sans escale 950 , le 10/08/2011
 Guyrobot.com 949 , le 18/04/2009
 Le tourisme du futur - 1 911 , le 22/10/2010
 Le futur des Robots - 5 et fin 900 , le 22/01/2013
MARDI

MARS
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Les dossiers classés "Secret-Défense" renferment des trésors d'informations mais aussi des surprises saugrenues inattendues de la part du Pentagone. Preuve en est, la révélation de Foreign Policy: le Pentagone possède un document détaillant la stratégie de l'armée en cas d'attaque de... morts-vivants.
Pressée de parer à tout éventualité, même la plus inimaginable, la Défense américaine aurait élaboré un plan d'action pour faire face à une invasion de zombies, relate le magazine. Ce qui semble être une vaste blague n'en est pas une: la stratégie CONOP 8888 prévoit les ordres à donner aux troupes en vue de "préserver les humains non-zombies des menaces posées par une horde de zombies". Le but? "Préserver le caractère sacré de la vie humaine et conduire des opérations d'aide à toute population humaine - y compris à des adversaires traditionnels",lit-on dans le document exclusif dévoilé par Slate.
Source:7sur7.be

A suivre...
par MANTEAU  172

VENDREDI

MARS
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Des travaux publiés dans la revue "Science Advances" avancent l'hypothèse d'une forme de vie différente, qui ne serait pas à base d'eau.
Et si la vie pouvait se passer d'eau ?
Cette hypothèse potentiellement révolutionnaire, résultat des investigations d'une équipe de recherche de l'université Cornell, est développée dans un article publié dans la revue Science Advances. Selon ces scientifiques, Titan, le satellite de Saturne, pourrait abriter des formes de vie basées non pas sur l'eau..., mais sur le méthane. Et qui n'auraient pas besoin d'oxygène, mais d'azote.
Vents, courants et marées
L'hypothèse d'une présence de vie sur Titan, où l'on a déjà identifié des vents, des courants et des marées, revient régulièrement dans les milieux scientifiques. La lune de Saturne présente en effet beaucoup de points communs avec ce à quoi ressemblait notre planète Terre il n'y a pas si longtemps.
Mais l'article évoque pour la première fois la possibilité de cellules pouvant survivre dans du méthane liquide, qui jouerait le rôle de l'eau pour les formes de vie actuellement connues. Ces cellules extraterrestres ont été modélisées par l'équipe de recherche, qui les a baptisées "azotozomes". Purement théoriques, elles auraient une membrane composée de carbone, d'hydrogène et d'azote. De quoi, en théorie toujours, survivre sur Titan, où la température avoisine les moins 178 degrés.
Source: Le Point - Publié le 03/03/2015 à 19:28

par MANTEAU  146

SAMEDI

FEVRIER
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Les planètes du système solaire contiennent elles aussi de l'eau, en quantité nettement moindre que la Terre. Et cette eau n'est pas liquide... Les planètes gazeuses (Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune) possèdent un peu de vapeur d'eau dans leur atmosphère, ainsi que des nuages de glace. Il n'est pas exclu que leur noyau renferme aussi de la glace. Parmi les planètes telluriques, sur Vénus par exemple, on trouve une quantité infime de vapeur d'eau atmosphérique. Quant à Mercure et Mars, elles possèdent des calottes polaires formées de glace.
On a cependant trouvé des traces de fleuves asséchés sur Mars, témoignant de la présence d'eau liquide il y a environ 4 milliards d'années. L'eau dans le système solaire, c'est aussi celle que l'on voit dans la chevelure des comètes, ou encore celle qui se trouve dans le Soleil ! Notre étoile brasse en effet de l'hydrogène et de l'oxygène en quantité, et des molécules d'eau se forment avant d'être très rapidement dissociées. Le Soleil contient davantage d'eau que les océans terrestres.
Source: cnes.fr

par MANTEAU  184

LIEN

JEUDI

JANVIER
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Nos vies deviennent complètement dominées par la technologie, et c'est une chose très dangereuse.
Nous aimons penser que toutes ces nouvelles technologies seront toujours employées pour le bien et ne tomberont jamais dans les mains des fous tyranniques, mais l'histoire nous indique que le libre arbitre et la liberté sont des phénomènes très rares.
Dans toute la majeure partie de l'histoire des hommes, la plupart des personnes ont vécu sous une certaine forme de tyrannie. Et aujourd'hui le libre arbitre et la liberté déjà disparaissent rapidement dans le monde entier.
La technologie a progressé au point où il serait certainement possible « à une dictature scientifique » de complètement et totalement dominer l'humanité comme jamais nous ne l’avons vu auparavant.
Ainsi nous devrions faire très attention au sujet de ce que nous créons.
Nous pourrions créer notre propre enfer.
Source : Blacklistednew.com, conscience-du-peuple.blogspot.fr, crashdebug.fr
par MANTEAU  154

DIMANCHE

JANVIER
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Les guerres de l'avenir ne ressembleront en rien aux guerres du passé. Les soldats génétiquement modifiés de l'avenir seront soutenus par des robots au sol et par des « essaims de drones » dans le ciel.  En fait, les « essaims de drones » sont déjà ici. Ce qui suit est un article de CBS
Selon un communiqué de presse de Boeing, les chercheurs et les ingénieurs ont conduit les vols de test en Oregon en juin utilisant deux drones de ScanEagle qui ont exécuté comme un « essaim d’insectes. »
L'opérateur de vol pouvait se relier aux drones autonomes en utilisant seulement un ordinateur portable et une radio militaire. Les ingénieurs de Boeing ont dit que les drones pouvaient accomplir des tâches plus efficacement en communiquant les uns avec les autres.
« Cette technologie d'essaim peut un jour permettre à des combattants de guerre dans la bataille de demander et de recevoir des informations critiques en termes de temps d'intelligence, de surveillance et de reconnaissance directement aéroportés (les véhicules aériens téléguidés) beaucoup plus tôt qu'ils ne le peuvent des stations de maîtrise des terrains aujourd'hui, » d’après ce qu’a dit dans le communiqué de presse Gabriel Santander le directeur du programme des réseaux autonomes avancés pour des travaux fantômes de Boeing.
La technologie avance à un rythme si rapide qu'il est vraiment difficile de maintenir sa trace dans sa totalité.
Mais où nous amène-t-elle ?
A suivre....
Source: crashdebug.fr

par MANTEAU  222

MERCREDI

JANVIER
2015
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
D’autres projets de « super soldat » sur lesquels la DARPA travaille en ce moment impliquent des technologies avancées et de la robotique plutôt que des modifications génétiques.
Par exemple, la DARPA développe des casques qui permettraient à nos soldats de communiquer par télépathie
Le Daily Mail nous dit:
Plus récemment le programme Silent Talk de la DARPA a exploré des technologies de lecture dans la pensée avec des dispositifs qui peuvent capter les signaux électriques à l’intérieur du cerveau des soldats pour les envoyer sur internet.
Avec ces implant des armées entières seront capables de parler sans radio, les ordres bondiront instantanément dans la tête des soldats et les vœux des commandants deviendront les vœux de leurs hommes.

La DARPA travaille aussi sur des « exosquelettes  » qui permettront aux soldats de soulever des poids incroyables sans se fatiguer, et effectuer d’autres tâches physiques qu'un simple soldat ne pourrait tout simplement pas effectuer.
Fusionner l’homme et la machine, ou créer le désordre dans l’étoffe de la vie, est le genre de chose avec lequel sont fait les films de science-fiction.
Malheureusement, si nous faisons une erreur très sérieuse, nous ne pouvons pas juste nous lever et éteindre le film, toute erreur que nous ferions resterait avec nous indéfiniment.
Mais à ce point il semble qu’il y ait des positionnements  pour que ces technologies deviennent grand public, des tests sur des rats ont déjà démontré ce qui était possible.
En 2005, Ronald Evans, un expert en matière d'hormone travaillant à l'institut des études biologiques de Salk à La Jolla, en Californie, a démontré comment la modification génétique peut augmenter la puissance sportive des souris.
Evans a produit un groupe de souris génétiquement modifiées avec une plus grande quantité de fibre musculaire se contractant lentement. Ce type de fibre est associé à des muscles cardio-vasculaires forts qui amplifient la résistance d'un athlète.
Les souris d'Evans pouvaient courir pendant une heure de plus que les souris normales, elles étaient résistantes à la prise de poids quelle que soit leur alimentation, elle gardait une forme physique maximale même lorsqu'elles n'avaient fait aucun exercice.

La vie éternelle ?
Je ne compterai pas sur le corps humain pour vivre pour toujours. Mais sans aucun doute nous allons voir un tas d'humains essayant « de fusionner avec la technologie » et « se reprogrammer » par la modification génétique dans les années futures.
A suivre....
Source: crashdebug.fr

par MANTEAU  241

              
341     Page précédente
Page Suivante
321