VENDREDI

NOVEMBRE
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Certains problèmes se posent pour l'implémentation de la marche du robot. Notamment le problème évident de l'équilibre. La gestion du centre de gravité du robot devient alors primordiale.
Pourquoi faut t-il un centre de gravité bas ?
Un corps large qui permet de maintenir la stabilité plus facilement.
On pourra avoir une inclinaison(débattement du centre de gravité) du corps plus importante lors du déplacement du robot puisque le centre de gravité restera à l'intérieur de la surface délimitée par les points d'appuis au sol(surface délimité par la surface des pieds). Ainsi le robot a plus de chances de rester debout.
On distingue habituellement deux types de marches:
-Marche dynamique.
-Marche quasi-statique.
La marche dynamique correspond à la marche la plus ressemblante à celle de l'Homme. Le problème dans ce type de marche est esseentiellement la perte d'équilibre entre chaque pas. De plus pouvoir s'arrêter en pleine marche engendre également des difficultés.
La marche quasi-statique, quant à elle est plus simple à mettre en oeuvre car le robot ne sera que très rarement en situation de déséquilibre.
par MANTEAU  491

LIEN

JEUDI

NOVEMBRE
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Concrètement arrive t-on à faire marcher des robots aujourd'hui ?
De nombreux laboratoires travaillent sur le sujet et notamment le "Leg Laboratory" du MIT. Cependant, aujourd'hui, la marche est loin d'être maîtrisée. On arrive à faire danser, descendre ou monter des marches mais un manque d'aisance évident existe encore chez les robots qu'ils soient bipèdes ou quadrupèdes.
Question: Pourquoi la marche?
L'intérêt de réaliser un robot marcheur permet à celui-ci de se mouvoir sur une plus grande variété de terrains que ne le permet un robot rouleur par exemple.Le sol ainsi peut-être irrégulier voir parsemé de petits obstacles. Donc le but final serait de pouvoir utiliser le robot dans tout endroit initialement accessible par l'Homme.
illustrations: digital-art-gallery.com
A suivre...
par MANTEAU  464

LIEN

LUNDI

OCTOBRE
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
L'origine du mot robot provient de la langue tchèque dans laquelle sont ancêtre "robota" signifie
travail forcé.
Le terme de robotique quant à lui est apparu en 1942 dans le cycle universalement connu rédigé par Isaac Asimov et intitulé "Les robots".
Voici une définition concise de ce que peut être un robot :
" Machine programmable qui imite des actions d'une créature intelligente."
Au cours de l'histoire on peut distinguer 3 types de robots correspondant en quelques sorte à l'évolution de cette "espèce" créée par l'Homme.
Le premier type de machine que l'on peut appeler robot correspond aux "Automates". Ceux-ci sont généralement programmés à l'avance et permettent d'effectuer des actions répétitives.
Le second type de robot correspond à ceux qui sont équipés de capteurs (en fait les sens du robot). On trouve des capteurs de température, photoélectronique, à ultrasons pour par exemple éviter les obstacles et/ou suivre une trajectoire. Ces capteurs vont permettrent au robot une relative adaptation à son environnement afin de prendre en compte des paramètres aléatoires qui n'aurait pu être envisagés lors de leur programmation initiale. Ces robots sont donc bien plus autonomes que les automates mais nécessitent un investissement en temps de conception et en argent plus conséquent.
Enfin le dernier type de robot existant correspond à ceux disposant d'une intelligence dite "artificielle" et reposant sur des modèles mathématiques complexes tels que les réseaux de neurones. En plus de capteurs physiques comme leurs prédécesseurs, ces robots peuvent prendre des décisions beaucoup plus complexes et s'appuient également sur un apprentissage de leurs erreurs comme peut le faire l'être humain. Bien sûr il faudra attendre encore longtemps avant que le plus "intelligent" des robots ne soit égal, tant par sa faculté d'adaptation que par sa prise de décisions, à l'Homme.
illustrations: digital-art-gallery.com
A suivre...
par MANTEAU  489

LIEN

LUNDI

OCTOBRE
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Un robot est composé de quatres parties principales. En voici la description:
Une structure mécanique qui sera le squelette du robot. Une attention particulière doit être portée aux articulations car celles-ci doivent permettrent un débattement assez important relatif à l'utlisation voulue.
Le second élément correspond aux servo-moteurs qui vont permettrent au robot d'effectuer réellement ses actions. Ces servo-moteurs seront commandés par la partie commande en interaction avec les informations transmises par les capteurs. Le terme "servo" induit en effet un asservissement effectué en fonction d'une comparaison avec le résultat souhaité et la réalité extérieure.
La troisième partie composante d'un robot correspond aux différents capteurs sensoriels équipant le robot pour une application particulière.
Enfin le cerveau : La partie commande. C'est cette partie qui va permettrent au robot d'analyser les données provenant des capteurs et d'envoyer les ordres relatifs aux servo-moteurs. La partie commande est matérialisée physiquement par le micro-controleur.
illustrations: digital-art-gallery.com
A suivre...
par MANTEAU  463

LIEN

LUNDI

OCTOBRE
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Le but premier d'un robot est d'effectuer des tâches répétitives et/ou précises. Les robots permettent également d'effectuer des tâches dans des environnements de travail trop dangereux pour l'Homme.
Les robots peuvent effectuer des tâches automatiques, mais certains sont aussi dotés d'une certaine intelligence. Leurs facultés d'adaptation nécessitent des qualités de perception dans le but d'interagir avec leur environnement.
Les robots sont généralement présent dans différents domaines d'application tels que la manipulation d'objets, la soudure, l'assemblage de pièces dans l'industrie automobile par exemple.
Les robots sont donc utilisés dans les usines mais également dans les laboratoires pharmaceutiques ou encore dans les hôpitaux.
Notons toutefois que l'industrie automobile utilise plus de 50 % de l'ensemble des robots industriels.
illustrations: digital-art-gallery.com
A suivre...
par MANTEAU  557

LIEN

LUNDI

OCTOBRE
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Joscelin Oudry est l'auteur du site précisé en lien.
Il a été professeur notamment de système d'exploitation pour l'école Ingénieurs 2000 filière Informatique et réseaux 3eme année (université de marne-la- vallée).
Il a crée son site avec pour but essentiel d'offrir une synthèse sur la robotique. Il est réalisé dans le cadre d'un exposé oral pour le cours de Monsieur Revuz. Vous trouverez dans un menu récapitulant l'ensemble des thèmes abordés. Ceux-ci couvrent différents aspects de la robotique; depuis la définition étymologique jusqu'a une étude de la marche bibède.
Cocktail93 se propose de vous présentez au travers de 5 posts un résumé de son exposé
illustrations: digital-art-gallery.com
A suivre...
par MANTEAU  630

LIEN

LIENS

RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Projet Orion 2423 , le 21/10/2011
 L'ile d'AZ 2340 , le 23/09/2010
 Hot Cyborgs 1713 , le 24/03/2012
 Projet d'un dirigeable atomique britannique en 1966 1624 , le 04/07/2011
 Le Steampunk 1504 , le 05/01/2014
 Poséidon : premier hôtel sous marin 1438 , le 14/05/2011
 Tropical Island Yacht : la plage de rêve mobile 1297 , le 25/09/2011
 Espace Hôtel 1278 , le 23/09/2011
 DONA, un robot mendiant 1205 , le 04/05/2011
 Véhicules de demain 1008 , le 01/04/2012
 Des images de galaxies jamais vues prises par Hubble 989 , le 09/12/2009
 Concept: train à grande vitesse voyager sans escale 948 , le 10/08/2011
 Guyrobot.com 943 , le 18/04/2009
 Le tourisme du futur - 1 909 , le 22/10/2010
 Le futur des Robots - 5 et fin 895 , le 22/01/2013
SAMEDI

AOUT
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Source: indulgy.com


par MANTEAU  479

MARDI

AOUT
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
En 2011, David Eger s'est amusé à mettre en scène quotidiennement les fameux clones de la saga Star Wars. Le résultat : 365 clichés illustrant l'actualité ou révélant les facéties des soldats blancs. Le 17 mars 2011, les Troopers découvrent l'existence d'une étrange créature nommée Bogey.
© 365 Days Of Clones / David Eger

par MANTEAU  593

SAMEDI

AOUT
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
De nombreuses compagnies rêvent de créer un successeur au célèbre Concorde, mais depuis le fameux crash du vol 4590 d'Air France, en juillet 2000, personne n'a encore réussi à concevoir un jet supersonique digne de ce nom. Les choses pourraient cependant changer...
Boeing, Gulfstream, Lockheed Martin et la Nasa se sont associés pour créer le supersonique de demain, capable de parcourir la distance qui sépare Londres de Sydney en seulement quatre heures! Un exploit quand on sait que ce voyage prend, actuellement, au minimum 22 heures avec un vol long courrier classique.
Les constructeurs américains - aidé par l'agence spatiale américaine - ont annoncé qu'ils révèleraient le prototype du successeur du Concorde lors du salon de l'aéronautique de Farnborough, le mois prochain. Dans un premier temps, ce super jet serait accessible uniquement aux hommes d'affaires.
Le nouveau supersonique devrait être un concentré de ce que l'aéronautique fait de meilleur aujourd'hui: matériaux composites, moteurs avancés, petits fuselages... Le tout afin de permettre de voyager environ deux fois plus vite que l'ancien Concorde, selon le "Sunday Times".
Le premier Concorde est entré en service en 1976 et a volé pendant 27 ans. Il permettait de relier New York en trois heures et demie (contre près de 8 heures avec un avion "classique").
Source: Caroline Albert/7sur7

par MANTEAU  615

MARDI

JUIN
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Le futurisme "moderne" a commencé à l'aube du 20ème siècle avec une série d'essais de HG Wells, qu'il a appelé «Anticipations." Wells a proposé que les penseurs sérieux devraient écrire sobrement, de façon factuelle et objective sur le grand "progrès mécanique et scientifique". Mais si le but du futurisme est de mettre en éveil nous devons nous rappeler que l'histoire n'est pas, par définition même de ses origines humaines, une science exacte.
Demain obéit à une façon d'obéir proche de la météo.
Cependant, malgré ce principe qu'il pourrait être impossible de deviner le temps ou l'avenir, cela n'a pas empêcher les gens de faire de la prévision , et parfois d'une manière qui du réel, empreinte l'utilisation pratique.
La première façon aura été d'ordre statistique: analyse des données provenant des gouvernements ou des entreprises, et analyse des tendances sous-jacentes.
La deuxième façon est journalistique. L'avenir est souvent un mystère sombre pour les gens parce qu'ils n'ont pas fourni l'effort de trouver ce qui est susceptible de se produire.
La troisième méthode, l'analogie historique, est radicalement inexacte encore aussi dangereusement séduisante, parce que les gens sont profondément attachés à la stabilité apparente du passé. Dans la pratique, cependant, nos idées de ce qui a déjà eu lieu ne sont guère plus solide que nos prévisions de demain. Si le futurisme est visionnaire, l'histoire est révisionniste.
La quatrième méthode implique un ensemble de rituels étranges connus sous le nom de "prévision de scénario" qui aide les gens à admettre pour eux-mêmes ce qu'ils savaient déjà. Le travail consiste à encourager le changement mental à travers différentes formes de comédie et de répétition.
Le 5e et dernier procédé est le plus efficace de tous. Si les individus n'ont jamais rencontré la modernité, alors vous ne pouvez pas leur parler de choses irréelles, en leur disant qu'elles se passent déjà maintenant.
Bien souvent, ce sont des gens bizarres avec des idées bizarres et des pratiques bizarres, et sont donc prises non au sérieux. A partir de ce critère, le plus grand futuriste du 19ème siècle n'était pas HG Wells, mais le dessinateur français Albert Robida.
Robida était un satiriste dont l'intention était de provoquer une inquiétude. Il a illustré de nombreuses brochures et romans (dont les siens) sur le 20e siècle: l'avenir utilisera de l'électricité, des machines volantes, l'émancipation des femmes et d'autres perspectives aussi farfelues pour l'époque. Ces sujets semblaient hilarant pour Robida et les gens de son époque, mais depuis ils possèdent une beauté troublante.
Le 20ème siècle a à peine remarqué les succès prédictifs de Robida. Une prévision est juste un fantôme. Les prévisions de l'avenir sont destinés à disparaître avec l'aube de demain.
Source: smithsonianmag.com

par MANTEAU  576

DIMANCHE

MAI
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
« Si ces robots s'humanisaient, inversement les êtres humains se robotiseraient-ils ? »
de Paul Guth
Extrait de "Le Mariage du naïf "

par MANTEAU  596

SAMEDI

MAI
2012
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
"L'être humain croira toujours que plus le robot paraît humain, plus il est avancé, complexe et intelligent."
Paroles du personnage de Elijah Baley dans « Les robots de l'aube » Isaac Asimov, J'ai lu, 1988 (tome 2, page 245)

par MANTEAU  805

              
235     Page précédente
Page Suivante
215