JEUDI

FEVRIER
2011
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Un groupe d’étudiants de l’Université chinoise de Hong Kong cherche à stocker d’énormes quantités de données dans un contenant inattendu : la bactérie Escherichia Coli ou "colibacille", nocive pour l’homme.
En France, les archives nationales s’étendent sur plus de 160 kilomètres d’étagères ! Et aux Etats-Unis, ce chiffre est cinq fois plus important. Et si le stockage d’informations dans le futur ne nécessitait plus autant de place ? Voire plus du tout d'étagères ? Un groupe d’étudiants de Hong Kong a essayé de mettre au point une technique pour résoudre ce problème. Tout stocker dans une bactérie, E Coli.
Concrètement, qu’est-ce que cela signifie ? "Nous serons capables de conserver toutes nos données dans une boîte contenant des bactéries, au réfrigérateur", a expliqué à l’AFP Aldrin Yim, un étudiant-chercheur qui participe au projet de stockage bio.
Le biostockage - stockage et cryptage de données dans des organismes vivants - est une science récente. Elle existe depuis un peu moins de 10 ans.
Une expérience précédente, menée en 2007, était parvenue à des résultats étonnants. Une équipe de l’université japonaise Keio a réussi à encoder l’équation d’Einstein sur la théorie de la relativité (E=MC2) dans l’ADN d’une bactérie commune du sol. Comme les bactéries ne cessent de se reproduire, les informations stockées peuvent alors être conservées durant des milliers d’années.
L’équipe de Hong Kong a voulu aller plus loin. Elle souhaite stocker encore plus de données (texte, mais aussi images, vidéo et musique), et pour ce faire, elle a développé une méthode pour les compresser, puis les distribuer dans des cellules bactériologiques. Pour les localiser par la suite, rien de plus facile pour les chercheurs : ils ont cartographié l’ADN de la bactérie. Un seul gramme de bactérie pourrait ainsi stocker l’équivalent d’informations contenues dans 450 disques durs de 2.000 gigabytes !
source: maxisciences.com

par MANTEAU  514

MERCREDI

JANVIER
2011
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Il ressemble à un croisement entre l'arche de Noé et certains navires présents dans les films de science fiction des années 1970. Le futuristique Hôtel "Arche" a été conçu pour résister aux inondations causées par la montée des eaux. Le Flottant géant est conçu comme un coffre-fort,prévu dans le cas d'une catastrophe. L'hôtel est aménagé avec toutes les facilités pour les clients. Avec sa forme en coque , il résiste aux tsunamis et autres catastrophes naturelles.
Les architectes disent que, du fait de la construction de la coque de l'arche, des arcs, des câbles répartie uniformément au niveau du poids, il est également insensible aux tremblements de terre. Les concepteurs ont utilisé des panneaux solaires et un système de collecte des eaux pluviales afin d'assurer que les résidents auront de l'électricité et un approvisionnement en eau. L'environnement interne prévoit également une végétation luxuriante, qui fournissent de l'air de haute qualité et des sources de nourriture.

par MANTEAU  730

VENDREDI

DECEMBRE
2010
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 

par MANTEAU  693

LUNDI

DECEMBRE
2010
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
AB Elise, la société russe d'architecture, a élaboré le projet intitulé 2020 Eco-City, visant à la réhabilitation de la zone industrielle dans la ville de Mirny, en Iakoutie. Eco-ville sera construite dans un cratère fait par l'homme d' un diamètre d'environ un kilomètre et une profondeur de 550 mètres.

par MANTEAU  781

JEUDI

DECEMBRE
2010
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 

par PASCAL  700

LIEN

DIMANCHE

DECEMBRE
2010
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
  • EADS Astrium a pris l'approche, lui , de l "avion-fusée" . Le quadriréacteur ressemble à un avion normal, mais il est en fait un jet spatial aménagé avec des moteurs de fusée. L' Astrium Space Jet prendra son envol à partir d'un classique aéroport à l'aide de ses moteurs à réaction, mais quand il atteindra une altitude d'environ 12 km, les moteurs de fusée entreront en action pour donner la force d'accélération suffisante pour atteindre les 100 km en un rien de temps. Astrium espère que le premier vol décollera en 2012, les billets coûteront un peu moins de 300.000 $, mais en 2009,, du fait de la crise mondiale. la société a mis son projet de jet en attente
  • Excalibur Almaz Limited (EA) a annoncé ses plans l'année dernière d'ouvrir une nouvelle ère de vols privés orbitaux dans l'espace pour les clients commerciaux d'ici 2013 : ceci se fera par l'utilisation de vaisseaux construits pour les missions spatiales russes militaires. Jusqu'a présent, Excalibur Almaz n'a pas révélé tous les détails sur le prix par voyage.
  • Baptisé le Spaceship Fishbowl, ce vaisseau de John Carmack Aerospace permet d'offrir aux passagers une vue à 360 degrés de l'espace. Le vaisseau spatial à l'allure bizarre aura deux personnes dans l'espace à la fois et le billet coûte environ $ 100 000 par passager. Le vol est prévu pour décoller de Spaceport America. Les vols habités seront proposés a la fin de 2010.
  • Boeing a également rejoint la course et travaille sur une nouvelle capsule spatiale , qui permettra le transport de personnes vers et à partir de la Station spatiale internationale. Le projet a pris de l'ampleur après le versement de 18 millions de dollars au titre de la NASA Commercial Crew Développement . L engin peut emporter jusqu'à sept personnes. Quand a sa taille, il sera plus grand que le vaisseau spatial Apollo et plus petit que la capsule Orion.
    Source: http://www.bornrich.org


  • par MANTEAU  573

    LIENS

    RANK
      Les posts plus lus dans la rubrique

     Projet Orion 2410 , le 21/10/2011
     L'ile d'AZ 2331 , le 23/09/2010
     Hot Cyborgs 1690 , le 24/03/2012
     Projet d'un dirigeable atomique britannique en 1966 1604 , le 04/07/2011
     Le Steampunk 1493 , le 05/01/2014
     Poséidon : premier hôtel sous marin 1435 , le 14/05/2011
     Tropical Island Yacht : la plage de rêve mobile 1281 , le 25/09/2011
     Espace Hôtel 1271 , le 23/09/2011
     DONA, un robot mendiant 1197 , le 04/05/2011
     Véhicules de demain 1002 , le 01/04/2012
     Des images de galaxies jamais vues prises par Hubble 984 , le 09/12/2009
     Concept: train à grande vitesse voyager sans escale 944 , le 10/08/2011
     Guyrobot.com 930 , le 18/04/2009
     Le tourisme du futur - 1 904 , le 22/10/2010
     Le futur des Robots - 5 et fin 893 , le 22/01/2013
    MERCREDI

    DECEMBRE
    2010
    DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
     

    par PASCAL  426

    LIEN

    LUNDI

    NOVEMBRE
    2010
    DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
     
  • Richard Branson, créateur du Virgin Galactic SpaceShipTwo a terminé avec succès son premier vol avec l'équipage à bord, il vola au-dessus de la Californie du désert de cet engin en Juillet. A partir de maintenant, la société a reçu plus de 300 réservations de personnes très fortunées et environ 45 millions de dollars de dépôts. Ils prennent en charge 200.000 $ pour un billet-heure de vol . Conçu pour assurer deux trajets quotidiens à l'espace, le vaisseau pourrait décoller en 2011 ou 2012.
  • Récemment, Xtraordinary Adventures, en partenariat avec Tours fusée, a commencé à prendre des réservations pour le voyage à bord de l'espace passionnant XCOR Aerospace, voyage prévu au moyen du vaisseau spatial Lynx. Le package complet la formation, un examen médical et un vol suborbital pour $ 95.000. Vous devez déposer 20.000 $ à l'avance pour commencer le processus. Le package comprend également un séjour de cinq nuits dans un hôtel de luxe pendant l'entraînement et la préparation, l'évaluation médicale et de dépistage. Les plans actuels pour le premier décollage sont prévus pour le début 2012.
  • Le Dream Chaser est un projet de vols suborbitaux et orbitaux dans l'espace avec équipage, en cours d'élaboration par SpaceDev, une filiale appartenant à la Sierra Nevada Corporation. The Chaser design Dream est conçu pour transporter six à huit personnes de et vers l'orbite terrestre basse. Sierra Nevada Corporation a également reçu 20 millions de dollars en capitaux d'amorçage en vertu du programme de la NASA CCDev pour le développement du Dreamchaser.

  • par MANTEAU  665

    MARDI

    NOVEMBRE
    2010
    DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
     

    par PASCAL  770

    LIEN

    VENDREDI

    NOVEMBRE
    2010
    DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
     
    David Levy, un spécialiste de l’intelligence artificielle à l’Université de Maastricht, aux Pays-Bas, déclare « ma prédiction est qu’autour de 2050, l’état du Massachusetts sera la première juridiction à légaliser le mariage avec les robots ». À priori, le sexe avec les robots semble réservé aux nerds. Levy, qui a complété son doctorat en administration avec comme sujet les relations humains-robots, dit « une fois que vous avez une histoire comme « j’ai eu du sexe avec un robot, et c’était génial! » qui apparait dans le magazine Cosmo, je m’attends à ce que plusieurs personnes embarquent dans ce train ».
    « Il y a une tendance chez les robots à devenir plus humains en apparence et interagir de plus près avec les humains. Au début, les robots étaient utilisés de manière neutre, dans des usines où ils aidaient à construire des automobiles, par exemple. Ensuite ils étaient utilisés dans nos bureaux afin de livrer le courrier, ou pour guider des visiteurs dans des musées, ou dans des maisons en tant qu’aspirateurs, comme avec le Roomba. Maintenant vous avez des jouets robots, comme le chien-robot Aibo de Sony, ou Tickle Me Elmo, ou des animaux digitaux tels que les Tamagotchis », explique Levy.
    Dans sa thèse, Levy est certain que les robots vont devenir encore plus près des humains en apparence, et que ces derniers vont tomber en amour avec eux, avoir des relations sexuelles et, ultimement, les marier. « Cela semble un peu étrange, mais ce ne l’est pas. L’amour et le sexe avec les robots est inévitable », dit-il. Certaines compagnies vendent des jouets sexuels robotisés, et « ce n’est qu’une question d’ajouter de l’électronique afin de recréer la vibration », toujours selon Levy. Ce futur surprenant est prévu d’ici 2011 : « la question n’est pas si cela va arriver, mais quand », a annoncé le spécialiste. Dans tous les cas, les préservatifs devront revoir leur format au risque de contracter le tétanos, à moins que lesdits robots adoptent un corps moins…métallique.
    Source: insolite.ca

    par MANTEAU  577

    MARDI

    NOVEMBRE
    2010
    DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
     

    par PASCAL  661

    LIEN

    VENDREDI

    NOVEMBRE
    2010
    DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
     
    Un haut fonctionnaire de la NASA a affirmé que l'agence spatiale disposera d'un vaisseau spatial pouvant voyager entre différentes planètes d'ici "quelques années".
    De la science-fiction? Pas pour Simon Worden, directeur du Centre de Recherche Ames de la Nasa. Pour lui, il n'y a aucun doute: dans un avenir proche, l'humanité pourra voyager dans l'espace grâce à de nouveaux vaisseaux, "qui nous emmèneront plus loin que jamais dans l'espace".
    "Pas de carburant"
    Lors d'une conférence à San Francisco, samedi dernier, il a déclaré que sa division collaborait avec des chercheurs militaires sur un projet appelé "Hundred Year Starship". Ce projet a reçu un million de dollars d'aide de la part de l'armée, alors que la Nasa participe à hauteur de 100.000 dollars. Le but principal de cette mission est d'explorer de nouvelles idées en matière de véhicules spatiaux à propulsion.
    "La NASA pense notamment à un navire interplanétaire électrique ou utilisant des micro-ondes. Nous cherchons essentiellement à ne pas utiliser de carburant et il existe des tas de possibilités dans ce domaine. Si nous parvenons à trouver l'énergie idéale, nous aurons fait un énorme pas en avant".
    Donateurs
    Toujours selon lui, la NASA envisage via ce programe de coloniser d'autres mondes. "D'ici quelques années, nous aurons le prototype d'un véhicule spatial qui pourra nous amener vers d'autres mondes". "Il y a vingt ans, cette réflexion aurait eu lieu dans le fond d'un pub miteux et ça n'aurait été que des idées farfelues. Mais aujourd'hui, j'ai la prétention de dire que nous serons sur Mars en 2030, et que des robots pourront explorer cette planète".
    Les espoirs se portent désormais vers quelques milliardaires enthousiastes qui souhaitent participer au projet, y compris le fondateur de Google Larry Page, car il est clair que les fonds actuels sont insuffisants et ce sont plusieurs milliards de dollars qui seront nécessaires pour la réalisation de ce projet.
    Source: 7sur7.be

    par MANTEAU  564

                  
    180     Page précédente
    Page Suivante
    160