MERCREDI

MAI
2009
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Mise en service en Allemagne de Jugene, ordinateur le plus puissant d'Europe
L'ordinateur le plus puissant d'Europe, un supercalculateur équivalant à 50.000 ordinateurs de bureau, va être mis en service en Allemagne, a annoncé mardi le centre de recherche allemand où il est installé.
La machine, baptisée Jugene (prononcer Eugene, à l'anglaise), est capable d'effectuer un million de milliards (un petaflop) d'opérations par seconde. C'est le troisième plus puissant au monde derrière Roadrunner et Jaguar aux Etats-Unis, a déclaré dans un communiqué Kosta Schinarakis, du centre de recherche de Juelich, à la frontière germano-néerlandaise.
L'ordinateur servira notamment à la recherche sur les batteries pour les voitures électriques, les origines de l'univers et les prévisions météo. A la différence des ordinateurs de bureau, qui contiennent généralement un seul processeur, le supercalculateur de l'américain IBM en utilise 295.000 répartis dans 72 étagères de la taille d'une cabine téléphonique chacune. (7usr7/belga/th)
par MANTEAU  839

SAMEDI

MAI
2009
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 

par MANTEAU  798

VENDREDI

MAI
2009
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 

par MANTEAU  590

LIEN

SAMEDI

MAI
2009
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 

Blades
Edison
Eureka
Jones
Old Blue

par MANTEAU  468

LIEN

DIMANCHE

AVRIL
2009
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 

Roller Smith 2
Twinings Red
Weston Amperes
Kn Tan
Twinings

par MANTEAU  621

LIEN

SAMEDI

AVRIL
2009
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 

Axel
Thor
Queeg
Cosmo
Ollie
Shock
Euclid

par MANTEAU  993

LIEN

LIENS

RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Projet Orion 2488 , le 21/10/2011
 L'ile d'AZ 2393 , le 23/09/2010
 Hot Cyborgs 1817 , le 24/03/2012
 Projet d'un dirigeable atomique britannique en 1966 1692 , le 04/07/2011
 Le Steampunk 1622 , le 05/01/2014
 Poséidon : premier hôtel sous marin 1497 , le 14/05/2011
 Tropical Island Yacht : la plage de rêve mobile 1356 , le 25/09/2011
 Espace Hôtel 1312 , le 23/09/2011
 DONA, un robot mendiant 1227 , le 04/05/2011
 Véhicules de demain 1032 , le 01/04/2012
 Des images de galaxies jamais vues prises par Hubble 1007 , le 09/12/2009
 Guyrobot.com 993 , le 18/04/2009
 Concept: train à grande vitesse voyager sans escale 978 , le 10/08/2011
 Le tourisme du futur - 1 926 , le 22/10/2010
 Le futur des Robots - 5 et fin 920 , le 22/01/2013
MERCREDI

AVRIL
2009
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 

par MANTEAU  412

LIEN

MERCREDI

AVRIL
2009
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 

par MANTEAU  297

LIEN

MERCREDI

AVRIL
2009
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 

Ken
Sylvie
Tank
Tug
RD
Regal
Ray
Popeye

par MANTEAU  792

LIEN

VENDREDI

MARS
2009
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Le HRP-4C, un robot de type humanoide féminin marchant et parlant, véritable mannequin de mode, vient d'etre lancé par la société japonnais Japan’s National Institute of Advanced Industrial Science and Technology (AIST)


par MANTEAU  470

SAMEDI

FEVRIER
2009
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 

par MANTEAU  270

VENDREDI

NOVEMBRE
2008
DEMAIN C'EST AUJOURD'HUI
 
Une planète orbite autour de l'étoile Fomalhaut, c'est sûr et certain... foi d'oeil humain. Enfin... le télescope spatial Hubble l'a vue. Et l'a photographiée. Les astrophysiciens peuvent donc maintenant, comme Saint Thomas, croire ce qu'ils voient puisque les quelques trois cent exoplanètes jusqu'ici détectées l'ont été la plupart du temps de manière indirecte, grace aux petites variations qu'elles induisent sur la lumière de leur étoile.
Fomalhaut est une étoile très connue des astronomes amateurs, l'une des plus brillante du ciel du sud, dans la constellation du Poisson austral, à seulement 25 années lumière de nous. Bien connue aussi des chasseurs d'exoplanètes depuis que le satellite IRAS avait détecté autour d'elle un excès de rayonnement infrarouge, signe de poussières. Aussi a t-elle été la cible d'un programme de recherche, couronné de succès.
En 2004, la caméra à haute résolution de Hubble, équipé par un coronographe qui masque la lumière de l'étoile, permet de distinguer le disque de poussières qui environne l'étoile. Un disque de débris protoplanétaire, d'environ 34 milliards de kilomètres de diamètre, similaire à la ceinture de Kuiper autour du Soleil, où se trouvent comètes et planètes naines comme Pluton.
En 2005, une équipe de Berkeley, dirigée par Paul Kalas estime que cet anneau est influencé par une planèteImage_commentee orbitant autour de l'étoile et située à l'intérieur de cette ceinture. Elle y creuse un petit trou. Mais elle orbite donc beaucoup trop loin pour qu'on puisse la détecter avec les outils classiques. Ceux-ci supposent que l'on observe régulièrement la lumière de l'étoile pour détecter une variation qui survient chaque fois que la planète passe entre la ligne de visée du télescope et l'étoile. Pour que cela se passe assez souvent, il faut que la planète orbite près de l'étoile.
Cette technique a donc favorisé la détection de planètes proches, voire très proches de leur étoile. Pour détecter celle qui orbite autour de Fomalhaut, il faut autre chose : "éteindre" la lumière de l'étoile pour détecter celle de la planète, qui est un milliard de fois plus faible.
Fomalhaut_en_lumire_visible Depuis 2001, Hubble est chargé de cette mission délicate, à l'aide d'un coronographe. Ce masque situé pile au centre de la caméra permet "d'éteindre" la lumière de l'étoile", mais la manoeuvre est délicate. Il a fallu 21 mois d'observations (pas en continu...) pour y parvenir. Puis de long mois de calculs et d'analyse pour être certains de l'observation et tirer un premier portrait de la planète, le tout publié dans la revue Science le 14 novembre.
La planète Fomalhaut-b se trouve donc à 17 milliards de kilomètres de l'étoile Fomalhaut, soit dix fois la distance Saturne/Soleil. Elle brille plus qu'un objet ayant trois fois la masse de Jupiter, mais son effet gravitationnel sur son environnement de poussières et de glace suppose qu'elle n'en fasse pas plus. Elle pourrait donc être un peu moins massive que cela, et sa brillance s'expliquer par un reflet sur énorme anneau de glace et de poussière qui l'entourerait.
Fomalhaut est une étoile jeune, d'environ 200 millions d'années. Seize fois plus brillante que le Soleil et beaucoup plus chaude, "brûlant" son hydrogène (en réalisant des fusions thermonucléaires productrices d'hélium) à un rythme échevelé qui l'a conduira à une "vie" dix fois plus courte que notre étoile.
Dans le même numéro de Science, un autre article de Christian Marois et al. présente la détection par imagerie directe, effectuée par les télescopes Keck et Gemini, de trois autres exoplanètes. Elles orbitent autour de l'étoile HR 8799, située à 128 années lumière de la Terre. Elles ont entre cinq et 13 fois la masse de Jupiter et se trouvent à 24, 38 et 68 Unités Astronomiques (une UA égale la distance moyenne Terre/Soleil) de leur étoile. Toutes proportion gardées, il "ressemble à notre système solaire externe" (Jupiter, Saturne, Uranus) notent les auteurs de l'article.
Pour les amateurs de précision, voici l'article de Kalas, et celui de Marois dans Science.

par MANTEAU  128

LIEN

              
127     Page précédente
Page Suivante
107