Cocktail93




LUNDI

JUIN
2022
PENSéES
 
“Les rêves sont la littérature du sommeil.”.
De Jean Cocteau / Le Mystère laïc
par MANTEAU  108

SAMEDI

JUIN
2022
PENSéES
 
“Le pire ennemi du marin, ce n'est pas la tempête qui fait rage ; ce n'est pas la vague écumante qui s'abat sur le pont, emportant tout sur son passage ; ce n'est pas le récif perfide caché à fleur d'eau et qui déchire le flanc du navire ; le pire ennemi du marin, c'est l'alcool !.”
Hergé
par MANTEAU  70

VENDREDI

JUIN
2022
PENSéES
 
“On sait qu'on est devenu un personnage important
quand on vous offre davantage d'argent pour déguster gratuitement du caviar que vous n'en auriez déboursé pour en acheter.”

Philippe Bouvard - les pensées
par MANTEAU  41

MARDI

MAI
2022
PENSéES
 
“Tout le monde savait que c'était impossible. Un ignare ne le savait pas : il l'a fait.”
La Cinématurgie de Paris, Marcel Pagnol
par MANTEAU  59

DIMANCHE

AVRIL
2022
PENSéES
 
  • Ratp Prix spécial du jury 2021- Christophe Hercé
    Cette année, le jury a souhaité récompenser tout spécialement un poème, celui de Christophe Hercé. En plus de recevoir le Prix spécial du jury, il sera publié dans la prochaine Anthologie du Printemps des poètes par les éditions Bruno Doucey.
    J’ai rêvé de vous l’espace d’un instant
    Mais quel espace dans cet instant

  • par MANTEAU  55

    DIMANCHE

    MARS
    2022
    PENSéES
     
    “Ce sont les femmes les plus légères qui attirent les mecs les plus lourds.
    Szczepan Yamenski.”

    par MANTEAU  40

    Pour chaque post, cliquer sur la photo centrale pour accéder au diaporama, ou cliquer sur les miniatures pour les voir en photo centrale

    LIENS

    RANK
      Les posts plus lus dans la rubrique

     Proverbes Russes, par Master Russian 796 , le 12/06/2018
     Un meme mot peut recouvrir plusieurs réalités 614 , le 26/09/2009
     Aimer 585 , le 13/03/2009
     Certitude 529 , le 21/03/2009
     L'envie 526 , le 30/04/2009
     Les choses ne changent pas 513 , le 05/10/2009
     Apercevoir 505 , le 12/10/2009
     Questions 502 , le 24/09/2009
     Identité 499 , le 09/04/2015
     Plus grand 498 , le 03/10/2009
     Voyage 497 , le 16/12/2009
     Des fruits 495 , le 03/09/2009
     Le mariage 491 , le 28/09/2009
     Les vrais paradis 468 , le 06/03/2009
     Plein 464 , le 08/05/2009
    LUNDI

    JANVIER
    2022
    PENSéES
     
  • “Symbole universel de Paris, elle est partout sur la Terre où Paris doit être énoncé en image”
    Roland Barthes
  • "La tour Eiffel figure souvent sur mes clichés, c’est incontestablement une icône avec sa structure unique et imposante. Dès qu’on la voit, on sait immédiatement que l’on est à Paris."
    Elliott Erwitt, Photographe américain.
  • "J’adore sincèrement la tour Eiffel, cette énorme masse de métal et son côté un peu punk, intemporel… perdue au milieu de la ville, elle ressemble à une plate-forme flottant en pleine mer."
    Jean Pierre Jeunet, cinéaste
  • “Nous sommes tous citoyens de la tour Eiffel”
    Jules Simon, président du Conseil sous la IIIème République
  • "La tour Eiffel est vraiment d’une laideur qui déconcerte et elle n’est même pas énorme !"
    Joris-Karl Huysmans, Certains, 1889.
  • “J’ai quitté Paris et même la France, parce que la tour Eiffel finissait par m’ennuyer trop.”
    Guy de Maupassant, La Vie errante, 1890
  • "Regard, objet, symbole, la Tour (Eiffel) est tout ce que l'homme met en elle, et ce qui est infini. Spectacle regardé et regardant, édifice inutile et irremplaçable, monde familier et symbole héroïque, témoin d'un siècle et monument toujours neuf, objet inimitable et sans cesse reproduit, elle est le signe pur, ouvert à tous les temps, à toutes les images et à tous les sens, la métaphore sans frein..."
    Roland Barthes, La tour Eiffel, 1964
  • “Pour célébrer le Centenaire de 1789, il fallait oser dresser un monument incomparable, digne du génie industriel de la France.”
    Emile Monod, L’Exposition Universelle de 1889
  • "Je pense que la Tour est devenue une des merveilles du monde. Pour l’avoir aimée et pour le plaisir qu’elle m’a donné, je ne trouve pas de mérite de lui avoir donné depuis 1910 des multiples formes de mon amour."
    Robert Delaunay, La Tour Eiffel 1909-1910.
  • "En face de la Notre-Dame gothique, c’est le vrai clocher du Paris moderne qui se dresse au Champ de Mars. Les deux œuvres, la Tour et la Nef, sont nées du même désir, et toutes deux réalisent un rêve semblable d’exaltation surhumaine."
    Raymond Duchamp-Villon, L’architecture et le fer, 1913.
    Trouvées surwww.toureiffel.paris
  • par MANTEAU  59

    LUNDI

    JANVIER
    2022
    PENSéES
     
  • Ratp Grand Prix enfants 2021 – Malo Hookoomsing
    Malo Hookoomsing, dévoile ses peurs sans détour, la Peur existentielle des choses qui nous échappent. Lucide, ce poète en herbe n’en est pas moins généreux en nous livrant dans le même temps ses secrets pour que rien jamais ne s’éloigne.
    De peur
    De peur que son ombre ne s’en aille,
    il la colle à ses pieds.
    De peur que ses idées ne partent,
    il les fixe à son esprit.
    De peur que ses envies ne l’abandonnent,
    il se les accroche au coeur.

  • par MANTEAU  36

    LUNDI

    JANVIER
    2022
    PENSéES
     
  • RATP Grand Prix Jeunes 2021 – Amaury Barret
    Amaury Barret résidant près de Lyon, inspiré par sa région, haut lieu de la gastronomie, fait tinter
    les casseroles, crisser les tables en inox et pétrir la pâte, dans l’ambiance énergique des cuisines d’un restaurant. Un poème aux sonorités musicales et au rythme enlevé.
    L’un tranche un rutabaga
    Couteau aiguisé, marbré de dessins
    Table en inox
    Ambiance concentrée
    Y’a du bruit dans la cuisine
    Les casseroles chantent
    L’autre pétrit la pâte brisée d’une seule main
    Une sauce, de l’ail
    Un tour de moulin, un coup de torchon
    La table est dressée
    Repas collectif avant le service.

  • par MANTEAU  41

    JEUDI

    NOVEMBRE
    2021
    PENSéES
     
    “ Réfléchir, c'est difficile. C'est pourquoi la plus part des gens jugent. ”
    Carl Gustav Jung
    par MANTEAU  71

    LUNDI

    NOVEMBRE
    2021
    PENSéES
     
  • RATP Grand prix adultes 2021 - Clémence Paradis
    Clémence Paradis, jeune femme parisienne, dépeint Belleville, quartier aux murs colorés et aux nuits incarnées. « Minuit moins toi » sonne le glas d’un amour éloigné, délavant au crépuscule le pittoresque de ses rues.
    Minuit moins toi
    J’ai dessiné les carrefours de Belleville
    Tâchés d’images au feutre indélébile
    Cent fois
    Décolorés, paysages versatiles
    Triste aquarelle au reflet de ma ville
    Sans toi
    Il est minuit ce soir et la lune semble s’éteindre
    Mes nuits moins le quart,
    Minuit moins toi
    Mes nuits moins le quart,
    Minuit moins toi

  • par MANTEAU  29

    MERCREDI

    OCTOBRE
    2021
    PENSéES
     
    “La volonté trouve des moyens.”
    Orison Swett Marden
    par MANTEAU  34

                  
    254     Page précédente
    Page Suivante
    234