JEUDI

AVRIL
2009
INSOLITE!
 
Les annonces distillées dans une quinzaine de gares de France sont énoncées mercredi par la voix de Homer Simpson, célèbre personnage du dessin animé "Les Simpson", qui prend quelques libertés avec les "informations" communiquées.
Pour réaliser ce canular du 1er avril, la SNCF a contacté Philippe Pethieu, le comédien qui assure le doublage de Homer Simpson dans la version française, a indiqué une porte-parole de l'entreprise.
L'idée est née après la découverte sur Facebook d'un groupe réclamant le remplacement de la voix mélodieuse chargée des annonces dans les gares par celle de Homer Simpson, a-t-on ajouté. Ce groupe compte 137.000 personnes.
La voix de Simpson interpelle les passants et les prévient de l'arrivée d'un train en provenance d'Alaska ("attention aux icebergs et aux ours sur le quai!") ou en partance pour Reykjavik...
(7sur7.be/afp)
par MANTEAU  560

DIMANCHE

MARS
2009
INSOLITE!
 
Tsutomu Yamaguchi a survécu à deux bombes atomiques mais le Japon a mis 63 ans à reconnaître son statut de double victime. Lire la suite l'article
A 93 ans, Tsutomu Yamaguchi vient de remporter une victoire de longue haleine. 63 ans d'attente pour être enfin reconnu comme l'unique être humain a avoir été victime de deux bombes atomiques dans sa vie.
Le 6 août, ce jeune homme d'affaires, originaire de Nagasaki, se rend à Hiroshima. Le même jour, un US-B-29 largue la première bombe atomique de l'histoire de l'humanité sur une population civile. Il fait partie des 140 000 survivants de cette hécatombe programmée. Choqué par ce qu'il vient de voir, il retourne aussitôt chez lui, à Nagasaki, sans penser un seul instant que cette page noire de l'histoire se répéterait une deuxième fois sous ses yeux. Pourtant, le 9 août c'est la ville de Nagasaki qui disparaît sous le feu nucléaire. Et monsieur Yamaguchi échappe encore une fois au massacre comme 70.000 survivants.
Source: yahoo

par MANTEAU  960

SAMEDI

MARS
2009
INSOLITE!
 
Traqué par la police allemande depuis 16 ans, ce mystérieux serial-killer accusé de dizaines de crimes en Europe en raison de l'ADN retrouvé, n'a jamais existé. Les bâtonnets de prélèvements étaient, en réalité, "contaminés".
Le parquet d'Heilbronn (sud-ouest de l'Allemagne) a confirmé vendredi 27 mars, qu'une mystérieuse tueuse en série traquée depuis 16 ans baptisée le "Fantôme", n'avait jamais existé et que les bâtonnets de prélèvement sur lesquels avait été trouvé son ADN étaient "contaminés".
Le parquet a précisé dans son communiqué que l'ADN appartenait en fait "à une salariée d'une entreprise du sud de l'Allemagne". Il a ainsi implicitement confirmé les informations publiées mercredi par le site internet de l'hebdomadaire Der Spiegel, qui affirmait qu'il s'agissait d'une salariée d'une entreprise de matériel médical fournissant la police.
Dizaines de crimes
Par ailleurs, "l'institut de médecine légale de Homburg (Sarre, ouest du pays) a réalisé des tests ce jour démontrant que des bâtonnets non utilisés portaient l'ADN d'UWP (acronyme "officiel" du Fantôme, pour Personne de sexe féminin inconnue)", ajoute le communiqué.
La trace d'ADN féminin à l'origine des spéculations sur l'existence de ce personnage de serial killer avait été retrouvée sur les lieux du meurtre d'une policière de 22 ans qui avait particulièrement ému le pays. Cet ADN avait également été mis en cause dans des dizaines d'autres crimes et délits en Allemagne, en France et en Autriche ces 16 dernières années, des affaires non résolues à ce jour.
Pas de remise en cause des tests ADN
La thèse d'une contamination préalable des bâtonnets avec lesquels étaient effectués les relevés avait pris de la substance après un triple meurtre de concessionnaires automobiles géorgiens à Heppenheim (Hesse, centre du pays), auquel le "Fantôme" ne pouvait pas être mêlé, d'après les constatations.
La découverte de cette contamination qui a mis les enquêteurs sur une fausse piste pendant des mois "ne remet pas en cause la valeur probante des tests ADN" dans leur ensemble, a également souligné le parquet.
source: nouvelobs.com

par MANTEAU  930

MARDI

MARS
2009
INSOLITE!
 
Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de notre premier modèle féminin, celle sur qui s’est construit l’image de notre premier idéal à toutes. Barbara Caylah Millicent Roberts fête ses 50 balais. Oui, Barbie, parfaitement. Oui, Barbie a été notre première image de la femme idéale. Bien avant Simone de Beauvoir et Marie Curie. Que celle (ou celui) qui n’a jamais fantasmé sur le van lilas et qui n’a jamais piqué de crise de nerf parce qu’elle a perdu une minuscule chaussure gauche me jette la première pierre.
Elle a de quoi être fière. A un demi-siècle d’âge, elle reste gaulée comme… ben comme une barbie. Pas un poil de cellulite (pas un poil tout court non plus d’ailleurs), des seins comme des obus, une taille de guêpe, une garde robe à faire pâlir Anna Wintour, un blond qui ne vire jamais et sans racines. Sans parler de son plan de carrière: Barbara peut être vétérinaire, princesse, fée, styliste, maitre nageur, institutrice, mariée, pédiatre, top model, hôtesse de l’air, et la liste est loin d’être exhaustive. En même temps, par les temps qui courent, il vaut mieux cumuler les savoirs-faire pour pouvoir continuer à se payer un yacth, une décapotable, un scooter, une maison-valise, un chalet qui fabrique du chocolat chaud (sur le papier, parcequ’en vrai, il en a jamais fabriqué du chocolat …), et toutes ces robes de haute-couture. Surtout que je vous le rappelle, notre blondasse préférée a lourdé son mec de toujours, Ken, pour se mettre avec un jeune surfeur australien du nom de Blaine. Notez toutefois qu’à part surfer et conduire des calèches, ses mecs ont des CV bien minces. Une femme forte, une vraie. Moderne. Mais qui ne couche pas. Comment le pourrait-elle, sa culotte et elle ne font qu’un! Et puis à quoi cela pourrait bien lui servir, vu toutes ces chouettes choses fushia qu’elle peut consommer.
La femme idéale je vous dit. Le modèle d’une vie. Bon anniversaire barbouche.
Source: Crevette/wannagetafly.fr

par MANTEAU  570

LIEN

MARDI

FEVRIER
2009
INSOLITE!
 
La crise continue de faire des victimes partout dans le monde. Même les plus fortunés d'entre nous voient leur richesse fondre à vue d'œil et plus particulièrement en Russie. Si en 2008, le pays comptait 101 milliardaires, ils ne sont plus que 49 aujourd'hui.


(mon argent/le figaro) – Décidément, personne ne semble être épargné par la crise. Pas même les oligarques russes. Qui dit "grosses fortunes", dit également "grosses pertes". En effet, en une seule année de temps, les dix hommes les plus riches de Russie ont globalement perdu 66% de leur fortune. Autrement dit, leur richesse cumulée est passée de 221 milliards en 2008 à 75,9 milliards actuellement selon les chiffres du magazine russe Finans.


Recul de la production industrielle

Le pays tout entier est durement touché par l'effondrement des matières premières – dont 70% pour le pétrole depuis le mois de juillet – et la dévaluation de sa monnaie, le rouble. De plus, la production industrielle du pays vient de connaître son plus important repli en quinze ans. Entre janvier 2008 et 2009, celle-ci a reculé de 16%. Par conséquent, les oligarques russes ayant bâti leur fortune sur les privatisations d'empire métallurgiques sont les plus touchés par cette crise.


Le grand perdant…

En mars 2008, Oleg Deripaska était encore considéré comme la neuvième personne la plus riche du monde. Mais surtout, l'homme le plus riche de Russie avec une fortune alors estimée à 40 milliards de dollars américains. Aujourd'hui, sa fortune a fondu de 87% et s'élève dorénavant à environ 4,9 milliards de dollars. D'après le Figaro, "Deripaska s'est vu dans l'obligation de vendre des actions au constructeur automobile canadien Magna International et à la société de construction allemande Hotchief, et a dû emprunter la somme de 3,2 milliards d'euros auprès d'une banque contrôlée par l'Etat afin de conserver sa participation dans Norilsk Nickel. Il est probable qu'il devra vendre des actifs supplémentaires afin d'éviter de perdre encore davantage de sa fortune".


… et le grand gagnant

S'il y a un perdant, il y a forcément un gagnant. Si Oleg Deripaska a glissé de la première à la huitième place, Mikhaïl Prokhorov a fait chemin inverse en sautant de la 14ième à la première place. Toutefois, cette remontée dans le classement doit être relativisée car même s'il a atteint les sommets du podium, Mikhaïl Prokhorov a également vu son portefeuille fondre depuis 2008. Il aurait perdu environ 7 milliards de dollars. Mais la vente de ses parts détenues dans le géant Nornickel  en avril dernier – juste avant l'effondrement du cours – lui a permis de garder la tête hors de l'eau.

Abramovich se maintient

Le célèbre propriétaire du club de football anglais de Chelsea est parvenu à se maintenir à la seconde place de ce classement. Sa fortune étant tombée de 23 à 13,9 milliards de dollars, Roman Abramovitch n'a pu prétendre au titre d'homme le plus riche de Russie. "Le portefeuille d'Abramovitch dans Evraz, multinationale de l'acier, du charbon et du vanadium, a perdu 95% de sa valeur, depuis mai 2008, soit 18 milliards de dollars envolés pour le propriétaire de la plus belle flottille de yachts au monde", souligne Le Figaro.

Les temps changent

Il y a encore un an, il fallait détenir au moins la somme de 15 milliards de dollars pour faire partie du top 10 des Russes les plus riches. A présent, il suffit de dépasser la barre des 4,5 milliards de dollars. Malgré ces mauvais chiffres, certains oligarques ne perdent pas espoir, à l'image d'Oleg Deripaska. Un redressement économique rapide de la Russie, il y croit dur comme fer: "dans un an, l'économie russe sera en bonne forme malgré les difficultés qu'elle traverse aujourd'hui" a-t-il déclaré.


Source: http://monargent.lecho.be/

par MANTEAU  827

LUNDI

FEVRIER
2009
INSOLITE!
 
Le tribunal correctionnel de Namur a condamné lundi Rudy W. à une peine de trois ans de prison ferme pour vol avec violence. Il y a quelques années, l'homme avait participé au braquage d'une petite épicerie de la région de Cortil-Wodon. Son identité avait été déterminée grâce à des traces ADN retrouvées sur du fromage et une boulette qu'il avait mordus.
Dans son délibéré, le tribunal a pris en compte l'état de récidive légale du prévenu, ses nombreux antécédents, la violence des faits, les menaces exercées à l'égard des victimes et le préjudice tant moral que physique subi par ces dernières. Il a aussi tenu compte du fait que le prévenu n'ait plus été inquiété dans de nouveaux dossiers depuis 2005.
Enfin, d'un point de vue civil, le prévenu a été condamné à verser la somme de 5.000 euros à chacune des deux parties civiles. (7sur7/belga/CB)
par MANTEAU  694

LUNDI

FEVRIER
2009
INSOLITE!
 
Ne comptez pas sur ces jobs pour avoir droit à un bureau en haut d'un immeuble ou à une voiture de société hyper-équipée. Ici, il n'y a qu'une règle qui vaut: le salaire le plus élevé. Si le dur labeur ne vous effraie pas, vous pourrez gagner un maximum d'argent en travaillant comme:
1. Pêcheur de crabes
On commence directement par un job typiquement réservé aux hommes. Les pêcheurs sont de sortie quelques semaines par an dans l'Etat américain d'Alaska pour pêcher des crabes. Naturellement, l'eau y est glacée, et la mer est tout sauf calme. Par ailleurs, c'est une véritable course contre la montre, car le législateur ne permet la pêche aux crabes que durant une période relativement courte. Cela génère beaucoup de stress et malheureusement aussi quelques accidents mortels chaque année. Si faire "le métier le plus dangereux du monde" ne vous fait pas peur, vous pourrez gagner plus de 50.000 dollars (38.000 euros) en 2 mois.
2. “Roughneck”
Il s'agit ici de personnes qui travaillent sur une plateforme pétrolière, plus précisément à l'endroit où la machine de forage disparaît à la surface de la mer. C'est tellement bruyant que la communication entre collaborateurs s'effectue à l'aide de signes. En plus, le lieu de travail est d'office noyé dans toutes sortes de matières chimiques. La tâche d'un "roughneck" consiste la plupart du temps à réparer des parties abîmées de la machine de forage ou des divers tuyaux. Un travail lourd et sale qui rapporte souvent entre 6.000 et 6.500 euros par mois.
3. Pilote d'un avion d'épandage
Voler a toujours une part de romantisme. En tant que pilote, vous flottez au-dessus des nuages et vous observez le monde d'en haut. Mais là, on parle surtout des pilotes de ligne, car si vous pilotez un avion d'épandage, vous aurez une vie totalement différente. Cela se limitera à effectuer un vol à basse altitude au-dessus d'un champ et à atterrir quelques minutes plus tard. Un peu ennuyeux sans doute, mais aussi dangereux, à cause de l'altitude peu élevée et la présence de certains obstacles, principalement des lignes à haute tension. Un autre aspect moins agréable du métier: le pilote est exposé à des substances chimiques. Mais le salaire est intéressant: environ 5.000 euros par mois.
4. Soldat privé en Irak ou Afghanistan
Pour certains, devenir soldat est un rêve de jeunesse. En tant que soldat belge, vous n'irez probablement jamais en Irak ou en Afghanistan, mais vous pouvez toujours tenter d'aller travailler pour une milice privée. Inutile de mentionner les dangers de ce métier. La plupart du temps, votre tâche consistera à "protéger" d'importants diplomates ou politiciens lors de leurs déplacements. En tant que "bouclier humain", vous gagnerez environ 7.500 euros par mois.
5. Eboueur
Et encore un job dangereux : éboueur. Il y a dans toutes les villes du monde, les éboueurs ne sont nulle part aussi bien payés qu'à New York. Dans cette capitale du monde relativement sale, le salaire annuel d'un éboueur s'élève au moins à 80.000 dollars, c'est-à-dire, à peine 61.000 euros.
6. Nettoyeur de "crime"
Qui n'a pas rêvé de devenir un expert en médecine légale comme dans la série télévisée "Les experts"? La télévision ne montre toujours pas tout? Et pourtant, il faut bien quelqu'un pour nettoyer les scènes de crime après le passage des experts. Un job impliquant de travailler dans un milieu souvent maculé de sang, parfois étroit et dans des quartiers peu sûrs. Selon les chiffres fournis par les Etats-Unis, ce type de travail est payé environ 3.200 euros bruts par mois.
7. Egoutier
Encore un petit détour via New York. Les innombrables réseaux d'égout de cette ville sont en grande partie responsables de la prolifération des rats dans la mégalopole. Ils permettent à ces animaux de se développer. Bien entendu, il faut toujours quelqu'un pour se rendre de temps en temps dans ces labyrinthes pour parer à toutes sortes d'encombrements ou pour résoudre d'éventuels problèmes. Un job rémunéré à hauteur de 61.000 dollars (environ 43.600 euros).
8. Embaumeur
Embaumer les corps n'est certainement pas la tâche la plus agréable du monde. De plus, en comparaison avec les autres jobs mentionnés ci-dessus, ce n'est pas le mieux rémunéré. Toutefois, un salaire brut moyen de 2.150 euros, c'est bien payé pour un travail exigeant minimum un diplôme d'humanité et accessible après une formation de courte de durée.
par MANTEAU  1169

LIENS

RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 La femme la plus refaite au monde! 6552 , le 27/07/2010
 La barbe la plus longue du monde 2907 , le 13/11/2008
 Cet homme est un ours 2480 , le 19/04/2012
 Petite histoire, grande histoire 2291 , le 16/01/2011
 Le secret des logos - 3 et fin 2273 , le 30/03/2011
 Maurice Tillet 2226 , le 27/03/2011
 Les Haschichin ou Assassins 1889 , le 02/04/2011
 Un poisson rouge survit 21 heures hors de l'eau 1786 , le 03/01/2009
 Ces prénoms interdits par la loi - 2 1751 , le 15/02/2011
 The Ugly Duchess 1728 , le 23/04/2011
 Ces prénoms interdits par la loi - 1 1683 , le 30/01/2011
 Un sous-marin pour le trafic de drogue 1572 , le 05/03/2011
 Une pomme de terre de plus de 11 kg! 1556 , le 07/12/2008
 Saint Homer Simpson ? 1534 , le 26/10/2010
 Re: Une ex-Miss décède en se faisant refaire les fesses 1484 , le 03/12/2009
VENDREDI

JANVIER
2009
INSOLITE!
 
Mahmut Aygun, le restaurateur turc auquel est attribuée l'invention de la pitta sous sa forme moderne, est décédé mardi à Berlin des suites d'un cancer, à l'âge de 87 ans.
Selon la légende, c'est en 1971, dans son restaurant "Hasir" à Berlin, que Mahmut Aygun eut l'idée de servir la viande rôtie en tournant fourrée dans des petits pains, accompagnée de sauce et crudités, plutôt que sur une assiette comme c'était le cas jusqu'alors. En concrétisant un but pratique, il venait de créer la pitta telle que les gros gourmands du monde entier la dégustent aujourd'hui.
(SC/7sur7.be)

par MANTEAU  563

SAMEDI

JANVIER
2009
INSOLITE!
 
Un poisson rouge vivant tranquillement en Angleterre a fait une grosse frayeur à sa propriétaire: il a sauté de son bocal. Pensant qu'il devait être mort et ne le trouvant pas immédiatement, la dame, un peu triste, est partie travailler. Elle a retrouvé la petite bête vers 20 h, cachée derrière une armoire.
Et pour son plus grand bonheur, elle a constaté que son poisson était encore vivant. "Je l'ai soulevé avec une spatule et sa bouche a commencé à bouger", a-t-elle expliqué. "Je l'ai remis dans l'eau et il a nagé. Je ne pouvais pas le croire. C'était un vrai miracle de Noël". Le poisson a survécu 21 heures hors de l'eau. Un record!
Dé.L. /7sur7.be
par MANTEAU  1786

SAMEDI

DECEMBRE
2008
INSOLITE!
 
Un passager chinois a acheté mercredi pour 46'423 euros (70'000 francs suisses) de vins, une somme record, dans les boutiques de l'aéroport de Roissy.
Peu avant de prendre son avion pour Pékin, prévu à 18H55, le passager chinois a acheté plusieurs grands crus dont un Côte du Rhône La Tâche de 1991, plusieurs Bordeaux dont un Lafite Rothschild 1947, un Pétrus 1986, un Romanet Conti 2002, un Certan 1982, un Château Margaux 1982 et un Château Latour 1976, a-t-on précisé de même source.
"La vente s'est déroulée en deux fois: un premier achat de 43'083 euros, puis le passager est revenu après quelques minutes de réflexion et a acheté trois autres bouteilles pour la somme de 3340 euros", a expliqué Lynda Chong, vendeuse dans la boutique du terminal 2E, citée dans un communiqué.
Le précédent record remonte au 20 mars 2007. Un autre passager chinois avait dépensé la somme de 23'000 euros dans une boutique du Terminal 2C de l'aéroport de Roissy, en achetant également plusieurs grands crus français.

par MANTEAU  654

LIEN

DIMANCHE

DECEMBRE
2008
INSOLITE!
 
La Russe Ksenya Sukhinova, une blonde aux yeux bleus originaire de Sibérie âgée de 21 ans, a été sacrée Miss Monde 2008 samedi soir à Johannesburg, où elle était en compétition avec 108 autres candidates.
La première dauphine est l'Indienne Parvathay Omanakuttan et la seconde Gabriel Walcott, de Trinité-et-Tobago. L'élection a été diffusée dans 187 pays. Ksenya Sukhinova, 1,78m, succède à la Chinoise Zhang Zi Lin élue l'année dernière à Sanya (Chine). Peu avant d'être élue, la jeune femme vêtue d'une élégante robe pourpre avait expliqué au jury ses motivations: "Je crois que je peux aider les gens et je veux aider les gens. Si je pars aujourd'hui avec la couronne, c'est ce que je ferai".
Avouant que la tension avait été très forte pour elle et ses concurrentes tout au long d'un marathon de galas et de répétitions en tout genre, elle a affirmé, peu après son sacre, que la nervosité l'avait rendue "plus forte". Originaire de Nizhnevartovsk, dans le nord de la Sibérie, la jeune fille est étudiante en sciences à l'Université du gaz et du pétrole de Tyumen (Russie). Elle est la deuxième Russe à emporter le trophée après Julia Kourochkina en 1992.
Parmi les 109 candidates, ont été désignées 15 demi-finalistes, puis cinq finalistes représentant l'Inde, la Russie, Trinité-et-Tobago, l'Angola et l'Afrique du Sud. La Sud-Africaine Tansey Coetzee a bénéficié du fort soutien d'un public tout acquis à sa cause, sans pour autant convaincre le jury. L'Indienne Parvathay Omanakuttan avait notamment tenté de courtiser la foule en la saluant en afrikaans et en évoquant des figures du XXe siècle, le Mahatma Gandhi et le premier président noir de l'Afrique du Sud Nelson Mandela, également cité par la Trinidadienne Gabriel Walcott.
Avant l'annonce des résultats, les jeunes femmes âgées de 17 à 25 ans avaient défilé dans des robes dessinées par des designers sud-africains et jamaïcains. Elles étaient arrivées mi-novembre en Afrique du Sud, enchaînant galas, répétitions, rencontres avec la presse et safari. Vêtues de simples tee-shirts, pantacourts et baskets, elles avaient alors observé avec enthousiasme lions et girafes, joué du djembé, dormi dans des huttes et cuisiné des plats zoulous.
Johannesburg, la capitale économique de l'Afrique du Sud, espérait profiter de la venue des Miss pour présenter le pays sous son meilleur jour, renforcer son image de destination touristique de classe et faire oublier un peu sa triste réputation de mégalopole violente. L'Afrique du Sud organisera en 2010 la première Coupe du monde de football de l'histoire du continent africain. "Je crois que nous avons su montrer ce que l'Afrique du Sud peut offrir", a d'ailleurs estimé le membre du jury Lindiwe Mahlangu, patron de l'Institut de tourisme de Johannesburg.
La lauréate doit désormais se présenter pendant un an comme une beauté au service de causes humanitaires, l'objectif principal officiel de l'événement. "Au fil des ans, la couronne portée par la lauréate est un symbole de la levée de fonds. Miss Monde (2008), la Chinoise, a levé 30 millions de dollars cette année", a précisé Julia Morley, chef du Comité Miss Monde, selon laquelle l'événement "apporte beaucoup de bonnes choses aux enfants dans le besoin et aux personnes âgées".
La cérémonie devait au départ se tenir le 4 octobre à Kiev, mais avait été reprogrammée en Afrique du Sud en raison du conflit en août entre la Russie et la Géorgie. (afp)
par MANTEAU  544

LIEN

DIMANCHE

DECEMBRE
2008
INSOLITE!
 
C'est Barbie!

par MANTEAU  759

DIMANCHE

DECEMBRE
2008
INSOLITE!
 
Un agriculteur du sud du Liban n'en a pas cru ses yeux en découvrant dans son champ une pomme de terre géante, qu'il rêve déjà d'enregistrer dans le livre Guinness des records.
"Cette patate pèse 11,3 kilos", affirme Khalil Semhat, un agriculteur de 56 ans de la région de Tyr (85 km au sud de Beyrouth). "Cela fait depuis mon enfance que je travaille la terre, et c'est la première fois que je vois une chose pareille!", dit-il. "Je n'ai utilisé aucun ingrédient chimique", assure-t-il.
M. Semhat, qui a dû demander de l'aide à un ami pour transporter le tubercule gros comme trois têtes humaines, indique avoir l'intention d'envoyer une demande d'enregistrement auprès du livre Guiness.
Il se dit "très fier" de sa découverte, d'autant plus que son terrain, où il cultive des pommes de terre et des bananes, a été détruit en 2006 par les bombardements israéliens lors de la guerre entre le Hezbollah et l'Etat hébreu. (afp/7sur7)
par MANTEAU  1556

              
120     Page précédente
Page Suivante
100