Cocktail93




LUNDI

MAI
2021
THE GIRL FROM POMONA
 
Le site Marseille News .net nous gratifie ce 27 février 2021 d'un petit post sur Jessica Alba dont on vous fait profiter
"Si vous cherchez de l’inspiration pour un look de mi-saison super pratique, vous ne pouvez pas manquer l’enseignante Jessica Alba.
L’actrice et femme d’affaires a été vue arrivant au bureau prête à travailler et, si son café à la main ne le rendait pas évident, laissez-le à son look spectaculaire qui hurle que je suis la patronne la plus cool!
La star de 39 ans s’est illustrée en portant une tenue classique qui se distingue par ses tons neutres contrastant avec le noir, parfaite pour la mi-saison, sa praticité et ses airs décontractés sans perdre en élégance.
Personne de mieux qu’Alba pour enseigner l’intemporalité, ce qui l’a le plus démontré, c’est le choix d’une veste beige inspirée des années 80, avec de larges épaulettes et un style oversize, qu’elle portait retroussé pour lui donner plus de caractère.
Les vestes de ce style continuent de dominer le style de rue de tous les célèbres ces dernières saisons, elles sont sans aucun doute un excellent investissement, car vous pouvez les adapter à la mode informelle comme formelle.
En dessous, Jessica portait un pull en maille à décolleté en V, boutonné sur un haut blanc. Encore un incontournable grâce à la résurgence des tendances de la fin des années 90 et du début des années 2000.
Comme une véritable experte de la mode du moment, Alba a contrasté le haut avec un pantalon de costume noir à coupe droite et taille haute, qu’elle portait à la cheville, montrant ses chaussettes noires à rayures blanches.
La star de «LA’s Finest» a complété la tenue avec des baskets à plateforme en cuir blanc signature Koio, parfaites pour aller avec n’importe quelle tenue.
Bien sûr, les accessoires n’étaient pas loin derrière, Jessica a opté pour un mini sac Céline qui avait son nom brodé en fil d’or, un sac Dior Book Tote, qui est déjà devenu une coutume de toutes les célébrités, des verres miroir Vera Wang et un collier à grosse chaîne. en or pour correspondre à sa montre."

par MANTEAU  55

LUNDI

MAI
2021
THE GIRL FROM POMONA
 
Source:Interview réalisée en Janvier par Frank Rousseau pour Public.fr
Son image d'objet de fantasme ? Elle l'a dépassée depuis longtemps ! Comédienne, businesswoman et maman, la star, qui ne cesse de se réinventer, nous livre ses secrets.
  • Dans la série Los Angeles : Bad Girls, vous formez un tandem de choc avec Gabrielle Union. En quoi cette série policière est différente des autres ?
    Jessica Alba : Bad Boys, le film dont elle est inspirée, avait deux Noirs en tête d'affiche : Will Smith et Martin Lawrence. Los Angeles : Bad Girls va plus loin en montrant deux femmes représentantes des minorités ethniques, les Noirs et les Latinos. La majorité des scénaristes est d'ailleurs issue de ces communautés. J'en suis très heureuse. En plus, j'adore ma complicité avec Gabrielle : nous venions toutes les deux d'accoucher quand le tournage a démarré et nous donnions le biberon entre deux scènes d'action !
  • L'année 2020 est enfin terminée. Comment avez-vous géré la pandémie ?
    J'ai le sentiment d'avoir joué les équilibristes. Mes journées ressemblent au film Un jour sans fin. Quand les enfants vont à l'école, j'arrive à compartimenter, mais en étant dans le même espace qu'eux, j'ai l'impression de ne pas avoir fait de pause pendant sept mois. (Rires.) Je suis épuisée !
  • Vous vous êtes mise à l'école à la maison avec vos enfants ?
    Oui et c'est dur parce que je les tanne jusqu'à ce qu'ils comprennent tel ou tel exercice. Une fois arrivée à mes fins, je dois me battre pour qu'ils débarrassent la table et se brossent les dents. Résultat, ils ne sont pas au lit avant 21 heures, mais je tiens bon !
  • Qui sont vos héroïnes ?
    En ce moment, Michelle Obama. Après avoir lu son livre, j'ai compris quelles injustices elle avait vécues. C'est un exemple pour moi. Je suis convaincue que Kamala Harris va, elle aussi, faire de grandes choses. J'admire également les actrices latino-américaines qui ont percé à Hollywood bien avant moi car elles ont ouvert la voie. Quant à mes grands-parents, Mexicains, ils ont souffert du racisme quand ils se sont installés en Californie. Ils ont été traités comme des moins-que-rien. Mon grand-père a commencé à cueillir des fruits à l'âge de 12 ans. À cette époque, la Californie était régie par la ségrégation : mes grands-parents devaient boire à des fontaines à part, et ils n'avaient le droit de se baigner à la piscine publique qu'après les enfants blancs, juste avant qu'on vide l'eau !
  • Cette histoire familiale a accentué votre envie de réussite ?
    Oui. Non pas par esprit de revanche, mais pour démontrer que ce sont l'intelligence et la pugnacité qui font avancer. J'inculque ces valeurs à mes deux filles et mon fils. Ce qui m'affecte en ce moment, c'est que je dois aussi leur parler de choses qui n'ont rien de léger : ils me posent beaucoup de questions sur la pandémie. Je pourrais minimiser la gravité de la situation, mais je ne suis pas assez bonne comédienne pour ça ! Et il est important de ne pas occulter la réalité.
  • Vous parlez comme une battante, presque une survivante…
    Survivante, je le suis ! Gamine, j'ai été touchée par de nombreuses maladies. Entre les atélectasies (affaissement des alvéoles pulmonaires, ndlr) et les pneumonies à répétition, je me demande comment je m'en suis sortie ! Ces maladies n'ont pas affecté seulement mon corps, elles ont aussi bouleversé mes relations avec les autres. Comme je passais mon temps à l'hôpital, je ne pouvais pas sympathiser avec mes camarades de classe. Et lorsque je pouvais aller à l'école, je n'étais de toute façon pas la bienvenue ! Mes parents s'étaient saignés pour m'inscrire dans une bonne école, mais les gosses de riches n'y voyaient pas les Latinos d'un bon œil. Dans le bus scolaire, on m'agressait ! Mais le racisme, je l'ai également vécu au sein de ma propre famille : ma mère est américaine avec des origines danoises et québécoises, et mon père, mexicain. Quand ils ont voulu se marier, très jeunes, la famille de ma mère s'y est opposée. Ses parents estimaient qu'elle valait mieux !
  • À Hollywood, à vos débuts, vous avez dû vous battre contre les clichés ?
    Oui. D'autant que les casteurs n'arrivaient pas à me mettre dans une case : je n'étais ni assez blanche ni assez typée. Du coup, ils ont trouvé une étiquette : “actrice exotique”. Comprenez inclassable…
  • Vous gardez de bons souvenirs de Dark Angel, la série qui vous a fait connaître ?
    Oui, car j'incarnais un personnage indépendant, et je n'étais pas stigmatisée comme actrice latino. Je n'ai jamais voulu jouer de trafiquante de drogue, de fille facile ou stéréotype du genre. Plus tard, j'ai lutté contre les discriminations en devenant une femme d'affaires qui, à la tête d'une compagnie de produits de beauté naturels, Honest, a su démontrer que l'on peut aller au bout de ses ambitions. Même si l'on est une femme avec des origines modestes.
  • Vous êtes un peu sur le créneau de Gwyneth Paltrow et sa compagnie Goop. Vous vous reconnaissez dans son parcours ?
    Oui. Nous avons toutes les deux bataillé, en étant confrontées à la domination des hommes, à leurs moqueries, à leur scepticisme. Pour autant, Gwyneth et moi ne venons pas du même milieu social. ¦
    Petit résumé tracé par Public.fr sur sa carrière
    1. 28 AVRIL 1981
    Jessica voit le jour à Pomona (Californie). Ses parents, Mark et Catherine, lui ont donné l'année suivante un frère, Joshua, lui aussi devenu acteur.
    2. 2007
    Le magazine FHM la sacre femme la plus sexy du monde. Les rôles décrochés quand elle était ado, dans Les Nouvelles Aventures de Flipper le dauphin notamment, semblent loin.
    3. 19 MAI 2008
    Elle épouse le producteur Cash Warren, rencontré sur le tournage des 4 Fantastiques. Ils ont trois enfants, Honor, Haven et Hayes.
    4. DEPUIS 2019
    Elle est revenue sur nos écrans dans la série Los Angeles : Bad Girls. Elle y incarne Nancy, une enquêtrice avec de lourds secrets.
  • par MANTEAU  43

    LUNDI

    MAI
    2021
    THE GIRL FROM POMONA
     
    Cette année là c'est Jessica Alba qui présentent les 2006 MTV
    Jessica recevra (ca n'étonnera pas les lecteurs de cette rubrique ) le prix de la "sexiest performance" pour son role dans Sin City sorti cette année là
    Photos: le 2 mai 2006 en compagnie de Jennifer Berry et Jamie Foxx pour les MTV Upfront 1,2,3,4
    Pour la présentation de la cérémonie:5 et 6
    Recevant son prix: 7

    par MANTEAU  64

    MERCREDI

    AVRIL
    2021
    THE GIRL FROM POMONA
     
    Pour fêter cet évènement, un petit rappel des précédents anniversaires de Jessica Alba sur Cocktail93:
    Bon anniversaire Jessica Alba en 2015
    Bon anniversaire Jessica Alba en 2016
    Bon anniversaire Jessica Alba en 2017
    Bon anniversaire Jessica Alba en 2018
    Bon anniversaire Jessica Alba en 2019
    Bon anniversaire Jessica Alba en 2020
    par MANTEAU  36

    LUNDI

    AVRIL
    2021
    THE GIRL FROM POMONA
     
    Un jour avant la St Valentin, le Valentine's day, les americaines fête la Galentine's Day(avec un G pour Girls) sorte de "journée entre copines"
    Alors voila notre Jessica bien apprêtée pour fêter l'évènement. N'empêche que c'est encore son mari que ca doit rendre le lus heureux

    par MANTEAU  165

    LUNDI

    AVRIL
    2021
    THE GIRL FROM POMONA
     

    par MANTEAU  59

    Pour chaque post, cliquer sur la photo centrale pour accéder au diaporama, ou cliquer sur les miniatures pour les voir en photo centrale

    LA PHOTO Pinup DU JOUR


    LIENS





    RANK
      Les posts plus lus dans la rubrique

     Jessica...Oops! 4042 , le 02/06/2013
     Les plus belles photos de Jessica d'apres Ranker.com 3145 , le 02/01/2015
     Jessica Alba piégée par une bouche d'aération 2973 , le 19/08/2014
     Jessica Alba à Paris.. en Vélib! 2583 , le 19/03/2009
     Jessica à la une de Life Magazine (Aout) 2530 , le 01/09/2010
     Jessica, la photo pinup de l'année 2010! 2386 , le 25/12/2010
     Jessica Alba is the Greatest Actress Alive 2355 , le 28/08/2010
     Jessica podophile? 2194 , le 02/06/2011
     Jessica, la religion et les drag queens 2144 , le 14/09/2014
     Jessica Alba, figure emblématique de Revlon 1946 , le 27/07/2011
     Jeeeh! 1934 , le 10/03/2010
     Jessica Alba dans Hoy Corazon Magazine, Esp, Dec 2010 1910 , le 19/01/2011
     Jessica à la une de Harper Bazaar Australie, Janv 2011 1883 , le 29/12/2010
     Jessica Alba a brillé 1839 , le 06/02/2011
     Jessica Alba à la une de Cosmopolitan Chili, mars 2010 1825 , le 07/03/2010
    LUNDI

    AVRIL
    2021
    THE GIRL FROM POMONA
     

    par MANTEAU  123

    LUNDI

    AVRIL
    2021
    THE GIRL FROM POMONA
     

    par MANTEAU  300

    LUNDI

    MARS
    2021
    THE GIRL FROM POMONA
     
    Jessica aux 78th Annual Academy Awards,Kodak Theatre, Hollywood & Highland, Hollywood, CA., 5 mars 2006

    par MANTEAU  81

    LUNDI

    MARS
    2021
    THE GIRL FROM POMONA
     
    En décembre dernier, Jessica Alba avait pris part avec d'autres stars d'Hollywood, Gwyneth Paltrow et Jennifer Garner à un "Drive" de charité ou ils écoulaient divers produits à toute personne se pointant à proximité en voiture. Pour Jessica c'est évidemment des produits de beauté Honest Company qu'elle offrait ! (pas folle la guèpe...)
    par MANTEAU  68

    LUNDI

    MARS
    2021
    THE GIRL FROM POMONA
     

    par MANTEAU  139

    LUNDI

    MARS
    2021
    THE GIRL FROM POMONA
     
    ....Jessica Alba dans Playboy!
    C'est Bibi sur le site de fans Jessica Glams qui raconte la suite:
    «La starlette américaine Jessica Alba a menacé le mensuel de charme Playboy de poursuites pour l'avoir faite figurer malgré elle en première page de l'édition américaine de son numéro de mars, selon des documents rendus publics mercredi. Dans une lettre envoyée à la société éditrice du magazine, les avocats de Jessica Alba affirment que la publication de cette photo s'est effectuée sans le consentement de la jeune actrice et provoque "un tort immense à (sa) réputation et à (sa) carrière".
    La photo en question, qui montre la jeune femme en bikini, avait été prise pour la promotion du film "Bleu d'enfer", sorti pendant l'été 2005. Les défenseurs de Jessica Alba assurent que Playboy a utilisé ce cliché en violation d'un accord stipulant qu'il ne figurerait pas en couverture. « En fait, il est clair que Playboy s’est servi du nom de notre cliente et de cette photo pour inciter les acheteurs potentiels à acquérir le numéro de mars de Playboy en faisant croire que Jessica Alba avait posé dénudée pour le magazine, ce qui n’est pas le cas», mentionne la lettre, déposée comme une plainte au civil. En effet, les documents montrent que l'actrice de 25 ans a écrit à la compagnie de Hugh Hefner se plaignant du fait qu'il a essayé de faire croire au monde que le magazine était composé de photos totalement dénudées d'elle, alors qu'elle pose dans un "nue ou semi nu illustré". L'actrice a en tout cas été profondément choquée de se voir placardée ainsi.
    Se réservant le droit d'engager des poursuites, les avocats réclament dans un premier temps "des excuses" de Playboy à l'actrice de 24 ans, également vue dans "Les quatre fantastiques", ainsi qu'au studio Sony, distributeur de "Bleu d'enfer". Contactés mercredi par l'AFP, la revue érotique ne s'est toujours pas manifestée. Affaire à suivre! »
    Notons que le site n'est plus mis à jour depuis et que c'est bien dommage !
    Et pour punir Playboy voici un lien ou télécharger le dit magazine en question gratuitement, na !
    Playboy Marsh 2006
    Merci Kerozen GFX !
    par MANTEAU  79

    LIEN

                  
    844     Page précédente
    Page Suivante
    824