JEUDI

DECEMBRE
2011
HUMOUR
 
Un gars entre dans une boutique. La vendeuse demande gentiment:
- Bonjour! Est ce que je peux vous montrer quelque chose ?
L'autre:
- Ouais! d'abord tes seins , après tes fesses
par MANTEAU  529

JEUDI

DECEMBRE
2011
HUMOUR
 

par MANTEAU  885

MERCREDI

DECEMBRE
2011
HUMOUR
 

par MANTEAU  800

MARDI

DECEMBRE
2011
HUMOUR
 

par MANTEAU  451

MARDI

DECEMBRE
2011
HUMOUR
 

par MANTEAU  1011

DIMANCHE

DECEMBRE
2011
HUMOUR
 

par MANTEAU  683

LIENS







RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Humour humide 7158 , le 07/03/2014
 Vie de couple 6071 , le 10/03/2014
 Humour d'antan 5993 , le 16/03/2014
 Sexe fort, sexe faible 5951 , le 11/12/2014
 Humour (lunettes) noir 5605 , le 18/02/2014
 Sexe faible 5192 , le 22/02/2014
 Humour d'antan 4579 , le 23/03/2014
 Dieu que c'est drole! 4375 , le 13/03/2014
 Love 4052 , le 25/02/2014
 Vive le camping ! 3721 , le 21/12/2014
 Randstad intérim, bonjour ! 3643 , le 13/02/2015
 It's behind me, isn't it ? 3643 , le 21/03/2014
 Miss Pochtron 2012 3565 , le 01/04/2012
 Hou les cornes 3459 , le 14/06/2014
 Pause café 3407 , le 02/07/2014
LUNDI

NOVEMBRE
2011
HUMOUR
 

par MANTEAU  517

DIMANCHE

NOVEMBRE
2011
HUMOUR
 

par MANTEAU  832

MERCREDI

NOVEMBRE
2011
HUMOUR
 
Un homme et une femme qui ne se connaissent pas doivent partager le même wagon-lit.
Bien qu’un peu gênés par cette intimité, les deux sont fatigués et tombent bien vite endormis. Lui sur la couchette du haut, elle sur celle du bas.
Vers 1 heure du matin, l’homme se penche et réveille la dame :
- Madame... Madame... Excusez-moi de vous déranger mais j’ai terriblement froid. Auriez-vous la gentillesse de me passer la couverture qui se trouve dans le casier ?
- J’ai une bien meilleure idée. Faisons comme si nous étions mariés depuis 10 ans. Juste pour cette nuit. Ça vous va ?
L'homme est époustouflé.
- B... Bien sûr que ça me va !
- Alors va chercher ta couverture toi-même et fais pas chier.
par MANTEAU  828

LUNDI

NOVEMBRE
2011
HUMOUR
 

par MANTEAU  377

DIMANCHE

NOVEMBRE
2011
HUMOUR
 

par MANTEAU  945

SAMEDI

NOVEMBRE
2011
HUMOUR
 
Légende ou vérité historique ? "Pardonnez-moi, monsieur. Je ne l'ai pas fait exprès...." auraient été les derniers mots de Marie Antoinette, sur l'échafaud, avant d'avoir la tête coupée par la guillotine
Alors qu'elle s'approchait de l'engin, elle aurait malencontreusement marché sur le pied de son bourreau, d'ou ses excuses pour le mal qu'elle lui avait causé ...
De véritables comiques, ces autrichiens!
par MANTEAU  588

              
614     Page précédente
Page Suivante
594