SAMEDI

OCTOBRE
2016
LA PAGE CINéMA
 
Source: cinecomedies.com


par 5AVRIL  43

SAMEDI

SEPTEMBRE
2016
LA PAGE CINéMA
 
La star de films d'actions Jackie Chan va recevoir un Oscar d'honneur a annoncé jeudi l'Académie des arts et sciences du cinéma, qui remet ces prestigieuses statuettes dorées.
Le roi des arts martiaux, au sens précis de la comédie et au style de combat acrobatique, est apparu dans plus de 150 films depuis ses débuts dans les années 1960 à Hong Kong, alors qu'il était enfant.
La monteuse Anne Coates, la directrice de casting Lynn Stalmaster et le réalisateur de documentaires Frederick Wiseman recevront également une statuette lors de cette 8e soirée des prix des gouverneurs de l'Académie, qui aura lieu le 12 novembre.
"Ces prix honoraires ont été créés pour des artistes comme Jackie Chan, Anne Coates, Lynn Stalmaster et Frederick Wiseman: de vrais pionniers et légendes dans leurs arts respectifs", a commenté la présidente de l'Académie Cheryl Boone Isaacs.
Source: 7sur7.be

par 5AVRIL  28

VENDREDI

AOUT
2016
LA PAGE CINéMA
 
Elle incarnait la Manon des Sources de son mari, Jacqueline Pagnol nous a quittés.
Dans un communiqué publié par son petit-fils Nicolas, on apprend que Jacqueline Pagnol est décédée le 22 août à Paris, entourée des siens. La comédienne de théâtre et de cinéma avait 95 ans. Née Bouvier le 6 octobre 1920 à Ribaute-les-Tavernes (Gard), Jacqueline se consacre à une carrière en tant qu'actrice dès l'âge de 22 ans. Son premier film, La Maison des sept jeunes filles, est réalisé par Albert Valentin et sort en 1942. Elle rencontre pour la première fois Marcel Pagnol en 1938 mais ce n'est qu'en 1945 qu'ils se retrouvent et qu'il lui propose de jouer dans son film : Naïs, où elle incarne le rôle-titre face à Fernandel.
En 1945, Marcel Pagnol et Jacqueline Bouvier se marient et ne se quitteront pas jusqu'à son décès en 1974. Dès lors, Jacqueline devient la muse de Pagnol, qui reprend goût à l'écriture et signera par la suite ses chefs d'œuvre La Gloire de mon père et Le Château de ma mère notamment. L'écrivain et cinéaste écrira aussi Manon des Sources pour son épouse, elle qu'il appelait son "brin de poésie et de tendresse." Ensemble ils auront deux enfants : Frédéric, né en 1946 et Estelle, née en 1951 et malheureusement décédée en 1954 d'une crise d'acétonémie. En 1981, Jacqueline Pagnol reçoit un César d'honneur pour l'ensemble de sa carrière de comédienne. Très soucieuse de l'héritage de son mari, Jacqueline Pagnol a créé le Prix Marcel Pagnol en l'an 2000. Elle sera enterrée dans le village de Treille, au côté de son mari.
Source: linternaute.com


par 5AVRIL  42

SAMEDI

AOUT
2016
LA PAGE CINéMA
 
Par Thomas Mendelssohn, Linternaute.com
Surprise ! La toute première bande-annonce du remake de La Belle et la Bête vient d’être dévoilé par Disney. On y découvre la direction que prendra cette réécriture. A voir !

Bonne nouvelle, Disney s'est enfin décidé à lever le voile sur un de ses futurs remakes. Dans la longue liste de films cultes que la maison de Mickey a prévu de relancer au cinéma, on peut compter sur La Belle et la Bête. Tout comme Alice aux pays des merveilles et plus récemment Le Livre de la jungle, le classique de 1991 va s'offrir une réécriture aux normes des années 2010, le tout sous la direction de Bill Condon, à qui l'on doit les deux derniers épisodes de la saga Twilight. Côté casting, c'est Emma Watson qui donnera ses traits à Belle dans cette nouvelle itération du conte de légende.
Mauvaise nouvelle toutefois, il faudra attendre encore une année avant de découvrir de quoi sera fait l'avenir de La Belle et la Bête. Pour nous faire patienter et sans doute pour rassurer ceux qui doutent du potentiel d'un remake sur ce classique, Disney a dévoilé un premier teaser. La vidéo revisite le château iconique du film tout en reprenant les notes de la bande originale de La Belle et la Bête. Emma Watson apparaît à la toute fin de la bande-annonce et découvre la fameuse rose rouge. De quoi donner quelques frissons aux amateurs. Il va toutefois falloir faire preuve de patience car la date de sortie de La Belle et la Bête nouvelle version est calée au 29 mars 2017
par 5AVRIL  30

DIMANCHE

JUIN
2016
LA PAGE CINéMA
 
Le secret de Brokeback Mountain (2005) est l'un des films qui a permis à Anne Hathaway de lancer sa carrière hollywoodienne. Elle y joue le rôle de Lureen Newsome, une cow-girl qui épousera l'un des héros. Mais pour interpréter ce personnage, l'actrice n'a pas hésité à mentir au réalisateur Ang Lee lors de son audition : "La dernière question qu'il m'a posée était, 'au fait, est-ce que tu sais monter à cheval ?', a révélé Hathaway au magazine Out. Mes parents m'ont donné beaucoup de conseils dans ma vie et l'un d'entre eux est de toujours dire oui si l'on te demande si tu sais faire quelque chose. On peut tout apprendre en deux semaines si l'on est assez motivé. Je n'avais jamais fait d'équitation mais j'ai répondu : 'Oui, bien sûr, je suis une excellente cavalière.'" La comédienne s'est donc beaucoup entraînée avant le tournage mais ses efforts n'ont pas réussi à tromper Ang Lee : "Pendant la première répétition, mon cheval ne m'obéissait pas", expliquait-elle si bien qu'elle est finalement tombée de sa monture. Heureusement cette supercherie ne lui a pas coûté sa place
Source: http://www.linternaute.com/

par 5AVRIL  55

DIMANCHE

JUIN
2016
LA PAGE CINéMA
 
A 26 ans, Sandra Bullock était prête à tout pour décrocher son premier grand rôle au cinéma, même à affirmer être plus âgée. Les producteurs de Miss Cobaye (1991) cherchaient en effet une actrice de 29 ans pour jouer le personnage principal du film et elle n'a pas hésité à mentir sur son âge, en se donnant trois ans de plus, afin d'obtenir le rôle. Elle continuera d'ailleurs par la suite à semer la confusion sur son âge jusqu'à ce qu'elle atteigne les 40 ans. Il faut dire que Sandra Bullock n'a jamais vraiment fait son âge.
Source: linternaute.fr

par 5AVRIL  20

RANK
  Les posts plus lus dans la rubrique

 Al Pacino Story - 2 788 , le 07/04/2013
 Behind the scenes - 1 691 , le 10/05/2013
 Les films de l'année 2012 577 , le 30/12/2012
 Behind the scenes - 2 550 , le 12/05/2013
 Liz Taylor, dernière légende 441 , le 25/03/2011
 Sorties ciné du 08/06/2011 408 , le 08/06/2011
 Sorties Ciné du 27/03/2013 404 , le 27/03/2013
 La réplique qui tue #1 401 , le 03/09/2013
 Jean Paul Belmondo Story - 1 401 , le 01/06/2013
 La réplique qui tue #10 389 , le 18/10/2013
 Sorties Ciné du 31/08/2011 370 , le 31/08/2011
 La réplique qui tue #9 355 , le 13/10/2013
 Sorties ciné du 15/06/2011 355 , le 15/06/2011
 Sorties ciné du 01/06/2011 347 , le 01/06/2011
 Sorties Ciné du 20/03/2013 338 , le 20/03/2013
LUNDI

MAI
2016
LA PAGE CINéMA
 
• Palme d'or : Moi, Daniel Blake du Britannique Ken Loach.
• Grand Prix du jury : Juste la fin du monde du Québécois Xavier Dolan.
• Prix de la mise en scène : ex aequo Baccalauréat du Roumain Cristian Mungiu et Personal Shopper du Français Olivier Assayas.
• Prix du scénario : Le Client de l'Iranien Asghar Farhadi.
• Prix d'interprétation féminine : Jaclyn Jose pour Ma'Rosa du Philippin Brillante Mendoza.
• Prix du Jury : American Honey de la Britannique Andrea Arnold.
• Prix d'interprétation masculine : Shahab Hosseini pour Le Client de l'Iranien Asghar Farhadi.
• Caméra d'Or du premier film : Divines de la Franco-Marocaine Houda Benyamina.
• Prix du meilleur court métrage : Timecode de l'Espagnol Juanjo Gimenez.
• Palme d'honneur : l'acteur français Jean-Pierre Léaud.
C'est curieux mais je crois pas avoir entendu un seul "expert" citer les vainqueurs à part peut être en ce qui concerne la palme pour Jean-Pierre Léaud !

par 5AVRIL  46

MERCREDI

AVRIL
2016
LA PAGE CINéMA
 
Le film "Fifty Shades of Grey" ("50 nuances de Grey") a remporté samedi cinq Golden Raspberries (Framboises d'or), ou Razzies, des prix attribués aux plus mauvais acteurs et aux plus mauvais films du cinéma. Ils sont traditionnellement remis la veille des Oscars.
L'œuvre, tirée du roman érotique du même nom, remporte la framboise d'or pour le pire scénario et partage le premier prix du pire film avec l'œuvre de science-fiction "Fantastic 4". Les acteurs Jamie Dornan et Dakota Johnson ont été désignés respectivement plus mauvais acteur et actrice alors qu'ensemble, ils empochent le prix du pire duo à l'écran.
Les Golden Raspberry Awards existent depuis 1980. Les lauréats sont sélectionnés par 900 membres qui versent une contribution (40 dollars) pour "participer à la fête".
L'acteur Eddie Redmayne a également été distingué et a reçu le razzie du pire second rôle masculin pour sa prestation de méchant dans "Jupiter Ascending". De quoi contraster avec l'Oscar empoché l'an dernier pour son rôle principal de Stephen Hawking dans "The Theory of Everything". Il est encore nommé cette année pour l'Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans "The Danish Girl".
Ont également été les victimes de razzies: Kaley Cuoco pour ses participations dans "Alvin & The Chipmunks: Road Chip" et "The Wedding Ringer". Josh Trank a été désigné pire réalisateur ("Fantastic 4").
Source: 7sur7.be

par 5AVRIL  46

LUNDI

AVRIL
2016
LA PAGE CINéMA
 
Quentin Tarantino est connu pour être un cinéphile et un cinéphage comme il n'en existe plus beaucoup à l'heure actuelle. Cet homme, malgré tout le travail dont il a la charge, voit tout à tel point qu'on se demande quand il trouve encore le temps de dormir. Et bien que cette année ait été chargée avec ces Huit Salopards, il n'a pas changé ses habitudes pour autant.
Alors forcément quand arrive la fin d'année et l'heure du bilan, on a envie de savoir quel a été son film préféré de 2015. Interrogé à ce sujet par nos confrères de Première, QT a répondu sans ambages Mad Max : Fury Road :
"J'ai récupéré une copie 35mm de Fury Road et je l'ai regardée chez moi. Je l'ai eu pendant un week-end et j'ai fini par le regarder trois fois. J'ai vraiment essayé de résister à ce film pendant un petit moment, parce que je me disais : "Mad Max ? Sans Mel Gibson ? Même pas en rêve !" Dans un monde où Mel Gibson existe, comment peut-on choisir Tom Hardy ? J'étais vraiment en mode #pasmadmax puis j'ai vu le film et je me suis dit : "Ok, c'est génial ! Et je dois l'admettre, il est vraiment bon dans le rôle."
Content que nous soyons d'accord sur ce point. Son dernier film, quant à lui, sortira le 6 janvier prochain.
Source: Christophe Foltzer/www.ecranlarge.com

par 5AVRIL  34

VENDREDI

MARS
2016
LA PAGE CINéMA
 
Attendu comme le messie pour janvier 2016, Les Huit Salopards sonne le grand retour de Quentin Tarantino, apparemment en état de grâce comme le souligne notre critique du film. Mais les choses ne devaient pas forcément être telles qu'elles sont dès le départ.
Quentin Tarantino a toujours été un modèle pour ses choix de casting, à la fois pertinents et audacieux. Et tellement d'acteurs tombés dans l'oubli lui doivent une seconde carrière, John Travolta en tête. Personne n'est aussi bon que lui pour nous offrir une distribution de rêve pour un peu que notre cinéphilie existe. Et pour Les Huit Salopards, il n'est pas question de faire autrement.
Mais ce que nous ignorions jusqu'à présent, c'est que QT voulait à l'origine enfreindre cette règle pour proposer le premier rôle à Jennifer Lawrence, mega-star du moment grâce aux Hunger Games et autres X-Men. Une rencontre qui n'a finalement pas eu lieu et que nous explique le réalisateur dans les colonnes d'Entertainment Weekly :
"Je suis un grand fan de Jennifer Lawrence et je la voyais vraiment bien dans ce rôle. Alors je l'ai rencontré pour discuter de tout et de rien. Je pense qu'elle l'a fait avant tout par politesse envers moi. Elle était en train de tourner Joy et elle était au milieu de toute cette publicité pour Hunger Games. Il n'y avait aucun putain de moyen qu'elle soit disponible."
Mais QT ne s'est pas laissé abattre pour autant et a confié le rôle de Daisy Domergue à Jennifer Jason Leigh, une décision qu'il regrette absolument pas :
"Je suis heureux au final de ne pas avoir casté quelqu'un d'aussi jeune. Je pense vraiment avoir fait le bon choix à propos de l'âge des personnages. Je me suis dit que l'actrice devait être du même bois que les autres acteurs."
N'empêche on serait très curieux de voir comment Jennifer Lawrence s'intègrerait dans l'univers déjanté de Tarantino. Peut-être dans le prochain film ?
Source: Christophe Foltzer/www.ecranlarge.com

par 5AVRIL  41

SAMEDI

JANVIER
2016
LA PAGE CINéMA
 
10 Films de 2015 à voir absolument; pas forcément les meilleurs mais les rater feraient de vous un très mauvais cinéphile !
1. Kingsman : Services secrets
3. Inside Out
3. Spy
4. En route !
5. Mad Max Fury
6. Jurassic World
7. Ex Machina
8. Extinction
9. Pod
10. Dead Rising

par 5AVRIL  63

VENDREDI

JANVIER
2016
LA PAGE CINéMA
 
Ayant étudié le théâtre d'avant-garde et l'art du mime avec Lindsay Kemp, il commença sa carrière de comédien en tant que Cloud dans la production théâtrale de Kemp, Pierrot in Turquoise en 1967 (laquelle donna en 1970 le téléfilm The Looking Glass Murders). Dans le court-métrage en noir et blanc The Image (1969), il campe le rôle d'un jeune fantôme sorti de la toile d'un peintre pour le hanter. La même année, il fait une apparition dans l'adaptation du roman de Leslie Thomas, The Virgin Soldiers.
Son premier rôle important est celui de Thomas Jerome Newton dans L'Homme qui venait d'ailleurs réalisé par Nick Roeg en 1976, un extra-terrestre venu sur terre pour trouver des ressources afin de sauver sa planète mourante. David Hemmings lui donne le rôle d'un officier prussien dans l'anglo-allemand C'est mon gigolo en 1979 (aux côtés de Marlene Dietrich). David Bowie monte sur les planches de Broadway pour le rôle principal de The Elephant Man, pièce qui révéla son jeu d'acteur et son talent d'expression. Il y eut 157 représentations entre 1980 et 1981. Il apparaît alors dans son propre rôle lors d'un concert à Berlin dans Moi, Christiane F., pour lequel des morceaux de Trilogie berlinoise sont utilisés. L'artiste joue ensuite aux côtés de Catherine Deneuve et Susan Sarandon dans Les prédateurs en 1983. Le rôle du Major Jack Celliers, dans Furyo de Nagisa Ōshima, lui fait partager l'affiche avec Ryūichi Sakamoto. Ce film sera une des rares expériences où deux icônes internationales de la pop se donneront la réplique dans un film. Il fait une apparition dans Barbe d'or et les Pirates en 1983 créé par les Monty Python, ainsi qu'un rôle mineur dans Into the night en 1985. On lui proposa la même année le rôle de Max Zorin dans le James Bond Dangereusement vôtre, rôle qu'il déclina (il fut ensuite donné à Christopher Walken). Il compose avec la chanteuse Sade la musique de la comédie musicale rock Absolute Beginners (1986), dans laquelle il tient également un rôle de second plan. La même année, Jim Henson lui demande d'incarner Jareth, maléfique roi des gobelins dans son film fantastique pour enfants Labyrinthe. Il en écrit ainsi la musique (dont le single Magic Dance).
Deux ans plus tard, il est dirigé par Martin Scorsese dans sa version de La Dernière Tentation du Christ, en tant que Ponce Pilate. Les rôles qu'a pu tenir David Bowie sont donc autant divers que variés, de l'employé de restaurant dans The Linguini Incident (1991) à l'agent du FBI du Twin Peaks: Fire Walk with Me (1991) de David Lynch.
Rôle mineur mais décisif pour la carrière du chanteur à l'écran, celui de l'artiste Andy Warhol (auquel il avait déjà dédié une chanson homonyme dans son album Hunky Dory) dans le film biographique sur l'avant-gardiste Jean-Michel Basquiat, Basquiat en 1996. Harvey Keitel et lui s'opposent dans le western italien Gunfighters Revenge en 1998 (à l'origine Il Mio West). Il y démontre une fois de plus la diversité de son jeu. Andrew Goth le fait jouer Bernie, un gangster vieillissant, dans Everybody Loves Sunshine en 1999. Il fait une brève apparition dans le rôle-titre de Mr. Rice's Secret, voisin philanthrope d'un jeune garçon en phase terminale à qui il lègue un antidote à la mort. Il fait également une intervention dans le Zoolander de Ben Stiller l'année suivante. Bowie tient en 2006 le rôle secondaire mais central du physicien Nikola Tesla dans Le Prestige de Christopher Nolan, opposant Christian Bale et Hugh Jackman. Il prête également sa voix à quelques personnages de films d'animation tels que Malthazard dans Arthur et les Minimoys, ou encore Lord Royal Highness dans Bob l'éponge.
Il est apparu au grand écran en 2008 avec August , film de Austin Chick (en) avec Josh Hartnett, pour lequel il retrouve Rip Torn avec qui il avait travaillé dans The Man Who Fell To Earth, trente ans plus tôt.
Il est également un personnage énormément cité (mais que l'on voit seulement deux fois) dans le film College Rock Stars de Todd Graff.

par 5AVRIL  85

              
295     Page précédente
Page Suivante
275